À quoi ressemble-t-il?

L’érable à Giguère est une essence unique des érables indigènes, ayant des feuilles ressemblant à celles du frêne et de trois à neuf folioles dentelées. Les feuilles deviennent jaunes ou vert jaunâtre à l’automne. Les jeunes rameaux sont recouverts d’une poudre cireuse qui s'enlève par frottement. Il s'agit d’un arbre à croissance rapide et de courte durée de vie, soit d’environ 60 ans.

Où se trouve-t-il?

L’érable à Giguère est le plus grand érable indigène des prairies, mais il pousse également dans le sud de l’Ontario et dans le nord-ouest, de Kenora à Thunder Bay. L’arbre femelle produit plusieurs graines ailées chaque année et il est maintenant naturalisé dans plusieurs villes de l’Ontario.

Conseil de plantation

  • Taille : Jusqu'à 20 m de hauteu
  • Humidité : Adaptable des zones connaissant des inondations saisonnières aux sols secs
  • Ombre : Préfère le plein soleil
  • Sol : Adaptable à plusieurs types de sol

Puisque le bois de l’érable à Giguère est tendre et que cet arbre nécessite habituellement un élagage régulier pour conserver une bonne forme, il convient d’examiner d’autres essences pour la plantation dans les cours d’école, à proximité des lignes de transport d’électricité et près des maisons. L’érable à Giguère convient le mieux à la restauration dans les sites difficiles ou dans les zones desquelles il est indigène.

Le saviez-vous?

Dans les prairies, l’érable à Giguère est entaillé pour faire du sirop d’érable.

L’érable à Giguère préfère les plaines inondables et les berges des cours d’eau, mais il s'adapte également aux sites secs et perturbés.

Sources des photographies

  • Arbre : Domaine public (USDA)
  • Feuille : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts
  • Écorce : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts
  • Fruite : Sean Fox, Université de Guelph
Mis à jour : 06 octobre 2021
Date de publication : 18 juillet 2014