chouLe savais-tu?

  • En Europe, le chou était autrefois un élément central dans l'alimentation. On en a même composé une chanson, dont voici le premier couplet : « Savez-vous planter des choux, à la mode, à la mode, Savez-vous planter des choux à la mode de chez nous? » En connais-tu la suite? Le chou pouvait aussi être associé à la fécondité et à la naissance : on disait en effet aux enfants qu'ils étaient nés dans un chou.
  • Le chou est une source de vitamine C et de fibre.
  • On peut trouver différents types de choux de l'Ontario à l'épicerie toute l'année. La province produit près de 49 mille tonnes de choux rouges et verts chaque année, de quoi remplir les soutes de près de 1 650 Boeing 747!

Devinette

Le chou est un légume de la famille des crucifères. Parmi les légumes qui suivent, lesquels d'entre eux appartiennent à cette famille?

  1. le chou-fleur
  2. le pak-choï
  3. le brocoli
  4. le chou vert frisé
  5. le chou de Bruxelles

Réponse : toutes ces réponses!

Photo gracieusement fournie par Holland Marsh Growers' AssociationÀ la quête de nourriture

Les propriétés chimiques du chou

Prépare-toi à une expérience culinaire abracadabrantesque! Comme tu vas le découvrir, le jus du chou rouge est un excellent moyen de savoir si un liquide est acide ou basique.

Pour commencer, un peu de chimie élémentaire!

  • acide – le mot acide vient d'un mot latin qui signifie « aigre ». Les aliments acides ont habituellement un goût aigre (pense aux citrons).
  • base – une base est l'opposé d'un acide. Les aliments basiques ont un goût amer ou de craie et sont un peu glissants comme le savon.

Le jus de chou contient des composés particuliers que l'on appelle des anthocyanes et qui prennent différentes teintes de rouge lorsqu'on les mélange à des acides et différentes teintes de bleu quand on les mélange à des bases. Demande à un adulte de t'aider à faire cette expérience étonnante.

Pour cette expérience, il te faudra :

  • 1/2 chou rouge
  • un grand saladier
  • une râpe
  • de l'eau froide
  • une passoire
  • un contenant en plastique
  • quatre gobelets en plastique transparent
  • du bicarbonate de soude
  • des liquides que vous avez dans votre cuisine, pour faire vos essais : du jus de citron, du vinaigre, du lait, du jus de fruit et du bicarbonate de soude.

Comment s'y prendre :

  1. Râper le chou rouge au-dessus d'un grand saladier.
  2. Recouvrir le chou d'eau froide et le laisser tremper ainsi pendant 45 minutes.
  3. Passer le jus ainsi obtenu au-dessus du contenant en plastique.
  4. Verser une quantité égale de jus de chou dans chacun des gobelets en plastique.
  5. Ajouter une cuillerée à thé de bicarbonate de soude dans trois des quatre gobelets. Le bicarbonate de soude, qui est une base, fera virer le jus de chou au bleu.
  6. à présent, tu peux faire un test avec les différents liquides dont tu disposes pour voir si le jus de chou reprend sa couleur initiale. Le gobelet qui ne contient pas de bicarbonate de soude est ce qu'on appelle le gobelet
    « témoin » : c'est cette couleur que tu essaieras d'obtenir.
  7. Pour tester chaque liquide, en verser une seule cuillerée à la fois.
  8. Si le liquide testé redonne au jus sa couleur initiale, c'est qu'il s'agit probablement d'un acide.
  9. Si le jus de chou reste bleu, c'est que le liquide testé n'est probablement pas un acide.