Son apparence

  • corps épais de taille moyenne
  • dos et côtés allant du vert à l’olive
  • ventre allant du jaune au blanc
  • corps portant souvent des barres foncées brisées verticales
  • 9 à 11 épines sur la nageoire dorsale
  • faible démarcation entre les nageoires dorsales
  • mâchoire supérieure ne se prolongeant pas au-delà de l’œil

Taille

  • longueur : 25-50 centimètres (10-20 pouces)
  • poids : 0,5-1,6 kilogramme (1-3,5 livres)
  • record d’Ontario : 4,5 kilogrammes (9,8 livres)

Poissons semblables

Où se trouve l’espèce

Range of the Smallmouth Bass in Ontario

Aire de répartition

  • bassin des Grands Lacs, fleuve Saint-Laurent et, plus au nord, au-delà du lac Nipissing
  • introduit dans de nombreux endroits du nord-ouest de l’Ontario
  • utilisez ON-Pêche, un outil cartographique interactif, pour trouver un lac ou une rivière

Habitat

  • rivières et lacs rocheux et à eau claire
  • roches riveraines et pointes ainsi que hauts-fonds du large, souvent en eau profonde
  • vit fréquemment dans des habitats appropriés pour la truite, mais tolère une plus grande fourchette de températures

Trouvez un endroit de pêche avec ON-Pêche

Conseils de pêche

  • le meilleur moment pour la capturer est souvent tôt le matin et en fin de soirée
  • le chercher dans les eaux profondes et les hauts-fonds, et près des algues
  • lorsque le poisson ne mord pas, changez de leurre et de tactique
  • utiliser une canne à moulinet à action légère ou moyenne et du fil à pêche de six à dix livres test
  • dans presque toute la province, la saison de pêche à l’achigan commence le 4e samedi de juin

Appâts recommandés

  • leurres en plastique mou comme les imitations d’écrevisse, les twister tail et les petits vers ou tubes
  • turluttes, poissons-nageurs, spinnerbait
  • poissons-nageurs de surface
  • petits poissons-nageurs et leurres pour profondeurs
  • leurres de surface (tôt le matin et en soirée)
  • sangsues, ménés, écrevisse

Photos/images

Image de l’espèce (source : U.S. Fish and Wildlife Service)
Carte de répartition de l’espèce (modifiée de Mandrak et Crossman, 1992)