À quoi ressemble-t-il?

Le chêne noir est semblable au chêne rouge, mais il existe quelques petites différences. Les feuilles du chêne noir ont typiquement moins de lobes (5-7) et des sinus plus profonds en forme de U. Le dessus est vert foncé luisant et le dessous est brun jaunâtre et rugueux au toucher. Les glands du chêne noir mesurent de 1 à 2 cm de longueur et de largeur et leur cupule est légèrement pubescente.

Avec l’âge, l’écorce présente des crêtes divisées en segments carrés, tandis que celle du chêne rouge a de longues fissures verticales.

Où se trouve-t-il?

Le chêne noir n'est pas une essence commune de chênes en Ontario; il est trouvé dans des populations localement abondantes dans le sud de la province, concentrées surtout autour des lacs Érié et Ontario. En Ontario, il est associé aux vestiges de zones savinicoles de prairies à hautes herbes, mais il peut pousser dans des sols plus lourds.

Conseil de plantation

  • Taille : Jusqu'à 20 m.
  • Humidité : Humide à sec.
  • Ombre : Intolérant de l’ombre, requiert le plein soleil.
  • Sol : Adaptable.

Lorsque cela est possible, essayez de récolter les graines dans des sites qui correspondent à la zone et aux conditions dans lesquelles vous prévoyez les planter. Certaines espèces sont adaptables, mais ces semis seront un meilleur point de depart.

Le saviez-vous?

Le chêne noir est tolérant des feux d’herbe de faible intensité, ce qui lui permet de survivre avec les espèces des prairies à hautes herbes, comme les groupements de chênes savanicoles.

Sources des photographies

  • Arbre : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts
  • Feuille : Steven J. Baskauf
  • Écorce : Keith Kanoti
  • Gland : Back yard nature