À quoi ressemble-t-il?

Le micocoulier occidental est la variété la plus grande des micocouliers indigènes; il présente une écorce verruqueuse rainée distinctive alors qu'il vieillit. Les feuilles mesurent de 6 à 9 cm de longueur, ont une base asymétrique et une longue extrémité pointue; elles deviennent jaunes à l’automne. Des fruits pourpre rougeâtre solitaires sont suspendus sous les feuilles et peuvent persister pendant l’hiver.

Où se trouve-t-il?

Le micocoulier occidental est trouvé dans des emplacements épars dans le sud de l’Ontario, de Windsor à la vallée de l’Outaouais. Il est répandu dans les terres basses humides près des rivières et des lacs, mais il s'est avéré être une espèce très adaptable dans les emplacements secs et venteux et les zones urbaines.

Conseil de plantation

  • Taille : Jusqu'à 15 m de hauteur
  • Humidité : Humide à sec
  • Ombre : Plein soleil à mi-ombre
  • Sol : Adaptable à tous les types de sol et à une grande étendue de valeurs de pH

Dans une forêt, le micocoulier occidental formera une haute couverture, mais lorsqu'il est planté dans un espace ouvert, il deviendra aussi large que haut; par conséquent, donnez-lui beaucoup d’espace.

Il est un remplacement approprié pour l’orme d’Amérique.

Le saviez-vous?

Le fruit riche en sucre nourrit plusieurs espèces d’oiseaux et les feuilles sont mangées par plusieurs variétés de chenilles

Sources des photographies

  • Arbre : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts
  • Feuille : Vern Wilkins
  • Écorce : Steven J. Baskauf
  • Fruite : Melissa Spearing