À quoi ressemble-t-il?

Le pin rigide est le seul pin à trois aiguilles indigène à l’est du Canada. Les aiguilles tordues et obtuses mesurent de 7 à 12 cm de longueur. L’écorce forme en vieillissant de larges plaques grises épaisses et des touffes d’aiguilles ou de petites branches. Les cônes sont fermés par la résine et s'ouvrent pour libérer les graines seulement dans les chaleurs extrêmes. Ils sont couverts d’épines pointues et ils peuvent persister sur l’arbre pendant plusieurs années jusqu'à ce qu'ils soient ouverts par un feu.

Où se trouve-t-il?

Le pin rigide est limité à une petite zone dans l’est de l’Ontario, le long du fleuve Saint-Laurent. Ceci est principalement dû à sa capacité à survivre et à faire concurrence à d’autres espèces dans des sols sablonneux pauvres et des conditions difficiles.

Conseil de plantation

  • Taille : Jusqu'à 20 m de hauteur
  • Humidité : Mouillé à sec
  • Ombre : Intolérant à l’ombre, préfère le plein soleil
  • Sol : Préfère les sols acides, sablonneux ou bien drainés

Le pin rigide est seulement disponible dans les pépinières de son aire de répartition naturelle en Ontario et uniquement lorsque les graines sont disponibles.

Le pin rigide a un système racinaire profond afin d’accéder à l’eau dans les sites secs et il est utile pour le reboisement des zones sablonneuses dénudées. Cependant, il peut également pousser en bordure des marécages.

Le saviez-vous?

Le pin rigide est le seul pin indigène qui peut repousser après que le tronc principal a été coupé ou brûlé par un incendie.

Sources des photographies

  • Arbre : Sean Fox
  • Aiguilles : Keith Kanoti
  • Écorce : Steven J. Baskauf
  • Cône : Melissa Spearing