À quoi ressemble-t-il?

Le ptéléa trifolié est reconnaissable par ses feuilles composées, présentant trois folioles sur un pétiole central. Elle dégage une odeur d’agrumes lorsqu'elles sont meurtries. Les fleurs apparaissent en petites grappes blanc verdâtre, mais leur parfum n'est pas remarquable. Les fruits en forme de gaufres ressemblent aux graines de l’orme et ils peuvent persister en hiver.

Où se trouve-t-il?

Le ptéléa trifolié est rare au Canada, mais il est abondant dans l’est des États-Unis. On ne le trouve que dans le sud-ouest de l’Ontario, sur la rive nord du lac Érié. Il est inscrit sur la liste des espèces menacées et il est protégé en vertu de la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition.

Conseil de plantation

  • Taille : Jusqu'à 8 m de hauteur.
  • Humidité : Humide à sec.
  • Ombre : Préfère le plein soleil, mais tolère la mi-ombre.
  • Sol : Requiert un sol bien drainé, sablonneux ou, encore mieux, limoneux.

Ces petits arbres préfèrent les rives sablonneuses et l’orée des terrains boisés. Les petits semis peuvent être pris pour de l’herbe à puce.

Si vous souhaitez planter un ptéléa trifolié dans le cadre du programme de rétablissement, communiquez avec le biologiste des espèces en péril de votre localité du ministère des Richesses naturelles.

Le saviez-vous?

Dans le passé, les fruits ailés séchés étaient utilisés pour remplacer le houblon dans le procédé de brassage de la bière.

Sources des photographies

  • Arbre : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts
  • Feuille : Vern Wilkins
  • Écorce : Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts
  • Fruite : Sean Fox
Mis à jour : 06 octobre 2021
Date de publication : 21 octobre 2014