Laitue d'eau (Pistia stratiotes)

La laitue d'eau est une plante aquatique flottant librement et dont les origines sont incertaines. Un explorateur de la Floride du 18e siècle fut le premier à répertorier sa présence en Amérique du Nord. Certains experts croient que l'espèce est originaire du sud-est des États-Unis, alors que d'autres croient qu'elle a été importée d'Afrique, du sud de l'Asie ou de l'Amérique du Sud.

Cette photo montre une grande zone de végétation de laitue d'eau.
Tapis flottant libre de laitue d'eau. Photo : IFAS Centre for Aquatic Plants, University of Florida, Gainsville, 1990

La laitue d'eau a probablement été transportée hors de son aire de répartition indigène dans les ballasts de navires ainsi que par des gens l'utilisant dans des jardins d'eau, des aquariums et des étangs. L'espèce est une plante interdite en Floride, en Louisiane, au Mississippi et au Texas, et elle est considérée comme une mauvaise herbe nuisible en Caroline du Sud et au Delaware.

La laitue d'eau forme de grands et denses tapis flottants. La plante peut s'adapter à la vie dans des étangs, des lacs et des tronçons tranquilles de rivières et de ruisseaux, mais elle ne tolère pas l'eau salée. Bien qu'elle ne supporte habituellement pas des températures froides, plusieurs populations de laitues d'eau ont été observées en Ontario et elles réussissent probablement à se reproduire. Les scientifiques étudient actuellement les endroits où pousse l'espèce en Ontario, sa capacité de survie en hiver et s'il est probable qu'elle se propage ou non.

Aire de répartition

Bien que des biologistes aient des opinions différentes sur les origines de la laitue d'eau, son aire de répartition est tropicale ou subtropicale. Dans les climats chauds, elle est vivace, mais dans les régions tempérées comme le sud de l'Ontario, elle survit peut-être comme une annuelle. En Ontario, elle a été observée dans des étangs reliés au canal Rideau, près d'Ottawa; dans le canal Welland, dans la région de Niagara; dans le lac Sainte-Claire et ses tributaires; dans le ruisseau Bronte à Oakville, et dans la région des beaches, dans la partie est de Toronto.

Les répercussions de la laitue d'eau

  • La plante forme des denses tapis qui bloquent la lumière du soleil et ralentissent ou empêchent la croissance des plantes aquatiques indigènes.
  • Quand la plante meurt et se décompose, elle enlève l'oxygène de l'eau, ce qui peut perturber les communautés de poissons.
  • Les denses tapis de laitue d'eau peuvent nuire aux baigneurs et aux plaisanciers, empêcher d'autres utilisations récréatives des voies navigables et restreindre le débit de l'eau de canaux d'irrigation et de protection contre les crues.
Un dessin au trait de la laitue d'eau.
Dessin d'une laitue d'eau. Illustration : IFAS Centre for Aquatic Plants, University of Florida, Gainsville, 1990

Comment identifier la laitue d'eau

  • Flottant librement, la plante forme une rosette, c'est-à-dire un groupe de feuilles disposées en cercle, qui ressemble à une pomme de laitue ouverte.
  • Ses feuilles épaisses et striées sont longues de 2 à 20 cm et de couleur vert pâle, avec de courts poils blancs; leur bout est arrondi et elles n'ont pas de tige.
  • Ses fleurs sont petites, blanches ou vert pâle.
  • La plante produit un petit fruit vert qui tourne au brun à maturité.
  • De nombreuses racines plumetées mesurant de 50 à 80 centimètres pendent sous la rosette de feuilles.
  • De grands nombres de plantes peuvent être interreliés par des tiges sous-marines qu'on nomme stolons.
Cette photo montre une récolte de laitue d'eau.
Rosette de laitue d’eau. Photo : Graves Lovell, Alabama Department of Conservation and Natural Resources, Center for Invasive Species & Ecosystem Health (University of Georgia)

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier la laitue d'eau et sachez comment éviter de la propager avec votre bateau.
  • Évitez les endroits infestés ou réduisez votre vitesse quand vous naviguez près d'infestations de laitues d'eau.
  • Inspectez votre bateau, votre remorque et votre matériel après chaque usage. Enlevez toutes les plantes, les animaux et la boue avant de vous rendre dans un autre plan d'eau.
  • Évitez de planter la laitue d'eau dans votre aquarium ou jardin aquatique. Les amateurs d'aquarium et les propriétaires de jardins aquatiques ne devraient utiliser que des plantes indigènes ou non envahissantes. Renseignez- vous sur les plantes non envahissantes auprès de votre détaillant.
  • Ne jetez jamais à l'eau des plantes ou animaux d'aquarium que vous ne désirez plus. Retournez-les une animalerie ou donnez-les à une école de votre région ou encore, mettez- les dans les déchets.
  • Si vous avez observé la laitue d'eau ou toute autre espèce envahissante dans la nature, veuillez nous en averter en téléphonant à la ligne d'assistance sur les espèces envahissantes en composant le 1 800 563-7711 ou en visitant le Ontario's Invading Species Awareness Program

Autres ressources :

Pour plus de renseignements :

Téléphonez à la ligne d'assistance sur les espèces envahissantes au 1 800 563-7711.

Une photo de feuilles flottantes de laitue d'eau.
Des feuilles flottantes libres formant une rosette. Photo : Heather Smith, OFAH

Cette fiche de renseignements peut être reproduite à des fins non commerciales. © 2012

This publication is also available in English.

Mis à jour : 21 mai 2021
Date de publication : 22 novembre 2018