Le nerprun cathartique est un petit arbuste ou arbre originaire de l’Eurasie. Il a été introduit en Amérique du Nord dans les années 1880 comme arbuste ornemental, et il a été abondamment planté de pour servir de haie-clôture et de coupe-vent dans les champs agricoles. Depuis, il s’est propagé de façon agressive partout dans le sud de l’Ontario et dans d’autres provinces.

Le nerprun cathartique peut prospérer dans une grande variété de sols et de conditions de luminosité, ce qui lui permet d’envahir divers habitats. On le trouve le plus souvent en terrain boisé ou en plein champ où il forme des peuplements denses sous lesquels très peu de plantes peuvent pousser. Le nerprun cathartique peut se propager de façon sur une vaste superficie grâce aux oiseaux et aux animaux qui mangent ses fruits, transportent les graines sur de longues distances et les déposent ailleurs par l’entremise de leurs déjections. Des peuplements de nerprun cathartique peuvent envahir le bord des routes, les forêts mûres, les champs agricoles et les corridors de transmission d’hydroélectricité.

une photo des feuilles et fleurs du nerprun cathartique.

Feuilles et fleurs du nerprun cathartique. Photo : Credit Valley Conservation Area

Aire de répartition

À l’extérieur de son aire de répartition indigène, on trouve le nerprun cathartique aussi à l’ouest qu’en Saskatchewan et aussi à l’est qu’en Nouvelle-Écosse. Il pousse aussi partout dans le nord-est et le centre-nord des États-Unis.

Répercussions du nerprun cathartique

  • Le nerprun cathartique prospère dans divers habitats et forme de denses fourrés qui délogent et ombragent les plantes indigènes. Il peut changer les taux d’azote dans le sol, créant de meilleures conditions pour sa propre croissance et nuisant à celle des espèces indigènes.
  • Il produit un grand nombre de graines qui germent rapidement et empêchent la croissance naturelle des arbres et arbustes indigènes.
  • L’arbuste peut être l’hôte de la rouille couronnée, un champignon qui provoque une rouille des feuilles et de la couronne et qui peut nuire au rendement et à la qualité des récoltes avoine.
  • Le puceron du soja, un insecte qui endommage les récoltes de soja, peut se servir du nerprun cathartique comme plante hôte pour survivre en hiver.

Parce qu’il peut endommager les récoltes agricoles, le nerprun cathartique est inscrit sur la liste des mauvaises herbes nuisibles de la Loi sur la destruction des mauvaises herbes de l’Ontario.

une photo de la présentant un feuillage typiquement vert foncé à l’automne, le nerprun cathartique domine les strates inférieures des forêts.

Présentant un feuillage typiquement vert foncé à l’automne, le nerprun cathartique domine les strates inférieures des forêts. Photo : Wasyl Bakowsky, MNR

Comment identifier le nerprun cathartique

  • Le nerprun cathartique est habituellement le premier arbuste à feuiller au printemps, et le dernier à perdre ses feuilles à la fin de l’automne.
  • Il atteint souvent une hauteur de deux à trois mètres. À l’occasion, il peut atteint six mètres avec un tronc de 25 cm de diamètre.
  • Ses feuilles sont lisses, vert foncé, finement dentées, de 2,5 à 6 cm de longueur, et disposées en paires opposées le long des tiges.
  • La plupart des branches de plus d’un an se terminent par une épine courte et acérée.
  • Les fleurs ont de deux à six petits pétales jaunâtres à verts.
  • Le nerprun cathartique produit des grappes de petits fruits noirs à la fin de l’été et à l’automne.

Le nerprun cathartique ressemble à une autre espèce envahissante : le nerprun bourdaine (ou aulne noir) (Frangula alnus), et aussi à un arbuste indigène beaucoup plus petit, le nerprun à feuilles d’aulne (Rhamnus alnifolia).

Consultez le tableau ci-dessous pour apprendre à identifier le nerprun cathartique, le nerprun bourdaine et le nerprun à feuilles d’aulne.

Espèce Nerprun cathartique (envahissant) Nerprun bourdaine (envahissant) Nerprun à feuilles d’aulne (indigène)
Illustration

illustration du Nerprun cathartique.

Illustration : Andrea Kingsley

illustration du Nerprun bourdaine.

Illustration : Andrea Kingsley

illustration du Nerprun à feuilles d’aulne.

Illustration : Andrea Kingsley

Traits (Rhamnus cathartica)
  • Pousse en milieu plus sec
  • Hauteur de deux à trois mètres; peut atteindre six mètres
  • Les brindilles se terminent par une épine acérée.
  • Feuilles habituellement opposées et bordées de petites dents
(Frangula alnus)
  • Pousse en milieu humide
  • Hauteur de deux à trois mètres; peut atteindre six mètres
  • Aucune épine au bout des brindilles
  • Feuilles alternes et lustrées, à bords lisses et ondulés
(Rhamnus alnifolia)
  • Pousse en milieu très humide
  • Jusqu’à un mètre
  • Aucune épine au bout des brindilles
  • Feuilles alternes et lustrées, à bords dentés
  • Petites excroissances (stipules) à la base des feuilles

Ce que vous pouvez faire

  • Apprenez à identifier le nerprun cathartique, le nerprun bourdaine et autres plantes envahissantes ainsi que la façon de gérer efficacement ces espèces sur votre propriété. Consultez The Landowner’s Guide to Controlling Invasive Woodland Plants (offert en anglais seulement) et Arrêtez la propagation des espèces envahissantes.
  • Évitez d’utiliser des plantes envahissantes dans les jardins et les aménagements paysagés.
  • Achetez des plantes indigènes ou non envahissantes chez des détaillants de matériel de jardin qui ont bonne réputation. Des plantes indigènes fournissent un habitat et une source alimentaire pour la faune indigène. Consultez Choisis-moi plutôt, De magnifiques plantes non envahissantes pour votre jardin.
  • Mettez les plantes envahissantes aux déchets. Ne les mettez pas dans votre compost et ne les jetez pas dans des endroits naturels. Les fleurs des plantes jetées peuvent produire des graines.
  • Lors de randonnées, évitez de propager les plantes envahissantes en demeurant sur les sentiers et en gardant votre chien en laisse.
  • Si vous voyez le nerprun cathartique ou toute autre espèce envahissante en nature, veuillez nous le signaler en composant le 1 800 563-7711 (ligne d’assistance sur les espèces envahissantes) ou en visitant le site Ontario's invading species awareness program.

Autres ressources

Pour plus de renseignements :

Téléphonez à la ligne d’assistance sur les espèces envahissantes au 1 800 563-7711.

une photo de la grappe de fruits mûrs du nerprun cathartique.

Grappe de fruits mûrs du nerprun cathartique. Photo : Greg Bales, MNR

Cette fiche de renseignements peut être reproduite à des fins non commerciales. © 2012

This publication is also available in English.

Mis à jour : 25 octobre 2021
Date de publication : 22 octobre 2018