Vous utilisez un navigateur obsolète. Ce site Web ne s’affichera pas correctement et certaines des caractéristiques ne fonctionneront pas.
Pour en savoir davantage à propos des navigateurs que nous recommandons afin que vous puissiez avoir une session en ligne plus rapide et plus sure.

Règl. de l'Ont. 132/20 : USAGE DE LA FORCE ET MANIEMENT DES ARMES À FEU DANS LE CADRE DE LA PRESTATION DES SERVICES POLICIERS

en vertu de réouverture de l'Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID-19) (Loi de 2020 sur la), L.O. 2020, chap. 17

Passer au contenu
Versions

English

Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID-19)

RÈGLEMENT DE L’ONTARIO 132/20

anciennement règlement d'application de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence

USAGE DE LA FORCE ET MANIEMENT DES ARMES À FEU DANS LE CADRE DE LA PRESTATION DES SERVICES POLICIERS

Période de codification : du 15 juillet 2020 à la date à laquelle Lois-en-ligne est à jour.

Dernière modification : 390/20.

Historique législatif : 390/20.

Le texte suivant est la version française d’un règlement bilingue.

Termes du décret

1. Les termes du présent décret sont énoncés à l’annexe 1. Règl. de l’Ont. 390/20, art. 3.

Annexe 1
Usage de la force et maniement des armes à feu dans le cadre de la prestation des services policiers

Champ d’application

1. Le présent décret s’applique aux corps de police au sens de la Loi sur les services policiers et aux services de police au sein desquels la prestation des services policiers est assurée par des agents des Premières Nations nommés conformément au paragraphe 54 (1) de la Loi sur les services policiers.

Usage de la force

2. Malgré toute loi, politique, entente ou ordonnance, ou tout autre règlement, décret, arrêté, arrangement ou accord, y compris une convention collective, les chefs de police des corps de police ou des services de police visés à l’article 1 peuvent autoriser les agents de police, les agents des Premières Nations ou les agents spéciaux à exercer des fonctions nécessitant l’usage de la force s’ils ont terminé avec succès, au cours de la période de 24 mois qui précède l’octroi de l’autorisation, le cours de formation sur l’usage de la force visé au paragraphe 14.2 (1) du Règlement 926 des Règlements refondus de l’Ontario de 1990 (Matériel et usage de la force) pris en vertu de la Loi sur les services policiers.

Maniement des armes à feu

3. Malgré toute loi, politique, entente ou ordonnance, ou tout autre règlement, décret, arrêté, arrangement ou accord, y compris une convention collective, les chefs de police des corps de police ou des services de police visés à l’article 1 peuvent autoriser les agents de police ou les agents des Premières Nations à porter une arme à feu s’ils ont terminé avec succès, au cours de la période de 24 mois qui précède l’octroi de l’autorisation, le cours de formation sur le maniement des armes à feu visé au paragraphe 14.2 (2) du Règlement 926 des Règlements refondus de l’Ontario de 1990 (Matériel et usage de la force) pris en vertu de la Loi sur les services policiers.

Autorisation

4. L’autorisation que donne un chef de police en vertu de l’article 2 ou 3 demeure en vigueur tant que le présent décret est en vigueur, à moins que le chef de police ne révoque l’autorisation plus tôt.

 

English