À quoi ressemble le mélèze laricin

Taille et forme

  • Arbre moyen atteignant une hauteur de 20 mètres.
  • Le fût peut mesurer jusqu’à 60 centimètres de diamètre.

Aiguilles

  • Croissance en touffes de 10 à 20 aiguilles (parfois beaucoup plus).
  • 2 à 3 centimètres de long.
  • Douces, souples et vert bleuté.
  • Deviennent jaunes à l’automne avant de tomber.

Écorce

  • Lisse et grise lorsque l’arbre est jeune.
  • Devient brun rougeâtre et écailleuse à mesure que l’arbre pousse.

Cônes

  • Les graines poussent à l’intérieur des cônes brun clair (1 à 2 centimètres de long).
  • Les arbres ne produisent pas de graines avant d’avoir 10 ans.

Où se trouve le mélèze laricin?

Le mélèze laricin est présent dans tout l’Ontario, mais est plus courant dans le nord.

Ce que vous devez savoir pour cultiver le mélèze laricin

  • Humidité : Tolère divers degrés d’humidité, mais se retrouve souvent sur des sites humides.
  • Ombre : Ne tolère pas l’ombre – doit être en plein soleil.
  • Sol : Pousse dans une variété de sols.

Avantages et utilisations du mélèze laricin

Avantages pour la faune

Le mélèze laricin n’est pas une importante source d’alimentation pour la faune, mais il procure un habitat et de l’ombre.

Utilisations commerciales

Le bois du mélèze laricin est utilisé pour :

  • les poteaux, les barres et les traverses de chemin de fer
  • la pâte
  • les navires en bois

L’acide tannique peut être extrait de l’écorce du mélèze laricin et utilisé pour tanner le cuir.

Faits intéressants sur le mélèze laricin

  • On le trouve dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada.
  • La plupart des conifères conservent leurs aiguilles toute l’année, mais le mélèze laricin est un conifère décidu : ses aiguilles tombent à l’automne et de nouvelles poussent au printemps.
  • Le mélèze laricin est idéal pour l’aménagement paysager en raison de sa belle forme et de ses aiguilles jaunes brillantes en automne.