Vue d’ensemble du Ministère

Mandat

Le ministère du Commerce international a été créé en juin 2016 pour faire face à un environnement économique mondial de plus en plus complexe et pour maximiser les résultats économiques des activités et des perspectives internationales de l’Ontario.

Le ministère est responsable de la stratégie de commerce international de l’Ontario, qui positionne la province comme un partenaire commercial à l’échelle mondiale, en plus de défendre les intérêts économiques et commerciaux internationaux de l’Ontario en accordant une priorité stratégique à l’expansion des petites et moyennes entreprises (PME) de la province par des programmes d’aide à l’exportation.

Dans le cadre de son mandat, le ministère est la plateforme centrale de l’Ontario en matière de commerce international. Il stimule les partenariats et la coordination à l’échelle de tous les ministères, des municipalités, des régions et des entreprises, en collaboration avec le gouvernement fédéral, afin d’obtenir de meilleurs résultats pour la province.

Contribution du ministère à la réalisation des priorités et des résultats

Le commerce est essentiel à la croissance et à la compétitivité de l’Ontario, et il est donc primordial que l’Ontario adopte une approche proactive à cet égard. Le commerce renforce l’économie en créant des emplois, en accélérant l’innovation et en stimulant le PIB.

Le ministère contribue à la réalisation de la priorité gouvernementale visant à créer un climat d’affaires favorable et dynamique en renforçant les programmes d’économie et d’innovation de l’Ontario. Voici les activités du ministère pour 2017‑2018 à l’appui de cette priorité :

  • accroître le nombre et la taille des exportateurs ontariens pour favoriser la croissance économique et la création d’emplois
  • diversifier les marchés en offrant un ensemble de services pour renforcer la capacité d’exportation des PME, encourager les nouveaux exportateurs et réduire les risques associés à l’accès aux marchés internationaux
  • travailler avec les entreprises ontariennes afin de stimuler leur intérêt pour l’exportation au moyen d’une campagne nationale de sensibilisation du public à multiples facettes
  • accroître la présence internationale de l’Ontario en nouant des liens plus étroits dans les marchés visés, en utilisant de nouvelles tactiques et en augmentant le soutien consacré aux principaux marchés internationaux
  • continuer de présenter l’Ontario comme une destination propice aux investissements et au commerce en établissant des liens avec nos partenaires mondiaux, y compris en organisant des missions commerciales clés et en tirant parti du potentiel inexploité des délégations commerciales à venir
  • travailler avec les intervenants de l’Ontario pour créer une plateforme de politique destinée aux initiatives stratégiques du commerce international fondée sur le partage de données et d’analyses complètes, de mesures commerciales pertinentes et d’information commerciale utilisées pour l’élaboration et la maximisation des activités de l’Ontario en matière de commerce international
  • travailler avec tout le gouvernement pour veiller à une plus grande collaboration et à un meilleur partage de l’information
  • offrir de l’expertise et du soutien, et élaborer une stratégie de promotion du commerce servant de base aux efforts de l’Ontario pour améliorer ses relations économiques et commerciales avec les États-Unis
  • travailler avec le gouvernement fédéral pour négocier et mettre en œuvre de nouveaux accords commerciaux internationaux

Programmes et activités du ministère

Le ministère est chargé du volet de programme suivant :

Commerce international :

Ce programme appuie la croissance économique et la création d’emplois en Ontario. Il est responsable de la stratégie de commerce international de l’Ontario, qui positionne la province comme un partenaire commercial à l’échelle mondiale, en plus de défendre les intérêts économiques et commerciaux internationaux de l’Ontario en accordant une priorité stratégique à l’expansion des petites et moyennes entreprises (PME) de la province par des programmes d’aide à l’exportation.

Le programme vise trois principales divisions :

La Division des politiques en matière de commerce international et de la représentation à l’étranger dirige l’élaboration de stratégies commerciales en plus de gérer la présence internationale, les relations intergouvernementales et intragouvernementales, les partenariats stratégiques ainsi que les analyses de données.

La Division des programmes de commerce international se concentre sur l’augmentation du nombre d’exportateurs en offrant des programmes aux PME ontariennes pour les aider à commencer à exporter ou à élargir leurs activités dans de nouveaux marchés.

La Division du marketing et des missions permet d’élargir les possibilités d’exportation des entreprises ontariennes, de promouvoir les biens et services de l’Ontario à l’échelle mondiale par l’organisation de missions internationales, et d’accueillir des délégations commerciales en Ontario.

Le tableau ci-dessous présente les principaux engagements du ministère relatifs aux programmes, et les résultats prévus en 2017 2018.
Engagements clés pour 2017 2018Résultats prévus

Renforcer la renommée mondiale de la province par l’intermédiaire des représentants de l’Ontario à l’étranger :

  • en exploitant les bureaux à l’étranger de l’Ontario
  • en administrant les partenariats économiques établis avec d’autres pays
  • en organisant et en soutenant les missions à l’étranger de la première ministre et du ministre ainsi que les délégations commerciales de l’Ontario à destination et en provenance des marchés mondiaux
  • en attirant des investissements directs étrangers.

À court terme :

  • premières exportations et élargissement des exportations d’entreprises ontariennes vers de nouveaux marchés dans le cadre de la stratégie économique de la province, pour favoriser la création d’emplois et la prospérité en Ontario

À long terme :

  • augmentation des activités d’exportation des PME de l’Ontario grâce aux campagnes nationales de sensibilisation du public
  • croissance économique et création d’emplois résultant de la promotion, par le ministère, des biens et des services de qualité des PME de l’Ontario en créant des liens avec les acheteurs étrangers, en attirant des investisseurs directs étrangers vers l’Ontario et en favorisant les partenariats internationaux avec les organismes de recherche et d’innovation de l’Ontario

Aider les entreprises ontariennes à exporter leurs produits et services vers les principaux marchés mondiaux.

À court terme :

  • nouvelles possibilités commerciales pour les exportateurs ontariens

À long terme :

  • augmentation du nombre de nouveaux exportateurs et promotion de la diversification des marchés
  • venue de nouveaux exportateurs au moyen de programmes de développement des compétences dans le domaine de l’exportation
  • aide offerte aux clients pour obtenir et accroître leur part du marché dans certains marchés ciblés au moyen de programmes et services liés au commerce, et conçus pour être rentables et axés sur le client
  • augmentation des transactions et des projets en matière d’exportation grâce à un travail de valorisation sur place

Sensibiliser les PME aux avantages liés à l’exportation et les encourager à tirer profit des divers programmes gouvernementaux offerts.

Exécution de campagnes de sensibilisation ciblées à plusieurs volets pour faire connaître les programmes et les services d’exportation.

Élaborer des stratégies de commerce international qui aideront les entreprises ontariennes à accroître et à diversifier leurs exportations, en plus de devenir plus productives.

Établissement d’une stratégie commerciale capable de cibler les nouveaux marchés et de diriger les missions commerciales à destination et en provenance des territoires présentant le meilleur potentiel afin de créer de nouvelles possibilités d’exportation.

Travailler avec le gouvernement fédéral pour négocier et mettre en œuvre de nouveaux accords commerciaux internationaux.

Fournir des conseils, de l’expertise et du soutien à la prise de décisions dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie ontarienne de promotion du commerce avec les États-Unis, y compris la renégociation prévue de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) et d’autres points des dossiers liés au commerce entre l’Ontario et les États-Unis.

Prise en compte, par le gouvernement fédéral, des intérêts de l’Ontario au moment de négocier ses positions.

Excellente représentation de l’Ontario dans le cadre de l’engagement fédéral-provincial-territorial portant sur une renégociation prévue de l’ALENA afin de promouvoir les intérêts de la province.

Tableau 1 : dépenses prévues du ministère 2017 2018 (M$)

Nature de la dépenseMontant
Fonctionnement61,6
Immobilisations0,0
Total61,6

Sommaire des réalisations de 2016 2017

Le gouvernement a créé le ministère du Commerce international, un ministère autonome, en juin 2016, pour promouvoir les initiatives commerciales stratégiques de l’Ontario.

Le ministère a entrepris des initiatives et produit des résultats qui appuient la principale priorité du gouvernement, soit créer un climat d’affaires favorable et dynamique :

  • en renforçant la renommée mondiale de la province par l’intermédiaire des représentants de l’Ontario à l’étranger, qui font fonction d’ambassadeurs commerciaux pour la province, afin de promouvoir l’Ontario sur la scène mondiale, de fournir une expertise et des relations pour faciliter la création de nouveaux partenariats économiques et de contribuer au commerce et aux investissements de la province
  • en aidant les entreprises ontariennes à exporter leurs produits et services vers les principaux marchés mondiaux et en attirant les investissements directs étrangers
  • en sensibilisant les PME aux avantages liés à l’exportation et en les encourageant à tirer profit des divers programmes gouvernementaux offerts
  • en travaillant avec le gouvernement fédéral et d’autres partenaires pour mettre en œuvre de nouveaux accords internationaux de libre-échange dans l’intérêt économique de toute la population ontarienne
  • en établissant des politiques et des données pour s’assurer que les données analytiques détaillées sur l’économie et les marchés soutiennent l’ensemble des politiques et des programmes commerciaux de l’Ontario
  • en codirigeant la stratégie ontarienne de promotion du commerce avec les États-Unis et en surveillant l’élaboration de tous les aspects de cette stratégie globale

Organigramme du ministère

  • Ministre du Commerce international – Michael Chan
    • Adjoint parlementaire au ministre du Commerce international – Monte Kwinter
  • Sous-ministre – Shirley Philips
    • Attaché de direction du sous-ministre – Jean Abou-Saab
    • Division des politiques en matière de commerce international et de la représentation à l’étranger Sous-ministre adjoint – David Barnes
      • Direction des stratégies commerciales, de l’analytique et des partenariats Directeur – David Wai (I)
      • Direction de la représentation à l’étranger Directeur – Alan Crawley (I)
      • Direction de la promotion du commerce avec les États-Unis Directeur général – Hugo Cameron (I)
    • Division du marketing et des missions Sous-ministre adjointe – Alexandra Sutton
      • Direction du marketing Directrice – Margaret Steeves
      • Secrétariat des missions internationales Directrice – Terrie Romano (I)
    • Division des programmes de commerce international Sous-ministre adjoint – Cameron Sinclair
      • Direction des services d’aide à l’exportation Directeur – Enrico Di Niro
      • Direction de la promotion de l’exportation auprès des entreprises Directeur – Mohan Roshan
    • Division des services régionaux et ministériels Sous-ministre adjointe et directrice générale de l’administration1 – Maureen Buckley
      • Direction des ressources humaines Directeur2 – Limborio Campisi
      • Direction du financement des entreprises Directeur – Tony Marzotto
      • Direction des services régionaux et du soutien ministériel Directeur – Neil Coburn
      • Direction des politiques et de la planification ministérielles Directrice – Joanne Lorenzi (I)
    • Direction des communications Directrice3 – Deborah Swain
    • Direction des services juridiques Directeur4 – Fateh Salim
    • Groupement pour l’intégration des services gouvernementaux Directeur de l’information5 – Robert Devries

1 Relève administrativement du ministère des Affaires civiques et de l’Immigration. Fournit des services à plusieurs organismes.

Postes relevant de deux instances :

2 Relève de la sous•ministre adjointe (SMA), Division des services régionaux et ministériels, ministère des Affaires civiques et de l’Immigration, et de la SMA, Services relatifs aux ressources humaines, ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs.

3 Relève du sous-ministre, ministère des Affaires civiques et de l’Immigration, et de la sous-ministre des communications et secrétaire associée du Conseil des ministres.

4 Relève du sous-ministre, ministère des Affaires civiques et de l’Immigration, et de la sous-procureure générale adjointe, ministère du Procureur général.

5 Relève du directeur général de l’information et de la technologie de l’information pour la fonction publique, Secrétariat du Conseil du Trésor.

(I) Signifie « intérimaire »

Organismes, Conseils et Commissions (OCC)

Conseil consultatif ontarien des investissements et du commerce (CCOIC) :

Le CCOIC a été créé pour fournir des conseils stratégiques et du soutien au gouvernement sur la façon de promouvoir l’Ontario dans le monde comme lieu privilégié pour l’investissement et l’immigration des gens d’affaires.

Données financières détaillées

Tableau 2 : chiffres combinés fonctionnement et immobilisations par crédit

Crédits et programmesPrévisions 2017-2018 $Variations par rapport aux prévisions de 2016-2017 $%Prévisions 2016-2017 $Chiffres réels provisoires 2016-2017 $Chiffres réels 2015-2016 $
Charges de fonctionnement
Programme d’administration du ministère3 507 7003 507 700100,0---
Commerce international*58 032 50025 345 20077,532 687 30030 969 04020 509 292
Total à voter – Charges de fonctionnement61 540 20028 852 90088,332 687 30030 969 04020 509 292
Crédits législatifs64 01464 014100,0---
Total du ministère – Charges de fonctionnement61 604 21428 916 91488,532 687 30030 969 04020 509 292
Charges d’immobilisations
Programme d’administration du ministère1 0001 000100,0---
Total à voter – Charges d’immobilisations1 0001 000100,0---
Crédits législatifs1 0001 000100,0---
Total du ministère – Charges d’immobilisations2 0002 000100,0---
Biens immobilisés
Programme d’administration du ministère1 0001 000100,0---
Total à voter – Biens immobilisés1 0001 000100,0---
Total du ministère – Biens immobilisés1 0001 000100,0---
Total du ministère – Fonctionnement et immobilisations y compris redressement de consolidation et autres redressements (excluant les biens immobilisés)61 606 21428 918 91488,532 687 30030 969 04020 509 292

*Les prévisions, les chiffres réels provisoires et les chiffres réels des derniers exercices sont redressés afin de refléter les changements relatifs à l’organisation du ministère ou a la structure de ses programmes. Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant dans le Budget de l’Ontario de 2017.

Annexe : rapport annuel 2016 2017

Réalisations 2016 2017

Réalisations du ministère pour l’exercice 2016-2017 :

  • renforcer la renommée mondiale de l’Ontario grâce :
    • aux bureaux ontariens du commerce et des investissements situés à l’étranger, qui ont aidé plus de 560 entreprises à accéder aux marchés d’exportation, réalisé des transactions commerciales totalisant près de 1,8 million de dollars des ventes prévues, et contribué à 19 accords d’investissement fructueux, ce qui représente la création et le maintien de plus de 205 emplois et des investissements de plus de 44,5 millions de dollars en Ontario
    • aux progrès réalisés relativement à l’ouverture de nouveaux bureaux à Séoul et à Hong Kong
    • à six missions internationales dirigées par le ministre et à trois missions internationales dirigées par la première ministre
  • aider les entreprises ontariennes à exporter leurs produits et services vers les principaux marchés mondiaux :
    • en travaillant de façon active avec les PME ontariennes en ce qui a trait à la diversification de leurs exportations vers les principaux marchés dans le monde et en leur offrant un soutien constant sur les marchés primaires
    • en aidant de nouveaux exportateurs et des exportateurs chevronnés à planifier leur entrée sur des marchés internationaux et en accompagnant 790 entreprises dans 75 missions commerciales internationales dans le cadre de la stratégie ontarienne d’expansion commerciale Visées mondiales. Ces entreprises ont généré des ventes potentielles de plus de 700 millions de dollars, découlant directement de ces missions. Le taux de satisfaction des clients est de 89,5 %
  • sensibiliser les PME aux avantages liés à l’exportation et les encourager à tirer profit des divers programmes gouvernementaux offerts par l’organisation de campagnes de sensibilisation ayant produit les résultats suivants :
    • trafic Web 18 fois plus élevé
    • 365 nouveaux appels au centre d’appels du ministère
    • près de trois fois le nombre de recherches liées à l’exportation
  • faire preuve de leadership dans la négociation et la mise en œuvre d’accords internationaux de libre-échange :
    • en travaillant avec le gouvernement fédéral et d’autres partenaires pour négocier des accords dans le meilleur intérêt économique de toute la population ontarienne
    • en développant l’expertise requise en matière d’accords internationaux de libre-échange par la consultation d’experts tiers pour appuyer la prise de décisions et établir une équipe de promotion du commerce avec les États-Unis
  • promouvoir les initiatives commerciales stratégiques de la province afin de permettre au ministère de jouer un rôle actif dans le commerce international en Ontario :
    • en assurant un leadership dans la création d’un nouveau ministère autonome et d’initiatives à l’appui de son mandat
    • en élaborant un cadre pour fixer les priorités gouvernementales et augmenter les exportations internationales de l’Ontario au cours des cinq prochaines années
    • en codirigeant la stratégie ontarienne de promotion du commerce avec les États-Unis
    • en établissant des politiques et des données pour s’assurer que les données analytiques détaillées sur l’économie et les marchés soutiennent l’ensemble des politiques et des programmes commerciaux de l’Ontario

Tableau 3 : Dépenses ministérielles réelles provisoires 2016-2017

Dépenses ministérielles réelles provisoires (M$) 2016 2017*
Nature de la dépenseMontant
Fonctionnement 31,0
Immobilisations0,0
Effectif** (au 31 mars 2017)115,0

*Les chiffres réels provisoires correspondent aux données financières figurant dans le Budget de l’Ontario de 2017.

** Postes équivalents à plein temps au sein de la fonction publique de l’Ontario. Ne tient pas compte des employés saisonniers, des étudiants et des congés.