Aperçu

Le bénévolat est une activité populaire, notamment auprès des étudiantes et des étudiants du secondaire qui doivent effectuer 40 heures de service communautaire (comme du bénévolat) avant d’obtenir leur diplôme.

Les jeunes adultes de moins de 25 ans courent un risque de blessure au travail beaucoup plus élevé que tout autre groupe d’âge. Même en tant que bénévole, vous pouvez être exposés aux types de dangers qui peuvent entraîner des blessures graves chez les jeunes travailleurs en Ontario.

Les blessures peuvent être mineures, comme des coupures, des ecchymoses et des foulures. Bien trop souvent, les incidents entraînent :

  • des fractures
  • des dislocations
  • des brûlures
  • des commotions cérébrales
  • la perte d’un doigt, d’une main, d’un orteil ou d’un bras

Un accident peut avoir de graves conséquences. Si vous vous cassez une jambe, vous risquez de souffrir pendant des années. Si vous vous cassez le cou ou la colonne vertébrale, vous risquez de vous retrouver en fauteuil roulant à vie. Si vous souffrez d’un traumatisme crânien, votre cerveau ne fonctionnera plus jamais de la même manière. Certains jeunes meurent des suites d’un accident du travail.

Cette ressource ne remplace pas la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et ses règlements et ne doit pas être utilisée ou considérée comme un avis juridique. Les inspectrices et les inspecteurs de la santé et de la sécurité appliquent et font respecter ces lois en fonction des faits qu’ils constatent sur le lieu de travail.

Signalement des blessures

Signalez toutes les blessures à votre superviseur même si :

  • vous faites du bénévolat avec un parent ou un ami de la famille
  • vous pensez que le fait de signaler l’incident l’amènera à sous-estimer vos capacités
  • vous pensez que ce n’est « rien »
  • vous vous inquiétez de l’opinion des autres

Composez toujours le 9-1-1 en cas d’urgence.

Âge requis pour faire du bénévolat

Vous ne pouvez pas être bénévole :

  • sur un chantier de construction ou une exploitation forestière si vous avez moins de 16 ans
  • dans une usine ou dans la cuisine d’un restaurant, si vous avez moins de 15 ans
  • dans d’autres lieux de travail industriels, comme des magasins, des bureaux et des arénas, si vous avez moins de 14 ans

Renseignez-vous sur la façon de vous impliquer et de faire du bénévolat en Ontario.

Nouveaux bénévoles

Si vous n’avez jamais fait de bénévolat sur un lieu de travail, vous ne saurez probablement pas comment effectuer les tâches à accomplir. Ce n’est donc pas le moment de faire des essais et des erreurs ou d’apprendre au fur et à mesure. Personne ne devrait s’attendre à ce que vous sachiez comment accomplir une tâche que vous n’avez jamais fait auparavant.

Vous devez être formés sur la façon d’effectuer vos tâches en toute sécurité et disposer d’un équipement de protection individuelle approprié. Si ce n’est pas le cas, demandez à recevoir une formation ou à assister à une démonstration. N’effectuez pas la tâche tant que vous et votre superviseur n’êtes pas certains de pouvoir le faire en toute sécurité.

Risques liés aux tâches à accomplir

Si vous n’avez jamais fait de bénévolat sur le lieu de travail, vous ne connaissez probablement pas les dangers liés aux tâches à accomplir. Toute tâche comporte des risques, mais la plupart d’entre elles peuvent être facilement évitées si vous savez ce qui peut être dangereux. La fatigue et le manque d’attention augmentent le risque de blessure. Choisissez des moments pour faire du bénévolat qui n’entrent pas en conflit avec d’autres responsabilités ainsi que des plages horaires durant lesquelles vous êtes susceptibles d’être des plus vigilants.

Conseils de sécurité à prendre en considération

1. Dans la mesure du possible, restez à l’écart des machines en marche

Vous devez recevoir une formation avant d’utiliser de l’équipement industriel, notamment pour les équipements suivants :

  • chariots élévateurs
  • chariots motorisés
  • mélangeurs dans une cuisine
  • tondeuses à gazon et coupe-herbe

Ce genre d’équipement peut emmêler vos cheveux autour de leurs moteurs, accrocher vos vêtements et causer de graves dommages à vos bras ou à vos jambes. Ils peuvent vous pincer les doigts, vous arracher les mains et vous amputer des doigts. Si vous devez travailler avec de l’équipement industriel, demandez à recevoir une formation connexe.

2. Restez à l’écart des produits chimiques

Les produits chimiques utilisés sur les lieux de travail sont souvent puissants, contiennent des ingrédients que l’on ne trouve pas dans les produits ménagers et peuvent causer de graves blessures aux personnes qui travaillent avec eux sans respecter des procédures strictes.

En vertu du Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), les produits chimiques et autres substances dangereuses comportent des exigences strictes, notamment en matière :

  • d’étiquetage
  • de formation des travailleurs
  • de la prestation de renseignements sur la sécurité

Si vous le pouvez, évitez de travailler avec des produits chimiques et autres substances dangereuses. S’ils sont une part intégrante de votre travail, demandez à recevoir une formation connexe.

3. Restez à l’écart de l’exposition aux matières biologiques

Si vous travaillez avec d’autres personnes ou dans un laboratoire, vous pouvez être exposé à ce qui suit :

  • excréments
  • sang
  • salive

Les animaux sont également porteurs de germes qui peuvent provoquer des maladies chez les humains. Si vous devez manipuler des personnes, des animaux ou des objets qui présentent un risque biologique, vous devez savoir comment le faire adéquatement. Si vous êtes exposé à ces risques, il est important d’utiliser un équipement de protection individuelle approprié et de vous laver les mains fréquemment. Si votre travail vous expose à des risques biologiques, demandez à recevoir une formation connexe.

4. Évitez de glisser ou de tomber

Les chutes d’une certaine hauteur, ou même les chutes de quelques mètres, ont entraîné des blessures très graves. Vous pouvez vous cogner la tête, vous casser un bras ou une jambe, ou pire encore. En fait, les admissions aux services des urgences sont souvent dues aux chutes, qui sont l’une des principales causes de blessures au travail.

Faites attention aux sols mouillés, glacés ou irréguliers. Ne grimpez pour atteindre quelque chose au-dessus de votre tête que si vous disposez d’une échelle appropriée. Ne grimpez pas sur des étagères et ne montez pas sur des tabourets, des chariots roulants, des boîtes ou d’autres objets qui vous entourent. Ces objets peuvent sembler être de bonnes options, mais ils ne le sont pas. Vous devez disposer de l’équipement adapté à la tâche.

5. Effectuez des tâches qui vous conviennent

Ce n’est pas parce que quelqu’un d’autre peut soulever des boîtes que tout le monde peut le faire. Lorsque vous faites du bénévolat et qu’il y a beaucoup de tâches différentes à accomplir (comme dans le cas d’une collecte d’aliments), portez-vous volontaire pour faire une tâche que vous pensez pouvoir accomplir. Tout le monde n’est pas physiquement capable de porter des boîtes lourdes ou d’aider des personnes âgées à s’asseoir dans leur fauteuil roulant.