Aller au contenu principal

Ceintures dorsales

Dans cette page Skip this page navigation

    Aperçu

    Les ceintures dorsales, notamment les ceintures d’haltérophilie ou de soutien lombaire, ne devraient pas être utilisées comme moyen de prévenir les blessures au dos en milieu de travail.

    Le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences ne recommande pas les ceintures dorsales comme équipement de protection personnelle dans les emplois de manutention où une personne doit notamment soulever et déplacer des charges.

    Rien ne prouve qu’elles réduisent la charge supportée par le dos durant des travaux de manutention. Il existe néanmoins des données probantes selon lesquelles la redéfinition des tâches, c’est-à-dire des changements apportés au lieu de travail fondés sur les principes d’ergonomie, permet de réduire la charge sur le dos et de réduire les blessures dans cette région.

    Remarque : nous visons la prévention des blessures, et l’utilisation de ceintures dorsales à des fins médicales pour la réadaptation en cas de blessures ou de douleurs dorsales n’entre pas dans la portée de la présente directive.

    Risques pour la santé

    Il existe des données probantes selon lesquelles le port d’une ceinture dorsale au travail peut entraîner des risques pour la santé du travailleur, notamment ce qui suit :

    Augmentation de la pression intra-abdominale

    L’augmentation de la pression intra-abdominale peut entraîner une augmentation du stress cardiovasculaire.

    Les travailleurs atteints d’une maladie cardiovasculaire ne doivent pas porter de ceinture dorsale. Il convient de noter qu’on ne sait pas toujours si une personne est atteinte d’une maladie cardiovasculaire.

    Perte de force dans les muscles abdominaux

    Cette perte peut être causée par une utilisation régulière à long terme des ceintures dorsales. Elle peut entraîner des blessures au dos lorsque le travailleur ne porte pas la ceinture dorsale.

    Certaines données probantes indiquent que les risques de blessure augmentent lorsqu’un travailleur qui a porté une ceinture pendant un certain temps cesse de le faire.

    Autres risques

    Une personne qui porte une ceinture dorsale a plus de chance de se blesser en soulevant des charges qui dépassent sa capacité puisque la ceinture dorsale peut donner un faux sentiment de sécurité.

    Les travailleurs peuvent aussi ressentir une chaleur excessive sous la ceinture dorsale ainsi qu’une pression ou un pincement sur les côtes.

    Directives

    Les données probantes sur les ceintures dorsales permettent de conclure qu’elles n’aident ni à réduire la quantité de blessures au travail ni l’absentéisme.

    L’utilisation de ceintures dorsales ne prévient pas les blessures, et le ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences ne considère pas les ceintures dorsales comme des équipements de protection personnelle.

    La meilleure façon de prévenir les blessures au dos est de suivre les principes d’ergonomie reconnus dans la définition des tâches, des outils et des milieux de travail.

    Liens connexes

    Lire les directives relatives à la prévention des troubles musculo-squelettiques pour l’Ontario du CRE-MSD

    Renseignements sur l’ergonomie sur le lieu de travail

    Mis à jour : 31 mai 2022
    Date de publication : 12 août 2021