Aller au contenu principal

Barils de bière

Dans cette page Skip this page navigation

    Aperçu

    Un baril de bière plein de 50 à 58,6 litres pèse environ entre 61,2 et 72,6 kg (135 à 160 lb). Les barils se trouvent principalement dans :

    • les brasseries
    • les magasins d’alcool et de bière
    • les restaurants, bars et pubs
    • les camions de livraison

    Les travailleurs sont exposés à des risques élevés de blessures lorsqu’ils font la manutention manuelle de barils à bière. Ils peuvent :

    • développer des troubles musculo-squelettiques (TMS), particulièrement au dos et aux épaules, lorsqu’ils soulèvent, déposent ou transportent un baril;
    • se blesser s’ils sont heurtés par des barils à la suite d’une perte de contrôle lors de la manutention.

    Risques pour la santé

    Le risque de blessure est élevé lorsqu’un travailleur doit soulever, descendre ou transporter un baril seul ou avec un autre travailleur.

    Recourir à deux travailleurs pour la manutention manuelle de barils peut présenter un danger en raison :

    • des grandes résistances et des poids élevés;
    • de l’adoption de postures étranges;
    • des prises de main limitées;
    • du risque pour un travailleur de porter la plus grande partie du poids si le second travailleur glisse ou perd sa prise sur le baril.

    Définition et disposition des lieux de travail

    La conception et l’aménagement des lieux de travail dans lesquels on retrouve des barils peuvent accroître le risque de développer un TMS. Par exemple, les zones où se trouvent des réfrigérateurs à bière et des pièces pour faire refroidir les barils peuvent avoir des plafonds bas ou un espace limité.

    Cela peut entraîner la superposition des barils ou faire en sorte que les travailleurs adoptent de mauvaises postures lorsqu’ils manipulent les barils.

    Autres risques

    Des enjeux supplémentaires peuvent être liés au chargement et au déchargement des véhicules de livraison, de même qu’au transfert de barils pleins dans des escaliers ou sur des surfaces d’entreposage surélevées.

    Exigences prévues par la loi

    Ce qui suit décrit les exigences prévues de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) concernant la manutention manuelle de barils.

    Fournir des renseignements et des directives et assurer une supervision

    En vertu de l’alinéa 25 (2) a), les employeurs doivent fournir aux travailleurs les renseignements, les directives et la surveillance nécessaires à la protection de sa santé et de sa sécurité.

    Par exemple, les renseignements et les directives comprennent :

    • les techniques, les outils ou les processus mis en œuvre par l’employeur pour la manutention sécuritaire des barils;
    • les procédures de travail sécuritaires élaborées pour la manutention des barils;
    • la communication des risques.

    De plus, en vertu de l’alinéa 25 (2) d), les employeurs sont tenus d’informer les travailleurs, ou la personne qui exerce son autorité sur un travailleur (par exemple, un superviseur ou un chef), des risques que comporte leur travail. Cela inclut les risques de TMS lors de la manutention manuelle de barils.

    Prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances

    En vertu de l’alinéa 25 (2) h), les employeurs sont tenus de prendre toutes les précautions raisonnables dans les circonstances pour assurer la protection du travailleur, y compris des risques de TMS lors de la manutention manuelle de barils.

    Consultez la section Comment prévenir les blessures? pour des exemples de précautions.

    Règlements applicables

    Certains règlements de la Loi sur la santé et la sécurité au travail propres au secteur peuvent également s’appliquer à la manutention manuelle des barils.

    En vertu de l’article 45 du Règlement 851 – Établissements industriels, les employeurs doivent s’assurer que les matières, les articles ou les choses :

    • qui doivent être levés, portés ou déplacés, le sont de telle manière et en prenant de telles précautions et de telles mesures de sécurité que la sécurité des travailleurs n’est pas mise en danger [alinéa 45 a)];
    • sont transportés, disposés ou stockés de façon qu’ils puissent être enlevés ou retirés sans mettre la sécurité des travailleurs en danger [sous-alinéa 45 b) ii)];
    • qui doivent être enlevés d’un lieu de stockage, d’une pile ou d’un râtelier, sont enlevés d’une manière qui ne met pas la sécurité des travailleurs en danger [alinéa 45 c)].

    Comment prévenir les blessures?

    Pour réduire les risques de blessures aux travailleurs qui manutentionnent des barils, voici les pratiques recommandées qu’un employeur peut adopter :

    • Fournir des aides mécaniques lorsque les barils doivent être déplacés. Mettre à disposition des équipements spécialisés tels que des chariots à barils et des dispositifs mécaniques dotés de mécanismes de levage conçus pour soulever et déposer les barils de bière;
    • Si des aides mécaniques ne sont pas disponibles, élaborer des pratiques de travail sécuritaires selon lesquelles les barils peuvent être roulés, poussés, tirés ou glissés afin de réduire les efforts physiques;
    • Gérer l’inventaire et concevoir ou modifier les aires d’entreposage des barils afin que les travailleurs évitent de soulever, de déposer et de transporter les barils de bière;
    • Élaborer et mettre en œuvre des procédures de travail sécuritaires sur les techniques, les outils et les processus de manutention sécuritaire des barils.

    Liens connexes

    Lire les directives relatives à la prévention des troubles musculo-squelettiques pour l’Ontario du CRE-MSD

    Renseignements sur l’ergonomie sur le lieu de travail

    Mis à jour : 31 mai 2022
    Date de publication : 12 août 2021