Si vous recevez un courriel ou un message texte vous informant que le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs enquête sur votre identité :

  1. Ne l’ouvrez pas et ne cliquez sur aucun lien. Il peut s’agir d’une tentative d’hameçonnage*
  2. Communiquez avec la Protection du consommateur de l’Ontario, au 1 800 889-9768, pour informer le ministère
  3. Communiquez avec le Centre antifraude du Canada, au 1 888 495-8501, pour signaler le courriel ou le message texte frauduleux

*Une tentative d’hameçonnage consiste à faire passer une personne ou une entreprise pour une personne ou une entreprise que vous connaissez, par exemple, votre banque ou votre magasin en ligne favori. Les fraudeurs tentent de vous tromper, généralement par courriel ou par message texte, en vous demandant de leur fournir des renseignements confidentiels.

Types de fraude d’identité

Un vol d’identité se produit lorsqu’un tiers utilise vos renseignements personnels à votre insu à des fins criminelles.

Il peut utiliser les renseignements volés pour accéder à vos comptes financiers, s’introduire dans vos comptes en ligne ou escroquer d’autres personnes. Après avoir accédé à vos renseignements personnels, les voleurs d’identité peuvent également :

  • dépenser l’argent que contiennent vos comptes;
  • ouvrir de nouveaux comptes bancaires;
  • changer les mots de passe et les coordonnées sur vos comptes en ligne;
  • présenter en votre nom des demandes de prêt, de cartes de crédit et de prestations;
  • louer un appartement ou une voiture;
  • commettre d’autres crimes en utilisant votre identité.

Une autre forme de vol d’identité se produit lorsqu’un tiers crée des comptes sur des canaux ou des sites Web de médias sociaux en utilisant votre nom, votre image ou d’autres renseignements. Même si cela ne cause pas de problèmes à vos comptes financiers, cela peut nuire à votre réputation.

Si cela vous arrive, consultez les conditions d’utilisation du site de médias sociaux pour vous renseigner sur les mesures que vous pouvez prendre à l’égard du compte qui utilise faussement votre nom ou votre image. Si des activités criminelles prennent place (par exemple, si quelqu’un crée de faux comptes en ligne en votre nom pour vous harceler), prenez des instantanés d’écran de l’activité en ligne et faites un rapport à la police.

Comment l’identité est usurpée

Voici quelques méthodes couramment utilisées pour usurper l’identité d’une personne :

  • voler votre courrier;
  • récupérer les renseignements personnels dans vos ordures;
  • trafiquer des guichets automatiques bancaires et des terminaux au point de vente dans les magasins afin de voler vos renseignements bancaires;
  • effectuer des recherches dans des sources publiques d’information (p. ex., annuaires téléphoniques et médias sociaux).

En général, les voleurs d’identité recherchent :

  • des cartes de crédit
  • des cartes bancaires avec le NIP
  • le passeport
  • le permis de conduire
  • la carte de NAS

Votre identité peut également être volée pendant vos transactions en ligne. Si vous oubliez de changer vos mots de passe et de renforcer les fonctions de sécurité de votre navigateur Internet régulièrement, il peut être facile pour quelqu’un d’accéder à :

  • votre courriel (pour voler des renseignements personnels et financiers, des calendriers, etc.)
  • vos comptes d’achats en ligne (pour voler les renseignements sur les cartes de crédit et les adresses)
  • vos comptes bancaires (pour transférer des fonds, ouvrir de nouveaux comptes ou présenter une demande de prêt)
  • vos comptes de cartes de crédit (pour faire des achats et demander de nouvelles cartes)
  • vos comptes gouvernementaux (pour changer vos coordonnées sur les pièces d’identité délivrées par le gouvernement, accéder à vos prestations, etc.)

Signes de vol d’identité

Vos renseignements personnels peuvent être volés à votre insu.

Bon nombre de personnes découvrent qu’on a usurpé leur identité lorsqu’on leur refuse de façon imprévue un prêt, un emploi ou la location d’un appartement, à la suite d’une vérification du crédit. Voilà pourquoi il est très important de vérifier votre rapport de solvabilité une fois par an pour déceler toute erreur ou activité inhabituelle.

Parmi les autres signes de vol d’identité, on peut citer les suivants :

  • les factures et les relevés de compte n’arrivent pas au moment habituel – ils peuvent avoir fait l’objet d’un vol ou d’un changement d’adresse postale;
  • vous recevez des appels d’agences de recouvrement ou de créanciers concernant un compte inconnu;
  • vous recevez un avis de votre banque, votre carte de crédit ou une entreprise en ligne concernant un nouveau compte ouvert en votre nom ou des frais supplémentaires;
  • des relevés de compte indiquent des retraits ou des virements que vous n’avez pas effectués;
  • un créancier vous appelle pour vous parler d’une approbation ou d’un refus de crédit pour lequel vous n’avez pas présenté de demande.

Si votre identité est usurpée

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) offre des conseils étape par étape qui décrivent ce que vous devez faire si vous avez fourni par erreur des renseignements personnels à un inconnu.

Si vous pensez que vos comptes financiers ont été compromis, vous pouvez payer pour faire mettre une alerte sur votre rapport de solvabilité. Cela informe les personnes qui vérifient votre crédit qu’elles doivent s’assurer qu’elles font affaire avec vous et non avec un imposteur.

Pour minimiser les incidents futurs et commencer à réparer les torts causés, vous devriez :

  • prendre note de tous vos appels téléphoniques (inscrivez le nom de tout interlocuteur, ses propos et la date de la conversation);
  • effectuez un suivi par écrit avec les contacts que vous avez faits au téléphone ou en personne pour vous assurer de consigner toutes les ententes;
  • faites des copies et conservez toutes les pièces justificatives originales, comme les rapports de police et les lettres que vous avez fait parvenir aux entreprises ou qu’elles vous ont envoyées;
  • conservez votre dossier même si l’on a résolu votre problème, car des erreurs peuvent réapparaître dans votre rapport de solvabilité ou d’anciens problèmes peuvent revenir.

Protégez votre identité

À la maison, assurez-vous :

  • de vider votre boîte postale tous les jours (si vous partez en vacances, demandez à des amis ou à un voisin à qui vous faites confiance de ramasser votre courriel; vous pouvez également recourir au service de retenue de courrier de Postes Canada)
  • de conserver les cartes d’identité et les documents tels que les certificats de naissance, les numéros d’assurance sociale et les passeports en lieu sûr, par exemple dans un coffre-fort verrouillé à l’épreuve du feu;
  • déchiqueter les documents et les articles contenant des renseignements personnels une fois que vous n’en avez plus besoin (p. ex., cartes d’identité expirées, offres de cartes de crédit et états financiers);
  • vérifier régulièrement le solde des relevés des banques, des cartes de crédit et ds entreprises;
  • signaler immédiatement toute activité anormale décelée sur vos comptes et vos relevés, si mineure soit-elle (les fraudeurs volent souvent de petits montants sur de nombreuses cartes pour ne pas être détectés);
  • vérifiez votre rapport de solvabilité une fois par an pour déceler toute erreur ou activité anormale (vous pourriez également souscrire à un service de surveillance du crédit qui vous informe en cas de changement à votre rapport de solvabilité ou votre évaluation du crédit);
  • de ne pas fournir des renseignements personnels au téléphone, sauf si vous avez appelé vous-même ou vous connaissez l’entreprise;
  • de ne pas fournir de renseignements personnels sensibles, par exemple un numéro d’assurance sociale ou de carte de crédit, au téléphone si vous êtes dans un endroit public (on ne sait jamais qui est à l’écoute);
  • de n’inscrire que votre nom et votre adresse sur vos chèques personnels.

Lorsque vous faites des achats :

  • apportez le moins possible de cartes et de documents, et vérifiez toujours que le caissier vous remet bien votre propre carte de crédit;
  • ne dites à personne le NIP de votre carte bancaire ou de votre carte de crédit;
  • assurez-vous que personne ne vous observe lorsque vous utilisez un guichet automatique;
  • n’utilisez pas un guichet automatique situé à un endroit isolé ou mal éclairé;
  • ne fournissez pas trop de renseignements personnels (vous n’êtes pas tenu de fournir votre adresse postale complète, votre adresse de courriel et votre date de naissance à un magasin).

Si vous êtes en ligne ou sur un mobile mobile :

  • changez vos mots de passe souvent et assurez-vous qu’ils sont forts;
  • ne publiez pas en ligne de renseignements personnels comme votre date de naissance et votre adresse postale;
  • assurez-vous de consulter et de comprendre les paramètres de confidentialité sur tous les sites de médias sociaux que vous utilisez avant de publier un message (vérifiez ces paramètres de confidentialité régulièrement, car ils changent souvent);
  • désactivez la fonction de géolocalisation de votre téléphone avant de publier des photos publiques sur des sites de médias sociaux (par défaut, cette option est activée sur la plupart des téléphones et permet à quelqu’un de découvrir exactement où une photo a été prise);
  • avant de vendre ou de jeter un ordinateur, un téléphone ou une tablette, effacez complètement son disque dur ou faites détruire le disque dur ou l’appareil;
  • songez à configurer des alertes par courriel qui vous avertissent chaque fois que votre nom est utilisé en ligne;
  • évitez d’effectuer des achats ou des transactions bancaires en ligne par l’entremise d’un réseau Wi-Fi public, car la connexion n’est pas toujours sécurisée;
  • avant de fournir votre numéro de carte de crédit ou d’autres renseignements financiers à une entreprise, assurez-vous que le site Web est sécurisé (vous verrez un symbole de verrou quelque part sur la page Web ou l’URL commence par « https »);
  • après avoir terminé une opération financière en ligne, assurez-vous de quitter le site Web et d’effacer les témoins et la mémoire cache de votre navigateur (en anglais seulement);
  • assurez-vous que le logiciel antivirus et les autres fonctions de votre ordinateur qui permettent de détecter les logiciels malveillants sont à jour;
  • ne téléchargez pas d’applis ou de logiciels sur votre ordinateur ou votre tablette, sauf s’ils proviennent de boutiques ou de bibliothèques d’applis officielles;
  • sachez que les organismes gouvernementaux, les institutions financières et la police ne vous enverront jamais de messages textes ou de courriels pour vous demander des mots de passe ou des NIP;
  • ne cliquez jamais sur un lien contenu dans un pourriel, particulièrement lorsqu’il promet des récompenses, des prix ou des renseignements exclusifs.
Mis à jour : 15 septembre 2021
Date de publication : 14 novembre 2014