Aperçu

Vous devez être très prudent avant de donner des informations personnelles de quelque nature que ce soit à qui que ce soit. Les escrocs se feront passer pour des représentants de votre banque, société de services publics, compagnie d’assurance ou même du gouvernement afin de voler votre identité ou de vous soutirer de l’argent.

Il est particulièrement important de savoir que si quelqu’un vous contacte prétend être du gouvernement de l’Ontario pour vous demander des renseignements personnels, financiers ou médicaux, et , il peut s’agir d’une escroquerie par hameçonnage.

Une escroquerie par hameçonnage consiste à ce qu’une personne vous contacte (généralement par courriel, par téléphone ou par texto) en prétendant être une personne ou une entreprise que vous connaissez (par exemple, le gouvernement, votre banque ou un magasin) et tente de vous inciter à lui donner des informations personnelles.

Dans certains cas légitimes, le personnel du gouvernement vous contactera par courriel ou par téléphone pour obtenir de plus amples informations en réponse à une demande que vous avez formulée ou à une plainte que vous avez déposée. Toutefois, dans de tels cas, ils feront référence à un numéro de dossier ou de cas, ou à une correspondance spécifique que vous avez envoyée.

Cependant, le gouvernement de l’Ontario ne vous contactera jamais directement pour :

  • demander des renseignements personnels (par exemple, le numéro d’assurance sociale (NAS), le numéro de compte bancaire, des renseignements sur la santé, etc.)
  • vous offrir de l’argent ou une récompense
  • vous inscrire à un programme de rabais

Nous pouvons vous contacter pour vous rappeler certaines choses :

  • un produit arrivant à échéance (par exemple une plaque d’immatriculation via des rappels numériques)
  • la nécessité de renouveler une licence ou un permis d’exploitation pour les secteurs réglementés par le gouvernement
  • des modifications de la législation ou de la réglementation applicables à votre activité

Si vous n’êtes pas sûr qu’un courriel ou un appel téléphonique provienne du gouvernement, vous devez contacter le ministère prétendument concerné pour vérifier avant de partager toute information. Découvrez comment contacter les différents ministères.

Déclaration d’une escroquerie ou d’une fraude

Prenez contact avec l’un des organismes suivants :

  • service local de police — déposez un rapport concernant la fraude ou l’escroquerie et assurez-vous d’obtenir un numéro de rapport pour référence future
  • Centre anti-fraude du Canada — fournit une aide précieuse aux autorités policières en repérant les liens entre des cas qui peuvent sembler indépendants
  • organismes de réglementation — lorsque la fraude ou l’escroquerie implique un membre d’une profession réglementée, comme un médecin, un avocat ou un courtier en hypothèques (les organismes de réglementation ont parfois la capacité de prendre des mesures disciplinaires, par exemple en révoquant le permis d’une personne ou d’une entreprise ou en lui ordonnant de cesser de fournir des services au public)

Si vous avez été victime d’une escroquerie

Si vous pensez avoir été victime d’une fraude ou d’une escroquerie, voici quelques mesures que vous devriez prendre immédiatement pour réduire votre risque de perdre encore plus d’argent, pour protéger vos renseignements personnels et pour éviter d’être victime d’une nouvelle escroquerie.

Vous devriez :

  • cesser toute communication avec l’auteur de la fraude ou de l’escroquerie;
  • signaler l’escroquerie ou la fraude à la police, au Centre anti-fraude du Canada et aux organismes de réglementation (si l’escroquerie implique un membre d’une profession réglementée);
  • informer les institutions financières et les autres entreprises où vous avez un compte qui aurait pu être affecté;
  • éviter de prendre des décisions financières majeures avant d’être certain d’avoir protégé vos comptes;
  • faire placer une alerte dans votre rapport de solvabilité en communiquant avec une agence de renseignements sur le consommateur comme Equifax Canada ou TransUnion Canada;
  • recueillir tous les dossiers en votre possession sur la fraude ou l’escroquerie, par exemple :
    • la correspondance avec l’escroc (par exemple, lettres, courriels, messages textes);
    • les états financiers;
    • les reçus;
    • les contrats;
    • les coordonnées utilisées par l’escroc pour prendre contact avec vous (par exemple, numéros de téléphone, adresses de courriel);
    • les sites Web et les comptes de médias sociaux utilisés pour l’escroquerie (faites-les imprimer);
    • les documents, le matériel de marketing ou les annonces utilisées pour l’escroquerie (par exemple, brochures, circulaires, copies d’annonces sur des sites de petites annonces);
  • dans le cas d’une escroquerie en personne, éviter de toucher les documents que l’escroc pourrait avoir touchés et les protéger au moyen d’un étui ou d’une couverture en plastique;
  • changer les mots de passe des comptes qui ont pu être affectés, y compris les sites de médias sociaux;
  • documenter vos actions dans un journal :
    • indiquer le moment où vous avez noté la fraude pour la première fois (inclure les dates, les heures, les noms et les coordonnées) et vos contacts avec les organismes chargés de l’application de la loi, les institutions financières ou d’autres organismes (par exemple, informer votre banque, changer les mots de passe de vos services bancaires); 
  • protéger vos appareils si vous avez utilisé votre ordinateur, votre ordinateur portable ou votre tablette pour communiquer avec l’escroc :
    • apportez votre appareil à un professionnel pour le faire vérifier;
    • assurez-vous que le logiciel de sécurité installé sur votre appareil est à jour;
    • installez un logiciel anti espion;
    • scannez votre disque dur et vos fichiers;

Vous pouvez également communiquer avec le Service de référence du Barreau, qui offre des consultations juridiques gratuites allant jusqu’à une demi-heure.

Ressources

Vous pouvez consulter la boîte à outils contre la fraude créée par le Bureau de la concurrence, où vous trouverez les alertes les plus récentes.

Vous pouvez également consulter Le petit livre noir de la fraude, qui fournit des renseignements sur divers types de fraudes et les moyens de vous protéger. On y traite notamment des types de fraudes suivants :

  • fraudes visant les entreprises
  • fraudes liées au porte-à-porte
  • fraudes de la situation d’urgence
  • fraudes médicales ou liées à la santé
  • hameçonnage
  • fraudes relatives aux services de rencontre
  • fraudes ciblant les contribuables

Si vous avez remarqué une publicité mensongère ou trompeuse ou en avez été victime, vous pouvez la signaler au Bureau de la concurrence.

Cybersécurité

Découvrez comment le Centre d’excellence en cybersécurité contribue à renforcer la cybersécurité dans les ministères et les organisations du secteur parapublic.

En savoir plus sur la cybersécurité.

Escroqueries actives

Vous trouverez ci-dessous des informations sur les escroqueries actives liées au gouvernement que nous connaissons. Si vous avez été visé par l’une de ces escroqueries :

Arnaque d’hameçonnage pour le remboursement des vignettes

ServiceOntario est au courant d’une escroquerie par texto d’hameçonnage fournissant un lien de remboursement frauduleux pour les vignettes d’immatriculation. Le gouvernement de l’Ontario a éliminé les vignettes pour plaques d’immatriculation.

Vous ne devez pas ouvrir ni cliquer sur aucun lien, car ce message n’est pas autorisé par ServiceOntario et constitue une escroquerie. Nous ne communiquerons pas directement avec vous pour vous rembourser la vignette de plaque d’immatriculation.

Hameçonnage par distanciation sociale

Le gouvernement est au courant d’une escroquerie par hameçonnage par texto offrant des récompenses aux citoyens pour leur distanciation sociale.

Vous ne devez pas ouvrir ni cliquer sur aucun lien, car ce message est une escroquerie et n’est en aucun cas lié à des programmes du gouvernement de l’Ontario.

Escroquerie au certificat de vaccination

Si vous avez reçu un courriel d’un expéditeur se faisant passer pour Santé publique Ontario, vous proposant les prochaines étapes pour vous inscrire à un certificat de vaccination ou vous demandant des renseignements privés sur votre santé, ne l’ouvrez pas et ne cliquez sur aucun lien. La province ne vous contactera pas directement pour vous demander des renseignements sur votre santé.