Situation

Préoccupante

Espèce indigène sensible aux activités humaines ou aux événements naturels, ce qui pourrait faire en sorte qu’elle devienne en péril de disparition (par ex. monarque).

Date de son ajout à la liste des espèces en péril de l’Ontario

Le 24 janvier, 2013

Lire le rapport

Apparence

La lamproie argentée est un poisson en forme d’anguille munie d’un disque buccal de succion. Comme toutes les lamproies, elle n’a pas de mâchoires ni de nageoires en paire. Les lamproies argentées adultes peuvent mesurer entre neuf et 39 centimètres de longueur. Les jeunes lamproies ont le dos jaune à brun pâle ou gris dont la couleur devient plus foncée quand ils deviennent adultes; leur ventre est un bleu grisâtre pâle ou argenté.

La lamproie argentée est difficile à identifier correctement. Les experts doivent se fier à la différence sur le plan de la forme des nageoires et de la disposition des dents pour la distinguer des autres espèces de lamproies.

Les lamproies argentées adultes sont des parasites. Elles s’attachent à diverses espèces de poissons-hôtes, se nourrissant de leurs chair et liquides corporels. Elles vivent de 12 à 20 mois en tant que parasites avant de migrer vers les ruisseaux et les rivières pour frayer; elles meurent après le frai.

Habitat

Les lamproies argentées ont besoin d’eau claire pour trouver des poissons-hôtes, des lits de cours d’eau sablonneux relativement propres ayant des débris organiques pour y vivre et des routes de migration sans obstacle pour frayer.

Leur utilisation de divers types d’habitats au cours de leur vie (rivières pour frayer et lors du stade de développement précoce et lacs à l’âge adulte) les rend vulnérables aux changements dans leur environnement.

Présence

La lamproie argentée vit dans les ruisseaux et rivières qui se déversent dans les Grands Lacs de l’Ontario ainsi que dans la rivière des Outaouais. Une population séparée de lamproies argentées vit dans le nord-ouest de l’Ontario, où on l’a prélevée à deux endroits dans la région du lac des Bois.

Menaces

La population des Grands Lacs et du cours du supérieur du Saint-Laurent de lamproies argentées est jugée préoccupante en raison de diverses menaces, dont la perte d’habitat et l’utilisation de lampricides – produits chimiques conçus pour tuer les lamproies et utilises pour lutter contre la lamproie de mer, une espèce envahissante.

Les barrages qui limitent la capacité de la lamproie de migrer des lacs aux aires de reproduction dans les ruisseaux et rivière sont aussi une menace, tout comme la pollution chimique, surtout par l’Atrazine, un herbicide largement utilisé.

Mesures que nous prenons

Les espèces préoccupantes ne bénéficient pas d’une protection pour les espèces ou leur habitat.

Contribuez à empêcher la disparition d’autres espèces en péril de l’Ontario

Signalez sa présence

  • Signalez une observation d’un animal ou d’une plante en péril au Centre d’information sur le patrimoine naturel. Les photographies avec localisation précise ou les coordonnées cartographiques sont toujours utiles.

Soyez un bon gardien

  • Les propriétaires fonciers privés ont un rôle important à jouer dans le rétablissement des espèces en péril. Il se peut que vous soyez admissible à des programmes d’intendance qui appuient la protection et le rétablissement d’espèces en péril et de leurs habitats.
  • Les espèces envahissantes menacent sérieusement de nombreuses espèces en péril de l’Ontario; Pour savoir ce que vous pouvez faire pour aider à réduire la menace des espèces envahissantes, visitez :

Signalez les activités illicites

Signalez toute activité illégale se rapportant aux plantes et à la faune en composant le 1 877 -TIPSMNR (8477667).

Faits en bref

  • les lamproies argentées descendent de la plus ancienne lignée de vertébrés (animaux dotés d’une colonne vertébrale); en les étudiant, il est possible que nous en apprenions davantage au sujet des trajets évolutifs, comme la transition entre les vertébrés sans mâchoires et avec mâchoires
  • les larves de lamproie ont été utilisées comme biosurveillants pour mesurer la santé des cours d’eau dans lesquels elles vivent; en surveillant ces larves, les chercheurs peuvent repérer les changements dans la taille des populations et les problèmes potentiels dans leurs écosystèmes
  • la lamproie argentée est l’une de cinq espèces de lamproies en Ontario dont les larves ont un aspect identique, ce qui rend difficile la distinction des juvéniles des diverses espèces