Aperçu

La vaccination réduit votre risque de tomber malade ou de contracter la COVID‑19 en cas d’exposition au virus de la COVID‑19. Les mesures de contrôle en milieu de travail diminuent le risque d’exposition à ce virus; les vaccins contre la COVID‑19 ne remplacent pas ces mesures.

Ces conseils vous sont donnés pour vous aider à comprendre comment les vaccins contre la COVID‑19 peuvent contribuer à vous protéger, vous et votre entourage professionnel. Les renseignements fournis sont d’ordre général et ne s’appliquent pas forcément à toutes les situations. Chaque lieu de travail aura des mesures de santé et de sécurité différentes qui conviennent à ses besoins.

Pour travailler en toute sécurité, prenez la peine de consulter et de respecter :

Comment les vaccins contre la COVID-19 vous protègent

La vaccination (également appelée immunisation) accroît la capacité d’une personne à combattre une infection en cas d’exposition à un virus particulier. Le vaccin active la réponse immunitaire naturelle de l’organisme et le rend mieux à même de combattre le virus.

Les vaccins contre la COVID‑19 approuvés pour leur utilisation au Canada ont été reconnus comme efficaces pour protéger les personnes qui les reçoivent.

Après une vaccination, vous êtes beaucoup moins susceptible d’être malade si vous êtes exposé au virus de la COVID‑19. Cependant, vous pourriez quand même :

  • être infecté
  • propager le virus

 En effet, aucun vaccin n’est efficace à 100 % et nous nous employons toujours à savoir :

  •  dans quelle mesure les vaccins contre la COVID‑19 seront efficaces contre les nouveaux variants
  • combien de temps la protection durera après la vaccination contre la COVID‑19 ou après une infection par le virus à l’origine de cette maladie

Il est important de continuer à respecter les mesures de santé publique et autres mesures de contrôle en milieu de travail, même après avoir été vacciné.

Vaccination et mesures de contrôle de la COVID-19 en milieu de travail

Les mesures de contrôle en milieu de travail désignent les mesures prises par les employeurs pour aider à prévenir l’exposition des travailleurs à un danger. Le vaccin est un bon complément des mesures de contrôle dans les lieux de travail, mais ne saurait les remplacer. Les deux dispositifs ont leur utilité :

  • le contrôle en milieu de travail aide à prévenir l’exposition des travailleurs au virus
  • le vaccin aide à vous protéger contre la maladie ou l’infection en cas d’exposition au virus

Le meilleur moyen de limiter l’exposition au virus de la COVID‑19 est d’éviter les interactions interpersonnelles. Envisagez les options comme continuer le travail à distance. Cette mesure est importante pour protéger ces travailleurs et protéger ceux qui doivent se rendre dans leur lieu de travail. Vous pouvez utiliser des options comme les réunions virtuelles, la livraison à domicile et la collecte en bordure de trottoir.Même si de plus en plus de personnes en Ontario sont vaccinées, la COVID‑19 représente toujours un danger que peuvent introduire dans le lieu de travail les travailleurs ou les clients infectés.

Il existe un éventail de mesures de contrôle pour réduire le risque d’exposition au virus de la COVID‑19 chez les travailleurs qui sont obligés d’être présents dans le lieu de travail :

  • le dépistage aide à écarter du lieu de travail les personnes qui peuvent être contagieuses
  • une bonne ventilation et le port du masque peuvent aider à réduire la concentration virale dans un lieu fermé
  • le maintien de la distanciation physique réduit le risque d’exposition aux gouttelettes respiratoires de toute taille
  • l’équipement de protection individuelle (EPI) peut aider à protéger l’utilisateur contre l’exposition au virus et peut être obligatoire si certaines mesures de contrôle ne peuvent pas être maintenues en permanence

Les employeurs doivent évaluer les risques d’exposition au virus de la COVID‑19 dans leur lieu de travail et définir les mesures de contrôle appropriées. Aucune action ou mesure de contrôle ne peut à elle seule contrôler parfaitement les risques liés à la COVID‑19.

Les employeurs doivent continuer de prendre des mesures pour protéger les travailleurs contre la COVID‑19, quel que soit le nombre de travailleurs vaccinés.

Mesures de soutien à la vaccination au travail et politiques connexes

Le plan ontarien de vaccination contre la COVID‑19 a pour objectif de permettre à tous les Ontariens de se faire vacciner contre la COVID‑19 s’ils le souhaitent.

Les travailleurs qui sont considérés comme des employés au sens de la Loi de 2000 sur les normes d’emploi (LNE) ont le droit de prendre un congé spécial en raison d'une maladie infectieuse avec protection de l’emploi s’ils ont besoin de s’absenter du travail pour se faire vacciner ou parce qu’ils ressentent des effets secondaires après la vaccination.

L’employeur ne peut pénaliser d’aucune façon un employé qui prend ou compte prendre un congé spécial en raison d’une maladie infectieuse.

La Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et la LNE n’abordent pas directement la vaccination ni l’application des politiques de l’employeur en matière de vaccination des travailleurs. Il peut y avoir d’autres lois et d’autres considérations qui s’appliquent à la politique d’un lieu de travail en matière de vaccination. Obtenir un avis juridique avant d'élaborer ou de mettre en œuvre une politique de vaccination peut aider les employeurs à en comprendre les implications. Cela peut inclure un avis sur des sujets tels que :

  • les droits de la personne et l’accessibilité
  • le droit du travail et de l’emploi
  • la protection de la vie privée
  • le consentement aux soins de santé
  • la santé et la sécurité au travail

Les employeurs ont de nombreux moyens à leur disposition pour encourager et promouvoir la vaccination auprès de leurs travailleurs. Si vous êtes un employeur et que vous envisagez d’élaborer une politique liée à la vaccination, définissez clairement les résultats escomptés.

Cette ressource ne remplace ni ne modifie la LSST, la LNE ou leurs règlements d’application respectifs et ne doit pas être utilisée ni considérée comme un avis juridique. Les inspecteurs et les agents du ministère du Travail, l’Immigration, de la Formation et du Développement des compétences appliquent la loi en se fondant sur les faits observés dans le lieu de travail.