Mandat du Groupe de travail sur la mise en œuvre

Le Groupe de travail sur la mise en œuvre sera chargé de formuler des commentaires sur la mise en œuvre et l’opérationnalisation du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme (POSA), notamment :

  • un processus normalisé s’appuyant sur des données cliniques pour déterminer le niveau de soutien dont chaque enfant a besoin et l’affectation des fonds du POSA applicables selon les paramètres suivants :
    • Mise en œuvre de plafonds de service ou de durée pour les services de base
    • Déplacement d’au moins 8 000 enfants de la liste d’attente vers les services de base au cours de la première année complète du nouveau programme
    • Pas moins de cinq niveaux de besoins
    • Prise en compte particulière des enfants ayant des besoins multiples ou très complexes
  • critères d’admissibilité aux programmes d’intervention précoce et aux services urgents ou complexes axés sur les besoins
  • diverses approches aux programmes d’intervention précoce appuyées par des données probantes
  • calendrier proposé, ordonnancement et échelonnement de la mise en œuvre des nouveaux éléments du programme, y compris les possibilités de tirer parti de l’infrastructure et des ressources existantes
  • des plans de transition et des processus opérationnels connexes pour appuyer les enfants et les familles qui participeront au nouveau programme à compter d’avril 2020;
  • des initiatives de renforcement des capacités et d’autres soutiens ciblés, une attention particulière étant accordée aux régions nordiques, rurales et éloignées

Le Groupe de travail sur la mise en œuvre commencera ses travaux en décembre 2019 et tiendra des réunions régulières au besoin.

Membres du Groupe de travail sur la mise en œuvre

Le Groupe de travail sur la mise en œuvre est composé d’un large éventail d’experts en recherche et d’experts cliniques, y compris des fournisseurs de services en matière d’autisme, des personnes militantes vivant avec l’autisme, des personnes vivant avec l’autisme et parents, ainsi que des représentants des communautés nordiques et autochtones de l’Ontario. Il comprend également des représentants de l’ancien Groupe consultatif sur l’autisme afin de faciliter l’uniformité et la continuité.

Présidence

Anne Huot est vice-présidente du développement de l’enfant et des services communautaires au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO). Travailleuse sociale professionnelle, Mme Huot est spécialisée dans l’autisme, les services de développement et de réadaptation, la santé mentale, l’expérience des patients et les soins complexes. Elle était directrice générale du Centre de traitement pour enfants d’Ottawa lors de sa fusion avec le CHEO en 2016 et a dirigé l’intégration des programmes et des services destinés aux enfants et aux adolescents. Anne a également été membre de l’ancien Groupe consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme.

Membres du groupe de travail

Jessica Brian est psychologue, clinicienne-chercheuse, codirectrice du Centre de recherche sur l’autisme de l’Hôpital de réadaptation pour enfants Holland Bloorview, et professeure adjointe au département de pédiatrie de l’Université de Toronto. Au cours des deux dernières décennies, la recherche de Mme Brian s’est centrée sur le développement des enfants atteints de troubles du spectre autistique de l’enfance à l’adolescence. Elle a codéveloppé et dirigé l’évaluation de l’ABC du comportement, une intervention très précoce assistée par les parents pour les tout-petits aux prises avec l’émergence de troubles du spectre autistique ou de nouveaux défis sociaux et de communication connexes. Mme Brian a également été membre de l’ancien Groupe consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme.

Matthew Jason Dever est un adulte autiste vivant dans l’Est rural de l’Ontario qui a trois enfants atteints de troubles du spectre autistique. Il milite pour l’inclusion et l’acceptation des personnes autistes et pour que ces dernières puissent s’exprimer. Matthew est un ancien membre du Groupe consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme, directeur de la sensibilisation auprès d’Autism Advocacy Ontario, un membre d’Autistics for Autistics (A4A), l’organisme ontarien de défense de l’autonomie sociale, et un leader dans le mouvement de la Stratégie fédérale des personnes handicapées qui vise à créer une coalition nationale d’organismes pour personnes handicapées qui défendrait tous les besoins des personnes handicapées à tout âge. Dans ses temps libres, il est concepteur web et graphiste.

Carly Eby est analyste comportementale-doctorale agréée (BCBA-D), fondatrice et directrice de l’Autism Centre of Toronto, organisme sans but lucratif qui fournit des services intensifs d’analyse comportementale appliquée (ABA). En outre, elle siège au conseil d’administration de l’Ontario Association for Behaviour Analysis (ONTABA). Avant de travailler en Ontario, elle remplissait les fonctions de directrice adjointe des services d’écoles publiques au New England Center for Children au Massachusetts, où elle fournissait des conseils d’experte à de multiples districts scolaires sur la mise en œuvre de bonnes pratiques d’enseignement pour les élèves ayant des troubles du spectre autistique, du jardin d’enfants à l’école secondaire.

Sherry Fournier travaille au sein de Child and Community Resources (CCR) depuis sa création en 1992 et a occupé un certain nombre de postes au sein de l’organisation, dont celui de directrice générale depuis 2014. CCR offre une gamme de services spécialisés aux enfants et aux familles qui vivent dans le district de Sudbury Manitoulin pour favoriser l’inclusion, l’intégration et le bien-être. CCR est l’un des cinq centres de diagnostic financés par l’État et compte plus de 20 ans d’expérience dans la prestation de services liés à l’autisme dans la région du Nord.

Karen Ingebrigtson est directrice générale de FIREFLY, une agence polyvalente qui fournit des services de réhabilitation, de développement et de santé mentale pour les enfants, dans les districts de Kenora et Rainy River. Avant de se lancer dans le secteur de la santé mentale des enfants, Karen a travaillé dans le domaine de la planification et de l’intégration au Réseau local d'intégration des services de santé du Nord-Ouest et à titre de directrice générale du Centre d'accès aux soins communautaires de Kenora et Rainy River. Elle a également travaillé à Manitoba dans des établissements de soins de santé communautaires et primaires, en qualité de travailleuse sociale pédiatrique et de chargée de cours en travail social à l’Université du Manitoba. Pendant plus de 20 ans, Karen a rempli les fonctions d’enquêteuse pour Agrément Canada afin d’assurer que les organismes de soins de santé offrent des soins de qualité aux patients et à leurs familles.

Debra Kennedy est ergothérapeute et possède plus de 30 ans d’expérience clinique auprès d’enfants et d’adolescents autistes; elle milite en faveur de services de soutien aux enfants et aux adolescents ayant des besoins spéciaux et à leurs familles. Mme Kennedy est instructrice au Département de sciences du travail et d’ergothérapie de l’Université de Toronto et a reçu des prix pour son travail, dont le prix Gerry Bloomfield 2018 d’Autisme Ontario. Elle a représenté des ergothérapeutes au sein de divers comités provinciaux. Avant de prendre sa retraite, Debra était directrice de l’ergothérapie et de la physiothérapie au York District Region School Board et agente de liaison du Children’s Treatment Network de Simcoe-York.

Le Dr Meng-Chuan Lai est clinicien chercheur et psychiatre, membre du personnel, au sein de la Child and Youth Mental Health Collaborative du Centre de toxicomanie et de santé mentale et du Hospital for Sick Children. Il est professeur adjoint au département de psychiatrie de l’Université de Toronto. Il est également directeur honoraire de la recherche sur les sexes en matière d’autisme au Centre de recherche sur l’autisme de l’Université de Cambridge et psychiatre traitant adjoint et professeur adjoint de psychiatrie à la National Taiwan University.

James Maunder est le parent d’un enfant autiste. Il fera profiter le Groupe de travail de son expérience pertinente et directe, ayant navigué dans le Programme ontarien des services en matière d’autisme et ses changements au cours des dernières années. James est également un professionnel du secteur des télécommunications au Canada et a occupé divers postes de haute direction au sein du gouvernement fédéral pendant plus d’une décennie. James et sa famille vivent à Ottawa.

La Dre Melanie Penner est clinicienne-chercheuse et pédiatre du développement à l’Hôpital de réadaptation pour enfants Holland Bloorview, où elle est titulaire de la chaire de recherche en pédiatrie du développement de la Fondation de l’hôpital pour enfants Bloorview. En tant que clinicienne-chercheuse, la Dre Penner s’intéresse sur le plan clinique et de la recherche à la prestation de services liés aux troubles du spectre autistique. Cela comprend l’évaluation de l’impact et du rapport coût-efficacité des nouveaux modèles de soins.

Ken Robertson est président de Four Directions Autism, un groupe de soutien qui travaille de façon individuelle avec les enfants autistes inuits, métis, inuits, non inscrits et des Premières nations vivant hors réserve. Il est Secwepemc de la bande indienne de Neskonlith, située dans le Centre-Sud de la Colombie-Britannique. Il est membre du conseil d’administration d’Autisme Ontario et a lancé avec succès une pétition électronique de la Chambre des communes qui préconise la prestation de services aux familles des Premières Nations vivant hors réserve.

La Dre Caroline Roncadin est directrice clinique du programme sur l’autisme à l’Hôpital McMaster pour enfants. Elle est neuropsychologue clinique agréée et membre de l’équipe de recherche sur l’autisme de l’Université McMaster.

Lanni Zinberg-Swartz est orthophoniste et travaille exclusivement avec les enfants d’âge préscolaire, les enfants d’âge scolaire et les adolescents ayant des problèmes de communication sociale, et leur famille. En plus d’animer des ateliers à l’intention des parents, elle consulte d’autres professionnels et est une membre active d’une équipe d’évaluation diagnostique du développement. En tant qu’instructrice de formations Hanen, elle dirige TalkAbility et d’autres ateliers de formation en communication sociale pour les professionnels et utilise les ressources More Than Words et TalkAbility dans son travail clinique avec les familles.