Ingrédients du vaccin antigrippal

Les vaccins contiennent de très petites quantités d’ingrédients précis qui jouent un rôle essentiel dans la fabrication du vaccin ou permettent de s’assurer qu’il est sécuritaire et efficace.

Thimérosal

Le thimérosal, qui contient une forme organique de mercure appelée éthylmercure, est un agent de conservation utilisé dans les flacons multidoses du vaccin pour prévenir toute contamination.

L’éthylmercure est différent du méthylmercure, que l’on peut trouver dans le poisson ou les mollusques et crustacés. Le méthylmercure s’accumule dans l’organisme et peut rendre les gens malades, tandis que le thimérosal ne s’accumule pas dans l’organisme. Il n’y a aucune donnée probante d’effets nuisibles causés par les faibles doses de thimérosal dans les vaccins.

Les vaccins contre la grippe offerts en seringue préremplie à dose unique ne contiennent pas de thimérosal.

Formaldéhyde

Le formaldéhyde, qui est naturellement présent dans l’organisme humain, nous aide à digérer les aliments.

Il est utilisé pour inactiver les virus et les bactéries qui peuvent contaminer le vaccin durant la production. La quasi-totalité du formaldéhyde est éliminée avant le conditionnement du vaccin. La quantité de formaldéhyde présent dans l’organisme d’un bébé à n'importe quel moment est environ 10 fois plus élevée que dans le vaccin antigrippal.

Aluminium

Les vaccins antigrippaux financés par le secteur public utilisés en Ontario ne contiennent pas d’aluminium. L’aluminium est utilisé dans certains types de vaccins pour stimuler la réaction du système immunitaire après la vaccination.

Allergies aux œufs

Le vaccin contre la grippe est sécuritaire pour les personnes qui souffrent d’allergie aux œufs.

Syndrome de Guillain-Barré

Vous êtes plus susceptible de contracter le syndrome de Guillain-Barré en raison de la grippe qu'à cause du vaccin antigrippal. Les chances de contracter cette maladie rare à la suite d’une vaccination contre la grippe sont d’une sur un million.

Dans ce syndrome, le système immunitaire attaque les nerfs. Une faiblesse et un picotement au niveau des mains et des pieds sont habituellement les premiers symptômes de la maladie.

Communiquez avec votre médecin de famille ou votre infirmière praticienne si vous présentez l’un de ces symptômes après avoir reçu le vaccin antigrippal ou si vous avez la grippe.

Efficacité du vaccin antigrippal

L’efficacité du vaccin contre la grippe peut varier d’une année à l’autre. Lorsque le vaccin contient les souches du virus de la grippe en circulation pendant la saison de la grippe, il peut prévenir l’infection chez jusqu'à 60 % de l’ensemble de la population.

Chez les adultes à risque élevé, dont les personnes âgées, les études ont montré que les vaccins antigrippaux diminuaient le nombre :

  • de visites chez le médecin
  • d’admissions à l’hôpital
  • de décès

Le vaccin contre la grippe ne vous protégera pas contre la COVID-19 et d’autres coronavirus comme le rhume. Prenez des mesures pour contribuer à freiner la propagation de la COVID-19.

Sécurité du vaccin

Les vaccins antigrippaux approuvés pour leur utilisation au Canada sont sécuritaires. 

Le Canada a mis en place un système robuste pour vérifier la sécurité des vaccins. Santé Canada approuve et surveille tous les vaccins. Chaque lot de vaccins est testé conformément à des directives strictes pour garantir leur sécurité et leur qualité avant qu’il ne soit utilisé. Une fois en usage, plusieurs systèmes sont en place pour surveiller la sécurité du vaccin.

Les fabricants et les fournisseurs de vaccins sont tenus de déclarer les effets secondaires des vaccins.

Les bureaux de santé publique de l’Ontario examinent toutes les déclarations de réactions adverses apparaissant après une vaccination. Ces effets sont ensuite signalés aux autorités provinciales et nationales afin de soutenir les efforts continus de surveillance et de contrôle de la sécurité des vaccins. La sécurité des vaccins offerts au Canada fait l’objet d’une surveillance continue dans le cadre de ce processus.

Renseignez-vous sur les effets secondaires des vaccins et sur votre rôle pour assurer la sécurité des vaccins (PDF) pour assurer la sécurité des vaccins.

Quand éviter de se faire vacciner contre la grippe

Vous devez éviter de vous faire vacciner contre la grippe si :

  • vous avez une allergie grave (anaphylaxie) à l’un des ingrédients du vaccin, sauf les œufs. Votre fournisseur de soins de santé peut vous dire quels ingrédients sont présents dans le vaccin et s'ils sont sûrs pour vous;
  • vous avez eu une réaction allergique grave après une administration précédente d’un vaccin antigrippal;
  • vous avez contracté le syndrome de Guillain-Barré dans les six semaines suivant une administration précédente d’un vaccin antigrippal; communiquez avec votre fournisseur de soins de santé primaires pour en discuter et en savoir davantage.

Vous devez attendre avant de vous faire vacciner contre la grippe si :

  • vous avez une maladie grave, avec ou sans fièvre.
  • vous croyez que vous présentez des symptômes de la COVID-19, par exemple une infection respiratoire aiguë, un mal de gorge, des nausées, des vomissement ou de la diarrhée
  • vous êtes un cas probable ou confirmé de COVID-19
  • vous êtes en contact étroit avec quelqu’un atteint de la COVID-19

Si vous avez une maladie respiratoire aiguë, vous devriez également communiquer avec votre fournisseur de soins de santé pour déterminer si vous devez vous faire vacciner.

Si vous avez une maladie bénigne accompagnée ou non de fièvre (par exemple un rhume), vous pouvez quand même recevoir le vaccin antigrippal.

Si vous avez des symptômes d’infection respiratoire aiguë, y compris des symptômes mineurs comme un mal de gorge, vous devez :

Si votre résultat de test est négatif et que vous réussissez l’auto-évaluation, vous pouvez recevoir le vaccin contre la grippe. 

Si vous vous auto-isolez pendant la COVID-19 (parce que vous êtes un cas soupçonné, probable ou confirmé de COVID-19 ou parce que vous avez été exposé au virus), vous ne devriez pas vous présenter à un rendez-vous ou à une clinique de vaccination contre la grippe pendant votre période d’isolement, car vous représentez un risque inutile pour le public et les fournisseurs de soins de santé.

Mis à jour : 29 septembre 2021
Date de publication : 20 octobre 2014