Semaine de la prévention des incendies 2022

C’est le 100e anniversaire de la Semaine de la prévention des incendies, qui se déroule cette année du 9 au 15 octobre. Suivez @incendiesON sur Twitter pour obtenir des conseils sur la sécurité-incendie et pour participer au défi lancé aux Ontariens par le Bureau du commissaire des incendies : préparer un plan d’évacuation qui bat des records!

Vue d’ensemble

Chaque personne est responsable de protéger sa famille et sa résidence contre les incendies. Tels sont les meilleurs moyens d’assurer la sécurité-incendie :

  • empêcher un feu de prendre naissance;
  • maintenir des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone (CO) en bon état dans l’ensemble du domicile, notamment à l’extérieur de toutes les chambres à coucher;
  • établir un plan d’évacuation en cas d’incendie et faire un exercice d’évacuation pour que chacun sache exactement quoi faire si un avertisseur de fumée émet un signal d’alarme;
  • songer à l’installation d’extincteurs automatiques résidentiels lors de la construction d’une maison ou de travaux de rénovation importants.

Vous trouverez sur cette page des conseils et des renseignements sur la sécurité-incendie pour vous aider à protéger vos proches et vos biens précieux contre les incendies et le monoxyde de carbone.

Pour en savoir davantage et obtenir des ressources :

Plan d’évacuation du domicile en cas d’incendie

Si un feu était déclenché chez vous ce soir, votre famille serait-elle capable d’évacuer de façon sécuritaire? Il est important que tous sachent faire et où aller lorsque l’avertisseur de fumée retentit. Prenez quelques minutes pour établir un plan d’évacuation du domicile en cas d’incendie, en suivant les étapes suivantes.

1. Dessiner le plan d’étage

Dessinez un plan pour chaque étage de votre maison.

2. Inclure toutes les sorties d’urgence possibles

Dessinez les portes, fenêtres et escaliers. Toute la famille verra ainsi d’un coup d’œil toutes les voies d’évacuation possibles. Incluez tous les éléments qui pourraient faciliter l’évacuation, comme le toit d’un garage ou d’une véranda.

3. Prévoir deux voies de sortie pour chaque pièce, si possible

La porte est la sortie principale de chaque pièce. Toutefois, si elle était bloquée par la fumée ou le feu, vous devriez choisir une autre issue de secours, comme une fenêtre. Assurez-vous que toutes les fenêtres sont faciles à ouvrir et que tous savent comment s’échapper par elles. Si les fenêtres ont des barres de sécurité, assurez-vous de les équiper de dispositifs à ouverture rapide.

4. Identifier toute personne qui a besoin d’aide pour l’évacuation

Décidez à l’avance qui aidera les tout-petits et les personnes âgées ou handicapées de la maisonnée. Quelques minutes de planification vous épargneront des secondes précieuses en cas d’urgence.

5. Fixer un lieu de rencontre à l’extérieur

Choisissez un lieu de rencontre à une distance sécuritaire de votre domicile que chacun se rappellera facilement, par exemple :

  • un arbre
  • un réverbère
  • la maison d’un voisin

En cas d’incendie, tous les membres de la maisonnée devront se rendre à cet endroit pour qu’on sache qui est sain et sauf.

6. Appeler le service d’incendie une fois à l’extérieur du domicile

Ne perdez pas de précieuses secondes à appeler le service d’incendie de votre domicile. Une fois l’extérieur, utilisez un cellulaire ou le téléphone de votre voisin pour appeler le service d’incendie.

7. Faire des exercices d’évacuation

Étudiez le plan avec tous les membres de votre maisonnée. Parcourez la maison en indiquant les sorties de toutes les pièces avec la famille entière. Profitez de cette inspection pour vérifier les voies d’évacuation et vous assurer qu’elles sont pratiques et faciles à utiliser. Faites un exercice d’évacuation deux fois par année, chronomètre en main. En cas d’incendie, vous devez réagir sans hésiter parce que les voies d’évacuation peuvent devenir rapidement impraticables à cause de la fumée ou des flammes.

Avertisseurs de fumée

La plupart des incendies mortels surviennent la nuit, quand l’on dort. Souvent, les victimes ne se réveillent même pas. Les avertisseurs de fumée en bon état vous permettront de quitter les lieux à temps. En vertu de la loi, chaque logement en Ontario doit être équipé d’un avertisseur de fumée en bon état à chaque étage et à l’extérieur de chaque pièce où l’on dort.

Responsabilité de l’installation

Propriétaires de maisons

Les propriétaires sont tenus d’installer des avertisseurs de fumée à chaque étage et à l’extérieur de chaque pièce où l’on dort, et de les maintenir en bon état.

Propriétaires d’immeubles (locateurs)

Les locateurs sont tenus de veiller à ce que les logements dont ils sont responsables soient conformes à la loi.

Locataires

S’il n’y a pas un nombre suffisant d’avertisseurs de fumée dans le logement que vous louez, avertissez-en immédiatement le locateur. Les locataires ne doivent pas enlever les piles de l’avertisseur de fumée ni endommager celui-ci. C’est contraire à la loi.

Le défaut de se conformer aux exigences du Code de prévention des incendies en ce qui a trait aux avertisseurs de fumée est punissable d’une contravention de 360 $ ou d’une amende maximale de 50 000 $ pour les particuliers ou de 100 000 $ pour les sociétés.

Choisir les bons avertisseurs

Il existe diverses sortes d’avertisseurs de fumée, qui ont chacune des caractéristiques et des utilisations différentes, d’où la confusion face à l’embarras du choix. Voici quelques éléments à considérer pour choisir l’avertisseur le plus approprié :

Source d’alimentation

Les avertisseurs de fumée peuvent être alimentés électriquement, par des piles ou les deux. Si vous installez un avertisseur branché sur le courant, nous recommandons un modèle avec pile de secours en cas de panne d’électricité.

Technologie

La plupart des avertisseurs de fumée sont du type à ionisation ou à cellule photoélectrique. Ceux du type à ionisation réagissent légèrement plus vite aux feux avec flammes, alors que les modèles à cellule photoélectrique détectent plus vite les feux qui couvent, à combustion lente. Envisagez d’avoir les deux types d’avertisseurs chez vous. Lorsque vous achetez un avertisseur ou détecteur de fumée, assurez-vous qu’il porte le logo d’un organisme reconnu de vérification de la conformité aux normes, comme CSA ou ULC. Vous aurez ainsi la garantie qu’il répond aux normes de rendement canadiennes.

Dispositif de pause

Les avertisseurs de fumée munis d’un bouton de pause sont fortement conseillés. Ce bouton permet de taire le signal sonore temporairement sans déconnecter la source d’énergie.

Installation aux bons endroits

Il faut installer des avertisseurs de fumée à chaque étage et à l’extérieur des pièces où l’on dort. Comme la fumée monte, il faut les installer au plafond ou, si ce n’est pas possible, dans la partie supérieure d’un mur. Suivez toujours les instructions d’installation du fabricant.

Évitez d’installer les avertisseurs trop près :

  • des salles de bain
  • des fenêtres
  • des salles ventilateurs de plafond
  • des appareils de chauffage et de cuisson

Entretien des avertisseurs et détecteurs de fumée

Vérifiez chaque mois l’état de fonctionnement

Vérifiez chaque mois l’état des avertisseurs de fumée en utilisant leur bouton d’essai. Lorsque vous appuyez sur ce bouton, l’alarme devrait se faire entendre. Si l’alarme ne sonne pas, vérifiez la position des piles ou changez-les. Si l’alarme ne sonne toujours pas, changez l’appareil.

Changez les piles au moins une fois par année

Remplacez les piles par des neuves, au moins une fois par année, ou selon les instructions du fabricant. Changez aussi les piles dès que vous entendez le signal indiquant qu’elles sont faibles ou si l’alarme ne sonne pas lorsque vous appuyez sur le bouton d’essai.

Aspirez la poussière chaque année

La poussière peut boucher l’avertisseur de fumée. Vous pouvez nettoyer les avertisseurs à piles en ouvrant le couvercle et en aspirant délicatement la poussière avec une brosse à poils doux.

Pour les avertisseurs branchés sur le courant, coupez d’abord l’alimentation du circuit électrique et passez délicatement l’aspirateur sur l’extérieur de l’avertisseur. Rebranchez le courant et essayez l’avertisseur.

Remplacez les avertisseurs trop vieux

Tous les avertisseurs de fumée s’usent avec le temps. Remplacez-les tous les dix ans, conformément aux instructions du fabricant.

Gestion des alarmes intempestives

La vapeur de la douche, la cuisson au four ou sur la cuisinière et l’utilisation du grille-pain peuvent déclencher l’avertisseur de fumée. Si c’est le cas, n’enlevez pas les piles. 

Pour prévenir les alarmes intempestives :

  • déplacez l’avertisseur – parfois, quelques centimètres suffisent
  • installez un avertisseur de fumée muni d’un dispositif de pause, ce qui vous permettra de taire temporairement l’alarme
  • remplacez les avertisseurs de fumée situés près des cuisines par des avertisseurs à cellule photoélectrique

Prévention des incendies

Le meilleur moyen d’assurer la sécurité-incendie est d’empêcher tout feu de se déclarer. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils utiles pour contrer quelques-unes des principales causes des incendies résidentiels en Ontario.

Gestion sécuritaire de la cuisson

La cuisson sans surveillance compte parmi les principales causes des incendies résidentiels en Ontario.
Pour prévenir les feux de cuisson :

  • faites preuve de prudence et ne cuisinez pas si :
    • vous vous endormez;
    • vous avez consommé de l’alcool, des drogues ou des médicaments qui créent de la somnolence;
  • restez toujours dans la cuisine lorsque vous cuisinez et éteignez la cuisinière si vous devez vous absenter;
  • gardez tout ce qui peut brûler à une distance sûre de la cuisinière, notamment :
    • les gants de cuisine
    • certains ustensiles de cuisine
    • les linges à vaisselle
    • des essuie-tout
    • des poignées ou maniques
  • gardez un couvercle adapté à la casserole utilisée près de la cuisinière pour pouvoir le poser dessus et éteignez la cuisinière si la casserole prend feu; ne déplacez pas la casserole avant qu’elle ne soit complètement refroidie;
  • portez des manches courtes ou serrées, ou retroussez vos manches lorsque vous cuisinez, afin d’éviter que des vêtements amples ne prennent feu sur les brûleurs.

Gestion sécuritaire du tabagisme

Le tabagisme est la première cause des incendies résidentiels mortels dans la province. L’alcool est la cause de nombreux incendies mortels liés au tabagisme.

Pour prévenir les feux attribuables au tabagisme :

  • faites preuve de prudence lorsque vous fumez – ce ne sera pas le cas si vous avez sommeil ou si vous avez consommé de l’alcool, des drogues ou des médicaments qui créent de la somnolence
  • ne fumez jamais au lit
  • encouragez les fumeurs à fumer dehors, y compris à l’extérieur d’un garage
  • vérifiez, avant d’aller vous coucher, qu’aucun mégot n’est tombé derrière les coussins des fauteuils et des sofas si l’on a fumé chez vous
  • utilisez de gros cendriers profonds et stables
  • ne videz pas les cendres dans une poubelle, mais plutôt dans un contenant en métal, et gardez celui-ci à l’extérieur
  • n’écrasez pas vos mégots dans les pots à fleurs, qui peuvent contenir des matières inflammables (mousse, sciures de bois, écorce)

Gestion sécuritaire de l’électricité

L’équipement électrique compte parmi les principales causes des incendies résidentiels en Ontario.
Pour prévenir les incendies électriques :

  • ne faites pas passer vos cordons sous un tapis, car cela peut les endommager et déclencher un incendie
  • évitez de surcharger un circuit – si des prises ou des circuits supplémentaires sont nécessaires, faites-les installer par un électricien agréé
  • ne vous servez de rallonges que pour une connexion temporaire – si un câblage permanent est nécessaire, faites installer des prises supplémentaires par un électricien agréé
  • ne reliez pas les rallonges entre elles, mais utilisez plutôt une rallonge suffisamment longue
  • branchez les climatiseurs et autres appareils lourds directement dans une prise de courant
  • installez des disjoncteurs-détecteurs de fuites à la terre (DDFT) dans les salles de bains, les cuisines et les garages, car ces dispositifs coupent un circuit électrique lorsqu’il présente un risque de choc
  • assurez-vous que les cordons électriques ne sont pas endommagés, par exemple qu’ils ne sont pas effilochés ou qu’ils ne présentent pas d’entailles, car un cordon endommagé peut exposer les fils et entraîner un risque de choc ou d’incendie

Gestion sécuritaire du chauffage

Restez en sécurité tout en restant au chaud.
Pour prévenir les incendies attribuables au chauffage :

  • veillez à ce que les poêles à bois et les foyers, notamment ceux encastrables, soient installés par un technicien qualifié conformément aux instructions du fabricant
  • faites inspecter et nettoyer votre système de chauffage, vos évents et vos cheminées chaque année par un technicien qualifié
  • assurez-vous que tous les évents de chauffage extérieurs ne sont pas obstrués
  • laissez refroidir les cendres de votre poêle à bois ou de votre cheminée avant de les vider dans un récipient métallique muni d’un couvercle hermétique, et laissez celui-ci à l’extérieur
  • utilisez toujours un pare-étincelles devant votre foyer
  • brûlez du bois sec et bien séché dans les foyers et les poêles à bois afin de réduire le risque d’accumulation excessive de créosote dans les cheminées
  • gardez les chauffages d’appoint à au moins un mètre ou trois pieds de tout ce qui peut brûler, y compris les rideaux, les tissus d’ameublement et les vêtements

En ce qui concerne le chauffage et la sécurité des véhicules :

  • remplacez les fils et les raccords électriques (ceux des véhicules, des rallonges, etc.) qui sont usés ou endommagés et utilisez une rallonge du calibre prescrit pour les chauffe-moteurs
  • raccordez le chauffe-moteur à une minuterie approuvée pour ce genre de tâche au lieu de laisser fonctionner toute la nuit
  • veillez à ce que les véhicules ne soient pas laissés en marche à l’intérieur d’un garage ou d’un bâtiment

Sécurité-incendie lors de pannes d’électricité et d’inondations

Suivez les conseils suivants pour réduire le risque d’incendie pendant une panne de courant :

  • Assurez-vous d’avoir des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone fonctionnant à pile à la maison. Les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone branchés sur le courant ne fonctionnent pas en cas de panne, à moins d’être munis d’une pile de secours.
  • Utilisez des lampes de poche ou des lanternes à piles au lieu de chandelles ou de lampes-tempête. Si vous utilisez des chandelles, placez-les sur un support stable et protégez-les avec un globe de verre, hors de portée des enfants et des animaux.
  • N’utilisez les barbecues alimentés au propane ou au charbon de bois qu’à l’extérieur. Ne les apportez pas à l’intérieur.
  • Achetez des génératrices portant des marques d’approbation reconnues. Veillez à ce que les génératrices soient munies de prises de raccordement et de disjoncteurs d’alimentation appropriés.
  • N’utilisez les génératrices portatives qu’à l’extérieur et veillez à ce que les gaz d’échappement ne s’infiltrent pas dans l’habitation. Laissez la génératrice se refroidir avant de la recharger. Rechargez la génératrice à l’extérieur, selon les consignes du fabricant, et conservez le carburant de la génératrice dans des contenants approuvés, à l’extérieur de l’habitation.
  • N’utilisez que des appareils de chauffage d’appoint portatifs conçus pour être utilisés à l’intérieur et suivez les consignes du fabricant. Prévoyez une source de ventilation suffisante en ouvrant une fenêtre un peu pendant que le chauffage est allumé. Avant de recharger l’appareil en combustible, éteignez-le, attendez qu’il se refroidisse et remplissez-le à l’extérieur.
  • Veillez à ce que les éléments de la cuisinière électrique soient éteints et que les petits appareils ménagers soient éteints ou débranchés pour éviter les incendies qui pourraient survenir lorsque l’électricité est rétablie.
  • Ayez au moins un téléphone qui ne dépend pas de l’électricité pour fonctionner. Les téléphones sans fil ne fonctionnent pas lors d’une panne d’électricité.

Situations d’urgence lors d’inondations

Faites preuve d’une extrême prudence durant les inondations et les pannes d’électricité. Les appareils électriques qui ont été touchés par l’eau durant une inondation peuvent être extrêmement dangereux. Obtenez ici de plus amples renseignements sur la sécurité relative à l’électricité durant les inondations.

Sécurité-incendie dans les foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite

Si vous cherchez un foyer de soins de longue durée ou une maison de retraite en Ontario pour vous-même, un proche ou un ami, voici quelques questions importantes à poser aux exploitants de ces établissements :

  • Le service d’incendie local a-t-il effectué une inspection des lieux?
  • Le bâtiment est-il bien entretenu? Les portes et les couloirs sont-ils libres de tout obstacle?
  • Des mesures de sécurité-incendie sont-elles en place? Y a-t-il entre autres :
    • plus d’une sortie?
    • des avertisseurs de fumée?
    • des extincteurs d’incendie?
    • un éclairage d’urgence?
    • des portes équipées de dispositifs de fermeture automatique?
    • un système d’alarme-incendie et des gicleurs?
  • L’établissement a-t-il un plan de sécurité-incendie, approuvé par le service d’incendie, et ce plan est-il revu régulièrement?
  • Le personnel a-t-il reçu une formation relative à la sécurité-incendie?
  • Procède-t-on régulièrement à des exercices d’évacuation en cas d’incendie?
  • La pièce ou l’étage du bâtiment satisferaient-ils aux besoins de votre proche s’il fallait évacuer les lieux en cas d’incendie?
  • L’établissement a-t-il un personnel suffisant pour mettre en œuvre un plan d’évacuation en cas d’incendie?
  • A-t-on des directives concernant les fumeurs, p. ex. un endroit désigné à l’extérieur, une pièce distincte, ou du personnel pour assurer la surveillance?

Vous avez le droit d’exiger des réponses à vos questions en ce qui concerne la sécurité-incendie et vos proches. Si vous avez des inquiétudes relatives à la sécurité-incendie, communiquez avec le service d’incendie local.

Sécurité-incendie au fil des saisons

Faites de la sécurité-incendie votre priorité, que ce soit à votre domicile, à votre chalet ou lors d’une fête. Assurez-vous toujours que les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone (CO) de votre lieu de résidence fonctionnent et que vous et votre famille connaissez votre plan d’évacuation en cas d’incendie. Voici quelques conseils pour vous aider à vous protéger contre les incendies lors d’activités et d’occasions saisonnières.

Au chalet

Pour réduire les risques d’incendie et de blessures par brûlure au chalet, suivez les conseils de sécurité-incendie suivants :

  • Installez des avertisseurs de fumée. En Ontario, la loi exige d’avoir un avertisseur de fumée en bon état, à chaque étage et à l’extérieur des endroits où l’on dort, dans tous les logements, y compris les chalets, cabines et habitations saisonnières.
  • Installez des avertisseurs de monoxyde de carbone (CO) si votre chalet est équipé d’un appareil à combustion.
  • Vérifiez le fonctionnement de vos avertisseurs de fumée et de CO au moins une fois par mois ou chaque fois que vous retournez au chalet. Emportez de nouveaux avertisseurs et des piles neuves lorsque vous vous rendez au chalet, au cas où il faudrait les remplacer.
  • Élaborez un plan d’évacuation du chalet et essayez-le de façon à ce que tous sachent quoi faire si l’avertisseur de fumée retentit.
  • Connaissez le numéro de téléphone du service d’incendie local et les coordonnées de votre chalet pour les indiquer en cas d’urgence.
  • Nettoyez les barbecues avant de les utiliser. Gardez l’œil sur le barbecue lorsqu’il est allumé. Assurez-vous qu’aucun combustible n’est à proximité et que les enfants et les animaux domestiques ne s’en approchent pas. Un barbecue laissé sans surveillance peut causer un incendie.
  • Gardez les briquets, allumettes et allume-barbecue hors de la vue et de la portée des enfants.
  • N’oubliez pas d’emporter une lampe de poche avec des piles de rechange.
  • Vérifiez les appareils de chauffage et les conduits de cheminée avant de les utiliser.
  • Vérifiez auprès de votre service d’incendie local, de votre municipalité ou la page incendies de forêt si les feux en plein air sont autorisés avant d’allumer un feu de camp ou de brûler des broussailles. Si le brûlage en plein air est autorisé, choisissez pour votre feu un rocher exposé ou un autre endroit où le sol est dégagé. Nettoyez les feuilles et brindilles autour du feu pour éviter que celui-ci ne se propage. Gardez toujours un seau d’eau, du sable ou même une pelle à proximité, et ne laissez jamais le feu sans surveillance.
  • Fumez dehors. Conservez une grosse boîte métallique pleine d’eau à proximité pour y éteindre les mégots en toute sécurité.
  • Buvez avec modération. L’usage du tabac et la consommation excessive d’alcool jouent souvent un rôle dans les incendies et peuvent être la cause de blessures graves.
  • Si vous utilisez des bougies, placez-les dans un bougeoir solide et stable, muni d’un globe de verre. Quand vous quittez la pièce, éteignez-les!

Halloween

Suivez les conseils ci-dessous pour vous assurer que tout le monde reste en sécurité pendant la célébration d’Halloween :

  • Optez pour d’autres formes d’éclairage plus sécuritaires, comme les chandelles fonctionnant avec des piles, les lampes de poche, les bâtons lumineux au lieu de chandelles dans les citrouilles sculptées et autres décorations de l’Halloween.
  • Achetez des costumes (y compris les perruques et les accessoires) qui sont étiquetés comme étant ininflammables. Si vous confectionnez des costumes, choisissez des matériaux qui ne prennent pas feu facilement et évitez les vêtements bouffants ou qui traînent.
  • Gardez les fleurs séchées, les épis de maïs et autres décorations loin de toute flamme nue et source de chaleur, notamment les ampoules électriques et les chaufferettes.
  • Souvenez-vous de dégager les sorties de toute décoration et veillez à ce que rien ne bloque vos voies d’évacuation en cas d’incendie.
  • Si vous organisez une fête pour les « fantômes et gnomes » à votre domicile, assurez-vous que chacun connaisse votre plan d’évacuation en cas d’incendie et le lieu de rencontre à l’extérieur de chez vous.
  • Si des enfants vont à des fêtes de l’Halloween dans d’autres domiciles, dites-leur de s’informer du plan d’évacuation en cas d’incendie là-bas pour qu’ils sachent comment sortir en cas d’urgence.
  • Assurez-vous que les enfants connaissent la consigne « s’arrêter, se jeter par terre et rouler » si le feu prend à leurs vêtements. Cela signifie tout arrêter immédiatement, se jeter par terre en se couvrant le visage et rouler plusieurs fois par terre pour éteindre les flammes.
  • Donnez aux enfants une lampe de poche légère ou un bâton lumineux pour s’éclairer ou pour agrémenter leur costume.
  • Les rallonges ne doivent servir que de façon temporaire. Utilisez le bon type de rallonge – il y a des rallonges spéciales qui sont conçues pour un usage extérieur.
  • Ne surchargez jamais les prises électriques en branchant trop de fiches – utilisez une barre multiprise approuvée.
  • Si vous utilisez des chandelles, ne les laissez jamais sans supervision, et placez-les loin des enfants, des animaux de compagnie et de tout ce qui peut prendre feu.
  • Enseignez aux enfants l’adresse et le numéro de téléphone de la maison, et comment appeler 911 ou le numéro d’urgence local en cas d’urgence.

Utilisation de feux d’artifice

  • Pour réduire les risques d’incendie et de blessures par brûlure au chalet, les services d’incendie ne recommandent pas les spectacles de feux d’artifice à voir en famille ou avec des voisins.
  • Il est recommandé d’assister plutôt aux feux d’artifice publics organisés par votre municipalité ou toute autre organisation responsable.
  • Si vous décidez malgré tout d’organiser un feu d’artifice pour votre famille ou votre quartier, renseignez-vous auprès de votre service d’incendie local sur la réglementation relative aux feux d’artifice. Voici quelques conseils de sécurité-incendie importants à suivre :
    • Confiez la responsabilité des opérations à une personne responsable. Seuls des adultes qui connaissent les dangers des feux d’artifice et les consignes de sécurité essentielles à respecter devraient manipuler et tirer les feux d’artifice.
    • Lisez et suivez attentivement les instructions figurant sur les emballages des feux d’artifice.
    • Gardez toujours un tuyau d’arrosage ou un seau d’eau à proximité lors du tir des feux d’artifice.
    • Tirez les feux d’artifice à un endroit éloigné de tout combustible, y compris des bâtiments, des arbres et de l’herbe sèche.
    • Assurez-vous que les spectateurs se tiennent loin de l’endroit où les feux d’artifice seront allumés, dos au vent.
    • N’allumez qu’une pièce pyrotechnique à la fois et seulement lorsqu’elle est sur le sol. N’essayez jamais d’allumer une pièce pyrotechnique en la tenant dans la main ni de rallumer un feu d’artifice « raté ». Attendez une trentaine de minutes, puis plongez le feu d’artifice « raté » dans un seau d’eau avant de le jeter dans un contenant métallique.
    • Ne tirez pas de feux d’artifice si le vent risque de créer un danger.
    • Ne donnez pas des cierges merveilleux à de jeunes enfants. Ces cierges brûlent à des températures extrêmement élevées et peuvent mettre le feu aux vêtements et provoquer des brûlures graves et la cécité. Comme ils restent très chauds pendant quelques minutes après avoir fini de brûler, plongez-les immédiatement dans de l’eau pour éviter les blessures.
    • En cas de brûlure, faites couler de l’eau fraîche sur la blessure pendant trois à cinq minutes et consultez au besoin un médecin.

Retraits de produits et avertissements

Les gouvernements du Canada et des États-Unis émettent des avis de rappel, des conseils et des alertes à la sécurité pour toute une série de produits de consommation.

Vous pouvez consulter les mises à jour concernant les risques d’incendie liés à des produits de consommation auprès des organisations ci-dessous ou en suivant @IncendiesON sur Twitter.