Si vous présentez les symptômes de la COVID‑19 et que vous avez un risque élevé de maladie grave, vous devez vous faire tester pour la COVID‑19 (par test moléculaire ou par test antigénique rapide) et consulter un médecin dès que possible, car vous pourriez bénéficier des traitements disponibles pour la COVID‑19. Ces traitements doivent être pris immédiatement dans les cinq à sept premiers jours (selon le traitement) suivant l’apparition des symptômes.

Déterminer si un traitement antiviral vous convient.

Aperçu

En cas de questions liées aux directives sur les tests de dépistage de la COVID‑19 et l’isolement, appelez la ligne de renseignements provinciale au 1 888 777-0730.

Il existe deux principaux types de tests de dépistage de la COVID‑19 financés par les fonds publics en Ontario :

Tests moléculaires

Les tests à réaction en chaîne par polymérase (PCR) et les tests moléculaires rapides peuvent tous deux confirmer la présence de la COVID‑19. Dans les deux cas, un professionnel de la santé ou une autre personne qualifiée prélèvera un échantillon par écouvillonnage dans le nez ou la gorge. Des trousses d’autoprélèvement pour le test PCR à domicile sont également disponibles et peuvent être utilisées par des personnes qui effectuent le test chez elles et le déposent dans un centre de dépistage pour traitement.

Les échantillons pour le test PCR sont envoyés à un laboratoire pour être testés et vous obtenez les résultats en quelques jours. Les échantillons prélevés lors d’un test moléculaire rapide ne doivent pas être envoyés à un laboratoire et les résultats sont généralement disponibles le jour même.

Admissibilité au test PCR ou au test moléculaire rapide

Si vous présentez un risque élevé d’évolution grave de la COVID‑19, vous pouvez bénéficier d’un test PCR ou d’un test moléculaire rapide et vous devez vous faire tester dès que possible si vous présentez des symptômes.

Vous êtes admissible au test PCR ou au test moléculaire rapide si vous présentez des symptômes de la COVID‑19 et si vous appartenez à l’un des groupes suivants :

  • personnes âgées de 70 ans et plus
  • personnes âgées de 60 ans et plus qui ont reçu moins de trois doses d’un vaccin contre la COVID‑19
  • personnes immunodéprimées
  • adultes âgés de 18 ans et plus qui ont reçu moins de trois doses du vaccin contre la COVID‑19 et qui présentent des conditions de risque 
  • autres personnes à risque plus élevé de développer une forme grave de la maladie qui peuvent être admissibles au traitement contre la COVID‑19 si leur résultat est positif
  • femmes enceintes
  • travailleurs de la santé en contact avec les patients
  • personnel, bénévoles, résidents/patients hospitalisés, prestataires de soins essentiels et visiteurs dans les milieux à risque élevé, notamment :
    • les hôpitaux, y compris les établissements de soins continus complexes et les services des ambulanciers paramédicaux
    • les lieux d’hébergement collectif où se trouvent des personnes vulnérables sur le plan médical ou social, y compris, mais sans s’y limiter, les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite
    • les pavillons de soins aux aînés des Premières Nations
    • les foyers de groupe
    • les maisons d’hébergement
    • les centres de soins palliatifs
    • les établissements correctionnels
    • les écoles en milieu hospitalier
  • membres du ménage du personnel dans les milieux à risque élevé et des travailleurs de la santé en contact avec les patients
  • travailleurs en soins à domicile et en soins communautaires
  • personnel et élèves des écoles provinciales et d’application
  • travailleurs agricoles internationaux dans des lieux d’hébergement collectif
  • patients demandant des soins médicaux d’urgence, à la discrétion du clinicien traitant
  • autres patients externes pour lesquels un test de diagnostic est nécessaire pour la prise en charge clinique, à la discrétion du clinicien traitant
  • personnes mal logées ou sans-abri
  • premiers répondants, y compris les pompiers, les policiers et les ambulanciers paramédicaux

Vous êtes aussi admissible au test PCR ou au test moléculaire rapide si vous appartenez à l’un des groupes suivants, que vous soyez symptomatique ou asymptomatique :

  • personnes qui appartiennent à une communauté des Premières Nations, des Inuits, des Métis et/ou qui s’identifient comme membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis et les membres de leur ménage
  • personnes qui se rendent dans les collectivités des Premières Nations, des Inuits et Métis pour le travail
  • personnes admises ou transférées dans un hôpital ou une habitation collective
  • personnes dans le contexte d’éclosions confirmées ou soupçonnées dans les milieux à risque élevé, selon les directives du bureau de santé publique local
  • personnes accompagnées d’un responsable des soins qui ont une autorisation écrite préalable du directeur général du Régime d’assurance-santé de l’Ontario pour obtenir des services médicaux à l’étranger
  • tout patient qui doit subir une intervention chirurgicale planifiée nécessitant une anesthésie générale, dans les 24 à 48 heures précédant la date de l’intervention
  • nouveau-nés dont la mère était un cas confirmé de COVID‑19 au moment d’accoucher ou dans les 24 heures suivant l’accouchement, avec répétition du test 48 heures après la naissance si le test de référence est négatif, ou si les résultats du test du parent sont en attente au moment du congé
  • personnes qui doivent recevoir un traitement du cancer ou une hémodialyse, dans les 24 à 48 heures précédant l’intervention, à la discrétion du clinicien traitant

Où se faire tester ou évaluer

Les tests PCR financés par l’État sont offerts aux personnes admissibles dans tout l’Ontario, notamment aux endroits suivants :

  • centres d’évaluation clinique
  • centres d’évaluation non clinique (dépistage seulement)
  • laboratoires extrahospitaliers participants
  • pharmacies participantes

Certains centres de dépistage peuvent également offrir des trousses d’autoprélèvement pour les tests PCR, qui vous permettent de prélever l’échantillon vous-même (sous surveillance sur place ou à domicile), puis de le renvoyer au centre de dépistage pour qu’il soit analysé en laboratoire.

Trouver un centre de dépistage

Des tests de dépistage de la COVID‑19 privés, comme ceux qui peuvent être nécessaires pour les voyages internationaux sortants, sont également disponibles à l’achat dans tout l’Ontario.

Certaines cliniques privées peuvent prélever du sang pour effectuer un test d’anticorps ou de sérologie afin de savoir si vous avez déjà eu le virus dans le passé. Ce test a des limites importantes et n’est pas utilisé de façon routinière en Ontario, sauf dans des situations limitées. Pour plus de renseignements, consultez votre médecin ou votre professionnel de la santé.

Ce qu’il faut apporter avec soi pour les tests moléculaires

  • votre carte Santé de l’Ontario (Assurance-santé) (vous pouvez quand même vous faire tester si vous n’en avez pas)
  • un masque ou un couvre-visage (puisque le port du masque peut être requis)
  • les dispositifs d’assistance ou d’accessibilité (si vous en avez besoin)
  • des collations (si vous devez manger fréquemment pour des raisons médicales)

Auto-évaluation

Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir bénéficier d’un test PCR ou d’un test moléculaire rapide, répondez aux questions de notre auto-évaluation ou parlez-en à votre professionnel de la santé.

Pour de plus amples renseignements, lisez les plus récentes directives provinciales en matière de tests (PDF) et les détails sur la Gestion des cas et des contacts relatifs à la COVID‑19 en Ontario.

Tests antigéniques rapides

Les tests antigéniques rapides détectent certaines protéines du virus afin de confirmer la présence de la COVID‑19. Un échantillon, que la personne peut se prélever elle-même, est obtenu en insérant un écouvillon dans le nez et/ou la gorge et peut produire un résultat en aussi peu que 15 minutes.

Les tests antigéniques rapides continuent d’être disponibles dans le cadre du Programme provincial de dépistage des antigènes pour toute organisation ouverte et dont les employés travaillent sur place.

Des tests antigéniques rapides sont également fournis aux élèves et au personnel :

  • des écoles primaires
  • des écoles secondaires publiques
  • des écoles des Premières Nations
  • des services de garde d’enfants

Les tests antigéniques rapides continuent également d’être distribués au public gratuitement dans plus de 3 200 épiceries et pharmacies participantes de la province, et aux collectivités prioritaires par l’intermédiaire d’organismes responsables des collectivités prioritaires et les établissements communautaires de soins primaires.

Apprenez-en davantage sur les tests rapides pour usage à la maison et sur les endroits où vous pouvez obtenir des tests antigéniques rapides gratuits.

Résultats des tests

Résultat positif

Si vous obtenez un résultat positif à un test de dépistage de la COVID‑19 (p. ex. PCR ou test antigénique rapide), vous devez vous isoler immédiatement , sauf pour obtenir des soins de santé. Si vous obtenez un résultat positif à un test antigénique rapide, vous n’avez pas besoin d’un test PCR ou d’un test moléculaire rapide pour confirmer votre résultat, sauf indication contraire d’un professionnel de la santé. Pour savoir combien de temps vous devez rester à la maison, suivez les étapes de ce qu’il faut faire si vous avez été exposé à la COVID‑19. 

Des traitements antiviraux sont désormais disponibles pour les personnes présentant des symptômes et ayant reçu un résultat positif au test de dépistage (PCR ou test antigénique rapide) et présentant un risque élevé de COVID‑19 grave. Apprenez-en plus sur les options des traitements antiviraux ou parlez-en à votre professionnel de la santé.

Si vous présentez des symptômes graves nécessitant des soins médicaux, comme un essoufflement ou une douleur thoracique, appelez le 911 et informez-les que vous avez obtenu un résultat positif à la COVID‑19.

Résultat négatif

Si votre test antigénique rapide est négatif, il est moins probable que vous soyez atteint de la COVID‑19. Cependant, si vous présentez des symptômes de la COVID‑19 et que vous utilisez un test antigénique rapide, il est possible d’obtenir un résultat faussement négatif (c’est-à-dire que le test est négatif, mais que vous êtes toujours infecté), en particulier au début de l’infection par la COVID‑19. Si vous répétez le test au moins 24 à 48 heures après votre premier test négatif et que vous obtenez à nouveau un résultat négatif, vous pouvez être plus confiant dans votre statut négatif.

Si vous êtes admissible au traitement et que vous avez un premier résultat négatif au test antigénique rapide, il est fortement recommandé de demander un test moléculaire rapide ou de laboratoire dès que possible, étant donné le délai d’administration des traitements.

Si vous avez été en contact avec une personne atteinte de la COVID‑19, mais que le résultat du test est négatifvoici ce que vous devez faire ensuite. 

Centres d’évaluation clinique

Les centres d’évaluation clinique peuvent procéder au dépistage, évaluer et proposer des traitements contre la COVID‑19. N’hésitez pas à vous y rendre si vous avez des symptômes et que vous êtes plus susceptible de contracter la COVID‑19 et/ou que vous êtes incapable d’accéder à un prestataire de soins primaires.

Les symptômes comprennent :

  • un ou plusieurs des symptômes suivants :
    • fièvre ou frissons
    • toux
    • essoufflement
    • diminution ou perte du sens du goût ou de l’odorat
  • deux ou plusieurs des symptômes suivants :
    • nez qui coule ou congestion nasale
    • mal de tête
    • fatigue extrême
    • mal de gorge
    • douleurs musculaires ou articulaires
    • symptômes gastro-intestinaux (tels que les vomissements ou la diarrhée)

Vous devez apporter une liste des médicaments que vous prenez et une liste de toute affection médicale importante.

Si vous présentez des symptômes graves nécessitant des soins médicaux, comme un essoufflement ou des douleurs thoraciques, composez le 911 ou rendez-vous aux services d’urgence.

Trouver un centre d’évaluation clinique

Traitements antiviraux

Pour que le traitement antiviral soit envisagé, vous devez avoir reçu un résultat positif au dépistage de la COVID‑19 (test PCR ou test antigénique rapide). Un professionnel de la santé doit aussi vous évaluer pour déterminer si le traitement vous convient, notamment si vous êtes susceptible de développer des symptômes graves.

Vous pourriez être plus à risque si vous êtes :

  • une personne immunodéprimée (dont le système immunitaire est affaibli par un problème de santé ou des médicaments)
  • une personne âgée de 70 ans ou plus
  • une personne âgée de 60 ans ou plus ayant reçu moins de trois doses de vaccin
  • une personne âgée de 18 ans ou plus ayant reçu moins de trois doses de vaccin et présentant au moins un des facteurs de risque suivants :
    • obésité
    • diabète
    • maladie cardiaque
    • hypertension
    • insuffisance cardiaque congestive
    • maladie respiratoire chronique (y compris la fibrose kystique)
    • paralysie cérébrale
    • déficiences intellectuelles ou troubles du développement
    • drépanocytose
    • insuffisance rénale modérée ou grave
    • hépatopathie modérée ou grave
    • grossesse

Il se peut qu’un professionnel de la santé détermine que le traitement vous convient même si vous n’appartenez pas à l’un des groupes ci-dessus, en fonction de votre situation personnelle.

L’utilisation d’antiviraux chez les enfants de moins de 18 ans n’est pas recommandée de manière systématique. Des exceptions peuvent être faites au cas par cas, notamment pour les enfants gravement immunodéprimés et/ou présentant de multiples facteurs de risque. Pour en savoir plus, consultez un professionnel de la santé ou contactez un centre d’évaluation clinique.

Utilisez cet outil de dépistage pour savoir si vous êtes à risque élevé

Traitements antiviraux disponibles

Paxlovid

Le Paxlovid est un médicament antiviral à prendre par la bouche, à la maison. Il doit être commencé dans les cinq jours suivant l’apparition des symptômes. Pour de plus amples renseignements, consultez la brochure destinée aux patients sur le Paxlovid (disponible en plusieurs langues).

Le Paxlovid peut être prescrit par tout médecin ou toute infirmière praticienne et est disponible dans les centres d’évaluation clinique, les hôpitaux et les pharmacies participantes de la province.

Trouvez une pharmacie pour remplir votre ordonnance

Remdesivir

Le Remdesivir est un médicament antiviral qui doit être pris par voie intraveineuse (IV) dans un centre de soins de santé désigné. Il doit être commencé dans les sept jours suivant l’apparition des symptômes.

Les traitements antiviraux ne remplacent pas la vaccination ni les mesures de prévention recommandées. Où se faire vacciner et comment prendre rendez-vous dès maintenant.

Comment se procurer un traitement antiviral

Si vous présentez des symptômes (même s’ils sont bénins) et que vous êtes susceptible de développer la forme grave de la COVID‑19, consultez immédiatement un médecin pour faire un test de dépistage et vous faire soigner :

  • en vous rendant dans un centre d’évaluation clinique (où vous pourrez passer un test de dépistage, vous faire évaluer, vous faire soigner ou recevoir une ordonnance)
  • en communiquant avec votre professionnel de la santé habituel (p. ex. votre médecin de famille)

Il convient également de faire un test antigénique rapide si vous en avez un à porter de main. Cependant, comme ces tests peuvent donner un résultat négatif en début d’infection, il vaut mieux faire un test PCR et consulter immédiatement un professionnel de la santé si le résultat est négatif ou si vous n’avez pas de test antigénique rapide sous la main.

Si vous n’êtes pas en mesure de vous rendre dans un centre d’évaluation clinique, vous pouvez effectuer un test PCR dans n’importe quel centre de dépistage, mais vous devrez également vous faire évaluer par un professionnel de la santé pour obtenir un traitement. Certains centres de dépistage pourront probablement vous mettre en contact avec un professionnel de la santé.

Si vous êtes à risque plus élevé et que vous n’avez pas de prestataire de soins primaires ou que vous avez de la difficulté à obtenir des soins en personne, communiquez avec ConnexionSanté Ontario au 811 ou visitez le site Web de ConnexionSanté Ontario pour clavarder avec une infirmière en ligne pour obtenir de plus amples renseignements sur les traitements antiviraux, l’aide ou l’admissibilité aux options de soins virtuels.

Si vous n’avez pas de symptômes, mais que vous êtes à risque élevé

Si vous ne présentez pas de symptômes, mais que vous êtes susceptible de développer la forme grave de la COVID‑19, parlez à votre médecin de la possibilité d’obtenir une pré-évaluation pour un traitement au cas où vous contractiez la maladie.

Avant de vous faire soigner

Vous devez apporter une liste de tous les médicaments (y compris les produits de santé naturels ou les vitamines) que vous prenez et informer le professionnel de la santé, ou la personne du centre d’évaluation clinique, de toute affection médicale importante.

Le professionnel de la santé, souvent en collaboration avec un pharmacien, décidera s’il faut apporter des modifications à vos médicaments avant que vous preniez du Paxlovid ou un autre traitement sans danger.

Traitements préventifs (prophylaxie pré-exposition)

Evusheld

Evusheld est une dose unique d’anticorps (deux injections en même temps) qui protège les personnes immunodéprimées contre la COVID‑19 pendant au moins six mois.

Evusheld nécessite une ordonnance et n’est autorisé que pour les patients qui :

  • ne sont pas positifs à la COVID‑19 au moment du traitement
  • sont âgées de 12 ans et plus
  • ont certaines conditions de santé qui les rendent plus à risque et nécessitent une protection supplémentaire, notamment :
    • les receveurs de greffes d’organes solides
    • les receveurs d’une greffe de cellules souches
    • les bénéficiaires d’une thérapie CAR-T
    • les autres patients atteints de cancer hématologique en cours de traitement
    • les personnes recevant un traitement anti-cellules B (comme le rituximab)
    • les personnes présentant une immunodéficience primaire importante

Si vous avez l’un de ces problèmes de santé, contactez votre professionnel de la santé ou appelez le 811 afin de déterminer si Evusheld vous convient. Pour de plus amples renseignements, consultez la brochure destinée aux patients sur Evusheld.

Information pour les professionnels de la santé

Vous trouverez des directives cliniques sur l’utilisation de Paxlovid et d’autres traitements ainsi que les populations prioritaires auprès de l’Ontario COVID‑19 Science Advisory Table (en anglais seulement). Les recommandations de l’Ontario COVID‑19 Science Advisory Table indiquent les populations qui en tireraient le plus grand bénéfice et peuvent servir de guide pour les professionnels de la santé, combiné à leur jugement, pour décider quand prescrire des antiviraux. Tous les patients qui, après évaluation clinique, sont susceptibles de développer une forme grave de la maladie, qui ont reçu un résultat positif au dépistage et qui n’ont pas de contre-indication au médicament peuvent bénéficier des médicaments peuvent recevoir des antiviraux financés par les fonds publics, en fonction du jugement d’un clinicien.

Santé Ontario met également d’autres ressources à votre disposition pour les traitements antiviraux et les traitements préventifs.