La maladie de Lyme est une infection potentiellement grave que vous pouvez contracter si vous êtes mordu par une tique à pattes noires (aussi appelée tique du chevreuil) qui est infectée.

Les tiques à pattes noires ne sont pas toutes porteuses de la maladie de Lyme, et les personnes mordues par une tique infectée ne présentent pas toutes les signes et symptômes de la maladie de Lyme.

À quoi ressemble la tique à pattes noires

Les tiques à pattes noires sont petites et difficiles à voir. Elles s’attachent aux humains et aux animaux et se nourrissent de leur sang. Leur taille peut varier en fonction du stade de leur alimentation.

Taille de cinq tiques selon une règle et une pièce de dix cents. Cette taille varie de quelque 3 millimètres de long à environ la moitié de la taille d’une pièce de dix cents.

Tique femelle adulte à divers stades de l’alimentation. Photo : Gouvernement du Canada.

Endroits où vivent les tiques à pattes noires

Nous continuons à suivre les endroits où se trouvent les tiques infectées et non infectées.

La page de Santé publique Ontario sur la maladie de Lyme montre une carte (appelée Carte des zones à risque pour la maladie de Lyme en Ontario en 2021) indiquant les régions de l’Ontario où, selon les estimations, vous êtes plus susceptible de trouver des tiques à pattes noires.

La tique à pattes noires se répand dans de nouvelles régions de la province en raison des changements climatiques. Elle peut aussi se propager en voyageant sur des oiseaux et des chevreuils. Bien que la probabilité soit faible, il est possible de trouver une tique infectée presque partout en Ontario.

Les tiques sont plus actives au printemps et en été, mais on peut les trouver à tout moment de l’année lorsque la température est supérieure au point de congélation.

Comment éviter les morsures de tiques

Vous pourriez être à risque si vous vous trouvez dans une zone contenant des superficies boisées, des herbes hautes et des buissons (y compris les jardins et les parcs de la ville), que ce soit pour y vivre, y travailler ou y faire une promenade.

Vous pourriez également être à risque si vous participez à des activités de plein air, comme la randonnée pédestre, le camping et le jardinage.

Vous pouvez être mordu par une tique sans même le savoir.

Voici ce qu’il faut faire pour éviter d’être mordu par une tique.

Se couvrir

Portez :

  • des vêtements de couleur claire pour identifier plus facilement la présence de tiques
  • des chaussures fermées
  • une chemise ou un chandail à manches longues
  • un pantalon rentré dans vos chaussettes
  • vêtements spécialement conçus pour vous protéger des tiques

Utilisez un insectifuge

Appliquez un insectifuge, ou insecticide, contenant du DEET ou de l’icaridine sur vos vêtements et votre peau exposée. Lisez toujours l’étiquette pour connaître le mode d’emploi du produit.

Mettez vos vêtements dans la sécheuse

Tuez les tiques qui pourraient se trouver sur vos vêtements en mettant vos vêtements dans la sécheuse à température élevée pendant au moins 10 minutes avant de les laver.

Examinez-vous et examinez vos enfants

Après une sortie à l’extérieur, vérifiez la présence de tiques sur votre corps et celui de vos enfants. Examinez bien :

  • derrière les genoux;
  • la tête;
  • le nombril;
  • les aines;
  • les aisselles;
  • le dos – utilisez un miroir pour examiner votre dos ou demandez à quelqu’un de le faire pour vous.

C’est une bonne idée de prendre une douche dès que possible pour vous débarrasser de toute tique.

Examinez vos animaux de compagnie

Après avoir fait entrer vos animaux de compagnie, examinez leur peau et retirez toute tique que vous trouverez.

Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire sur les façons de protéger vos animaux contre les tiques.

Entretenez votre propriété

Vous pouvez contribuer à éloigner les tiques à pattes noires de votre propriété en prenant les mesures suivantes :

  • tondre la pelouse et la maintenir courte;
  • tailler les buissons et les branches d’arbres pour laisser entrer la lumière du soleil (les tiques évitent les endroits chauds et secs);
  • créer une bordure de gravier ou de copeaux de bois large d’au moins un mètre autour de votre cour si votre propriété se trouve à côté d’un bois ou d’un champ;
  • enlever les feuilles, les broussailles et les mauvaises herbes qui se trouvent sur le pourtour de la pelouse et autour des murets de pierre et des piles de bois;
  • éloigner la balançoire pour enfants, le matériel de terrain de jeux et le bac à sable des zones boisées :
    • envisager de les installer sur une parcelle de terrain recouverte de copeaux de bois ou de paillis.

Comment retirer une tique

La méthode servant à retirer une tique est la même pour les humains que pour les animaux. Il est important de ne pas écraser ou endommager la tique, car cela favorise le rejet de la bactérie causant la maladie de Lyme dans votre circulation sanguine. Voici les étapes à suivre :

  1. Utilisez une pincette à embout fin et saisissez la tique aussi près que possible de la peau.
    • Ne pas utiliser d’allumette allumée ou de cigarette, de vernis à ongles ou de dissolvant, de gelée de pétrole (p. ex. vaseline), de savon liquide ou de kérosène pour enlever la tique.
  2. Tirez sur la tique vers le haut, doucement, mais fermement.
    • Ne pas secouer ou tourner les pinces au moment de tirer la tique.
    • Ne pas serrer la tique – vous pourriez l’écraser.
Dessin d’une tique attachée à la peau par la bouche. Placé à l’horizontale, l’embout des pinces l’agrippe bien à plat contre son corps et près de la peau. La flèche indique que vous devez tirer la tique vers le haut.

Comment retirer une tique.

  1. Une fois la tique enlevée, lavez la zone de morsure avec de l’eau et du savon, puis désinfectez votre peau et vos mains avec de l’alcool à friction ou un tampon d’iode.
  2. Mettez la tique dans un contenant qui ferme bien (par exemple, une bouteille avec un bouchon qui visse pour qu’elle ne puisse pas sortir ou être écrasée) et communiquez avec le bureau de santé de votre collectivité.

Pourquoi analyser les tiques

L’analyse des tiques sert à surveiller l’endroit où vivent les tiques.

Voilà pourquoi il est important de communiquer avec le bureau de santé de votre collectivité dès que vous avez mis la tique dans un contenant hermétique.

On ne l’utilise pas pour diagnostiquer la maladie de Lyme chez les humains.

Signes et symptômes de la maladie de Lyme

La plupart des symptômes de la maladie de Lyme chez l’humain apparaissent généralement entre trois et 30 jours après la morsure d’une tique à pattes noires infectée.

Vous devriez communiquer avec le bureau de santé de votre collectivité ou parler à un professionnel de la santé sur-le-champ si vous êtes allé dans un endroit où vivent des tiques et éprouvez l’un ou l’autre des symptômes suivants :

  • Éruption cutanée
    • une éruption en forme de cible (une tache rouge de plus de 5 cm qui est habituellement ronde ou ovale et qui s’agrandit en s’étendant vers l’extérieur)
    • une éruption semblable à une ecchymose (d’une teinte habituellement plus foncée que la peau)
    • toute autre éruption cutanée inhabituelle

Haut du bras d’une personne montrant une tache rouge à l’endroit de la morsure de la tique, à l’intérieur d’un anneau rouge plus grand.  Quatre taches roses sur le ventre d’une personne.

  • Fièvre
  • Frissons
  • Maux de tête
  • Raideur à la nuque
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Fatigue (plus grande que d’habitude)
  • Ganglions enflés
  • Spasmes, engourdissements ou picotements
  • Paralysie faciale

Si elle n’est pas traitée, la maladie de Lyme peut vous faire ressentir de la fatigue et de la faiblesse et, si elle s’aggrave, elle peut même endommager votre cœur, votre système nerveux, votre foie et vos articulations. Les symptômes de la maladie de Lyme non traitée peuvent durer des années et inclure de l’arthrite et des problèmes neurologiques récurrents, des engourdissements, une paralysie et, dans de très rares cas, la mort.

Diagnostic et traitement de la maladie de Lyme

Votre fournisseur de soins de santé peut diagnostiquer la maladie de Lyme chez vous en fonction des signes, symptômes et facteurs de risque que vous présentez. Les essais en laboratoire ne sont pas toujours requis pour diagnostiquer et traiter la maladie de Lyme.

La plupart des cas de maladie de Lyme peuvent être traités avec succès par la prise d’antibiotiques.

Ressources supplémentaires

Télécharger feuille de renseignements
Télécharger l’affiche

Mis à jour : 08 septembre 2021
Date de publication : 21 juin 2016