Aperçu

Durant l’éclosion de la COVID 19 (maladie à coronavirus 2019), chacun doit y mettre du sien pour préserver la sécurité et la santé des travailleurs, des clients et du public pour que nous puissions arrêter la contagion et préparer la réouverture de la province lorsque nous serons prêts.

Un ensemble de ressources, de conseils et de pratiques exemplaires est présenté ci-après pour aider les employeurs et les employés à prévenir la propagation de la COVID-19 et à travailler en collaboration pour rouvrir la province.

Les employeurs et les travailleurs de l’Ontario ont certains droits et obligations aux termes de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et de ses règlements.

Les employeurs devraient également examiner et suivre les directives et les recommandations pertinentes du médecin- hygiéniste en chef et du ministère de la Santé.

En savoir plus sur :

Pratiques exemplaires

Toutes les personnes qui travaillent dans le secteur de la fabrication et de la transformation des aliments doivent considérer des façons d’empêcher la propagation de la COVID-19 au travail, notamment les personnes suivantes :

Toutes les personnes qui travaillent dans le secteur de la fabrication et de la transformation des aliments doivent considérer des façons de se protéger et d’empêcher la propagation de la COVID-19 au travail, notamment les personnes suivantes :

  • cusiniers
  • bouchers
  • agents de production
  • conducteurs d’équipement
  • responsables du nettoyage et de la désinfection
  • emballeurs
  • manutentionnaires
  • ingénieurs
  • expéditionnaires-réceptionnaires
  • agents d’administration
  • chefs de la production
  • responsables du contrôle de la qualité
  • superviseurs
  • responsables de l’entretien

Pour prévenir la propagation de la COVID-19, chacun devrait se conformer aux exigences de la Loi sur la santé et la sécurité au travail et de ses règlements ainsi qu’aux directives du médecin-hygiéniste en chef en matière de santé publique.

Un ensemble de ressources, de pratiques exemplaires et de conseils est présenté ci-après pour aider les employeurs à prévenir la propagation de la COVID-19.

Vous protéger et protéger vos collègues

Les coronavirus se propagent par contacts rapprochés entre personnes, y compris au travail. Voici quelques conseils utiles pour prévenir la propagation des microbes chez soi ou au travail :

  • Lavez-vous les mains souvent avec de l'eau et du savon ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool.
  • Lavez-vous les mains ou utilisez un désinfectant pour les mains après avoir effectué ou reçu une livraison.
  • Éternuez et toussez dans le creux de votre coude.
  • Si vous utilisez un papier-mouchoir, jetez-le immédiatement et lavez-vous les mains aussitôt.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche.
  • Évitez tout contact avec les personnes malades.
  • Si vous êtes malade, restez chez vous.
  • Évitez les surfaces qui sont touchées fréquemment, si possible, ou veillez à vous laver les mains après les avoir touchées.
  • Si possible, portez des gants lorsque vous êtes en contact avec des surfaces qui sont touchées fréquemment. Ne touchez pas votre visage avec vos mains gantées. Enlevez vos gants avec précaution et veillez à vous laver les mains après les avoir retirés.
  • Lavez vos vêtements aussitôt que vous arrivez à la maison.
  • Si vous êtes malade : prévenez immédiatement votre superviseur, faites l’auto‑évaluation et suivez les instructions qui vous sont données.

Écart sanitaire (deux mètres)

L’écart sanitaire (ou « distanciation physique »), qui est conseillé par le médecin-hygiéniste en chef et les responsables de la santé publique, est nécessaire pour contrôler la propagation de la COVID-19 (maladie à coronavirus 2019).

Voici des conseils que les employeurs peuvent suivre pour aider à assurer l’écart sanitaire au travail :

  • réduire au minimum les contacts avec les clients
  • maintenir une distance sécuritaire lors de la remise de marchandises et de la perception de paiements
  • réduire ou éliminer la manipulation d’argent et éliminer les méthodes de paiement à la porte
  • désigner du personnel chargé de veiller à ce que les clients maintiennent une distance sécuritaire entre eux dans les lieux à circulation dense comme les entrées, les sorties et les caisses
  • procéder au marquage du sol et aménager des barrières pour gérer la circulation des personnes et l’écart sanitaire
  • refuser les sacs ou contenants réutilisables que notre personnel serait appelé à manipuler
  • installer des barrières entre les caissiers et les clients, par exemple un plexiglas ou un marquage du sol pour assurer une distance d’au moins deux mètres entre le client et le caissier
  • décaler les débuts de quart, les quarts de travail, les pauses et les heures de repas
  • limiter le nombre de personnes sur place et aux endroits où on leur demande de travailler
  • contrôler les mouvements sur place (en limitant le potentiel de rassemblement des travailleurs)
  • limiter le nombre de personnes qui travaillent dans un même espace simultanément
  • réduire au minimum le nombre de personnes qui utilisent chaque pièce d’équipement dans les situations où le partage d’équipement est inévitable
  • tenir les réunions à l’extérieur ou dans un endroit spacieux
  • limiter l’interaction inutile entre les travailleurs sur place et avec les fournisseurs de services externes

Désinfection du lieu de travail

Les coronavirus se propagent par contacts rapprochés entre personnes, y compris au travail. Si les employeurs sont en tout temps tenus de garder le lieu de travail propre, cela est d’autant plus important en présence de la COVID-19.

Voici quelques conseils pour les employeurs :

  • permettre aux employés d’avoir une bonne hygiène des mains en assurant l’accès à de l’eau et à du savon ou encore à un désinfectant pour les mains à base d’alcool
  • distribuer du désinfectant pour les mains réservé à leur usage exclusif aux caissiers, aux commerçants offrant le service au volant, aux livreurs et aux autres employés au contact direct des clients
  • demander à tous les employés et à tous les visiteurs de bien se laver les mains avec de l’eau et du savon avant d’entrer dans le lieu de travail et après avoir été en contact avec des surfaces que d’autres personnes ont touchées
  • instaurer l’habitude de se laver les mains avant les pauses et aux changements de quart
  • prévoir un lieu où les clients peuvent jeter sans aucun risque les serviettes désinfectantes et l’équipement de protection individuelle
  • nettoyer les salles de toilette
  • désinfecter les surfaces ou aires souvent touchées, comme les entrées, les comptoirs, les salles de toilette et les cuisines
  • désinfecter l’équipement qui a été partagé (dans les cas où le partage d’équipement est inévitable)
  • installer, dans le lieu de travail, des affiches sur l’hygiène, en anglais ou en français et dans toutes les langues parlées par la majorité des travailleurs, de sorte que chacun comprenne ce qu’il peut faire pour aider
  • faire entrer une plus grande quantité d’air frais en augmentant l’entrée d’air du système d’aération ou en ouvrant les portes et les fenêtres. Éviter la recirculation centrale si possible
  • éviter de secouer et de remuer les uniformes et le linge sales, régler l’eau à la plus haute température possible pour la lessive et bien sécher le linge
  • nettoyer et désinfecter les corbeilles à linge sale ou autres chariots servant à transporter le matériel utilisé pour la lessive et la désinfection
  • remplacer l’époussetage à sec par l’aspirateur ou un torchon humide pour assurer un meilleur nettoyage
  • appliquer rigoureusement les protocoles de désinfection tels que le nettoyage des chaussures (par exemple, grattoirs à chaussures ou plateaux de désinfection des chaussures))
  • envisager de prévoir un endroit où garder les chaussures et l’équipement de protection individuelle afin de limiter l’utilisation de ce matériel à l’extérieur de l’environnement de production et de transformation

Ajustez les horaires du lieu de travail et de la production

Une réduction des effectifs dans les lieux de travail peut être nécessaire pour maintenir un écart sanitaire adéquat. Les employeurs devraient examiner des moyens d’adapter leurs horaires de production pour favoriser l’écart sanitaire, dans la mesure du possible.

Voici quelques conseils pour les employeurs :

  • limiter le nombre de travailleurs au strict nécessaire en étalant les horaires de travail;
  • envisager la rotation des tâches;
  • reporter les projets et les tâches qui n’ont pas besoin d’être exécutés dans l’immédiat;
  • reporter les visites non essentielles sur le lieu de travail, par exemple celles des partenaires de la chaîne d’approvisionnement, fournisseurs ou autres personnes qui n’ont pas besoin d’y être dans l’immédiat;
  • désinfecter les lieux et les aires de travail;
  • planifier un aménagement du lieu de travail qui favorise l’écart sanitaire requis entre les travailleurs;
  • établir des règles pour toute tâche qui oblige les travailleurs à être à moins de deux mètres les uns des autres, par exemple le port de tout l’équipement de protection individuelle requis;
  • assurer la mobilité et le transport dans le contexte du lieu de travail, y compris les opérations de levage.

Surveillez et notez les allées et venues des membres de votre effectif

En raison de la propagation décalée la COVID-19 (maladie à coronavirus 2019), il est important de savoir où les employés ont passé leur temps.  Si un employé obtient un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19, le bureau de santé publique demandera à l’employeur de faire part des lieux où l’employé a travaillé et de fournir les coordonnées des autres travailleurs qui auraient pu être exposés au virus. Les employeurs fourniront ces renseignements et les bureaux de santé publique pourront intervenir en conséquence.

Déclaration de la maladie

Les symptômes de la COVID-19 sont semblables à ceux d’autres maladies, y compris le rhume et la grippe. Pour le moment, si un travailleur a des symptômes liés à un rhume, à une grippe ou à la COVID-19, il est recommandé de le renvoyer chez lui. Santé publique Ontario offre un guide sur l’autosurveillance et l’auto‑isolement .

De plus, les employeurs devraient demander à ces travailleurs de faire l’auto‑évaluation en ligne ou d’appeler :

  • soit Télésanté Ontario (1 866 797-0000)
  • soit leur fournisseur de soins primaires (par exemple, un médecin de famille)

Travailleurs atteints de la COVID-19

Si vous pensez que l’un de vos travailleurs pourrait être atteint de la COVID-19 ou qu’il a obtenu un résultat positif au dépistage de la maladie, vous devriez procéder à une évaluation des risques.

Selon les résultats et la situation particulière dans le lieu de travail, des inspecteurs du ministère pourraient exiger que l’employeur :

  • informe les autres travailleurs qui ont été exposés au virus et envoie ces travailleurs chez eux pour deux semaines
  • demande à ces travailleurs de s’auto\-isoler, de se surveiller et de signaler à leur employeur toute maladie ressemblant à la COVID-19
  • ferme le lieu de travail durant sa décontamination et la désinfection de son équipement;
  • mette en œuvre d’autres mesures en fonction des conseils donnés par les responsables de la santé publique.

Obtenir de l’information sur la prévention et le contrôle de l’infection

Les employeurs peuvent contacter les bureaux de santé publique régionaux s’ils ont des questions sur la prévention et le contrôle des infections à COVID-19 dans le lieu de travail.

Communiquez l’information

Il est important que toutes les parties d’un lieu de travail fassent part de leurs rôles et responsabilités. Les employeurs devront veiller à ce que les politiques de santé et de sécurité soient mises à jour et affichées de façon que tous les travailleurs puissent les voir. L’utilisation de ressources de l’industrie, y compris le présent document et celles produites par Workplace Safety and Prevention Services (WSPS), améliorera la compréhension des notions en cause dans le lieu de travail.

Affichez vos politiques

Tous les employeurs doivent afficher les politiques relatives à la COVID-19 et en faire part aux travailleurs.

Ces politiques doivent expliquer comment l’on fonctionnera sur le lieu de travail, y compris, sans s’y limiter, en ce qui concerne :

  • la désinfection du lieu même
  • la façon dont les travailleurs doivent déclarer une maladie
  • la procédure à suivre pour voir à l’écart sanitaire requis
  • la façon dont l’horaire de travail sera établi
  • les mesures de dépistage

Exigences du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences en matière de déclaration

Si un employeur est informé qu’un travailleur a reçu un diagnostic positif de COVID-19 après avoir été exposé au virus dans le lieu de travail ou qu’une demande a été présentée à la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (WSIB), il doit en faire part :

  • au ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences par écrit dans un délai de quatre jours;
  • au comité mixte de santé et de sécurité au travail ou à un délégué à la santé et à la sécurité;
  • à un syndicat (s’il y a lieu).

Ressources

Mises à jour des gouvernements sur la COVID-19

Consultez les mises à jour quotidiennes des gouvernements :

Ressources sur la COVID-19 publiées par le gouvernement de l’Ontario et ses organismes

Le ministère de la Santé de l’Ontario fournit des mises à jour régulières sur l’intervention du gouvernement provincial contre l’éclosion, notamment en ce qui concerne :

  • la situation concernant les cas en Ontario
  • les secteurs touchés
  • les symptômes et les traitements
  • les façons de se protéger et de s’isoler
  • les dernières nouvelles de l’Ontario sur le virus

Santé publique Ontario propose des ressources à jour sur la COVID-19, notamment :

  • des liens vers les directives de santé publique, les énoncés de position et les mises à jour sur la situation
  • un synopsis d’articles pertinents qui font le point sur les plus récentes constatations concernant le virus
  • des recommandations sur l’utilisation de l’équipement de protection individuelle
  • de l’information sur la prévention et le contrôle de l’infection
  • de l’information sur les tests de dépistage
  • d’autres ressources publiques

Autres ressources sur la COVID-19

Santé Canada présente les mesures que prend le gouvernement du Canada pour limiter la propagation du virus, ainsi que l’état actuel des choses dans les provinces et les collectivités à l’échelle du pays. De plus, Santé Canada fournit une mise à jour continue du nombre de cas par province.

L’Organisation mondiale de la Santé présente les conseils et les renseignements de dernière heure sur l’éclosion mondiale et sa propagation au-delà des frontières canadiennes.

Elle propose également :

  • les toutes dernières nouvelles à propos des travaux de recherche et développement liés au virus
  • un tableau de bord de la situation concernant la COVID-19
  • les mesures de préparation aux situations d’urgence
  • des mises à jour médiatiques en direct sur la propagation du virus

Cette ressource n’est pas un document juridique, ne remplace pas la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) ni ses règlements et ne doit pas être utilisée ou considérée comme constituant un avis juridique. Les inspecteurs de la santé et de la sécurité assurent l’application de la loi en fonction de la situation dans le lieu de travail.

Mis à jour : 05 juillet 2021
Date de publication : 26 avril 2020