Aperçu

Les grues à tour sont conçues, mises à l’essai et fabriquées pour soulever ou déplacer des charges en toute sécurité. Lorsque les parties du lieu de travail les utilisent de manière appropriée, elles offrent un service fiable et sécuritaire et permettent de soulever de lourdes charges à des hauteurs importantes. Si les parties du lieu de travail ne suivent pas les pratiques d’utilisation sécuritaires, notamment en ce qui concerne lʼinspection, lʼessai et lʼentretien réguliers du matériel, conformément aux spécifications du fabricant, les grues à tour peuvent présenter un potentiel accru dʼincidents catastrophiques.

Avant que les grues à tour ne soient montées sur un chantier, leurs éléments structuraux sont soumis à des essais non destructifs. Une fois la grue en place, les parties du lieu de travail effectuent d’autres inspections et essais avant de la mettre en service.

Les conducteurs de grue et le personnel travaillant avec les grues doivent connaître ce qui suit :

  • les capacités
  • les limites
  • les résultats des inspections périodiques requises
  • l’emplacement des conducteurs électriques aériens sous tension
  • les effets des vents forts ou d’autres considérations environnementales

Ce guide ne remplace pas la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et ses règlements, et ne devrait pas être utilisé ou considéré comme étant des conseils juridiques. Les inspecteurs de la santé et de la sécurité appliquent la loi en se fondant sur les faits qui leur sont présentés sur le lieu de travail.

Devoirs des parties du lieu de travail

Employeurs

Pour protéger les travailleurs, les employeurs doivent veiller à ce que les parties du lieu de travail se conforment à l’ensemble des dispositions et aux règlements de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST). Certains devoirs dʼun employeur qui est visé par la LSST comprennent de veiller :

  • à ce que le matériel, les matériaux et les appareils de protection qu’il fournit soient maintenus en bon état
  • à ce que toutes les précautions raisonnables selon les circonstances soient prises pour assurer la protection d’un travailleur
  • à ce que lʼensemble des véhicules, de la machinerie, des outils et du matériel soit maintenu en bon état, de manière à ne pas constituer un danger pour un travailleur
  • à ce qu’aucun véhicule, machinerie, outil, ni matériel ne soit utilisé lorsquʼil est défectueux ou présente un danger ou lorsque les conditions météorologiques ou autres sont telles que son utilisation risque de mettre un travailleur en danger
  • à ce que l’ensemble des véhicules, de la machinerie, des outils et du matériel soient utilisés conformément aux manuels dʼexploitation délivrés par les fabricants
  • à ce que des exemplaires de tout manuel dʼexploitation délivré par les fabricants (pour les véhicules, la machinerie, les outils et le matériel dont la puissance nominale est supérieure à 10 HP) soient conservés à portée de main sur le chantier
  • à ce que la grue à tour soit inspectée par un travailleur compétent pour déterminer si elle peut offrir la capacité nominale et déceler tout état dangereux. (Lʼinspection sera effectuée avant que la grue à tour ne soit utilisée pour la première fois au chantier et, par la suite, au moins une fois par an, suivant les recommandations du fabricant)
  • à ce que tous les rapports dʼingénierie et dossiers dʼentretien touchant la grue à tour soient conservés au chantier
  • à ce que les fondations de la grue à tour soient conçues par un ingénieur suivant les spécifications du fabricant de la grue et à ce que les plans signés soient conservés au chantier de construction
  • à ce qu’un ingénieur sʼassure que les éléments structuraux et les composants de la grue sont soumis à des essais non destructifs pour assurer son intégrité structurelle avant le montage d’une grue à tour sur un chantier
  • à ce que les éléments structuraux et les composants soient inspectés après le montage de la grue à tour et avant son utilisation sur le chantier, à des intervalles dʼau plus douze mois
  • à ce que les mécanismes de sécurité — indicateurs de charge, limiteurs de capacité nominale, interrupteurs de fin de course  — fonctionnent correctement et fassent l’objet d’une surveillance et d’essais de manière continue suivant les directives du fabricant et le règlement sur la construction

Superviseurs

Pour protéger les travailleurs, les superviseurs doivent veiller à ce que toutes les parties du lieu de travail observent les dispositions de la Loi sur la santé et la sécurité au travail et les règlements prescrits. En vertu de la LSST, un superviseur a des devoirs qui consistent notamment, mais sans sʼy limiter, à  :

  • veiller à ce que les travailleurs utilisent les appareils de protection et observent les mesures et les méthodes requises par la LSST et ses règlements
  • prendre toutes les précautions raisonnables selon les circonstances pour assurer la protection du travailleur
  • Inspecter — ou à désigner une personne compétente nommée par le superviseur pour inspecter — les machines et le matériel au moins une fois par semaine (ou plus souvent si nécessaire) pour sʼassurer que les machines et le matériel ne mettent la vie dʼaucun travailleur en danger

Fournisseurs

Quiconque fournit, à des fins d’utilisation dans le lieu de travail régi par la Loi sur la santé et la sécurité au travail ou près de celui-ci, des machines, des appareils, des outils ou du matériel aux termes d’un contrat de location ou de bail ou d’un accord similaire, a des obligations, consistant notamment à veiller à ce que :

  • les machines, les appareils, les outils ou le matériel soient en bon état
  • les machines, les appareils, les outils ou le matériel soient conformes à la LSST et à ses règlements connexes
  • les machines, les appareils, les outils ou le matériel soient maintenus en bon état (si cette responsabilité lui est dévolue aux termes du contrat de location ou de bail ou de l’accord similaire)

Propriétaires

Le propriétaire d’une grue ou d’un appareil de levage similaire doit :

  • tenir un registre permanent des inspections, essais, réparations, modifications et travaux d’entretien effectués sur l’appareil
  • préparer un journal pour utilisation sur le chantier qui contient le registre permanent mentionné ci-haut et qui couvre les 12 mois précédents, ce qui peut comprendre la période pendant laquelle l’appareil se trouve sur le chantier
  • conserver ce journal avec la grue ou l’appareil de levage similaire
  • conserver tous les journaux et registres concernant l’appareil et en mettre des copies à la disposition du constructeur sur demande

Montage dʼune grue à tour

  • Un ingénieur doit sʼassurer que les éléments structuraux et les composants de la grue sont soumis à des essais non destructifs pour assurer son intégrité structurelle avant le montage d’une grue à tour sur un chantier
  • Lʼingénieur qui effectue une inspection ou sous la direction duquel une inspection est effectuée doit préparer un rapport écrit des résultats de lʼessai
  • Le constructeur doit l’avoir en sa possession sur le chantier pendant le montage de la grue

Éléments à prendre en compte pour utiliser une grue à tour de manière sécuritaire

  • A-t-on analysé tous les risques particuliers liés au travail en cours?
  • A-t-on fourni une formation particulière sur les risques inhérents au montage et à lʼutilisation dʼune grue à tour (conducteur de grues à tour accrédité, protection contre les chutes, manutention des matériaux, amarrage, signalisation)?
  • Des méthodes de sauvetage sont-elles en place? A-t-on bien entretenu la grue à tour (registre des travaux dʼentretien, journaux)?
  • La grue à tour a-t-elle été bien inspectée avant le montage (rapport concernant lʼessai non destructif, composants recensés et suivis pour sʼassurer de lʼinspection de tous les éléments structuraux)?
  • A-t-on bien inspecté la grue à tour après le montage (rapports dʼingénierie pour les fondations et les ouvrages d’étaiement et de renforcement, l’intégrité structurale du bâtiment, les plans et rapports devant être approuvés et signés par un ingénieur)?

Renseignements sur la conformité

Communiquer avec nous

Si vous avez besoin de plus de renseignements concernant les exigences de sécurité, veuillez communiquer avec l’InfoCentre de santé et de sécurité au travail du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences par téléphone au 1 877 202-0008, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h, ou par courriel au webohs@ontario.ca.