Ce que nous faisons

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) n’offre pas de services de contrôle des animaux sauvages, y compris le coyote.

Les municipalités ont la responsabilité de prendre les mesures adéquates quand les rencontres avec des animaux sauvages occasionnent continuellement des conflits entre humaiins et animaux. Elles peuvent aussi intervenir sur des propriétés privées avec la permission du(de la) propriétaire foncier(ère).

Renseignements additionnels à l'intention des municipalités concernant le contrôle des animaux sauvages

Le MRNF soutient les propriétaires foncier(ère)s et les municipalités qui éprouvent des difficultés avec les coyotes en fournissant conseils et renseignements sur les sujets suivants :

La Loi sur la protection du poisson et de la faune (LPPF) contient des direcitves s’adressant aux propriétaires foncier(ère)s (ou aux agent(e)s agissant en leur nom) concernant l’enlèvement des animaux qui endommagent leurs biens ou s’apprêtent à le faire.

Téléchargez et imprimez les feuillets de renseignements sur les coyotes :

Mettre vos biens à l’abri des coyotes

Télécharger PDF

Rencontres
avec les
coyotes

Télécharger PDF

Protéger
vos
biens

Télécharger PDF

Prévenir les rencontres avec les coyotes

Comment éliminer les attraits pour les coyotes sur votre propriété

Les propriétaires fonciers ont la responsabilité de prévenir les problèmes avec les coyotes en limitant les attraits et en les décourageant d’endommager leurs biens.

Il est interdit d’utiliser des poisons ou des adhésifs pour tuer, capturer ou blesser un coyote, même s’il s’agit de protéger vos biens.

Comment limiter les attraits

  • Entreposez et entretenez les poubelles pour empêcher les coyotes d’accéder à vos déchets et ainsi poser un problème.
  • Gardez les aliments pour animaux familiers à l’intérieur.
  • Ne sortez les ordures que le matin du jour de la collecte.
  • Utilisez un composteur au lieu d’un tas exposé.
  • Cueillez les fruits et graines murs des arbres et enlevez les fruits au sol.
  • Protégez les potagers à l’aide d’une clôture pour jardins résistante ou jardinez en serre.

Découragez les coyotes de pénétrer sur votre terrain

  • Utilisez des lumières et / ou des arrosoirs à détecteur de mouvement pour rendre votre propriété moins attrayante pour les coyotes et autres animaux nocturnes.
  • Installez une clôture de deux mètres qui s’étend à au moins 20 centimètres sous le sol parce que les coyotes peuvent creuser sous une barrière.
  • Installez un sytème de roulières sur le dessus de la clôture afin que les animaux ne puissent pas s’agripper.
  • Enlevez les broussailles et les mauvaises herbes denses près de votre domicile où les  coyotes peuvent se cacher et trouver des petits animaux.
  • Fermez les espaces sous les porches, les terrasses et les remises. Les coyotes utilisent ces espaces pour aménager leur tanière et élever leurs petits.

Comment prévenir les conflits avec les chiens

Les coyotes craignent les humains, mais ils s’alimentent en fonction de ce qui se présente et ils peuvent tuer les petits chiens laissés sans surveillance.

Les petis chiens peuvent être perçus comme une proie et les plus gros chiens peuvent être blessés lors d’une confrontation.

Les maladies et parasites des coyotes peuvent présenter des risques pour les chiens familiers.

Protéger votre chien sur votre propriété

  • Gardez votre chien à l’intérieur pendant la nuit.
  • Ramassez les excréments de votre chien, car ils attirent les coyotes.
  • Faites stériliser votre chien afin d’éviter d’attirer les coyotes, qui risquent de s’accoupler.
  • Gardez les aliments pour animaux familiers à l’intérieur.
  • Ne laissez pas votre chien errer.
  • Installez une clôture de deux mètres qui s’étend à au moins 20 centimètres sous le sol parce que les coyotes peuvent creuser sous une barrière.

Protéger votre chien à l’extérieur de votre propriété

  • Gardez votre chien en laisse.
  • Portez une lampe de poche la nuit pour effrayer les coyotes.
  • Ne laissez pas votre chien prendre un coyote en chasse car il pourrait subir des blessures.

Comment protéger le bétail

Si vous rencontrez un coyote

Si vous apercevez un coyote, gardez vos distances et il y a de fortes chances que l’animal vous évite.

Si vous croisez un animal agressif :

  • n’approchez ou ne touchez jamais un animal sauvage
  • ne tournez pas le dos à un animal sauvage ou ne vous sauvez pas en courant
  • éloignez-vous de l’animal en reculant et en demeurant calme
  • tenez-vous droit, agitez vos mains et faites beaucoup de bruit
  • munissez-vous d’une lampe de poche la nuit

Si un animal sauvage constitue une menace ou un danger imminent pour la sécurité publique, composez le 911.

Que faire si un animal sauvage endommage vos biens

En tant que propriétaire foncier(ère) vous pouvez prévenir l’intrusion d’une espèce sauvage sur votre propriété ou y remédier.

La Loi sur la protection du poisson et de la faune et les règlements pris en application de cette loi définissent ce que les propriétaires foncier(ère)s ont le droit de faire pour empêcher des animaux sauvages d’endommager leurs biens.

Renseignements additionnels au sujet de ce que vous pouvez faire si un animal sauvage endommage vos biens.

Comment trouver un(e) trappeur(se)

Pour trouver un trappeur autorisé, communiquez avec la :

Fédération ontarienne des gestionnaires d’animaux à fourrure
Téléphone : 705 254-3338
Courriel : Fédération ontarienne des gestionnaires d’animaux à fourrure

Les chasseur(se)s ou trappeur(se)s embauché(e)s doivent :

  • se conformer aux conditions de leur permis de chasse ou de piégeage au petit gibier et obéir à toutes les règles applicables (par exemple, l’utilisation des peaux)
  • respecter tous les règlements locaux (concernant par exemple quand et où utiliser une arme à feu).

Si un conflit avec un coyote persiste

Vous pouvez communiquer avec votre municipalité pour vous aider. Les municipalités peuvent agir pour remédier à des conflits entre humains et coyotes sur des propriétés privées avec la permission du(de la) propriétaire foncier(ère).

Renseignements sur les règles de contrôle des animaux sauvages à l'intention des municipalités.

Signalement des coyotes

Il n’est pas nécessaire de signaler l’observation de coyotes à moins qu’ils présentent un danger immédiat pour la population. Si un animal sauvage présente un danger immédiat pour la population, composez le 911.

Si vous vivez dans le Centre ou le Nord de l’Ontario et que vous avez abattu un loup ou un coyote pour protéger vos biens, vous devez en informer votre bureau local du ministère des Richesses naturelles et des Forêts.

Prévenir les conflits avec les espèces liées

La plupart des renseignements que contient cette page Web peuvent s’appliquer à d’autres espèces sauvages, particulièrement les renards et les loups.

Renseignements supplémentaires sur les moyens d’éviter les conflits avec divers animaux sauvages.