Le gouvernement de l’Ontario poursuit ses opérations de contrôle de la rage afin de prévenir la propagation de la rage et de protéger la faune, la population et les animaux domestiques.

Apprenez-en davantage sur la façon dont nous protégeons l’Ontario et sur les opérations de contrôle de la rage de 2021.

Aperçu

La rage est une maladie dangereuse qui peut infecter n’importe quel mammifère, y compris les humains, les animaux de compagnie, les animaux d’élevage et les animaux sauvages. Après l’apparition des symptômes de la rage, la maladie est presque toujours mortelle.

Si la rage n’est pas traitée, elle peut se propager à un rythme de 50 kilomètres par année. Depuis 1989, nous nous efforçons de contrôler et d’éliminer les cas de rage chez les animaux sauvages terrestres (raton laveur et renard) en Ontario.

Aujourd’hui, le risque de rage en Ontario est beaucoup plus faible, car nous :

Symptômes de la rage

Il existe deux formes de rage chez les animaux :

  • la rage muette,
  • la rage furieuse.

Certains animaux peuvent présenter des signes des deux formes.

La rage muette

Les animaux qui présentent les signes de la rage muette peuvent :

  • perdre leur crainte de l’homme;
  • montrer des signes de dépression et se cacher dans des endroits isolés;
  • être partiellement paralysés (soyez attentifs pour repérer des expressions faciales anormales, une salivation excessive, un affaissement de la tête et de la mâchoire ou l’émission de sons étranges, ou la paralysie des membres postérieurs, qui s’étend au reste du corps).

La rage furieuse

Les animaux qui présentent les signes de la rage furieuse peuvent :

  • être très agités et agressifs;
  • mordre ou mâchouiller leurs propres membres;
  • s’attaquer à des objets ou à d’autres animaux;
  • présenter un comportement qui alterne entre l’agitation et la dépression.

De nombreux signes et symptômes de la rage sont semblables à ceux de la maladie de Carré. Une co-infection peut également survenir. Cela signifie qu’un animal peut être infecté par la maladie de Carré et la rage en même temps.

Comment la rage se propage-t-elle

La rage est causée par un virus pouvant être transmis d’un mammifère infecté à n’importe quel autre mammifère, y compris les humains, les animaux de compagnie, le bétail et les animaux sauvages.

Le virus est présent dans la salive et le tissu nerveux des mammifères infectés. Elle peut se propager par :

  • les morsures qui percent la peau;
  • le contact de la salive d’un animal infecté avec une coupure, une plaie ouverte ou une autre blessure;
  • le contact de la salive d’un animal infecté avec la gueule, le museau ou les yeux;
  • le contact direct avec du tissu cérébral ou des tissus du système nerveux infectés. Par exemple, par la peau présentant des lésions ou les muqueuses des yeux, du nez ou de la bouche.

Les animaux sauvages porteurs du virus de la rage

En Ontario, les animaux qui transmettent le plus souvent la rage sont les suivants :

Photos d’un raton laveur.

ratons laveurs

3 ratons ravisseurs ont été confirmés dans le sud-ouest de l’Ontario en 2020

Photos d’un chauve-souris.

chauve-souris

39 chauves-souris enragées ont été signalées en Ontario en 20200

Photos d’un mouffette.

mouffettes

7 mouffettes rabiques ont été confirmées dans le sud-ouest de l’Ontario en 2020

Photos d’un renard.

renards

Aucun renard enragé n’a été confirmé dans le sud-ouest de l’Ontario en 2020

Parmi d’autres animaux, pour lesquels on a occasionnellement obtenu un résultat positif au test de dépistage de la rage en Ontario, on compte les suivants :

  • castor
  • ours noir
  • wapiti (provenant d’un zoo)
  • mulot
  • pékan
  • marmotte commune
  • lièvre
  • vison
  • rat musqué
  • loutre
  • lapin
  • belette
  • cerf de Virginie
  • sanglier (animal sauvage relâché)

Même si les coyotes, les loups et les opossums sont aussi susceptibles de contracter la rage, ils sont rarement infectés en Ontario.

Les animaux autres que des mammifères, y compris les poissons, les oiseaux, les reptiles et les amphibiens (comme les grenouilles et les crapauds) ne peuvent pas contracter la rage.

Lisez à propos des cas de rage détectés en Ontario.

Chauves-souris

Les chauves-souris figurent parmi les animaux qui transmettent le plus souvent le virus de la rage. La rage chez la chauve-souris est encore présente à de faibles niveaux en Ontario.

Environ 5 % de toutes les chauves-souris soumises à des tests ont obtenu des résultats positifs à la rage. Dans l’ensemble de la population de chauve-souris, ce pourcentage serait beaucoup moins élevé.

Actuellement, il n’existe aucun moyen efficace de vacciner les chauves-souris contre la rage.

Pour signaler une mort suspecte de chauve-souris, appelez les ressources suivantes :

  • Centre canadien coopératif de la santé de la faune au 1 866 673-4781.
  • Centre d’information et de soutien pour les ressources naturelles au 1 800 667-1940.

Apprenez-en davantage sur la prévention des conflits avec les chauves-souris.

Aider à éliminer la rage

Vous pouvez aider à arrêter la propagation de la rage :

  • en vérifiant votre chargement, votre camion, votre bateau et votre roulotte en cas de présence d’animaux sauvages clandestins, comme des ratons laveurs, particulièrement si vous quittez les États-Unis;
  • en enlevant sur votre propriété les sources de nourriture qui pourraient attirer des animaux sauvages, y compris la nourriture pour animaux de compagnie;
  • en enlevant sur votre propriété les sources de nourriture qui pourraient attirer des animaux sauvages, y compris la nourriture pour animaux de compagnie;
  • en communiquant avec le service de contrôle animal local si vous trouvez un animal sauvage dans votre camion ou votre chargement;
  • en ne remettant pas l’animal en liberté sans l’approbation du NDMRNF;
  • en ne capturant jamais des animaux avec un piège et ne les transportant jamais ailleurs. Il est important de ne jamais transporter un animal sauvage à plus d’un kilomètre de son lieu de capture.
Image
photo of raccoon behind the wheel of a car

Photo credit: Carol Gregory

Signaler la présence d’un animal enragé dans la nature

Si vous soupçonnez un animal sauvage d’être atteint de la rage :

  1. si des personnes ont été exposées, signalez l’incident au bureau de santé de votre région, à un médecin ou à un service des urgences de votre localité;
  2. si un animal domestique a été exposé, communiquez avec votre vétérinaire;
    • si vous êtes un vétérinaire, et que vous avez besoin d’aide pour déterminer si un animal a été exposé à la rage, consultez la mise à jour du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO), qui fournit un organigramme de l’évaluation des risques et la façon d’accéder à du soutien en ligne, et communiquez avec son Centre d’information agricole en composant le 1 877 424-1300;
  3. si aucune personne ou aucun animal domestique n’a été exposé, et que l’animal est vivant, confinez l’animal (si l’opération peut être effectuée en toute sécurité) et appelez l’une des ressources suivantes :
  4. si aucune personne ou aucun animal domestique n’a été exposé et que l’animal est mort, appelez la Ligne d’information sur la rage du ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts au 1 888 574-6656.
Mis à jour : 28 septembre 2021
Date de publication : 01 juin 2016