Aperçu

Les feux de broussailles constituent une perturbation naturelle utile pour les forêts et les prairies de l’Ontario. Cependant, ces incendies peuvent présenter un risque pour la sécurité publique et les biens de valeur comme :

  • les collectivités
  • les propriétés
  • l’approvisionnement en bois
  • les infrastructures

Nous sommes responsables de la gestion des incendies sur les terres de la Couronne en Ontario.

La gestion des feux de broussailles comprend :

  • la prévention, l’atténuation, la détection et l’intervention en cas de feux de broussailles
  • la protection de la sécurité et des biens publics
  • l’utilisation des feux de broussailles et des brûlages dirigés pour atteindre des objectifs tels que :
    • la durabilité écologique
    • la gestion des ressources
    • la réduction des risques

Réduire le risque que posent les feux de broussailles est une responsabilité partagée. Pour sensibiliser le public aux risques des incendies de forêt et pour promouvoir et mettre en œuvre des stratégies de réduction des risques d’incendie de forêt, nous collaborons avec :

  • les municipalités
  • les communautés autochtones
  • les acteurs commerciaux
  • les acteurs industriels

Nous collaborons également avec les organisations nationales et internationales de gestion des feux de forêt et les milieux universitaires pour développer, partager et adopter de meilleures pratiques et de nouvelles technologies afin de garantir une gestion efficace et efficiente des feux de broussailles en Ontario. 

Stratégie de gestion des feux de broussailles

La Stratégie de gestion des feux de broussailles (2014) fournit des orientations sur la manière dont nous gérons les feux de broussailles sur le territoire de l’Ontario.

Les visées du programme de gestion des feux de broussailles sont de :

  • prévenir les pertes de vies humaines et les blessures
  • prévenir et atténuer les pertes, y compris les perturbations économiques et sociales
  • sensibiliser le public au rôle écologique du feu
  • utiliser le feu pour la gestion des ressources

Les visées de la stratégie de gestion des feux de broussailles s’appuient sur cinq objectifs, qui constituent le fondement de notre gestion des feux de broussailles : 

  1. Prévenir
    La menace pour les personnes et les biens de valeur est atténuée par la réduction du nombre des feux de broussailles d’origine humaine.
  2. Atténuer
    Les propriétaires fonciers et les gestionnaires des terres prennent des mesures pour atténuer les effets indésirables des feux de broussailles sur leurs biens ou d’autres valeurs.
  3. Intervenir
    Tous les feux sont évalués et font l’objet d’une intervention adaptée.
  4. Comprendre
    La population ontarienne est consciente du rôle écologique des feux de broussailles et l’appuie.
  5. Utiliser
    Les feux de broussailles et les brûlages dirigés sont utilisés de manière sûre et efficace pour réduire les risques d’incendie de forêt et atteindre les objectifs de gestion écologique et des ressources.

Partenariats

Les organisations de gestion des feux de forêt établissent des relations et des accords avec des partenaires clés, pour que les interventions en cas d’incendie puissent être menées de manière coopérative et efficace.

Chaque municipalité est responsable de l’extinction des feux d’herbe, de broussailles et de forêts sur son territoire. 

Afin de mieux servir la population de l’Ontario, le ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts peut conclure des accords avec des municipalités d’une région où sévit un incendie. Depuis 1998, des accords municipaux ont permis de mettre en place un programme de gestion intégrée des incendies qui comprend :

  • l’extinction
  • la planification
  • la prévention
  • la formation

La région nord-ouest se trouve au nord et à l’ouest de Sault-Sainte-Marie. La région est se trouve à l’est de Sault-Sainte-Marie. Les territoires au sud d’Owen Sound et d’Ottawa sont à l’extérieur de la région d’incendies.

Ces accords garantissent le « moindre coût » global pour déterminer qui doit fournir les services de protection contre les incendies sur des territoires précis. Ils assurent également le recouvrement intégral des coûts de suppression des incendies, tant pour le ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts que pour les municipalités.

Notre intervention lors de feux de broussailles 

En Ontario, chaque incendie de forêt est évalué et fait l’objet d’une intervention appropriée en fonction de la situation et de l’état de l’incendie. Dans ces cas, nous : 

  • intervenons le plus rapidement possible lors d’incendies qui représentent une menace immédiate pour les valeurs élevées, telles que les communautés ou les infrastructures
  • gérons les incendies afin de limiter les conséquences et les coûts lorsque les valeurs ne sont pas menacées ou lorsque l’environnement pourrait en bénéficier

Réseau d’intervention en cas d’incendie

Pour assurer la protection de la sécurité publique et des autres valeurs, le Ministère s’est doté d’un réseau de ressources de lutte contre les incendies pour permettre une intervention adaptée lors de feux de broussailles.

Ce réseau comprend un certain nombre de bases et de centres d’intervention ainsi que des aéronefs et de l’équipement.

Centres des opérations d’urgence :
Situé à Sault Ste. Marie, notre Centre des opérations d’urgence surveille la situation des feux dans la province et coordonne les opérations de lutte contre les incendies en fixant les priorités provinciales et en attribuant les ressources. 

Centres de gestion régionaux :
Les centres régionaux d’intervention de Dryden et de Sudbury sont responsables des opérations quotidiennes de lutte contre les incendies dans leur région.

Quartiers généraux de la gestion des feux et bases d’attaque :
Au l’échelle locale, l’intervention en cas d’incendie est assurée par les quartiers généraux de la gestion des feux et les bases d’attaque des feux de forêt. Les bases avancées d’attaque des feux de forêt sont mises en place pendant les périodes d’intensification ou d’anticipation des incendies sur un territoire en particulier et peuvent être des installations portables ou temporaires

Système d’attaque initial

Le système d’attaque initial est la première intervention d’une équipe de lutte contre les incendies pour évaluer un feu et accomplir les tâches nécessaires à la gestion de ce dernier.

Les étapes de l’attaque initiale sont les suivantes :

  • alertes : les équipes de garde-feux sont averties tous les jours de la situation sur les incendies
  • incendie signalé : à partir de l’observation du DNMRNF, des appels du public
  • acheminement : une intervention rapide est primordiale
  • en route vers l’incendie : des cartes et le système GPS sont utilisés pour repérer l’incendie
  • arrivée sur les lieux de l’incendie : la taille de l’incendie est estimée
  • attaque initiale : les équipages commencent la gestion de l’incendie
  • les étapes du contrôle sont les suivantes :
    • non-maîtrisé : indique qu’un feu de broussailles n’a pas fait l’objet d’actions d’extinction suffisantes au point d’être contenu, ou encore n’a pas répondu ou n’a répondu que de façon limitée à des mesures d’extinction, de sorte que le périmètre n’est pas circonscrit
    • contenu : indique qu’avec les ressources actuellement engagées, des mesures d’extinction suffisantes ont été prises pour que l’incendie ne se propage pas au-delà des limites de contrôle existantes ou prédéterminées dans des conditions existantes ou prévues
    • maîtrisé : indique qu’un feu de broussailles a fait l’objet de mesures d’extinction suffisantes pour empêcher sa propagation
    • éteint : dernière étape de contrôle d’un incendie, elle indique qu’un incendie a été éteint.
    • sous observation : décrit un incendie qui est surveillé pour permettre à la régénération écologique naturelle des feux de forêt de se produire comme elle le ferait dans l’environnement naturel sans intervention humaine
  • compte-rendu/récupération : des rapports sont rédigés et le matériel est récupéré

Grands incendies

Parfois, un incendie peut échapper à l’attaque initiale et prendre de l’ampleur. Des effectifs de lutte contre les incendies, des avions et du matériel supplémentaires sont amenés dans ces situations depuis tout l’Ontario et d’autres régions du Canada, si nécessaire.

Chaque été, l’Ontario partage ses ressources de lutte contre les incendies de forêt avec d’autres provinces, en fonction des conditions météorologiques et de l’activité des incendies.

Lutte d’urgence contre les feux de forêt

La Loi sur la prévention des incendies de forêt autorise le ministre à déclarer par arrêté qu’une zone est soumise à l’état urgence lorsqu’une telle urgence existe (article 23, paragraphe 1). Ces arrêtés peuvent être déclarés pour invoquer des mesures extraordinaires afin d’atténuer les effets d’une urgence liée à un incendie de forêt et sont mis en œuvre lorsqu’un incendie de forêt individuel ou un groupe d’incendies justifie des mesures spéciales. 

Les arrêtés mis en œuvre pour les urgences liées aux incendies de forêt servent à : 

  • assurer la sécurité des personnes et du personnel de lutte contre les incendies, et des autres effectifs des services d’urgence
  • faciliter les actions d’évacuation si cela est nécessaire et au moment où cela est nécessaire
  • prendre des mesures d’extinction de feu de forêt sûres et efficaces

Lors d’une urgence liée à un incendie de forêt, des restrictions locales peuvent être mises en place pour la sécurité publique, notamment, mais pas exclusivement :

  • utilisation restreinte des routes
  • fermetures de routes
  • accès et utilisation limités des terres de la Couronne
  • évacuations

Restez informé

Pour rester informé de toute urgence ou restriction concernant les feux de forêt dans votre région :

  • écoutez votre radio locale
  • consultez les journaux locaux
  • suivez-nous sur le compte Twitter des Services d’urgence, d’aviation et de lutte contre les feux de forêt (SUALFF) @ONFeuDeForêt
  • visitez notre page Web sur les feux de forêt