Mot de la ministre

L’accessibilité se traduit de diverses façons chez de nombreuses personnes. Elle touche à tous les aspects de notre quotidien. En 2017, nous avons continué à encourager les conversations ouvertes, de même que des comportements inclusifs entraînant l’élimination des obstacles et permettant aux personnes handicapées de faire de précieuses contributions à notre économie et à notre société.

La Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) a été adoptée en 2005 dans le but de réaliser l’accessibilité en Ontario d’ici 2025. À ce jour, nous en sommes à plus de la moitié de notre parcours vers cet objectif et nous avons fait des pas de géants en 2017.

En tant que la première ministre responsable de l’Accessibilité, j’ai la ferme intention de remplir mon mandat aux côtés de Marie-Lison Fougère, sous-ministre responsable de l’Accessibilité, qui consiste à surveiller la mise en œuvre de la LAPHO et à aider les personnes handicapées à s’épanouir pleinement. S’étant vu octroyer un nouveau mandat élargi, la Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario entreprend les plus grandes initiatives depuis sa création qui visent à veiller au cheminement vers une province accessible d’ici 2025.

Le Conseil consultatif des normes d’accessibilité continue de me faire part de son avis sur les progrès réalisés par les comités d’élaboration des normes. Je suis heureuse de vous annoncer que, outre les examens des cinq normes actuelles qui sont en cours, des travaux sur l’élaboration de nouvelles normes d’accessibilité en matière de soins de santé et d’éducation ont eu lieu en 2017.

Nous avons de plus accompli un merveilleux travail en ce qui concerne les activités de conformité à la Loi. On a exigé des entreprises et des organismes à but non lucratif de l’Ontario comptant 20 employés ou plus qu’ils déposent une déclaration de conformité dans le but de faciliter le suivi des progrès réalisés sur le plan de l’accessibilité. Ils ont dû également cerner les secteurs de soutien accru. Grâce aux mesures de sensibilisation importantes menées auprès des employeurs de la province, à une collaboration étroite avec ceux-ci, ainsi qu’à la mise en place d’un nouveau système de déclaration simplifié, c’est avec bonheur que j’ai constaté que le nombre de déclarations reçues a surpassé celui des années de déclaration précédentes.

Nous avons approché les entreprises en lançant Accès aux talents : Stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées. Ce plan exhaustif est axé sur l’accès aux emplois pour un plus grand nombre de personnes handicapées et sur l’établissement d’un lien entre les employeurs et ce bassin de talents en grande partie inexploité. Dans le cadre d’Accès aux talents, on a créé une table axée sur le partenariat en matière d’emploi et le Discover Ability Network (réseau de découverte des capacités), portail en ligne, en 2017 dans le but de promouvoir la Stratégie.

Au moment de faire le point sur l’année 2017, je tiens à remercier l’honorable David C. Onley pour son travail passionné dans le cadre de ses fonctions de conseiller spécial sur l’accessibilité. Je sais qu’il démontrera autant de ferveur et de savoir-faire dans son nouveau rôle de troisième examinateur législatif de la LAPHO, et je suis convaincue que son examen contiendra des recommandations utiles et sagaces. Je suis certaine que 2018 nous offrira encore plus d’occasions de renforcer l’accessibilité dans notre province.

Nous nous trouvons à un tournant de l’évolution de la LAPHO, de sorte que j’ai hâte de poursuivre notre progression vers une province où tous peuvent participer de manière active et égale.

Cordialement,
Tracy MacCharles
Ministre

Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario : un mandat élargi

La Direction générale de l’accessibilité pour l’Ontario a connu une autre année occupée et passionnante. La portée de notre mandat s’est élargie en 2017, au moment où nous touchons presque au but, soit l’établissement d’une province inclusive.

La Division de l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario de la Direction générale a continué de surveiller l’élaboration, l’examen et l’application des normes d’accessibilité.

On a créé une nouvelle division chargée d’exécuter un plan complètement nouveau sur l’emploi de personnes handicapées : Accès aux talents : Stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées. footnote 1

La nouvelle Division des politiques d’accessibilité, de la Stratégie d’emploi et de la liaison s’affaire surtout à fournir des programmes et des mesures de soutien visant à aider les personnes handicapées à trouver un emploi. De plus, elle collabore étroitement avec les ministères pour vérifier que l’accessibilité s’enchâsse dans la prise de décisions en matière de politiques et que la fonction publique ontarienne donne l’exemple en ce qui concerne l’embauche des personnes handicapées, ainsi que les mesures d’adaptation et de soutien qu’elle met en place pour elles.

Le mandat élargi et la restructuration de la Direction générale illustrent de manière évidente la volonté du gouvernement de réaliser le programme d’accessibilité en améliorant l’accès des Ontariens handicapés à tous les domaines de la vie et leur participation.

Au fil du temps, les divisions intensifieront toutes deux les efforts fournis pour encourager les entreprises, les organismes à but non lucratif et le secteur public à surpasser et à voir au-delà des attentes à leur égard en vertu des lois. Nous souhaitons qu’ils réfléchissent à ce que signifie l’accessibilité dans le contexte de leur entreprise ou organisme, et à ce qu’ils peuvent faire pour veiller au caractère accessible dans toutes leurs activités.

L’amélioration des lois relatives à l’accessibilité pour les Ontariens handicapés

La Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) est une mesure législative en pleine évolution qui englobe actuellement cinq secteurs de la vie quotidienne : le service à la clientèle, l’information et les communications, l’emploi, le transport et la conception des espaces publics.

Le Conseil consultatif des normes d’accessibilité (CCNA) fait part à la ministre de la manière dont s’améliore l’accessibilité pour les personnes handicapées en appliquant la LAPHO. En 2017, le CCNA a été informé par de multiples comités d’élaboration des normes des avancées réalisées quant à la mise au point des normes d’accessibilités proposées, et à l’examen des normes actuelles effectué pour respecter l’objet de la Loi et celle d’autres initiatives d’accessibilité. Nous remercions tous ceux et celles qui ont siégé au Comité en 2017.

Dans le but de veiller à ce que la LAPHO continue d’éliminer les obstacles que les personnes handicapées doivent surmonter, on révise attentivement chaque norme cinq ans après son adoption par un comité d’élaboration des normes. Les personnes handicapées et les représentants de l’industrie travaillent de concert avec le gouvernement pour étudier les normes. Les procès-verbaux de toutes les réunions des comités sont accessibles au grand public sur le site Web du gouvernement.

En 2017, les comités se trouvaient à diverses étapes d’examen :

  • les normes d’information et de communications, qui permettent de veiller à ce que les entreprises et organismes donnent accès à leurs renseignements aux personnes handicapées. Les membres du Comité ont tenu six réunions au cours de l’exercice. L’examen du Comité était axé sur les exigences en vigueur depuis 24 mois et elle consistait à se pencher sur toute lacune que présentaient les normes. On a également invité le Comité à explorer les répercussions qu’ont les technologies nouvelles et émergentes sur la situation. Il déposera ses premières recommandations de modification de la norme à la ministre en 2018. Elles seront publiées sur ontario.ca footnote 2 à l’intention du public;
  • les normes d’emploi, qui permettent de veiller à ce que les entreprises et organismes rendent leurs pratiques en matière d’embauche et de soutien aux employés accessibles. Le Comité a émis neuf recommandations initiales à la ministre. Elles seront publiées en 2018 à l’intention du public en vue d’obtenir des commentaires; footnote 3
  • les normes pour le transport, qui facilitent le déplacement des personnes partout en Ontario. Le Comité s’est particulièrement penché sur trois secteurs ayant été cernés au moyen de projets de recherche et de consultations auprès des intervenants : le transport en commun classique, le transport adapté et les obligations des municipalités octroyant des permis de taxi. Il a abordé les répercussions qu’ont sur la situation les nouvelles technologies, l’apparition des économies du partage et la coordination des services de transports entre les territoires. Le rapport dans lequel il exposera ses recommandations définitives concernant la nouvelle norme proposée sera déposé en 2018. footnote 4

À mesure que nous nous approchons de notre objectif d’une province accessible d’ici 2025, de nouvelles normes sont mises au point. En 2017 :

  • un comité d’élaboration de normes en matière de soins de santé a été créé pour explorer des solutions permettant d’éviter l’apparition d’obstacles dans les domaines de l’information et des communications, de l’administration et de la mise en place de mesures d’adaptation en matière de soins de santé, d’abord dans les hôpitaux, de même que pour réduire et éliminer les obstacles existants. Les membres du Comité ont tenu quatre réunions au cours de l’exercice. Le travail d’élaboration et d’avancement des recommandations initiales se poursuivra tout au long de 2018; footnote 5
  • on a nommé deux des présidents des comités d’élaboration des normes pour qu’ils aident à élaborer de nouvelles normes pour l’accessibilité de l’éducation. Un des comités se penchera particulièrement sur l’élimination des obstacles à l’accessibilité que doivent surmonter les élèves de la maternelle à la 12e année. L’autre comité se concentrera sur les étudiants inscrits dans les collèges et les universités publics. Les secteurs prioritaires ont été établis à la suite d’une vaste consultation menée dans le secteur de l’éducation et la communauté des personnes handicapées. footnote 6

Déclaration de conformité à l’accessibilité

Dans notre périple vers l’établissement d’une province accessible d’ici 2025, nous avons connu un tournant d’importance en 2017. C’était la première année au cours de laquelle on a exigé de tous les organismes et entreprises de l’ensemble des secteurs qu’ils déposent une déclaration de conformité à l’accessibilité, soit 56 000 entreprises et organismes.

Afin d’enrichir leurs connaissances sur les exigences en matière d’accessibilité et de les informer de l’échéance de dépôt, la Direction générale a employé une vaste gamme de méthodes.

Tout au long de l’exercice, nous avons :

  • envoyé plus de 37 000 courriels de rappel;
  • expédié 20 000 lettres de rappel par la poste;
  • effectué plus de 14 000 appels téléphoniques pour faire un rappel;
  • donné 37 webinaires;
  • participé à plus de 90 événements dans la province, y compris des salons professionnels et des réunions d’affaires;
  • collaborer avec 35 entreprises et organismes pour insérer des articles dans les revues spécialisées et les bulletins d’information;
  • publier nos propres bulletins d’information qui ont été diffusés à 7 200 abonnés.

Notre service de dépannage spécialisé a traité des milliers d’appels en fournissant de l’aide individuelle.

Au cours de l’automne, nous avons lancé une campagne de marketing ciblant les entreprises. La campagne a eu lieu de la mi-septembre à la mi-décembre. On y a utilisé une combinaison de médias, dont le marketing de la recherche, les annonces numériques sur les sites Web axés sur le commerce et les annonces sur les médias sociaux. On a invité les entreprises à consulter la page Web du gouvernement de l’Ontario pour y obtenir plus d’information sur le dépôt d’une déclaration de conformité à l’accessibilité.

Nous avons également créé un nouveau système de déclaration simplifié en 2017. Il est possible de remplir le formulaire accessible et intelligent en seulement trois étapes. Les entreprises et organismes remplissent le formulaire hors ligne et ils l’envoient par voie électronique au moment qui leur convient. Le système a réussi à aider bien des personnes qui remplissaient une déclaration pour la première fois à envoyer leur formulaire sans nécessiter le soutien de la Direction générale.

Pour de plus d’information sur les activités de conformité et d’application des normes d’accessibilité en 2017, veuillez voir le rapport de la conformité et de la mise en application des normes d’accessibilité sur la page lois sur l’accessibilité.

Forums communautaires sur l’accessibilité

Les entreprises, les organismes à but non lucratif et les organismes du secteur public ont des responsabilités précises en vertu de la LAPHO. Nous savons toutefois que la présence de champions de l’accessibilité est vitale à la création d’une province accessible d’ici 2025.

Afin d’informer et de motiver les champions locaux, la Direction générale a régulièrement organisé des forums communautaires sur l’accessibilité partout en Ontario depuis 2009. Dans le cadre des célébrations en l’honneur du 150e anniversaire de l’Ontario, la Direction générale a organisé neuf forums en 2017. Ils ont attiré des centaines de participants, dont les membres des comités consultatifs sur l’accessibilité des municipalités, les membres du personnel des administrations municipales qui collaborent avec ces comités et qui les aident, les organisations et les organismes qui appuient les personnes handicapées, et des gens de la population.

Lors de chaque forum d’une journée, on prononçait un discours liminaire et on avait des discussions en groupe sur le thème suivant : « L’Accessibilité : honorer le passé, souligner le présent et inspirer l’avenir », lequel a été inspiré du150e anniversaire de l’Ontario.

Les forums offraient l’occasion aux champions de l’accessibilité de réseauter et d’apprendre des uns des autres. Ils ont également offert la possibilité à la Direction générale d’accomplir les choses suivantes :

  • faire le point sur les progrès que l’Ontario a réalisés en matière d’accessibilité auprès des comités consultatifs sur l’accessibilité;
  • motiver les comités consultatifs sur l’accessibilité en échangeant de l’information, des renseignements sur les pratiques exemplaires et des ressources;
  • mettre en évidence l’évolution de l’accessibilité en Ontario au fil des années.

Qu’il s’agisse du choix des sites des forums, de l’inscription, de l’aménagement des salles de réunions, des composantes audiovisuelles, des présentations données par les conférenciers ou des services de restauration, les forums ont fait figure de modèles en matière d’accessibilité.

Les forums ont affermi l’engagement des participants à faire progresser le programme d’accessibilité de l’Ontario. De son côté, la Direction générale en a appris davantage sur les réalisations en matière d’accessibilité, de même que sur les problèmes qui persistent, sur les tendances, et sur les besoins que devront combler les champions de l’accessibilité. Nous avons également compris comment rendre les prochains forums encore plus utiles.

Le 150e anniversaire de l’Ontario

L’Ontario a célébré une année historique en 2017. La province a souligné le 150e anniversaire de la Confédération en reconnaissant et en célébrant les qualités et les valeurs qui définissent notre province.

Plus de 2 000 événements ont eu lieu partout en Ontario, dont beaucoup rendaient hommage à notre leadership sur le plan de l’accessibilité. Parmi les événements phares, on comptait :

  • les Jeux Invictus et l’Exposition sur l’innovation en matière d’accessibilité 2017. Du 23 au 30 septembre 2017, l’Ontario a accueilli les troisièmes Jeux Invictus. Les Jeux ont été lancés par le prince Harry en 2014. Les Jeux utilisent le sport pour aider les militaires blessés à cheminer vers la guérison. Quelque 550 compétiteurs de 17 pays se sont réunis en Ontario pour concourir dans 12 épreuves de sport adapté. Plus de 75 000 personnes ont assisté aux Jeux, diffusés dans 111 pays et ayant généré un nombre de vues supérieur à 2 milliards. L’ampleur de cette visibilité en a fait les plus grands Jeux et les mieux réussis à ce jour. footnote 7 L’exposition sur l’innovation en matière d’accessibilité de la Direction générale, l’un des événements officiels des Jeux, était une occasion unique pour 48 entreprises et organismes novateurs de l’Ontario de présenter de nouveaux dispositifs et technologies d’assistance et d’en faire la promotion auprès des investisseurs. L’événement donnait également la chance aux employeurs de s’informer sur les ressources accessibles pour l’embauche de personnes handicapées. L’exposition comportait une série de présentations d’invités qui étaient axées sur l’accessibilité, un programme pour les investisseurs et un programme de type « Consultez un spécialiste ». footnote 8
  • la VISTA 2017, conférence pour laquelle plus de 350 scientifiques du sport et chercheurs de 41 pays se sont rendus à Toronto. L’événement de quatre jours était le plus imposant à ce jour et on y offrait une tribune servant à échanger les renseignements et le savoir-faire actuels en sciences du sport dans les domaines paralympique et médical. Lors du dernier jour, présenté comme le « jour de l’Ontario », la ministre MacCharles s’est exprimée sur l’accessibilité en Ontario, de même que sur les efforts que la province a fournis pour éliminer les obstacles que rencontrent les personnes handicapées et pour rendre possibles les occasions visant à les faire participer à des activités physiques et sportives. footnote 9

En 2017, nous avons également accompli ce qui suit :

  • la conception d’une collection de livres pour enfants en partenariat avec le Conseil Canadien de la Réadaptation et du Travail, dans lesquels on met en vedette des personnages handicapés dotés de divers talents et atouts. Dans les trois histoires, on fait la promotion de l’accessibilité, de l’inclusion et de la diversité en tant que principales valeurs ontariennes. Les livres ont été conçus de manière à aider les enfants handicapés à prendre leur vie en main et à leur inculquer les aspirations professionnelles. Les livres sont publiés sur papier, en formats numériques et accessibles; ils sont offerts en français, en anglais et en braille; et on peut se les procurer gratuitement sur ServiceOntario Publications. Ils ont été distribués dans l’ensemble des 379 réseaux de bibliothèques de l’Ontario, et on en a fait la promotion par l’intermédiaire des conseils scolaires.
  • la tenue de la 7e édition de notre Programme de sensibilisation par les stagiaires d’été. Du 15 mai au 25 août 2017, une équipe composée de quatre étudiants de niveau postsecondaire a parcouru l’Ontario pour faire la promotion de l’importance et de la valeur de l’accessibilité. Lors de 33 événements, dont l’Accessible History Weekend (fin de semaine de l’accessibilité à l’Histoire) au Upper Canada Village à Morisburg (Ontario), les étudiants ont échangé avec plus de 16 000 personnes, dont beaucoup provenaient de régions où le niveau de conformité en matière d’accessibilité était inférieur à la moyenne.

Accès aux talents : Stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées

En 2016, le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il s’engageait à élaborer une stratégie d’emploi provinciale visant à aider les personnes handicapées à accéder au marché du travail. Cet engagement a été réaffirmé dans le Budget 2017 et il a été inclus dans les lettres de mandat de la ministre responsable de l’Accessibilité, de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle et du ministre des Services sociaux et communautaires.

Le lancement d’Accès aux talents : Stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées a eu lieu le 5 juin 2017. footnote 11 On utilise Accès aux talents comme cadre provincial pour augmenter le taux d’embauche chez les personnes handicapées et pour inciter un nombre accru d’employeurs à profiter d’un riche bassin de talents qui contribueront à la croissance de leurs entreprises.

La stratégie consiste à demander aux employeurs comptant au minimum 20 employés d’embaucher au moins une personne supplémentaire qui est handicapés. La stratégie se consacre également au renforcement d’une gamme de programmes d’éducation, de perfectionnement professionnel et d’emploi en vue de contribuer à la réussite des personnes handicapées.

On y adopte une approche fondée sur la collaboration en demandant aux employeurs, aux gouvernements et aux personnes de réunir leurs efforts pour éliminer les obstacles à l’accessibilité présents dans les milieux de travail et les collectivités de la province. Cette approche se fonde sur quatre principaux piliers :

  • Soyez précurseur. Motivez et soutenez les jeunes et les élèves handicapés;
  • Mobilisez. Soutenez et encouragez les employeurs à titre de défenseurs et de partenaires;
  • Intégrez. Créez des services d’emploi et de formation sans failles axés sur la personne;
  • Soyez un chef de file. Faites du gouvernement de l’Ontario un employeur de premier plan et un agent de changement.

Une Table axée sur le partenariat en matière d’emploi a été créée en 2017. Elle représente un élément clé de la stratégie dans le cadre d’Accès aux talents. footnote 12 La Table se compose de 17 dirigeants d’entreprises et d’organismes à but non lucratif de partout en Ontario et elle forme un échantillon représentatif des PME, des grandes organisations des secteurs public et privé, de même que des représentants d’associations de gens d’affaires et des services éducatifs. footnote 13

La Table a été créée dans le but de permettre aux employeurs de faire part de leurs points de vue à la ministre et de la conseiller à l’égard d’Accès aux talents; de donner leurs avis sur le renforcement des services d’emploi et des occasions pour les jeunes et les étudiants handicapés; et d’aider à changer les comportements et les cultures d’entreprise en se faisant les défenseurs des avantages que comporte l’embauche de personnes handicapées.

Le Discover Ability Network (réseau de découverte des capacités) a été créé pour combler les besoins des entreprises en talents. footnote 14 Discover Ability est un portail en ligne conçu pour aider les employeurs à l’aide de ressources pratiques et simples traitant de la manière d’embaucher des personnes handicapées, de les fidéliser et de prendre les mesures d’adaptation nécessaires. Le portail a un lien au site de jumelage d’emplois et de travailleurs Magnet qui relie les personnes handicapées aux employeurs.

Programme InterActions pour le changement

Le programme InterActions pour le changement est un partenariat stratégique entre la Direction générale et les principaux organismes-cadres. Le programme aide à faire connaître les normes d’accessibilité et les obligations des entreprises et organismes à cet égard. Les partenaires travaillent de concert avec la Direction générale pour mettre au point des campagnes d’information, ainsi que des outils et des modèles pour les aider à respecter leurs obligations et à devenir accessibles.

En 2017, parmi les principales initiatives entreprises dans le cadre du Programme, nous comptons les suivantes :

  • Camps Committed to Inclusion (camps pour l’inclusion) : Les camps permettent surtout aux jeunes de tirer des leçons importantes sur la communauté, sur la formation du caractère et sur le perfectionnement des compétences. En juillet 2017, l’Ontario Camps Association (association des camps de l’Ontario) a entrepris un projet d’un an visant à enseigner à ses camps certifiés, au nombre de plus de 400 camps, footnote 17 à favoriser davantage l’inclusion, à se faire plus accueillants et à être plus à l’écoute des campeurs, des employés et des familles avec un handicap. Dans le cadre du projet, on recourt aux webinaires, aux ateliers et aux études de cas pour informer les représentants des camps de la province sur la LAPHO et sur les outils et ressources dont les camps disposent.
  • Le ReelTalk de ReelAbilities : Le festival de film de Toronto ReelAbilities, lancé en 2016, met en évidence la culture entourant les handicap et la culture sourde au moyen de courts métrages, de longs métrages et de documentaires. On y fait aussi la promotion de l’art et du talent des personnes appartenant à chacun de ces groupes. En 2017, le festival a présenté ReelTalk, une série de causeries sur les films, ainsi que des discussions en groupe et des ateliers sur le cinéma et la culture entourant les handicaps. Dans le cadre de l’événement d’une semaine, on a donné un atelier technique et pratique sur le sous-titrage et la description sonore, de même qu’un Family Film Day (journée de cinéma en famille), activité qui a connu un tel succès qu’elle pourrait entraîner la création d’un programme éducatif circonscrit dans les écoles.
  • StreamAble : StreamAble est un site Web de sensibilisation sur les normes d’emploi de l’Ontario et sur l’accessibilité des milieux de travail. À l’aide de vidéos présentant des études de cas, StreamAble illustre la manière dont les entreprises de différentes industries, du camionnage aux biotechnologies, incorporent les pratiques d’accessibilité. Ce faisant, ils transforment profondément leur industrie, ils améliorent leurs résultats et ils bâtissent un avenir plus prometteur pour tous. footnote 18
  • Journée du mentorat des personnes handicapées : Cet événement réunit des personnes handicapées et des employeurs dans le cadre d’un rendez-vous d’une journée entre mentors et personnes mentorées. Depuis 2011, la journée de mentorat a constitué une occasion d’apprentissage expérientiel pour les personnes handicapées tout en exposant directement les employeurs à des personnes ayant un ensemble de compétences, des talents ainsi que le potentiel nécessaire pour former un bassin de talents pourtant sous-représenté. En 2017, 172 participants ont été jumelés à 172 mentors dans 9 villes de partout en Ontario. Parmi ces villes, on comptait Hamilton, Brantford et Kingston. Cette situation représente une hausse des jumelages fructueux de 68 %, en comparaison de ceux de l’année précédente. footnote 19

L’Ontario sur la scène internationale

Lorsque le gouvernement a adopté la LAPHO en juin 2005, on l’a saluée comme étant une loi historique. L’Ontario est ainsi devenue la première province et parmi les premiers territoires dans le monde à légiférer en matière d’accessibilité et à établir un objectif et un échéancier clairs pour obtenir les résultats souhaités.

Depuis ce jour, nous communiquons notre message sur l’accessibilité et l’inclusion, de même que nos expériences aux auditoires d’ici et de l’étranger à mesure que nous nous approchons du but.

En 2017, nous avons poursuivi notre travail sur les politiques d’accessibilité avec d’autres territoires canadiens.

En février 2017, les ministres responsables des services sociaux des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux se sont rencontrés à Toronto pour discuter des moyens par lesquels garantir que tous les Canadiens peuvent contribuer à créer une société prospère et inclusive et en tirer des avantages. L’accessibilité faisait partie des questions prioritaires à l’ordre du jour et la ministre MacCharles était présente pour parler de l’expérience de l’Ontario ainsi que du leadership dont faisait preuve la province. Elle s’est également dite désireuse de prendre part à des collaborations ultérieures entre les gouvernements provinciaux et fédéral.

La Direction générale a de plus fait part de ce que nous avons appris à l’étranger, d’abord en Belgique, en Autriche, puis, enfin, en Suisse.

Au début de février, la sous-ministre adjointe (SMA) Hoy a assisté à un atelier de deux jours sur l’accessibilité à Bruxelles, lequel était organisé par la direction générale de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion de la Commission européenne. Dans le cadre de l’atelier, lequel réunissait les décideurs politiques, les spécialistes en matière d’accessibilité, les personnes handicapées et les représentants des industries de part et d’autre de l’Atlantique, on a traité des domaines sur lesquels portait l’avant-projet européen sur l’accessibilité. La SMA Hoy y a également présidé une séance intitulée : « Making accessibility a reality through market opportunities and legislation » (Faire de l’accessibilité une réalité par l’intermédiaire des débouchés et des lois).

Vers la fin du mois de février, la Direction générale a également représenté l’Ontario lors de la conférence de Zero Project tenue à Vienne. Zero Project est financé par l’Essl Foundation établie en Autriche et il a pour mission de contribuer à la création d’un monde accessible à tous. La conférence de 2017 avait pour thème : « L’emploi, le travail, l’enseignement professionnel et la formation professionnelle : pratiques et politiques novatrices pour les personnes handicapées ». Une personne représentant la Direction générale comptait parmi les 500 innovateurs et chefs de file provenant de plus de 50 pays qui participaient à la conférence. Elle a brièvement expliqué ce en quoi consiste la nouvelle stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées.

Enfin, la Direction générale a pris la parole devant le Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies à Genève (Suisse) les 3 et 4 avril 2017. C’était une première pour le Canada et l’Ontario, qui faisait partie de la délégation du Canada. Cet événement a représenté, pour la Direction générale, une occasion sans précédent de présenter les nombreuses réalisations de l’Ontario en matière d’accessibilité depuis 2005, et de donner un aperçu du travail qui reste à accomplir.

Bureau du conseiller spécial pour l’accessibilité

L’honorable David C. Onley a été le premier à être nommé conseiller spécial pour l’accessibilité en octobre 2014 pour appuyer l’accessibilité dans la province et pour se faire le défenseur des occasions offertes aux personnes handicapées dans les secteurs public, privé et à but non lucratif.

Fort de ses vastes connaissances et de son expérience unique, le conseiller spécial pour l’accessibilité explore des mesures à prendre pour augmenter les résultats d’emploi des personnes handicapées en faisant mieux comprendre aux entreprises et organismes leurs obligations en matière d’accessibilité, et en favorisant de nouvelles avancées à sur le plan de l’accessibilité en Ontario.

Dans le cadre de ses fonctions en tant que conseiller spécial pour l’accessibilité, M. Onley a travaillé sans relâche dans le but de mettre fin aux fausses croyances et aux malentendus concernant les personnes handicapées. Il a également fait la promotion des avantages économiques que comportent l’inclusion et l’embauche des personnes handicapées. Enfin, M. Onley a également joué un rôle essentiel dans le lancement et la promotion d’Accès aux talents : Stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées, qui vise à augmenter les résultats d’emploi pour les personnes handicapées.

Enthousiasme à l’égard de 2018

La dernière ligne droite étant bien en vue, l’année 2018 promet d’occuper autant la Direction générale, qui continuera de remplir son mandat élargi et de mettre en œuvre la vision qu’a le gouvernement d’une province accessible et inclusive.

Voici les activités que nous accomplirons

  • poursuivre l’élaboration des normes pour l’accessibilité de l’éducation et des normes d’accessibilité en matière de soins de santé;
  • obtenir des commentaires du public sur les recommandations initiales émises tant à l’égard des normes d’information et de communications qu’à l’égard des normes d’accessibilité à l’emploi;
  • continuer de conseiller le gouvernement en ce qui concerne les recommandations définitives du Comité d’élaboration des normes pour les transports sur les normes de transport proposées;
  • attendre de recevoir le troisième examen législatif de la LAPHO;
  • continuer d’assurer le respect des normes tout en encourageant les entreprises et organismes à intensifier leurs efforts en matière d’accessibilité;
  • mettre en œuvre Accès aux talents : Stratégie ontarienne d’emploi pour les personnes handicapées en prenant les mesures que voici :
    • faire la promotion des résultats de l’analyse de rentabilité sur l’accessibilité;
    • mettre les entreprises en contact avec des personnes handicapées qualifiées;
    • veiller à ce que le gouvernement donne l’exemple en matière de recrutement, d’embauche et de soutien des employés handicapés;
    • motiver et appuyer les jeunes et les élèves handicapés de la maternelle aux études postsecondaires.

Notes en bas de page

Mis à jour : 14 juillet 2021
Date de publication : 30 avril 2018