Aller au contenu principal

Chapitre trois : Planification de votre entreprise

Dans cette page Skip this page navigation

    Une entreprise fructueuse présente de nombreuses facettes différentes et un plan d’affaires vous aidera à vous assurer d’avoir pris en compte tous les éléments importants du développement de votre entreprise et de disposer d’un plan bien établi pour la mettre sur pied et la faire fonctionner bien avant de commencer. Un plan est propre à votre entreprise, votre industrie et votre emplacement. Il faudra du temps et peut-être aussi de l’argent pour préparer un bon plan, mais celui-ci vous épargnera beaucoup des deux à long terme parce qu’il vous aidera à éviter de faire des erreurs coûteuses alors que vous lancez votre entreprise.

    Un plan d’affaires est essentiel si vous prévoyez demander des fonds au gouvernement ou du financement à des banques ou à des investisseurs. Habituellement, l’institution subventionnaire ou prêteuse aura son propre formulaire qu’elle vous demandera de remplir. Ces formulaires seront sans doute différents, mais l’information demandée est souvent la même. Ce chapitre vous aidera à préparer l’information requise pour élaborer un plan d’affaires.

    Il peut être tentant de demander à quelqu’un de faire la planification pour vous, mais les experts et entrepreneurs s’entendent pour dire que seulement vous et votre équipe pouvez rédiger votre plan d’affaires. En rédigeant votre plan, vous devez recueillir de l’information, prendre des décisions et tenir compte de leurs conséquences. La planification peut sembler difficile, mais ce chapitre vous aidera à diviser la planification en composantes plus petites et plus simples.

    Recueillez toute l’information dont vous disposez à propos de votre idée d’entreprise ainsi que les noms et les coordonnées des gens qui sont au courant de votre idée, y compris les clients, les concurrents et les fournisseurs. Il est important d’avoir cette information à portée de la main car vous aurez peut-être à leur poser des questions en rédigeant votre plan.

    Lorsque vous planifiez votre entreprise, commencez là où vous vous sentez à l’aise et consignez dans le plan tous les renseignements que vous avez. À ce point, vous préparez un plan préliminaire. À la fin du chapitre, vous trouverez des liens vers des modèles de plan d’affaires qui vous guideront tout au long de ce processus.

    Demander de l’aide

    La planification et le démarrage par soi-même d’une entreprise peut être difficile. Pensez à vous faire aider davantage à mesure que vous progresserez dans la planification. Jetez un coup d’œil à votre collectivité et demandez aux gens qui vous connaissent et qui sont déjà en affaires de vous parler de leur expérience. Demandez-leur des conseils sur la façon d’élaborer un plan d’affaires et demandez-leur de lire votre plan et de vous faire part de leurs commentaires.

    Il y a aussi des experts qui peuvent vous conseiller et vous pourrez même trouver du soutien financier pour vous aider au cours de la planification de la création d’une entreprise. Les agents de développement économique locaux, les Centres d’encadrement des petits entrepreneurs, les institutions financières autochtones ainsi que certains bureaux gouvernementaux peuvent tous vous fournir des conseils et vous orienter vers des ressources additionnelles. Il vous faudra peut-être aussi des conseils d’autres professionnels comme des avocates, des comptables ou des courtiers immobiliers pendant que vous progresserez dans la planification. Les banques ont des préposés aux comptes d’entreprise qui seront en mesure de vous aider avec la planification de votre entreprise.

    Certains entrepreneurs jugent utile de se doter d’un conseil consultatif formel ou informel constitué de chefs de file ou d’experts de l’industrie. Les membres de ce conseil peuvent répondre à vos questions, vous tenir au courant des changements dans l’industrie, vous présenter aux principaux intervenants et vous fournir une orientation stratégique.

    Votre idée d’entreprise

    Vous devrez parler de votre entreprise aux gens. Certains voudront avoir beaucoup d’information, mais la plupart ne souhaiteront qu’un très court énoncé de ce que vous entendez faire. On appelle parfois cela une « présentation d’ascenseur[1] », car elle devrait ne prendre que le temps requis pour parcourir quelques étages en ascenseur. Cela se veut la meilleure présentation possible de votre entreprise : si elle retient l’attention de quelqu’un, cette personne posera des questions de suivi et vous pourrez lui en dire davantage.

    Ci-dessous se trouvent six questions auxquelles votre « présentation d’ascenseur » devrait répondre. Assurez-vous de répondre en détail – vous aurez besoin de cette information pour rédiger votre plan d’affaires.

    1. Quel est votre produit ou service?
    2. Quel est votre marché? (Parlez brièvement de votre clientèle, de l’industrie dont vous faites partie et de la taille de ce marché.)
    3. Comment vous attendez-vous à faire de l’argent?
    4. Qui est derrière l’entreprise? (Parlez de vous, de vos réalisations et de celles de vos partenaires, de votre équipe et de vos conseillers.)
    5. Qui d’autre fait partie de cette entreprise ou de l’industrie? (Parlez brièvement d’eux et de leurs fonctions.)
    6. Quel est votre avantage concurrentiel? (Expliquez brièvement en quoi votre entreprise est différente et en quoi vous avez un avantage sur les autres.)

    Passez en revue vos réponses détaillées et relevez-en les principaux points. Une présentation efficace doit être courte – pas plus de deux minutes – tout en donnant au destinataire une idée claire de ce qu’est votre entreprise et de ce qui la rend unique. Réécrivez continuellement votre présentation pendant que vous travaillez à votre plan d’affaires.

    Consignez vos réponses et rédigez votre «  présentation d’ascenseur ».


    [1] Selon un texte de Robert Pagliarini de SeekingCapital.com, 18 mars 2010

    Structure de propriété

    Il y a de nombreuses façons d’établir une entreprise. Qui en sera propriétaire et l’exploitera? Qui y versera des fonds? Dans quelle mesure les personnes qui y participent sont-elles prêtes à prendre des risques? Les implications fiscales doivent aussi être prises en considération au moment de décider d’une structure de propriété pour votre entreprise.

    Si vous habitez une réserve, devez-vous discuter de la propriété de votre entreprise avec le conseil de bande? La collectivité investira-t-elle dans l’entreprise?

    Les structures de propriété énumérées ci-après sont classées de la plus simple et moins chère à la plus complexe et dispendieuse. Demandez à une avocate ou à un comptable quelle forme vous convient le mieux.

    Entreprise à propriétaire unique

    Administrerez-vous l’entreprise par vous-même? Serez-vous seule à y investir? Vous pouvez établir une entreprise à propriétaire unique très facilement. Une entreprise à propriétaire unique est une structure d’entreprise dans laquelle une personne et sa compagnie constituent une seule entité à des fins fiscales et de passif. Il importe de tenir compte du risque et des responsabilités liés à ce type d’entreprise. En tant que propriétaire unique, vous serez personnellement responsable de toute dette et obligation contractées par l’entreprise. Cependant, vous aurez également le dernier mot dans toutes les décisions d’affaires et recevrez tous les bénéfices de l’entreprise. L’entreprise à propriétaire unique est une forme simple d’entreprise et elle généralement la moins réglementée car elle offre le moins de protection.

    Société en nom collectif

    Voulez-vous vous lancer en affaires avec quelqu’un d’autre? Une société en nom collectif est un type d’entreprise non constituée en personne morale dans lequel plus d’une personne sont propriétaires et exploitants. Tous les partenaires sont responsables à part égale des dettes de l’entreprise. Chaque partenaire assume sa part de responsabilité pour les bénéfices et pertes de l’entreprise, de même que pour ses dettes et son passif (incluant les taxes et impôts). Ce serait une bonne idée de rédiger une entente énonçant de quelle manière les partenaires travailleront ensemble. Précisez clairement les attentes. Les partenaires contribueront-ils un montant d’argent équivalent à l’entreprise? Comment les décisions seront-elles prises si aucune entente n’est possible? Quels rôles les partenaires joueront-ils dans l’entreprise? Comment les profits et les pertes seront-ils partagés?

    Société à responsabilité limitée

    Si vous êtes membre d’une profession réglementée par une loi provinciale, vous pouvez être en mesure de créer une société à responsabilité limitée. Les conditions d’un tel partenariat stipulent notamment que vous devez être enregistré auprès d’une association professionnelle vous autorisant à exercer votre profession et être titulaire d’une assurance-responsabilité professionnelle.

    Société par actions

    Dans une société par actions, aucun particulier n’est responsable des dettes (sauf s’il existe un contrat ou un document juridique à cet effet). Les taxes et impôts et autres éléments de passif incombent à la société par actions et non aux personnes qui en sont les propriétaires ou qui l’administrent.

    L’administration des sociétés par actions peut exiger davantage d’attention. Il se peut que vous ayez besoin d’un conseil d’administration et de tenir des réunions régulières. Certaines de ces sociétés doivent tenir des comptes précis devant faire l’objet d’un audit annuel, et elles peuvent avoir à déposer un rapport annuel auprès du gouvernement.

    Franchise

    Vous voudrez peut-être souscrire une entente de franchisage avec une société renommée. Dans ce cas, vous conclurez un contrat avec une autre entreprise (le franchiseur) ayant un produit ou un service populaire pour faire des affaires sous le nom commercial du franchiseur et sous sa direction, en échange de redevances. Voici quelques exemples de franchise : les restaurants Subway, Snap Fitness et Petro Canada.

    La franchise offre plusieurs des attraits de l’exploitation de sa propre entreprise, tout en éliminant certains des risques moins intéressants. Vous devrez faire des recherches pour repérer les possibilités de franchise au sein ou à proximité de votre collectivité.

    Société sans but lucratif

    Si votre entreprise a une mission sociale ou communautaire et que vous ne visez pas à réaliser un profit personnel, vous pourriez envisager de créer une société ou une association sans but lucratif. Les sociétés sans but lucratif sont exploitées selon le principe du recouvrement des coûts, pour réaliser des objectifs sociaux qui peuvent être religieux, scientifiques, culturels, éducatifs, récréatifs ou de bienfaisance.

    Entreprise sociale

    L’entreprise sociale est une organisation qui utilise des stratégies commerciales pour maximiser son incidence sociale ou environnementale. Ce type d’organisation s’est récemment imposé comme nouvelle manière de faire des affaires dans le but de s’attaquer à des problèmes sociaux et de produire un changement positif au sein de la collectivité. Les entreprises sociales et les sociétés sans but lucratif mettent l’accent sur la mission sociale; toutefois les entreprises sociales sont des entreprises génératrices de recettes qui comptent sur les dons et sur le financement public. Elles sont généralement visées par un traitement fiscal, des règlements et des exigences de rapport différents de ceux des sociétés sans but lucratif.

    Coopérative

    De nombreuses coopératives sont des entreprises à propriétaires multiples (généralement organisées par des agriculteurs, des artistes ou des consommateurs) qui produisent ou distribuent des biens et des services. Une coopérative permet à un groupe de personnes ou d’entreprises de mettre en commun leurs ressources pour répondre à des besoins communs. La prise collective des décisions est une caractéristique commune à plusieurs coopératives. Dans les coopératives de petite taille, les décisions peuvent être prises par consensus. Dans celle de grande taille, chaque membre peut avoir droit à un vote. La participation des membres est cruciale au succès d’une coopérative.

    Coentreprise

    Une coentreprise est une alliance stratégique dans le cadre de laquelle au moins deux parties, habituellement des entreprises, établissent une relation pour un but spécifique ou une période de temps précise. Les coentreprises peuvent prendre au moins trois formes, représentant une variété d’intérêts distincts ou communs. Elles peuvent être :

    • contractuelles – deux sociétés par actions distinctes conviennent de collaborer à un projet.
    • des sociétés en nom collectif – dans lesquelles un conseil d’administration comptant des représentants de chacune des parties est créé.
    • constituées en sociétés distinctes – dans lesquelles un nouvel organisme est créé et doté de ses propres règlements et de son propre conseil d’administration devant rendre compte de la réussite de l’entreprise (plutôt que des intérêts distincts des propriétaires).

    Choix de la structure de propriété qui vous convient

    À l’aide du tableau qui suit, déterminez quelle structure de propriété conviendra le mieux à votre entreprise.

    Prise d’une décision à propos de la structure de propriété

    Si cet énoncé est vrai :Choisissez l’option ci-dessous :
    J’envisage de posséder et d’exploiter cette entreprise par moi-même.Entreprise à propriétaire unique ou société par actions
    J’envisage de partager la propriété et les responsabilités de gestion avec d’autres.Société en nom collectif, société par actions, coopérative, coentreprise
    Ce sera une petite entreprise ne comportant pas beaucoup de risques.Entreprise à propriétaire unique ou société en nom collectif
    Ce sera une entreprise ayant des employés et de l’outillage; il peut y avoir des risques que je veux limiter.Société par actions
    J’aimerais rechercher les investissements d’autres personnes.Société par actions
    Cette entreprise fournira un service pour le bien de la collectivité. Je ne prévois pas réaliser de profit.Société ou association sans but lucratif

    Étude de cas : Moonlight Works

    Avec l’aimable autorisation de la chaire d’études autochtones Purdy Crawford de l’Université du Cap-Breton

    Killa, une artiste micmaque autodidacte spécialisée en bijouterie, pensait à enregistrer son entreprise en expansion continue à l’automne 2014. En faisant des recherches sur le processus d’enregistrement, elle a relevé plusieurs aspects auxquels elle devait accorder une attention particulière avant de choisir, le cas échéant, le mode d’enregistrement convenant le mieux à son entreprise. Ces aspects étaient notamment des frais d’enregistrement différents selon l’emplacement de l’entreprise et la structure de propriété, les répercussions fiscales et les responsabilités personnelles et commerciales.

    Pour en savoir davantage sur la situation de Kill et penser à ce que vous feriez pour faire face à la situation, consultez l’étude de cas Moonlight Works.

    Qu’est-ce qu’une « entreprise autochtone? »

    En juin 2015, l’Ontario a lancé le Programme d’approvisionnement auprès des Autochtones qui stimule le développement économique autochtone en donnant à leurs entreprises des possibilités accrues de faire affaire avec le gouvernement de l’Ontario. Le programme aide à la croissance des entreprises autochtones en améliorant leur accès au processus d’approvisionnement du gouvernement de la province. Une « entreprise autochtone » doit être détenue et contrôlée au moins à 51 % par des Autochtones. Si une entreprise démarre un projet de coentreprise ou un consortium, au moins 51 % de la coentreprise ou du consortium doit être détenu et contrôlé par une ou des entreprises autochtones, selon la définition qui précède. De plus, le tiers de la valeur totale des travaux prévus au contrat doit être accompli par une entreprise autochtone. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web du gouvernement de l’Ontario.

    Le gouvernement du Canada a également mis en œuvre la Stratégie d’approvisionnement auprès des entreprises autochtones, qui vise à accroître le nombre d’entreprises autochtones qui agissent comme fournisseurs du gouvernement. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web d’Affaires autochtones et du Nord Canada.

    Emplacement

    Cette section vous aidera à déterminer où vous exploiterez votre entreprise. Vous devrez réfléchir au genre de travail que vous ferez, à l’espace dont vous aurez besoin, au genre de voisins que vous aimeriez avoir, au coût de la location par rapport à celui de l’achat et aux avantages et désavantages du démarrage de votre entreprise dans votre résidence. Il est possible que des règlements administratifs locaux ou d’aménagement du territoire, ou un code foncier vous empêchent d’exploiter à certains endroits certains types d’entreprise.

    Éléments de la décision relative aux choix d’un emplacement

    Dans quelle collectivité allez-vous exploiter votre entreprise?

    Si vous prévoyez exploiter votre entreprise au sein de la réserve, vous pourriez commencer par parler de votre idée à l’agente de développement économique ou au conseil de bande afin de vous familiariser avec les règlements d’aménagement du territoire, les autorisations requises et les mesures fiscales qui pourraient vous concerner.

    Il existe également dans chaque municipalité des règlements sur le zonage et les permis qui influent sur l’exploitation d’une entreprise. Vous devrez donc faire des recherches sur ceux qui vous concernent. Communiquez avec le Bureau du développement économique le plus près de chez vous pour plus d’information.

    Devez-vous être près d’autres entreprises ou d’un établissement d’enseignement?

    Tenez compte d’où se trouvent vos clients et vos concurrents, et même d’où proviendront vos employés éventuels. Selon le type d’entreprise, il peut être avantageux de vous établir près d’autres entreprises œuvrant dans le même secteur ou un autre similaire. Vous pouvez également décider de vous établir ailleurs afin de répondre à un besoin auquel personne ne répond dans une autre collectivité.

    Devez-vous être accessible pour vos clients?

    Vos clients viendront-ils vers vous? Les restaurants et commerces au détail, par exemple, doivent s’établir à un endroit de grande visibilité et facile d’accès à moins de faire la majorité de leurs transactions en ligne, sur Internet. Ils sont souvent situés près d’autres entreprises du même genre. Les fabricants ou distributeurs voient rarement leurs clients dans leurs installations, et peuvent donc s’installer là où des locaux sont plus disponibles et par conséquent moins dispendieux.

    Devez-vous être situé près des matières premières ou des fournitures?

    Certaines entreprises doivent s’installer près de leurs matières premières ou de leur source d’approvisionnement parce qu’il serait trop onéreux de les faire transporter. L’entreprise au complet peut être établie à proximité de son approvisionnement, ou une partie peut être exploitée là et d’autres fonctions (p. ex., les ventes et l’administration) peuvent avoir pignon sur rue ailleurs.

    Devez-vous être situé près des réseaux de transport?

    De nombreuses entreprise qui expédient et reçoivent des biens jugent utile d’être situées à proximité de routes importantes, d’un port ou d’un aéroport. Les entreprises touristiques doivent également être accessibles pour les visiteurs de l’extérieur – même les entreprises touristiques en région éloignée et qui comptent sur l’absence de la plupart des modes de transport pour préserver le caractère de ce type de tourisme ont besoin d’un moyen de transporter leurs clients.

    S’agit-il d’une entreprise que vous pouvez exploiter à partir de chez vous?

    Beaucoup d’entreprises en ligne peuvent être exploitées n’importe où, en autant que l’on dispose d’un accès à Internet. Certains services professionnels, tels que ceux des communications, des technologies de l’information et de conseils, peuvent être fournis à partir d’un bureau à domicile. Certaines entreprises, les services de traiteurs et de garde d’enfants, par exemple, peuvent commencer à domicile avant de passer à des installations plus vastes.

    Faire des affaires dans une collectivité éloignée

    Si vous vivez dans une collectivité éloignée, le lancement d’une entreprise peut sembler un défi colossal. L’accès à certains des soutiens, des ressources et infrastructures nécessaires pour votre entreprise peut se révéler difficile. Cependant, avec suffisamment de planification, de persévérance et de créativité, tout est possible! Vous devrez peut-être adapter votre idée d’entreprise afin qu’il soit possible de l’exploiter au sein de votre collectivité.

    En lisant le reste de ce chapitre, vous déterminerez de quelles ressources vous avez besoin pour appuyer votre idée d’entreprise. Vous trouverez peut-être utile de dresser la liste des ressources et éléments d’infrastructure disponibles aux entreprises dans votre collectivité. Comparez les ressources dont vous croyez avoir besoin à celles qui vous sont disponibles et répondez aux questions qui suivent.

    • Que manque-t-il dans votre collectivité?
    • Pourriez-vous avoir accès à cette ressource ailleurs? Cette solution serait-elle praticable?
    • Pouvez-vous trouver des façons de modifier votre idée d’entreprise pour l’exploiter sans cette ressource?
    • Serait-il possible de faire venir cette ressource dans votre collectivité?

    Installations

    De quel genre d’espace commercial avez-vous besoin?

    Si vous n’avez pas déjà une bonne idée de ce dont vous avez besoin, des entreprises similaires ou l’association commerciale de votre industrie pourraient vous aider à comprendre ce qu’il vous faut.

    De quelle superficie aurez-vous besoin?

    Pouvez-vous partager des locaux avec d’autres entreprises (p. ex., salles de conférences, aire de réception, stationnement, quais de chargement)?

    Combien pouvez-vous vous permettre de payer?

    Tenez compte du prix par pied carré ainsi que des taxes foncières, des droits et des services publics dans votre calcul du coût total de l’espace. Vous devrez peut-être demander l’aide d’un spécialiste des entreprises, de l’immobilier ou des terres pour calculer le coût mensuel et annuel.

    Exploitation

    Dans cette section, vous expliquerez qui exploitera votre entreprise. Il s’agit d’une section importante pour déterminer l’outillage qu’il vous faudra et les gens que vous devrez embaucher. Cette section peut également vous permettre de décrire ce qui démarque votre entreprise des autres et ce qui lui donne un avantage concurrentiel.

    Procédés

    Comment le travail se fera-t-il dans votre entreprise? Les entreprises à succès se fondent souvent sur des procédés spécialisés que le client ne remarque peut-être pas mais qui font une énorme différence sur le plan des coûts. Par exemple, le travail sera-t-il effectué par des équipes ou des individus? Sera-t-il effectué selon un procédé normalisé? Vous devrez peut-être penser à la façon dont votre entreprise sera réglementée pour déterminer les procédés nécessaires et si vous bénéficiez de la flexibilité requise pour les améliorer.

    Comment utiliserez-vous Internet ou d’autres outils et technologies? Vos procédés sont-ils exclusifs? Avez-vous un brevet ou un droit de propriété intellectuelle sur vos procédés?

    Outillage

    De quel outillage et outils aurez-vous besoin? Combien vous en faut-il pour démarrer votre entreprise? Devez‑vous acheter votre outillage à l’état neuf ou pouvez-vous le prendre à bail ou l’acheter d’occasion? Où vous procurerez-vous l’outillage nécessaire pour exploiter votre entreprise? Quel en sera le coût?

    Inscrivez ces renseignements dans le tableau qui suit. Si possible, déterminez le coût réel de l’achat ou de l’utilisation d’un service ou élément d’outillage. Vous aurez besoin de cette information pour établir vos prévisions financières.

    Mobilier et agencements

    ObjetÉlémentCoûtQuantitéNombreFournisseur de soutien
    Étalages     
    Entreposage     
    Production     
    Administration     

    Technologies de l’information

    NomFournisseurCoûtFournisseur de soutien
    Matériel   
    Logiciels   
    Fournisseur d’accès Internet   
    Développeur web   
    Maintenance et soutien   

    Personnel

    Pensez aux principaux membres du personnel (dirigeants, gestionnaires, planificateurs) de votre entreprise et réfléchissez à leurs responsabilités et qualifications. Réfléchissez au genre de postes qui seront requis dans votre entreprise et au nombre de personnes dont vous aurez besoin à chaque poste. Quelles seront leurs responsabilités? Quelles compétences devront-elles posséder? N’oubliez pas que vos besoins en matière de personnel pourraient changer au fur et à mesure que votre entreprise se développera et acquerra de la maturité.

    Pour vous aider à réfléchir aux nombreux postes requis pour administrer une entreprise, consultez le tableau ci‑dessous. Analysez chaque fonction et décidez si vous l’assumerez vous-même, trouverez de l’aide extérieure ou embaucherez un ou plusieurs employés.

    Types de membres du personnel et leurs responsabilités

    Ventes :

    • repérage des clients
    • réalisation des transactions

    Exploitation :

    • recherche-development
    • production
    • achats
    • contrôle de la qualite

    Gestion de la propriété :

    • baux
    • entretien et nettoyage
    • design intérieur
    • aménagement  paysager

    Gestion financière :

    • services bancaires et comptabilités
    • investissement
    • gestion de trésorerie
    • assurances

    Services juridiques :

    • contrats
    • conformité à la réglementation
    • avis sur les risques juridiques

    Marketing :

    • développement de nouveaux produits
    • réseaux de distribution
    • promotion et publicité

    Gestion des ressources humaines :

    • descriptions de travail
    • recrutement, embauche, formation, motivation de tous les employés
    • avantages sociaux du personnel

    Fournitures et fournisseurs

    De quel genre de fournitures avez-vous besoin pour exploiter votre entreprise? Les fournitures peuvent englober les matières premières à traiter, les produits à vendre, les matériaux de conditionnement, les services de nettoyage et toute autre chose que vous envisagez d’utiliser pour produire un bien ou le vendre à quelqu’un d’autre.

    Vous voudrez peut-être créer un tableau pour vous aider à organiser vos besoins en matière de fournitures. Dans ce tableau, identifiez le type de fourniture, le nom et l’adresse de votre fournisseur et les modalités de votre entente d’approvisionnement. Vous n’avez pas à indiquer les articles que vous utiliserez lentement ou peu fréquemment ou qui ne sont pas importants pour l’exploitation de votre entreprise.

    Préparation des installations

    Selon vos besoins, vous devrez peut-être faire appel à des conseillers externes pour vous aider avec l’utilisation de l’espace et des éléments tels les agencements, le chauffage, la ventilation et la climatisation. Vous pouvez décider de faire le travail vous-même ou faire appel à un entrepreneur pour aménager vos installations. Vous devrez peut-être consulter le bureau de votre conseil de bande ou votre municipalité à propos du code du bâtiment local. Un inspecteur devra probablement vérifier vos installations pour s’assurer de leur conformité au code.

    Pensez à tout ce dont vous aurez besoin pour préparer votre installation commerciale et aux gens sur qui vous vous compterez pour le faire. Indiquez dans le tableau ci-dessous les choses dont vous aurez besoin et les gens qui vous les fourniront.

    Besoins liés à votre installation commerciale

    ÉlémentExigenceNom et adresse du fournisseurModalités de l’entente d’approvisionnement
    Utilisation de l’espace   
    Design intérieur   
    Agencements   
    Entreposage   
    Prise d’eau potable et évacuation des eaux usées   
    Chauffage, ventilations, etc.   
    Entrepreneur   
    Aménagement paysager   

    Évaluation du site (y compris la détermination de toute responsabilité découlant de l’utilisation précédente du terrain)

       
    Signalisation   

    Pistes de réflexion

    • Le respect des exigences réglementaires relatives aux systèmes d’eau potable et d’eaux usées peut être dispendieux et nécessiter un entretien dont vous devez tenir compte pour déterminer la faisabilité de votre projet.
    • Combien de temps prendra la préparation de vos locaux?
    • Vous voudrez peut-être établir un calendrier afin de déterminer l’horaire des rénovations et installations requises.

    Transport

    Quels sont les besoins de votre entreprise en matière de transports? Devez-vous avoir accès à des camions, à des entreprises de messagerie, à des lignes aériennes ou à des navires? Qui les mettra à votre disposition? Devez‑vous conclure des ententes spéciales avec ces fournisseurs pour vous assurer que vos produits peuvent être livrés ou que vos clients reçoivent un service prioritaire?

    Santé et sécurité

    Quelles exigences s’appliquent à votre entreprise relativement à la santé et à la sécurité? Comment vous y conformerez-vous en ce qui concerne à la fois le personnel et les clients?

    Mesures environnementales

    Votre entreprise rejette-t-elle des déchets dans l’air ou dans l’eau?  Vos déchets doivent-ils faire l’objet d’un traitement spécial avant d’être ramassés? Où mettrez-vous les déchets qui ne peuvent pas être traités par le système communautaire de collecte? Combien coûteront ces mesures? N’oubliez pas que si vous ne gérez pas les déchets efficacement, le coût de nettoyage d’un déversement ou de toute autre forme de pollution pourrait être beaucoup plus élevé que celui d’une gestion efficace des déchets et ce coût pourrait vous incomber.

    Financement de votre entreprise

    Toutes les entreprises ont besoin d’argent pour démarrer et se développer. Peut-être avez-vous déjà économisé suffisamment d’argent pour vous lancer ou devrez-vous trouver des investisseurs. Vous voudrez peut-être emprunter de l’argent. Cette section présente quelques-unes des principales formes de financement et les coûts et avantages de chacune d’entre elle.

    Types de financement

    Capitaux propres

    Les capitaux propres sont une part dans la propriété d’une entreprise. Ils correspondent au montant investi plus les bénéfices non répartis (ou moins les pertes cumulées). La propriété des capitaux propres est fondée sur la contribution financière des actionnaires. Par exemple, si vous contribuez tous les fonds de démarrage de l’entreprise, vous détenez 100 % des actions. Si votre frère vous remet la moitié des fonds (ses capitaux propres), il détient la moitié des actions et vous, l’autre moitié.

    Les gens qui investissent dans une compagnie s’attendent à un rendement sur leur investissement. Autrement dit, ils s’attendent à ce que l’entreprise prenne de l’expansion pour éventuellement récupérer leur mise de fonds, avec un supplément. Les investisseurs assument un risque car rien ne garantit que l’entreprise sera assez rentable pour les rembourser, particulièrement lorsqu’elle en est à ses débuts.

    Sources de capitaux propres

    SourcesAvantagesRisques
    Vos propres économies

    Vous avez l’entier contrôle.

    D’autres auront davantage confiance dans votre entreprise s’ils constatent que vous y investissez vous-même.

    Vous ne pouvez prendre de l’expansion que dans la mesure où vos économies fructifient.

    L’argent ne sera pas disponible pour d’autres priorités.
    Famille et amis

    Peuvent être disponibles à un faible taux d’intérêt et pour une période prolongée.

    Votre famille et vos amis peuvent dispenser des conseils pour bâtir votre entreprise ou même vous prêter main-forte.
    Effritement des relations si l’investissement ne produit pas les résultats prévus.
    Investisseurs privésBeaucoup de gens ayant de l’expertise dans votre industrie pourraient vouloir investir dans votre entreprise et vous. Ils peuvent avoir d’excellents conseils à vous offrir.Les investisseurs privés assumeront une part de votre entreprise et pourraient vouloir exercer leur contrôle s’ils ne sont pas satisfaits de votre façon de l’administrer.
    Bourses publiquesDes montants beaucoup plus considérables peuvent être trouvés si vous êtes en mesure d’obtenir des fonds dans une bourse publique comme celle de Toronto. Des milliers de particuliers et d’institutions sont prêts à investir dans les entreprises croissantes.C’est le type de financement le plus dispendieux que l’on puisse obtenir, en raison du coût de la cotation en bourse.

    Dette

    La dette est un emprunt qui doit être remboursé au prêteur, avec intérêt, avant une échéance déterminée. La dette est sans incidence sur la propriété de l’entreprise. Si vous placez la moitié de votre argent dans votre entreprise et empruntez le reste, vous détenez quand même la totalité des actions. Par contre, si vous ne remboursez pas votre dette, le prêteur peut prendre possession des actifs de votre entreprise, comme tout outillage acheté au moyen de la dette.

    Sources d’endettement

    SourcesAvantagesRisques
    Cartes de créditIl est souvent facile de se procurer une carte de crédit comportant une limite élevée.Les taux d’intérêt et autres frais peuvent être très élevés.
    Prêts hypothécairesSi vous êtes propriétaire d’une résidence, vous pourriez être en mesure de prolonger votre hypothèque à des conditions favorables.Votre résidence pourrait être en danger si l’entreprise a besoin de plus de temps que prévu pour réaliser des bénéfices.
    Famille et amis Vos proches et vos amis peuvent ne pas tous être disposés à investir dans votre entreprise, mais ceux qui le sont peuvent vous prêter de l’argent à un coût moindre que si vous contractez un emprunt à la banque.Il pourrait avoir effritement des relations si vous ne pouvez pas rembourser l’emprunt à temps.
    Ligne de créditLes banques et caisses populaires offrent différents types de prêt. Le plus flexible étant la ligne de crédit que vous utilisez seulement quand vous en avez besoin, et que vous pouvez rembourser dès que vous disposez des liquidités requises.Les taux d’intérêt peuvent être élevés.
    Crédit du fournisseurLes entreprises qui vendent de l’outillage ou des biens pour revente peuvent vous offrir des conditions n’exigeant pas que vous payiez en espèces. Ces conditions peuvent s’appliquer sur une période variant de 30 jours à beaucoup plus longtemps, selon ce que vous achetez.Peut être très dispendieux. Certains fournisseurs appliqueront un taux de 2 % par mois, surtout si vous manquez un paiement, ce qui correspond à plus de 24 % par an.
    Cercle d’emprunt (micro-prêts)Dans certaines collectivités, les banques aideront un groupe de petits entrepreneurs à créer un cercle d’emprunt, dont tous les membres sont responsables de chaque prêt.Les cercles d’emprunt offrent habituellement de très petits prêts, et chaque prêt doit être remboursé avant que la personne suivante puisse faire un emprunt.

    Éléments pouvant être financés

    • immobilisations corporelles comme le terrain, les bâtiments ou l’outillage
    • mise à niveau de la ligne de production ou des procédés de production
    • stocks et montants à recevoir
    • recherche et développement de nouveaux produits et marchés
    • projets de commerce électronique comme des sites Internet ou intranets

    Votre banquier, votre comptable ou conseillère auprès des entreprises pourra vous aider à déterminer quelles activités de l’entreprise peuvent être financées et à décider du genre de financement dont vous aurez besoin, où le trouver et combien il coûtera.

    Institutions financières autochtones

    Si vous pensez à démarrer une petite entreprise ou si vous n’avez pas encore l’expérience en gestion d’entreprise qui vous permettrait de souscrire un emprunt auprès d’une banque à charte, il se peut que vous puissiez obtenir un prêt d’une institution financière autochtone (IFA).

    Les IFA fournissent un soutien technique et des services de consultation, ainsi qu’un financement d’entreprise aux entrepreneurs, entreprises et collectivités des Premières Nations, métis et inuits, accordant notamment des prêts, des contributions non remboursables, une aide à la création d’entreprise ainsi que des services consultatifs en matière de finances et de gestion.

    L’Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF) agit comme réseau pour appuyer les IFA, parle d’une seule voix pour ses membre et fait la promotion du développement économique autochtone. Actuellement, 54 IFA sont membres de l’ANASF au Canada. La liste des IFA de l’Ontario figure ci-dessous.

    Indian Agricultural Program of Ontario

    Bureau de London : Tél. : 613 395-5505

    Bureau de Stirling : Tél. : 519 652-2440

    Courriel 

    Fonds de développement Métis Voyageur

    Tél. : 1 855 798-0133

    Courriel 

    Nishnawbe Aski Development Fund

    Tél. : 807 623-5397

    Courriel 

    Rainy Lake Tribal Area Business & Financial Services Corporation

    Tél. : 807 274-8531

    Courriel 

    Tecumseh Development Corporation

    Tél. : 1 888 433-1533

    Courriel

    Two Rivers Community Development Centre

    Tél. : 519 445-4567

    Courriel 

    Waubetek Business Development Corporation

    Tél. : 705 285-4275

    Courriel

    Wakenagun Community Futures Development Corporation

    Tél. : 705 658-4428

    Courriel 

    Soutien gouvernemental

    Vous pourriez être admissible au soutien financier d’un ou de plusieurs paliers de gouvernement. Communiquez avec votre agente ou agent de développement économique pour obtenir de l’information sur le financement gouvernemental disponible. Vous pouvez également chercher en ligne les programmes de financement sur les sites Web gouvernementaux.

    Voici quelques sources de financement gouvernemental disponibles au 1er janvier 2016 :

    Les sites Web suivants vous permettent de faire des recherches sur les sources de financement gouvernemental disponibles pour votre projet particulier :

    Mots de sagesse à propos de l’obtention d’un financement

    Jennifer Taback est partenaire fondatrice de Design de Plume, une firme de conception graphique de Sudbury appartenant à des Autochtones.

    Nous avons lancé Design de Plume avec rien de plus que les ordinateurs que nous avions de l’époque du collège et un local à bureau bon marché. En tant que diplômés récents, nous n’avions pas beaucoup d’économies personnelles à investir. Lorsque nous avons commencé à chercher du financement, nous nous sommes tournés vers les banques. Bien que celles-ci se vantent de soutenir les petites entreprises, elles ont immanquablement refusé de nous financer parce qu’elles jugeaient que nous constitutions un « risque trop élevé » et que nous n’avions pas de « biens à offrir en garantie ». Nous avons toutefois persévéré. Nous avons poursuivi notre recherche de financement sur Internet et nous avons trouvé des programmes comme ceux de la Société de gestion du fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario. Notre première demande a été refusée, mais on nous a éventuellement accordé 50 000 $ au titre du soutien à l’entreprise. Nous n’aurions jamais reçu un tel soutien si nous n’avions pas demandé pourquoi notre première demande avait été refusée. Nous nous sommes assurés de poser des questions qui nous aideraient à comprendre les raisons de ce refus et à mieux nous positionner pour réussir.

    Il existe un grand nombre de sources de soutien et même si vous croyez ne pas satisfaire aux exigences d’un programme particulier, vous voudrez peut-être demander des explications et poser des questions de toute façon. Certaines choses sont peut-être coulées dans le béton, mais de nombreux programmes peuvent avoir adopté des lignes directrices souples applicables à votre entreprise. Ce n’est bon pour personne de se faire dire non, mais en demandant « pourquoi? », vous avez la chance d’apprendre à mieux vous préparer à réussir la prochaine fois.

    Shannon Bennett est la directrice financière de Jacob & Samuel Drilling Ltd., une compagnie métisse d’exploration et de forage miniers.

    En tant que jeune entreprise, l’obtention d’un financement et de contrats lucratifs peut relever du défi car il peut être nécessaire de soumissionner pour obtenir des contrats au plus bas prix possible simplement pour saisir des occasions d’affaires. Il faut espérer qu’au fur et à mesure que l’entreprise acquerra de l’expérience et se fera connaître, ces possibilités de marchés de moindre importance déboucheront sur d’autres possibilités ainsi que sur des projets plus importants et des contrats plus lucratifs.

    Il existe d’importants soutiens pour favoriser la croissance des entreprises – la BDC par exemple – s’est révélée une excellente source de soutien en matière de finances et de consultation. Elle possède également dans les collectivités des Premières Nations un très bon réseau de personnes-ressources sur lesquelles nous avons pu compter pour explorer les possibilités d’affaires et d’emploi.

    Étude de cas : Pratt Falls Salmon Lodge

    Avec l’aimable autorisation de la chaire d’études autochtones Purdy Crawford de l’Université du Cap-Breton

    Dwight et deux partenaires se sont lourdement endettés pour acheter un pavillon de pêche en région éloignée en avril 2009 et ils  ont financé à crédit leur première saison. En septembre 2009, une fois la saison terminée, la coopérative de crédit leur a annoncé qu’ils devaient rembourser la totalité de leur prêt à la fin d’octobre. La nouvelle était inattendue et ne correspondait pas à ce que les partenaires comprenaient des modalités s’appliquant à leur ligne de crédit. Dwight et ses partenaires ne disposaient pas du capital nécessaire pour rembourser à l’échéance. La coopérative de crédit leur a indiqué que s’ils ne remboursaient pas avant la fin d’octobre, leur taux d’intérêt augmenterait. Dwight et ses partenaires avaient besoin d’une stratégie pour régler rapidement la situation.

    Pour en savoir davantage sur la situation de Dwight et penser à ce que vous feriez pour régler le problème, consultez l’étude de cas Pratt Falls Salmon Lodge.

    Fiscalité

    Les propriétaires d’entreprise sont assujettis à différents impôts et taxes et sont admissibles à divers crédits d’impôt. Si vous envisagez d’exploiter une entreprise sur une réserve, vous devrez également comprendre les droits, taxes et impôts applicables dans votre collectivité et vous y conformer. Les gouvernements de l’Ontario et du Canada ont tous les deux créé des sites Web pour vous aider à comprendre l’environnement fiscal de votre entreprise.

    Gestion des mouvements de trésorerie

    Les mouvements de trésorerie sont les fonds qui entrent dans votre entreprise et ceux qui en sortent. Il est important de bien comprendre comment l’argent circule au sein de votre entreprise. La clé de la gestion des mouvements de trésorerie est de vous assurer de toucher ce qui vous est dû avant de payer vos factures. Tentez d’obtenir de vos clients qu’ils vous paient rapidement ou au moment même de leur achat. Prévoyez avoir des fonds en banque pour payer votre loyer, vos employés et tout montant dû à vos fournisseurs.

    Conseil utile : Un modèle de gestion de la trésorerie peut vous aider à gérer les finances de votre entreprise. Vous trouverez à la fin de ce chapitre des liens à des modèles en ligne que vousm pouvez utiliser pour organiser les mouvement de trésorerie de votre entreprise.

    Entreprenariat des jeunes

    La population autochtone du Canada est la plus jeune tranche de population et celle qui augmente le plus rapidement au pays. Les entrepreneurs, dirigeants et décideurs de demain sont les jeunes d’aujourd’hui. L’importance d’encourager l’entrepreneuriat chez les jeunes est reconnue par les gouvernements et le secteur privé. Bien qu’il existe des débouchés pour les jeunes entrepreneurs autochtones, ces derniers doivent aussi surmonter de nombreux défis. Pour plus de renseignements sur le soutien offert aux jeunes entrepreneurs, consultez votre Bureau du développement économique local, les banques, les institutions financières autochtones et les gouvernements de l’Ontario et du Canada. Vous pouvez également consulter les ressources incluses à la fin de ce chapitre.

    Marketing de votre entreprise

    Comment allez-vous attirer une clientèle et la faire croître? Le terme « marketing » a trait à votre produit, au prix que vous exigerez pour ce produit, à la manière dont vous en ferez la promotion, à la « place » où vous le vendrez et aux personnes qui le livreront à vos clients. On désigne ces éléments les cinq « P » du marketing.

    Produit ou service

    Quel est votre produit ou service particulier? Pourquoi vos clients voudront-ils l’acheter chez vous plutôt qu’auprès de votre concurrence? Quels avantages votre produit ou service présente-t-il pour vos clients cibles?

    Établissement du prix

    Quel sera le coût de production et de prestation du produit ou du service? Combien demandent vos concurrents pour un produit ou service pareil ou de même nature? Voulez-vous être vendeur à bas prix ou haut de gamme?

    Avant d’établir vos prix, faites une analyse du seuil de rentabilité. Ce calcul vous permettra de savoir combien d’unités de produit vous devrez vendre pour atteindre le seuil de la rentabilité. Une fois que vous aurez atteint ce seul, vous aurez recouvré tous les frais de production de votre produit (tant les frais variables que fixes). Si vous en vendez davantage, vous commencerez à réaliser des bénéfices. Si vous en vendez moins, vous perdrez de l’argent.

    Calcul du seuil de rentabilité :

    Seuil de rentabilité = montant des frais fixes divisé par le prix de vente à l’unité moins le montant des frais variable

    Par exemple, si les frais fixes totalisent 100 $, les frais variables sont de 10 $ par unité vendue et le prix de vente à l’unité est de 20 $ : 100 $/(20 $ - 10 $) = 10.

    Vous devez donc vendre 10 unités pour atteindre le seuil de rentabilité.

    Conseil utile : Si votre analyse du seuil de rentabilité révèle que vous devez vendre plus d’unités que vous croyez possible, demandez-vous si votre entreprise est vraiment viable. Pouvez-vous réduire vos frais fixes? Pouvez-vous augmenter votre prix?

    Promotion et publicité

    Vous devrez élaborer une stratégie de communication qui englobe un ou tous les éléments suivants. Cette démarche peut être dispendieuse. Ne choisissez donc que les outils qui seront les plus rentables pour votre entreprise.

    • Les relations avec la clientèle sont essentielles à la réussite de votre entreprise. Établissez des relations qui reflètent ce que vous faites. Fixez une norme que vous employés suivront.
    • Les activités de promotion des ventes englobent les bons, les rabais « deux pour un », les concours, les accessoires gratuits (comme l’emballage cadeau gratuit pour les Fêtes) et les offres de lancement. Envisagez ces activités pour promouvoir votre entreprise.
    • Les relations publiques sont importantes pour établir des liens positifs continus entre votre entreprise et tous ses partenaires, à l’aide de moyens traditionnels et de nouveaux médias comme Internet et les médias sociaux. Les relations publiques efficaces contribuent à la réputation de votre compagnie, ce qui constitue une partie important de votre image de marque – ce à quoi les gens pensent quand ils pensent à votre entreprise.
    • Les publipostages, circulaires et catalogues sont des méthodes de communication directe de messages à votre marché cible et peuvent être très efficaces. Vous pouvez les diffuser par voie électronique (courriel par exemple) ou sur papier. Les imprimés peuvent être dispendieux à moins que vous sachiez très bien où joindre vos clients et comment les influencer à faire des achats.
    • Les foires commerciales, expositions, congrès et salons de l’artisanat constituent d’excellentes façons de joindre vos clients. Même si vous n’avez pas votre propre stand au début, vous pouvez peut-être en partager un avec quelqu’un qui vend un produit différent aux mêmes clients. Cela peut constituer une bonne façon de faire connaître votre entreprise.
    • La publicité implique l’achat d’espaces publicitaires dans les journaux et les magazines ainsi qu’en ligne.
    • La commandite d’événements et activités peut aider à faire connaître votre entreprise et établir votre réputation. Assurez-vous que cette commandite contribue à une perception positive de votre entreprise.

    « Place » et distribution

    Comment le client se procurera-t-il votre produit ou service? Lui livrerez-vous directement ou vous faudra-t-il un distributeur? Les gens viendront-ils vers vous (comme dans un commerce de détail) ou votre produit leur sera-t-il livré par une autre compagnie? Votre produit sera-t-il offert à un endroit seulement ou sera-t-il largement disponible?

    Par exemple, si vous produisez des bijoux, vous pourriez les vendre directement à vos clients de plusieurs façons. Ainsi, ces derniers pourraient venir à vous, vous pourriez vous aller vers eux; ils pourraient vous trouver en ligne ou vous pourriez les rencontrer lors de salons d’artisanat. Vous pourriez aussi vendre vos bijoux par l’entremise de tiers. Vous pourriez établir une relation avec un détaillant particulier ou avec un distributeur qui vendrait vos bijoux à de nombreux commerçants.

    Personnel

    Vos employés et votre personnel de vente représentent votre entreprise. Chaque contact entre ces personnes et vos clients, de l’accueil au service après vente, et même la résolution de différends, envoie un message

    Mots de sagesse à propos de la promotion de votre entreprise

    Jennifer Taback est partenaire fondatrice de Design de Plume, une firme de conception graphique de Sudbury appartenant à des Autochtones.

    Certaines personnes ont plus de facilité que d’autres à parler d’elles-mêmes et de leur entreprise. Je ne suis pas le genre de personne à dire des choses comme « Hé, je suis super bonne, achetez mon produit » et notre entreprise a toujours évité les tactiques de vente agressives. Nous avons essayé de nous faire connaître par des messages de type présentation d’ascenseur, mais nos personnalités ne correspondent pas à ces méthodes – nous donnons souvent l’impression d’être inexpérimentés ou simplement maladroits.

    Nous avons donc misé sur nos forces. Notre entreprise se passionne pour sa collectivité, nous sommes jeunes et nous faisons un travail de grande qualité. Nous nous mettons en marché en tant que personnes qui tentent de faire une différence par le biais de la conception et nous laissons les témoignages de nos clients parlé d’eux-mêmes. La plupart des firmes de conception n’utilisent pas les supports publicitaires traditionnels, comptant souvent sur leur réputation et sur le bouche à oreille pour attirer la clientèle. Toutefois, lorsque vous êtes nouvellement établis et inconnus, cela peut être délicat.

    Nous avons donc fait des essais et demandé l’aide de nos pairs et de nos mentors. N’ayez pas peur de parler aux spécialistes du domaine – même si votre budget est limité. La publicité et l’établissement d’une marque peuvent être dispendieux, mais l’investissement en vaut la peine si les choses sont bien faites. Pour notre part, nous sommes plus à l’aise avec cette méthode qu’avec les ventes agressives.

    Shannon Bennett est la directrice financière de Jacob & Samuel Drilling Ltd., une compagnie métisse d’exploration et de forage miniers.

    Le réseautage est absolument essentiel à la réussite d’une entreprise. En tant que propriétaire d’une entreprise, vous devez aller vers les autres pour créer des partenariats et faire découvrir qui vous êtes et ce que vous faites. Lorsque nous avons lancé notre entreprise, nous avons fait des recherches pour savoir qui étaient les personnes-ressources clés de notre industrie et avons communiqué avec elles pour leur laisser savoir qui nous étions et ce que nous faisions; nous ouvrions ainsi la porte à la possibilité de relations d’affaires dans le futur.

    Andrea Johnston est fondatrice de Johnston Research Inc., une firme autochtone de recherche et d’évaluation.

    Dans le cas de certaines entreprises, vous êtes la marque. Ce que vous faites et vos comportements comptent. Chaque réunion est une occasion de vous vendre et de vendre votre entreprise, et il importe de ne pas perdre de vue qu’avec chaque réunion vous vous assurez peut-être de futurs contrats.

    Le fait de raconter votre histoire est une excellente façon de vous faire connaître, mais c’est également une très bonne façon de susciter de l’intérêt pour votre entreprise. Les histoires résonnent dans l’esprit des gens, racontez-la!

    Il devient alors important de maintenir des liens avec les gens – faites vous connaître. Misez sur les réseaux personnels, nouez des contacts par l’intermédiaire de vos emplois antérieurs, participez à des associations professionnelles afin d’élargir vos réseaux de contacts et envisagez même la possibilité de servir de mentor à de jeunes entrepreneurs ou professionnels autochtones de votre domaine de spécialisation. Le soutien de votre domaine de travail et l’établissement d’une réputation auprès de vos pairs constituent une excellente stratégie pour des secteurs très compétitifs, comme celui de la consultation.

    Mais n’oubliez pas de ne pas laisser votre ego prendre le pas sur la raison. Un produit de bonne qualité qui satisfait le client doit toujours être votre première préoccupation.

    Peter Jensen est cofondateur et directeur associé du Jensen Group, une compagnie autochtone de conception et multimédia.

    Nous sommes une compagnie de conception et de médias numériques, alors nos efforts d’établissement de marque et de marketing sont plus significatifs et importants que ceux de beaucoup d’autres entreprises. Nous vivons toutefois dans un monde visuel et l’impression visuelle d’une entreprise est souvent utilisée par les gens de l’extérieur pour juger de ces capacités. Si le site Web de votre entreprise a l’air démodé, les gens pensent que vous êtes démodés. De nos jours, les gens ne lisent pas, ils regardent.

    On l’entend constamment dire. Nos clients sont venus vers nous en raison de notre logo, de notre site Web et de notre vidéo, et ont dit « j’ai vu votre (annonce, site Web, logo, etc.) et c’est ça que je veux que vous fassiez pour ma compagnie ».

    Réfléchissez à ce à quoi vous voulez que les gens pensent lorsqu’ils voient pour la première fois votre matériel publicitaire. Quelle impression voulez-vous faire pendant ces quelques secondes? Si vous voulez que les gens pensent que vous être professionnel, fiable, compétent ou tout ça à la fois, alors vous devez être certain que ce que vous présentez au public reflète le professionnalisme, la fiabilité et la compétence. La perception devient réalité

    Développement de votre présence en ligne

    Il est devenu essentiel d’assurer une présence efficace en ligne. Il existe une gamme d’outils qui peuvent vous aider à exploiter votre entreprise, à en faire la promotion et à vendre votre produit ou service. Ces outils changeant fréquemment, vous devrez faire des recherches pour savoir ce qui fonctionnera le mieux pour vous. Presque toutes les entreprises, même les petites entreprises locales, peuvent bénéficier d’une présence en ligne. Il importe d’élaborer une stratégie en ligne pour vous aider à déterminer quels sont les outils que vous devriez utiliser et la façon dont vous avez l’intention de le faire.

    Les outils Web ou en ligne peuvent contribuer au développement de votre entreprise de nombreuses manières et il n’est pas possible de les couvrir toutes ici. La section qui suit décrit des stratégies pour le développement de votre présence en ligne et identifie certains des principaux outils. Utilisez-les comme point de départ de vos recherches

    Commerce électronique

    Vendrez-vous votre produit ou service en ligne? Cette première étape est importante dans l’élaboration de la stratégie en ligne de votre entreprise. Vous pouvez choisir de vendre par l’intermédiaire de votre propre site Web, de celui d’un tiers ou les deux. Vous pouvez également choisir de ne pas faire de ventes en ligne.

    Il faut tenir compte d’un certain nombre de facteurs pour décider si le commerce électronique convient à son entreprise. Voici une description de quelques-uns de ces facteurs.

    Votre concurrence

    Pensez aux capacités de commerce électronique de vos concurrents – font-ils des ventes en ligne? Dans l’affirmative, vous pouvez perdre une part potentielle du marché si vous choisissez de ne pas vendre votre produit ou service en ligne. Lorsque vous pesez le pour et le contre du commerce électronique, il importe également d’avoir une idée de la nature de votre concurrence (directe ou indirecte) et du nombre de concurrents auxquels vous faites face (aucun, quelques-uns ou plusieurs).

    Votre clientèle

    Vos clients cibles sont-ils en mesure d’acheter en ligne? Achètent-ils en ligne régulièrement, peu fréquemment ou pas du tout? Accepteraient-ils d’acheter votre produit ou service sur un site Web ou préfèreraient-ils l’acheter dans un magasin?

    Le marché local

    Vous devez également penser à la disponibilité de votre produit ou service sur le marché. Les clients peuvent trouver plus commode d’acheter un produit ou service en ligne s’ils ne peuvent pas se le procurer dans un magasin de leur région. Si l’on trouve facilement le produit ou service localement, qu’est-ce qui inciterait les clients à acheter le vôtre sur Internet?

    Prix et coûts

    Le développement de votre capacité de commerce électronique entraînera des coûts additionnels, qui devront être intégrés à votre prix de vente. Il peut s’agir de coûts liés au conditionnement, à l’expédition et à la manutention ainsi qu’au traitement des transactions par carte de crédit. Vous devrez tenir compte de l’impact de ces coûts sur votre marge bénéficiaire et adapter vos prix en conséquence.

    Entreposage et expédition

    La taille, le poids et la durabilité de votre produit peut avoir une incidence sur votre capacité de vendre en ligne. Si votre produit est lourd et volumineux, il peut coûter trop cher de l’expédier. Si votre produit est fragile, son expédition peut poser des risques. En outre, vous aurez besoin de place pour l’entreposer avant son expédition. Si vous exploitez une entreprise à partir de votre domicile, vous devrez peut-être louer des installations où vous pouvez entreposer vos stocks.

    Si vous optez pour la vente en ligne, vous devrez faire des recherches et décider où et comment vous vendrez votre produit ou service. Différentes options doivent être examinées, dont :

    • vendre sur votre propre site Web
    • utiliser une application hébergée de commerce électronique (Shopify p. ex.)
    • utiliser une place de marché électronique (Etsy p. ex.)
    • utiliser un site d’enchères en ligne (Ebay p. ex)

    Vous trouverez d’autres renseignements sur les options de commerce électronique pour votre entreprise dans le guide de commerce en ligne du Réseau ontarien d’entrepreneurs (PDF).

    Médias sociaux pour les entreprises

    Peu importe que vous vendiez ou non votre produit ou service en ligne, vous pouvez utiliser un grand nombre d’outils Web pour faire la promotion de votre entreprise. De nombreux clients éventuels chercheront un produit en ligne avant de décider ce qu’ils achèteront et de qui. Les plateformes des médias sociaux sont utilisées par les marchands pour communiquer facilement et directement avec des clients potentiels par le biais d’Internet. Les médias sociaux peuvent vous aider à diffuser votre image de marque, promouvoir votre produit ou service et créer des liens avec les consommateurs.

    Compte tenu du vaste éventail de plateformes et d’outils disponibles, le marketing dans les médias sociaux peut sembler une tâche insurmontable au premier abord. Commencez par élaborer une stratégie en matière de médias sociaux afin de définir vos objectifs, votre public et vos principaux messages. Cela vous aidera à choisir les bonnes plateformes en ligne pour votre entreprise.

    Vos objectifs

    Qu’espérez-vous réaliser en faisant de la publicité en ligne? Voulez-vous attirer plus de clients? Espérez-vous faire mieux connaître votre marque? Devez-vous sensibiliser les gens à un nouveau produit ou service, ou à des soldes?

    Votre public

    Vos efforts de marketing électronique réussiront-ils à atteindre vos clients actuels? Si vous voulez élargir votre clientèle, qui espérez-vous toucher? Quelles plateformes en ligne vos clients sont-ils le plus susceptible d’utiliser?

    Vos principaux messages

    Une fois que vous avez déterminé quel était votre public cible, pensez à ce que vous voulez lui communiquer. Vous voudrez peut-être commencer par quelques mots clés décrivant votre entreprise et s’alignant sur votre stratégie de marketing. Gardez à l’esprit que tout contenu affiché en ligne doit être concis et aller droit au but – plusieurs plateformes en ligne, en particulier les sites des médias sociaux, limitent le nombre de mots.

    Rédigez une stratégie de médias sociaux pour votre entreprise.

    Vos outils

    Maintenant que vous avez déterminé votre stratégie de médias sociaux, vous devez décider quels outils vous aideront à atteindre vos objectifs. Vous trouverez ci-dessous la liste des différents types de médias sociaux et des exemples.

    • Réseautage social : Sites Web auxquels ont recours les particuliers pour entrer en contact avec d’autres internautes au moyen du clavardage, de la mise à jour de leur statut et de pages de profil. Par exemple : Facebook et Google+.
    • Réseautage social d’affaires : Sites qui mettent l’accent sur le contenu lié aux affaires et qui donnent aux utilisateurs la possibilité de chercher un emploi et des possibilités, de faire connaître leur compagnie et de partager du contenu avec d’autres internautes aux vues similaires. Par exemple : LinkedIn.
    • Sites de microblogage : Le microblogage s’apparente au blogage, mais ses billets ne peuvent contenir qu’un nombre limité de caractères. Par exemple : Twitter et Tumblr.
    • Partage de vidéos et de photos : Ces sites donnent aux utilisateurs la capacité de télécharger et de partager des vidéos et des images. Par exemple : YouTube, Pinterest et Instagram.

    Mots de sagesse à propos des médias sociaux

    Jennifer Taback est partenaire fondatrice de Design de Plume, une firme de conception graphique de Sudbury appartenant à des Autochtones.

    En tant que concepteurs, nous sommes chanceux. Notre formation nous a fait connaître la plupart des technologies que nous utilisons pour faire la promotion de notre entreprise. Mais, même nous, devons faire des choix sur les types de média que nous utilisons pour annoncer notre entreprise. Ainsi, Design de Plume n’utilise pas Twitter. À notre avis, ce n’est pas un très bon support visuel et il est difficile d’en assurer régulièrement le suivi et la mise à jour. Nous avons quand même essayé de l’intégrer à nos activités de marketing, mais n’avons jamais réussi à l’utiliser.

    La leçon retenue? Il vaut mieux choisir une chose que vous aimez et en laquelle vous croyez. Il existe tellement d’avenues possibles pour faire sa propre promotion que vous pouvez vous permettre d’être difficile pour choisir dans quoi vous investirez votre temps et votre énergie. Différentes plateformes de médias sociaux partagent l’information vous concernant, vous et votre entreprise, de différentes façons et il n’est jamais mauvais de se renseigner à leur sujet. Les tutoriels en ligne et l’expérimentation sont excellents pour déterminer ce qui convient le mieux, pour vous et votre entreprise.

    Peter Jensen est cofondateur de et directeur associé du Jensen Group, une compagnie autochtone de conception et multimédia.

    Soyons réalistes, dans l’esprit de la plupart des clients éventuels, vous n’êtes pas une entreprise si vous n’avez pas un site Web. Vous devez être présent en ligne pour valider votre existence en tant qu’entreprise.

    Il y a certaines exigences minimales lorsqu’il est question de l’utilisation de technologies par votre entreprise, mais nous soutiendrions que peu importe votre perspicacité technique, vous ne devriez pas adopter l’approche « faisons le minimum requis ». L’impression qu’ont les clients éventuels de votre entreprise est importante, et votre présence en ligne est définie non seulement par ce à quoi ressemble votre site, mais à la manière dont vous agissez et interagissez avec le monde qui vous entoure.

    Nous faisons des efforts pour rédiger des blogues et partager des photos et des gazouillis. Nous déployons également des efforts pour trouver et suivre en ligne des personnes qui correspondent à nos intérêts en tant qu’organisation. Nous « n’achetons » pas des abonnés; nous les cultivons lentement et naturellement.

    Ventes

    Les questions suivantes vous aideront à réfléchir aux façons de vendre votre produit ou service.

    • Comment se produiront les ventes dans votre entreprise?
    • Ferez-vous vos ventes en ligne ou en personne?
    • Effectuerez-vous vos opérations de vente en quelques minutes ou en plusieurs mois?
    • Les personnes qui offrent le service ou fabriquent le produit en feront-elles aussi la vente ou est-ce qu’une autre personne sera chargée de la vente?
    • Vos clients viendront-ils chez vous ou irez-vous chez eux?
    • Interagirez-vous avec vos clients en ligne?
    • Quelle information fournirez-vous à vos clients et comment la leur fournirez-vous?

    Conclusion

    Vous êtes maintenant prêt à élaborer votre plan d’affaires. De nombreux modèles sont à votre disposition lorsque vous préparez votre plan d’affaires. Vous trouverez à la fin de ce chapitre des liens vers un soutien à la planification d’entreprise. Ces soutiens vous aideront à cerner tous les renseignements pertinents que vous devez inclure dans votre plan d’affaires. Vous devez également parler à votre institution de prêt préférée (banque, IFA ou autre) avant d’arrêter définitivement votre plan. Cette institution préfère peut-être que vous utilisiez un modèle spécifique.

    Conseil utile : Revoyez votre autoévaluation : votre plan d’affaires correspond-t-il aux raisons qui vous poussent à avoir votre entreprise?

    Où trouver un soutien et d’autres renseignements

    Soutien au plan d’affaires

    Aboriginal Financial Officers Association of Canada (AFOA)

    Guide pratique sur l’élaboration de plans d’affaires et de propositions de financement. Ce guide comprend des recommandations sur la manière de remplir chaque section d’un plan d’affaires et des modèles vous permettant d’apprendre.

    La trousse d’outils de l’entreprenariat autochtone (PDF) – L’Association des femmes autochtones du Canada

    Une ressource exhaustive sur la manière de concrétiser en plan d’affaires votre idée d’entreprise. Le document comprend des modèles et des activités interactives pour vous guider à travers le processus de planification de votre entreprise. Il contient également des renseignements sur l’élaboration d’un plan de marketing et la manière de faire la promotion de votre entreprise en ligne.

    Banque de développement du Canada

    Information sur la rédaction d’un plan d’affaires efficace comprenant un modèle gratuit et des instructions étape par étape.

    Ressources bancaires

    Fiscalité

    Agence du revenu du Canada – Renseignements pour les petites entreprises canadiennes

    Entreprises Canada Ontario – Guide sur l’impôt

    Renseignements sur l’impôt à l’intention des Indiens et des habitants des régions éloignées

    Entreprenariat des jeunes

    Aboriginal Youth Mean Business

    Information sur les programmes et services à l’intention des jeunes autochtones intéressés à démarrer une entreprise et histoires de réussite de jeunes leaders et modèles de rôle autochtones. (en anglais seulement)

    Programme Jeunes entrepreneurs autochtones

    Ce programme initie des jeunes Autochtones à l’entreprenariat dans le cadre de leurs études secondaires. Il est enseigné dans environ 46 écoles secondaires au Canada, dont 12 en Ontario.

    Futurpreneur Canada

    Un éventail complet de ressources à l’intention des jeunes entrepreneurs ainsi que des possibilités de financement et de travail avec un mentor.

    Programmes du gouvernement de l’Ontario

    Marketing de votre entreprise

    Élaboration d’un plan de marketing

    Information sur la manière d’élaborer des plans de marketing pour votre entreprise. (en anglais seulement)

    Marketing de votre entreprise

    Information sur les principes de base du marketing et conseils sur le marketing de votre entreprise (dont le marketing en ligne) y compris sur l’élaboration d’un plan de marketing.

    A Beginner’s Guide to Building a Social Media Strategy

    Un article de Indigenous & Business Finance Today sur la manière d’élaborer une stratégie de médias sociaux, comprenant des liens à d’autres guides et ressources utiles. (en anglais seulement)

    Autres ressources

    Comment trouver vos clients

    Conseils sur la façon de trouver des clients potentiels pour votre entreprise. (en anglais seulement)

    Financement de votre entreprise

    Liste de programmes et de services qui offrent du financement à des entrepreneurs lançant une nouvelle entreprise.

    Mis à jour : 02 mai 2022
    Date de publication : 02 décembre 2015