Aller au contenu principal

Entreprise d'été : annuaire 2020

Dans cette page Skip this page navigation

    Message du ministre

    Je suis très heureux de vous présenter l’annuaire du programme Entreprise d’été 2020. Cette année, malgré les difficultés uniques associées à la , 227 étudiants de tout l’Ontario ont créé leur propre entreprise dans le cadre du programme Entreprise d’été. Cet annuaire présente 31 de ces jeunes entrepreneurs inspirants qui ont lancé leur entreprise dans des domaines variés, par exemple les services éducatifs, les nouvelles entreprises de services techniques, le commerce de détail ainsi que les services alimentaires et d’aménagement paysager.

    Depuis la création du programme en 2001, le programme Entreprise d’été a aidé plus de 9 000 étudiants à transformer leurs idées en nouvelles entreprises passionnantes. Le programme aide les jeunes entrepreneurs de l’Ontario à démarrer et à gérer leurs entreprises en leur fournissant un réseau de mentors, un accès au capital ainsi que les compétences et la formation pratiques dont ils ont besoin pour réussir dans l’économie mondiale concurrentielle d’aujourd’hui. Chacune de ces entreprises en démarrage est l’occasion d’exploiter le talent de nos jeunes hautement qualifiés et de soutenir la prochaine génération d’entrepreneurs.

    Félicitations à chacun des participants de cette année. Nous célébrons votre créativité, votre enthousiasme ainsi que votre volonté résolue d’explorer de nouvelles possibilités et de trouver des solutions à des problèmes complexes. Je vous souhaite la meilleure des chances dans tous vos projets à venir.

    Sincères salutations,

    L’honorable Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce

    Wyatt Adkins – Adkins Hockey Training

    Woodstock

    Le camp d’entraînement virtuel devient viral

    Wyatt Adkins cherchait quelque chose de sûr à faire pendant la pandémie. Comme il y avait peu de possibilités d’emploi, les choix étaient limités. Wyatt se passionne pour le hockey et il possède des compétences bien développées qu’il aime communiquer aux autres.

    « Cette année a été unique pour tout le monde, déclare Wyatt, et elle m’a permis de saisir de nouvelles occasions. Quand il n’y a eu aucun signe de la fin de la quarantaine, j’ai su que je devais trouver quelque chose à faire de mon temps, tout en restant en sécurité. »

    La solution innovante de Wyatt a consisté à proposer des entraînements pour le hockey de manière virtuelle, avec des exercices et des conseils fournis en ligne. Son travail avec le Centre de la petite entreprise pour développer son service virtuel a également été fait de manière virtuelle.

    « Ils m’ont donné les conseils dont j’avais besoin sur la manière de fonctionner et sur ce sur quoi je devais me concentrer. La subvention de démarrage a permis de couvrir une grande partie de mes dépenses. » 

    L’entreprise de Wyatt a démarré lentement, avec seulement quelques clients par semaine. Sur les conseils du personnel du Centre de la petite entreprise, Wyatt a créé un dépliant publicitaire virtuel qu’il a diffusé dans les médias sociaux.

    « Beaucoup de gens voulaient travailler avec moi, dit-il. J’ai eu jusqu’à 12 clients en une seule journée. Je peux certainement dire que ce fut un été très réussi, et une entreprise très prospère! »

    Wyatt_Adkins

    Charlie Bachtold – Student Yard Works

    Windsor

    Bâtir la confiance pour faire le travail

    Avant de lancer Student Yard Works, Charlie Bachtold n’était pas sûr de plusieurs aspects du démarrage et de la gestion de sa propre entreprise. Grâce à la formation et au mentorat offerts par le programme Entreprise d’été, il a rapidement acquis une plus grande confiance dans la présentation de son entreprise, la publicité, la gestion de son temps, la communication avec les clients, le suivi de ses finances et l’établissement d’objectifs réalistes.

    Charlie est un travailleur acharné, motivé et positif. Il a appris de son grand-père à construire des clôtures, à nettoyer les cours, à tondre les pelouses, à couper les arbres et à construire des terrasses. De plus, il avait confiance en sa capacité à faire le travail. Il a trouvé utile de rencontrer d’anciens participants au programme Entreprise d’été et des mentors, ce qui a contribué à lui donner la confiance nécessaire pour exploiter son entreprise. 

    Charlie a fait preuve de diligence tout au long du programme et a prévu les conditions météorologiques qui pourraient avoir une incidence sur ses travaux. Il a réalisé un bénéfice considérable au cours de l’été et a trouvé du travail pour l’automne. Il exploitera son entreprise l’année prochaine et prévoit le faire toute l’année.

    Charlie_Bachtold

    Ananya Vishwanath – VQueues

    Vaughan

    Faire le premier pas vers l’esprit d’entreprise

    Lorsque le confinement lié à la a commencé en mars 2020, Ananya Vishwanath n’a cessé de lire des articles sur les longues files d’attente devant les magasins qui vendent des produits de première nécessité. Elle y a immédiatement vu une occasion d’affaires : comment la technologie pourrait-elle transformer l’expérience de la file d’attente, faire gagner du temps et aider les clients à assurer une distanciation physique?

    Le remue-méninges d’Ananya a donné naissance à VQueues, une plateforme de gestion des files d’attente qui élimine les longues files d’attente en permettant aux entreprises de déplacer leurs files et leurs salles d’attente en ligne. Les clients rejoignent une file d’attente virtuelle et attendent leur tour à proximité ou dans le confort de leur voiture.

    Grâce au programme Entreprise d’été, Ananya a participé à des ateliers de marketing numérique qui l’ont aidée à définir son marché cible et à promouvoir son service auprès de clients éventuels. Les mentors lui ont donné des conseils pour améliorer la plateforme et perfectionner son processus de vente.

    « Le programme Entreprise d’été m’a fourni des ressources et des relations extraordinaires qui ont contribué à faire de VQueues ce qu’elle est aujourd’hui », dit-elle. Si la plupart des clients se trouvent en Ontario, VQueues a également suscité de l’intérêt à l’étranger. Elle a été jointe par une société de divertissement britannique qui envisageait d’utiliser VQueues pour gérer plus de deux millions de visiteurs lors d’un événement d’un mois.

    L’automne dernier, Ananya a commencé à préparer un diplôme avec double majeure en informatique et en administration des affaires à l’Université de Waterloo. « L’entrepreneuriat est une carrière que je veux absolument poursuivre », dit-elle.

    Ananya_Vishwanath

    Alexsis Augustine – Augustine’s Beaded Design

    Thunder Bay

    Viser la réussite commerciale

    Travailler avec des perles n’est pas nouveau pour Alexsis Augustine. Étudiante en commerce à l’Université Lakehead, elle vend depuis quelque temps ses œuvres perlées à ses amis et à sa famille. Elle reçoit aussi de nombreuses demandes d’articles personnalisés. L’été dernier, elle a décidé de passer à l’étape suivante en créant une marque et une entreprise pour faire connaître ses créations à un public plus large et les vendre. Le programme Entreprise d’été l’a aidée à utiliser son sens des affaires avec ses compétences artistiques et à transformer son passe-temps en une entreprise rentable.

    Augustine’s Beaded Designs vend des articles perlés en petites quantités, comme des boucles d’oreilles, des chaînes porte-clés ou des barrettes. La formation et le mentorat offerts par le programme Entreprise d’été ont aidé Alexsis à prendre confiance en elle et en son métier. Son mentor l’a aidée à établir des réseaux avec d’autres entreprises locales et à planifier la manière de maintenir l’entreprise ouverte après l’été. Le réseautage a porté ses fruits : elle a rempli une commande importante d’un magasin local qui revendait ses œuvres.

    Alexsis dit qu’elle aime travailler pour elle-même et qu’elle a l’intention de poursuivre son activité après avoir repris ses études. Et Augustine’s Beaded Designs continuera à vivre après le programme Entreprise d’été. Alexsis compte utiliser les connaissances qu’elle a acquises pour créer une autre entreprise avec sa famille.

    Alexsis_Augustine

    Shawn Wong – Shawn’s Photo Scan

    Haileybury et Temiskaming

    Rendre les souvenirs accessibles

    De nos jours, tout est numérique, mais beaucoup de gens ont encore des boîtes et des boîtes de vieilles photos qu’ils ne regardent jamais. Shawn Wong a eu l’intuition qu’il existait un marché important pour transformer ces trésors cachés en souvenirs utilisables et partageables à New Liskeard. Le succès du Shawn’s Photo Scan montre qu’il avait raison.

    Avec l’aide et les conseils du programme Entreprise d’été de Temiskaming, Shawn a rédigé un énoncé de mission clair qui lui a été utile pendant l’été et qui a attiré des clients. « Shawn’s Photo Scan propose des forfaits abordables et complets de numérisation de photos pour vous aider à préserver vos photos imprimées et à y accéder sur tous vos appareils numériques. »

    L’étudiant en sciences de l’Université Western a tenu sa promesse d’offrir des souvenirs inoubliables à bon nombre d’habitants de la région. La présence en ligne de Shawn et sa personnalité extravertie ont attiré et fidélisé un grand nombre de clients satisfaits. Il s’est également fait connaître par des articles dans les médias locaux.

    Shawn offre à ses clients le choix entre des clés USB ou un stockage en ligne pour leurs photos ainsi que des instructions claires sur la manière d’y accéder. Des résultats de qualité et des prix concurrentiels complètent le tableau d’une entreprise d’été prospère.

    Shawn_Wong

    Sam Thomas – The Odd Job Guy

    Stratford

    Tracer la voie de l’entrepreneuriat

    En entamant sa dernière année à l’école secondaire l’automne dernier, Sam Thomas a beaucoup réfléchi au programme qu’il devrait suivre dans son établissement d’enseignement postsecondaire. Comme il changeait constamment d’avis et avait du mal à trouver ce qui le passionnait, Sam ne s’est pas décidé facilement.

    Mais il avait toujours pensé à l’entrepreneuriat, et le programme Entreprise d’été lui a montré la voie. Sam a compris qu’il existait un besoin d’une entreprise capable d’accomplir les nombreuses tâches extérieures que beaucoup de gens veulent éviter. Les travaux réalisés par The Odd Job Guy comprennent la tonte de pelouses, le désherbage, le jardinage, le lavage des voitures, le nettoyage des piscines, la peinture, le lavage des vitres, le nettoyage des gouttières, la coupe du bois de chauffage et tout ce que les clients ont besoin de faire autour de leur propriété.

    Grâce à son succès estival, Sam a continué à gérer The Odd Job Guy pendant l’année scolaire. Avec l’aide du Stratford Perth Centre for Business, Sam envisage de créer une application mobile qui permettrait aux clients de décrire en ligne, facilement et en toute sécurité, la tâche à accomplir et de prendre rendez-vous pour des travaux. Sam était motivé à continuer de servir ses clients et à exploiter son entreprise pendant sa dernière année à l’école secondaire. De plus, il espère poursuivre son parcours d’entrepreneur.

    Sam_Thomas

    Gwenyth Vojvodin – Stone Tree Prints

    St. Thomas et Elgin

    Un catalyseur qui allie l’art et les affaires

    Gwenyth Vojvodin avait souvent pensé à créer sa propre entreprise, mais la perspective de le faire réellement la terrifiait. Le programme Entreprise d’été a été le catalyseur qui l’a aidée à surmonter ses peurs.

    « Bien que j’y aie souvent pensé, je n’ai jamais eu la confiance nécessaire pour créer une entreprise par moi-même », dit-elle. « L’idée de communiquer avec des gens, de faire de l’autopromotion, d’envoyer des courriels et de tenir une comptabilité lui était redoutable! Le programme Entreprise d’été m’a poussée à sortir de ma zone de confort et à évoluer, et aujourd’hui je me sens tellement plus sûre de moi, de mon entreprise et de mon art. »

    À l’origine, Gwenyth a lancé son entreprise en faisant de l’impression sur linoléum, l’une de ses formes d’art préférées. Depuis, elle s’est mise à faire de l’art numérique, qu’elle appelle désormais sa technique préférée. Elle gère également un site Web de commerce électronique élaboré, où les clients peuvent acheter et télécharger des tirages d’art numérique de son impressionnant corpus d’œuvres. Les clients peuvent imprimer le fichier chez eux, ou le faire imprimer à leur imprimerie locale.

    « J’ai toujours voulu être une artiste et une entrepreneuse, et le programme Entreprise d’été m’a donné l’occasion d’explorer ce monde, déclare Gwenyth. Je me sens beaucoup plus capable de tendre la main, d’entrer en contact avec différentes entreprises et d’accepter différentes occasions d’affaires qu’auparavant. »

    Gwenyth_Vojvodin

    Kirsten Vandenheuvel – Blue Coast Bundles

    Sarnia

    Soutenir les entreprises locales

    Lorsque la pandémie de a fait chuter les ventes des petites entreprises et des artistes du comté de Lambton, Kirsten Vandenheuvel y a vu une occasion. Elle a créé Blue Coast Bundles pour faire connaître les entreprises locales et les aider à vendre leurs produits.

    « J’ai vu que les entreprises locales avaient besoin de soutien et je savais que mon entreprise était de taille, explique Kirsten. Je voulais mettre en avant toutes les entreprises et tous les produits merveilleux qui sont offerts dans notre comté. »

    Blue Coast Bundles est un service de « boîte à surprises » qui regroupe des produits provenant de fournisseurs et d’artisans locaux du comté de Lambton. Les boîtes thématiques comprennent une variété de produits uniques, notamment des œuvres d’art faites à la main, des produits de bien-être naturels, des produits de décoration intérieure et des collations de qualité.

    Kirsten a été très occupée tout au long de l’été à communiquer avec des entreprises locales, à assembler des boîtes et à organiser les livraisons et les ramassages en bordure de rue. Sa stratégie de marketing pour Blue Coast Bundles comprenait la gestion de ses plateformes de médias sociaux, la gestion de son site Web sur Shopify et un partenariat avec des influenceurs locaux pour créer des concours promotionnels.

    Depuis son lancement, l’entreprise de Kirsten a connu un grand succès dans la communauté. Les 55 ensembles-cadeaux de Kirsten pour la fête des Pères et les 50 ensembles de produits pour juin, juillet et août ont tous été vendus.

    Kirsten a récemment terminé les paquets saisonniers d’automne et d’hiver de Blue Coast Bundles, alors qu’elle entame sa sixième année d’études postsecondaires pour devenir naturopathe.

    Kirsten_Vandenheuvel

    Vanessa Yu – Adagio Lettering

    Richmond Hill

    Un lancement à la lettre

    L’entreprise Adagio Lettering se spécialise dans le lettrage à la main et la calligraphie moderne, et elle propose des services tels que des produits personnalisés, la calligraphie en direct et des panneaux de signalisation pour des événements. La fondatrice de l’entreprise, Vanessa Yu, fait remarquer que le terme « adagio » est un terme musical qui signifie « lent » et qui est souvent associé au lyrisme, à la grâce et à l’élégance. Dans son entreprise de calligraphie, elle a voulu créer le même effet « adagio » et transformer un passe-temps en entreprise.

    « Le programme Entreprise d’été a été le coup de pouce dont j’avais besoin pour faire un pas dans le monde des affaires, dit-elle, au lieu de simplement explorer un passe-temps et de gagner un peu d’argent de poche. Le programme m’a aidée à poursuivre mon objectif d’en faire une entreprise que je peux développer pendant mes études universitaires et au-delà. »

    Vanessa a développé son entreprise sur plusieurs fronts. Elle a créé une page Instagram qui proposait du contenu sur les journaux à puces, l’art et le lettrage et qui compte plus de 130 000 abonnés. Elle a également organisé des ateliers qu’elle a offerts à plus de 300 étudiants et a collaboré avec des entreprises telles que MOUJI, Coursera, Arteza et Pentel.

    Vanessa dit que le mentorat lui a permis d’apprendre comment attirer l’attention des lecteurs et convertir les pistes en ventes. Elle a également appris l’importance de nouer et d’entretenir des relations, ce qui lui a été particulièrement utile lorsqu’elle a créé des menus et des panneaux personnalisés pour des restaurants locaux.

    « Le fait de jouer tant de rôles vous apprend plus de choses que la plupart des emplois de débutant, dit-elle. Ce n’est pas tant l’argent qu’on gagne au début qui compte, mais les leçons qu’on en tire. »

    Vanessa_Yu

    Isaac Young – Backyard Builder

    Comté de Renfrew

    Relever le défi de la pandémie

    L’intérêt accru pour le jardinage et d’autres activités à domicile a été l’un des points les plus positifs de la pandémie. L’été dernier, Isaac Young s’est rendu compte qu’il existait une nouvelle demande de jardinières en bois, parce que les gens passaient plus de temps à la maison. Avec les conseils et les encouragements de son père, Isaac a décidé de créer une entreprise pour répondre à ce besoin : Backyard Builder.

    Ses premiers produits étaient des jardinières en bois fabriquées à la main et des plates-bandes surélevées. Ses clients pouvaient facilement et rapidement créer leurs propres jardins dans leur cour arrière. Des légumes frais et des fleurs se sont mis à pousser dans les cours partout dans le comté de Renfrew.

    Au fil de l’été, Isaac a décidé d’élargir sa gamme de produits. Il a vite commencé à construire des tables de pique-nique en cèdre blanc, des bacs à sable pour enfants et des composteurs en bois. La réputation des produits de qualité d’Isaac s’est rapidement répandue. L’entreprise Backyard Builder a fait l’objet d’un reportage sur CTV Ottawa, et Isaac, 15 ans, a rapidement été engagé pour construire six tables de pique-nique en cèdre pour la terrasse d’un pub à Ottawa.

    Dans son approche positive face à la pandémie, Isaac a proposé un ramassage en bordure de rue pour garantir la sécurité de ses clients et une livraison locale gratuite pour ceux qui ne pouvaient pas venir chercher leurs achats.

    Isaac_Young

    Sabrina Boileau – Jada Jewels

    Prescott-Russell/L’Orignal

    Une confiance accrue et des ventes en hausse

    Jada Jewels a commencé comme un passe-temps qui s’est rapidement transformé en passion, puis en entreprise prospère. L’été dernier, Sabrina Boileau, une étudiante de 25 ans du village de Curran, a décidé de poursuivre sa passion pour les bijoux. C’est ainsi qu’est née l’entreprise Jada Jewels, qui propose des colliers et des bracelets fabriqués à la main.

    Sabrina est une artiste qui est devenue une entrepreneuse. Elle fabrique chaque bijou à la main dans son petit studio. Ses produits sont abordables et fabriqués à partir de matériaux de haute qualité tels que l’argent doublé d’or 14K et l’argent sterling. Sabrina décrit sa gamme de produits comme « des bijoux élégants et minimaux qui peuvent parfaitement être portés tous les jours. » C’était sa première expérience dans le monde de l’entrepreneuriat.

    À mesure que ses ventes ont augmenté au cours de l’été, Sabrina a pris confiance en son propre talent et en son sens des affaires. Elle est attentive aux besoins de ses clients et entretient une relation avec eux sur les médias sociaux. Son entreprise d’été a été une expérience d’apprentissage positive qu’elle poursuivra durant ses études. Elle dit qu’elle continuera de chercher de nouvelles occasions pour développer son entreprise, comme la vente de ses produits dans les salons de beauté. Ses produits sont en vente dans son site Web.

    Sabrina_Boileau

    Thales Hunter – Hunter Music Academy

    Port Elgin

    Une mélodie qui rapporte

    Thales Hunter est un jeune musicien dynamique qui a fait de sa passion et de son talent une entreprise. Le jeune entrepreneur de Kincardine, en Ontario, est un musicien de scène actif et un multi-instrumentiste. Guitariste au sein du Dark Angel Blues Band, il se produit également en solo. Face aux défis posés par la pandémie, Thales a porté ses talents musicaux vers un nouveau terrain pour offrir des cours de musique en ligne.

    L’été dernier, le moment était idéal pour lancer son entreprise, car les clients de son marché cible étaient à la recherche de services en ligne susceptibles d’offrir à leurs enfants des possibilités d’apprentissage amusantes et éducatives. Thales a élaboré des plans de cours qui s’adressent à un large éventail d’apprenants, des débutants occasionnels aux musiciens d’expérience à la recherche d’une théorie plus approfondie.

    Outre ses talents musicaux, Thales est un pro des médias débrouillard qui a créé un site Web impressionnant et créé des stratégies médiatiques ciblées. En plus des activités de son entreprise, Thales a participé activement et avec enthousiasme aux séances de formation et de mentorat offertes par le programme Entreprise d’été. Il prévoit poursuivre ses activités tout au long de l’année scolaire et il se réjouit à l’idée de développer son entreprise.

    Thales_Hunter

    Anna Hiemstra – Makrtech!

    Ottawa

    Faire découvrir les STIM à de nouveaux publics

    Les possibilités dans les disciplines des STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) continuent de se multiplier pour les étudiants de l’Ontario, mais il n’est pas toujours possible de trouver des programmes éducatifs à l’échelle locale. Ayant grandi en participant à de nombreux programmes dans le domaine des STIM, Anna Hiemstra savait que le marché canadien manquait de trousses d’activités de STIM abordables et stimulantes.

    Anna a décidé de changer la situation. Après avoir travaillé sur plusieurs prototypes, elle a créé une trousse de bras robotique dans le cadre de son entreprise d’été. Sa mission est d’enseigner le codage et la résolution de problèmes aux adultes et aux enfants, à un prix abordable. Elle a lancé son produit l’été dernier, et la trousse de bras robotique est officiellement en vente dans le marché canadien.

    « J’avais l’intention de concevoir et de vendre des trousses d’activités de STIM depuis que j’étais au collège et, avec l’aide du programme Entreprise d’été, j’ai enfin pu concrétiser ce projet, affirme Anna. Le programme m’a aidée à terminer mes dessins, à commander des pièces et des emballages, à créer un site Web et à commercialiser mon produit. Ma première trousse d’activités de STIM, un bras robotique, est en vente sur mon site Web. C’est un excellent projet pour toute personne intéressée par les STIM. »

    Anna a profité des ateliers du programme Entreprise d’été qui s’appliquaient à son entreprise et a travaillé en étroite collaboration avec des mentors.

    « J’ai appris des choses sur tous les défis liés à la gestion d’une entreprise, comme les problèmes avec les fournisseurs et la façon de les surmonter, dit-elle. C’est passionnant de voir mes projets se concrétiser dans une entreprise que je peux continuer de diriger à l’avenir. »

    Anna_Hiemstra

    Milan Joaquin – ReVolt Computer Solutions

    Orangeville

    Une meilleure façon d’acheter

    Avec l’aide du programme Entreprise d’été de 2020, Milan Joaquin, un élève de l’école secondaire Westside, a réalisé une ambition de longue date : posséder sa propre entreprise technologique. Avant d’obtenir l’approbation définitive pour sa participation au programme Entreprise d’été, Milan avait l’intention de travailler pour un grand détaillant comme Best Buy.

    Son acceptation au programme a amélioré ce projet. Il s’est lancé dans l’aventure et a acquis une précieuse expérience de l’industrie et des connaissances en tant qu’entrepreneur. Son plan d’affaires et ses activités exclusivement en ligne se sont avérés idéaux dans le contexte de la COVID‑19. Il a acquis des compétences en marketing, en vente, en comptabilité et en négociation tout au long de l’été.

    ReVolt Computer Solutions a acheté des composants auprès de fournisseurs de technologie réputés et a construit des ordinateurs de haute qualité destinés à la revente. Milan a réalisé des bénéfices appréciables, car ses produits finis pouvaient être vendus à des prix concurrentiels, inférieurs à ceux des détaillants d’ordinateurs commerciaux.

    Il a pu se rendre compte de l’imprévisibilité du marché. « Un seul envoi en retard pouvait retarder toute l’entreprise », dit-il. Il a donc diversifié ses fournisseurs pour toujours avoir un plan de secours valable.

    Maintenant de retour à l’école, Milan a acquis une riche expérience des affaires qu’il peut mettre à profit dans ses études et ajouter à son CV. Il continuera de gérer son entreprise à temps partiel, mais il a l’intention de se concentrer sur ses études et de reprendre ses activités à temps plein plus tard.

    Milan_Joaquin

    Stephanie Mazza – Steph’s Engagement & Tutoring

    Halton/Oakville

    Pour des enfants et des parents heureux et informés

    L’entreprise Steph’s Engagement & Tutoring (SSET) s’adresse aux parents qui cherchent une solution amusante et éducative pour leurs enfants de 5 à 14 ans, dans le confort de leur propre foyer. Dans un format virtuel, SSET enseigne aux enfants les mathématiques ou l’anglais, et leur fait découvrir de nouvelles activités, comme l’ukulélé ou une nouvelle activité d’artisanat. Ce service permet aux enfants de rester en sécurité à la maison, tout en donnant un répit aux parents et un peu de plaisir aux enfants.

    Stephanie dit que le programme Entreprise d’été lui a donné les moyens de gérer sa propre entreprise. Elle a participé activement à toutes les séances de mentorat, posé beaucoup de questions et régulièrement donné des commentaires sur ses défis et ses expériences. « C’était beaucoup plus intéressant que d’obtenir un emploi à temps partiel dans une autre entreprise », dit-elle.

    Grâce à l’expérience qu’elle a acquise au cours de l’été, Stephanie a vite compris que le bouche à oreille allait constituer une partie importante des efforts de promotion de son entreprise. L’une des mères d’un élève de SSET a fait la promotion du programme dans son groupe de mamans sur Facebook, ce qui a entraîné une soixantaine de nouvelles réservations en ligne. Stephanie a également été présentée sur une chaîne d’information locale, YourTv, ce qui a suscité un intérêt accru.

    Stephanie espère poursuivre les activités de SSET l’été prochain, après avoir terminé son année à l’Université de la Colombie-Britannique.

    Stephanie_Mazza

    Ethan Miller – Miller MetalWood Creations

    North Bay

    Réussir en affaires dès le plus jeune âge

    Le plus jeune participant au programme cette année s’est aussi classé parmi les plus performants.

    Ethan Miller est depuis longtemps passionné par le travail du bois. Ethan dit qu’il peut passer des heures dans son atelier à la maison sans se rendre compte du temps qui passe. À la veille d’entreprendre sa deuxième année du secondaire, il est inscrit à un programme spécialisé dans les métiers. Il a récemment acquis des compétences dans le travail du métal qui ont élargi son répertoire.

    Ethan a utilisé la majeure partie de sa subvention pour acheter une nouvelle scie circulaire à table, dont il fait bon usage. Miller MetalWood Creations conçoit et crée des pièces uniques et personnalisées, notamment des planches à découper, des tables, des chaises et des décorations de chalet. L’entreprise compte parmi ses clients un restaurant local et un magasin spécialisé local qui propose ses produits.

    Si Ethan a passé beaucoup de temps l’été dernier à créer des pièces pour se constituer un stock, il a également pu se faire connaître et développer ses compétences commerciales. Il a créé une présence en ligne convaincante grâce à un site Web et à des canaux de médias sociaux, et il a saisi toutes les occasions de parler aux journalistes locaux.

    Son ambition et sa passion pour son métier l’ont aidé à créer une entreprise réputée, avec des produits et un service de qualité, qui fonctionnera probablement encore longtemps après son passage au programme Entreprise d’été.

    Ethan_Miller

    Mackenzie Deamude – Mackenzie Blaze

    Niagara Falls

    Transformer la nature en une nouvelle forme d’art

    Mackenzie Deamude est une étudiante du Collège Niagara qui a transformé sa passion pour l’art en un emploi d’été à temps plein et qui gère sa propre entreprise. Mackenzie est une artiste spécialiste des cernes d’arbres, qui crée des impressions uniques à partir de rondins. Dans le cadre de son entreprise d’été, Mackenzie Blaze, elle s’est procuré les matériaux provenant d’arbres abattus, les a préparés et a créé les impressions qu’elle a ensuite commercialisées et vendues. Ses « impressions d’art en relief » sont très populaires dans la région du Niagara.

    Mackenzie a créé une forte présence sur les médias sociaux, ce qui lui a permis de vendre ses tirages en ligne, ainsi que dans quelques commerces locaux de Niagara Falls. Une fois sa première vente réalisée, le message s’est répandu de bouche à oreille et elle a pu réaliser d’autres ventes, facilitées par ses canaux des médias sociaux.

    Mackenzie dit qu’elle a beaucoup appris au cours de l’été et qu’elle a beaucoup aimé l’expérience du programme Entreprise d’été. Elle a également fait l’objet d’une vidéo promotionnelle locale, où elle a parlé de son processus artistique et de son expérience avec le programme Entreprise d’été.

    Mackenzie_Deamude

    Carlie Heeringa – Gâteries pour chiens Daisy Cakes

    Muskoka/Bracebridge

    Affronter des défis complexes avec détermination

    Ce fut un été de possibilités et de défis inattendus pour toutes les entreprises. À Huntsville, une élève du secondaire, Carlie Heeringa, était déterminée à vendre ses friandises pour chiens, malgré les circonstances liées à la .

    « Cette année a été très inhabituelle, pour ne pas dire plus », déclare Carlie, propriétaire de Daisy Cakes. Elle dit qu’elle n’avait aucune idée de la façon dont les ventes allaient se dérouler, mais qu’elle était quand même prête à tenter sa chance. « Malgré la , je voulais faire de cette année une année exceptionnelle pour réaliser des ventes », dit-elle. Sa détermination a porté ses fruits en fait de ventes et de bénéfices.

    Le projet initial de Carlie dans le cadre du programme Entreprise d’été était de vendre des gâteries pour chiens faites maison au marché fermier de Huntsville. Lorsque cette option est tombée à l’eau à cause de la pandémie, elle a construit son propre site Web et elle a commencé à faire des ventes en ligne. Elle a également fait la promotion de son produit, lors de concours d’agilité pour chiens, où les propriétaires de chiens ont réagi chaleureusement et l’ont encouragée.

    Carlie dit que les séances de formation et les réunions bihebdomadaires avec les mentors ont été utiles, éducatives et stimulantes. « Le fait de parler à d’autres personnes (mentors) vous donne l’inspiration nécessaire pour travailler sur de nouveaux projets chaque semaine », dit-elle.

    Carlie_Heeringa

    Marcel Scheele – Varsity Lawn Care

    London

    De bonnes affaires en période difficile

    Les pelouses (et les mauvaises herbes) continuent de pousser, peu importe la situation économique. Marcel Scheele le savait, et il savait aussi qu’il pouvait lancer et exploiter une entreprise d’entretien de pelouses prospère dans ce qui est sans doute le pire contexte économique de l’histoire de notre pays.

    L’étudiant de l’Université Western a prouvé que le travail acharné et la détermination produisent des résultats, quel que soit l’état de l’économie. Marcel a utilisé la subvention de 3 000 $ du programme Entreprise d’été pour acheter des outils et promouvoir sa nouvelle entreprise. Il a combiné des méthodes de marketing traditionnelles et une stratégie de médias sociaux pour faire passer le message aux propriétaires de London.

    Alors que l’économie était en chute libre, que les entreprises fermaient leurs portes et que les particuliers perdaient leur emploi, Marcel a généré des revenus à cinq chiffres en moins de quatre mois.

    Marcel_Scheel

    Will Richardson – Mise au point de vélos Wheelie Good Bike Tune Ups

    Kenora

    La mise au point de vélos sans contact à l’heure de la

    Will Richardson aime par nature résoudre des problèmes. Pour faire face aux restrictions de la et aux exigences en matière de sécurité, il a construit un support pour permettre à ses clients de prendre et déposer leur vélo sans contact. Will a dirigé Wheelie Good Bike Tune Ups depuis le garage de ses parents à Kenora, offrant des services de mise au point, de lavage et de réparation pour les vélos d’enfants et d’adultes, les vélos de route et de montagne, les BMX et même les vélos électriques. Il a également installé un kiosque dans le marché extérieur des partenaires d’affaires de Kenora, rue principale, où il proposait des réparations sur place.

    Ce serait un euphémisme de dire que Will se passionne pour son entreprise. Il adore le vélo de montagne et y consacre en moyenne 20 heures par semaine. Ses vacances tournent autour du VTT, et il est allé à Whistler et au Colorado pour faire du vélo en montagne.

    Il a appris à réparer des vélos dans sa classe d’introduction aux ateliers de 9e année, où il a passé la moitié du semestre à apprendre les tenants et aboutissants de la réparation des vélos. Will va économiser l’argent de sa dernière bourse cette année afin d’acheter les articles de démarrage nécessaires pour se relancer au printemps 2021. Il dit qu’il exploitera son entreprise aussi longtemps qu’il le pourra, afin d’aider à payer sa passion – le vélo!

    Will_Richardson

    Cole Gooch – Cutting Edge Woodworks

    Kawartha Lakes/Lindsay

    Utiliser la tranche créative du bois

    Le succès de l’entreprise d’été de Cole Gooch est dû à la combinaison d’un savoir-faire créatif et d’une stratégie de production flexible. Les œuvres en bois naturel de Cutting Edge Woodworks sont fabriquées à la main, utilisées pour créer des plateaux de service, des tables de bout, des chandeliers, des sous-verres et des jardinières en bois.

    Cole crée ses produits originaux uniques en leur genre dans un atelier à son domicile. Il associe la nature et la fonction pour ses créations uniques. Ciblant les propriétaires de maisons et de chalets locaux, il a vendu la plupart de ses produits par l’intermédiaire de son site Web et d’un kiosque au marché fermier de Fenelon Falls.

    Les produits de Cole ont été bien accueillis et il a reçu une forte demande de commandes personnalisées. En raison de cette demande, Cole a passé beaucoup plus de temps en production qu’il ne l’avait prévu. Relevant le défi, il a retravaillé son plan d’affaires et il s’est concentré sur la gestion du temps. Il a appris à mieux connaître les opérations et la production par lots pour plus d’efficacité. Il a donc dépassé très tôt l’objectif de vente qu’il s’était fixé. À la fin de l’été, il remplissait encore de nombreuses commandes personnalisées.

    Cole va travailler dans son entreprise pendant l’année scolaire. Lorsqu’il s’est rendu compte du temps qu’il faut pour fabriquer ses produits, il a constitué des stocks pendant l’été afin de les avoir sous la main pour la période de Noël.

    Cole_Gooch

    Safiyah Khan – Planterz

    Brampton

    Vente incitative à partir d’une base solide

    Planterz a un modèle économique intéressant qui diffère de la plupart des entreprises d’été. L’entreprise de Safiyah fabrique et vend des produits de jardinage portables à des clients de Brampton, le produit principal étant une jardinière intérieure en cèdre rouge. Elle s’adresse à toutes les personnes (particuliers, personnes âgées, enfants et familles) désireuses de créer leur propre jardin à domicile pour assurer une sécurité alimentaire durable ou à des fins décoratives. Mais comme le note Safiyah, sa gamme de produits ne s’est pas arrêtée là.

    « Chaque vente de produit est l’occasion de vendre de la terre, des graines, des semis et des guides pratiques », explique-t-elle. En août, elle a dû faire face à un nouveau défi : l’auto-isolement en attendant les résultats d’un test de . Safiyah a utilisé ce temps de manière productive.

    « Pendant cette période, j’ai pu continuer de faire des recherches et d’en apprendre davantage sur l’hydroponie et l’aéroponique sans travailler physiquement sur quoi que ce soit, dit-elle. J’ai commencé à rédiger un article à publier sur mon site Web sur les avantages du jardinage à domicile. J’ai également regardé de nombreuses vidéos sur la façon d’utiliser la fonction laser de mon graveur. »

    Son outil de gravure lui a également donné une autre occasion de vente incitative.

    « J’ai fait une vente à un membre de ma famille et j’ai utilisé mon graveur laser pour ajouter un message personnalisé, dit-elle. J’ai vendu cette jardinière 44,99 $, car elle comprenait le message gravé ainsi qu’une finition à l’huile de lin. »

    Safiyah_Khan

    Anna Morley – Knoxvilla Farm

    Northumberland/Cobourg

    Passer du champ à la table

    Anna a lancé Knoxvilla Farm avec une vision forte, un plan stratégique solide et du dévouement, et le résultat est un modèle commercial réussi. La mission d’Anna est de « produire des aliments qui sont nostalgiquement délicieux, nutritifs, durables et cultivés avec amour ».

    Son activité couvre tout le spectre, depuis l’ensemencement, la culture et l’entretien de ses propres légumes biologiques frais jusqu’à la vente sur les marchés et la livraison au domicile des clients. Elle a également lancé une composante sans but lucratif innovante pour l’entreprise. L’opération « Swap A Crop » permet aux vendeurs du marché ou aux clients d’avoir accès à des produits excédentaires et, essentiellement, d’échanger leurs récoltes. Anna a également reconnu un marché de créneau pour le granola biologique fait maison, et elle a trouvé une cuisine certifiée qui produit l’un de ses produits les plus populaires.

    Anna a dû relever des défis tels que l’obtention d’une assurance afin de vendre sur un grand marché et la recherche d’une cuisine agréée pour l’approvisionnement de son produit granola.

    Anna a donné une image de marque à son entreprise et elle l’a commercialisée de manière très stratégique, au moyen des médias sociaux, d’un site Web de commerce électronique, de l’étiquetage de ses produits et en se joignant au réseau du marché qui assure son propre marketing sur les médias sociaux. Son service à la clientèle et son modèle de livraison illustrent le travail acharné qu’elle a mis en œuvre du début (croissance) à la fin (vente au client).

    Anna a déjà commencé à planifier la poursuite de son activité après le programme.

    Anna_Morley

    Gabe Rossitter – belong

    Baie Georgienne Sud/Collingwood

    Offrir une marque de bienveillance

    Gabe Rossitter est un étudiant et entrepreneur âgé de 16 ans qui vit à la ferme familiale du comté de Grey, en Ontario. Gabe a deux passions : les affaires et la compréhension de la gravité des problèmes de santé mentale auxquels font face de nombreux jeunes et leurs familles.

    Le programme Entreprise d’été l’a aidé à lancer belong, une boutique en ligne qui vend des vêtements de marque, comme des t-shirts, des casquettes et des chandails à capuchon, qui font la promotion de la sensibilisation aux questions de santé mentale chez les jeunes. Le logo belong représente l’inclusion, l’espoir, la santé et la sensibilisation.

    Gabe souhaite que les personnes qui portent ses vêtements soient bien informées sur les graves problèmes de santé mentale et qu’elles contribuent à sensibiliser la population à cette question. Son objectif est de promouvoir la santé mentale chez les jeunes à sa manière, c’est pourquoi 10 % de toutes ses ventes sont versées à des services locaux en santé mentale et en toxicomanie.

    Gabe a commencé son aventure en avril, lorsqu’il a commencé à chercher comment il pourrait créer une entreprise de vêtements de marque. Il a passé plus de 280 heures à travailler sur un plan, avec le soutien d’un centre d’encadrement des petits entrepreneurs. Le centre l’a aidé aux chapitres du marketing, de la publicité, de la planification stratégique, du réseautage et de l’élaboration de son plan d’affaires.

    « Je suis très reconnaissant envers le personnel du centre pour son soutien, souligne Gabe. Je n’aurais pas pu le faire sans lui. »

    Gabe_Rossittier

    Jeremy Hartle – Vêtements Hominin

    Cornwall

    Repositionnement de marque axé sur le style et le profit

    Un modèle commercial particulièrement populaire (et rentable) consiste à acheter des vêtements de qualité et à établir une image de marque afin de leur donner un cachet personnalisé. Jeremy Hartle a choisi ce modèle pour son entreprise, Hominin Clothing. Il a combiné le nom unique de l’entreprise (qui signifie « groupe composé d’humains modernes, d’espèces humaines disparues et de tous nos ancêtres immédiats ») avec un logo attrayant et un marketing avisé pour créer une Entreprise d’été prospère.

    Avec la pandémie de , la vente en ligne et les boutiques éphémères extérieures étaient les seuls choix possibles pour Jeremy. Il a choisi la célèbre marque Champion comme première source. Hominin ajoute son style et sa marque aux articles, et offre ainsi des produits à la mode que les clients pourront porter en toute confiance. Au départ, Hominim offrait des t-shirts (à manches courtes et à manches longues) et des sweatshirts à capuchon. Au fil de l’été, des sacs d’école, des sacs banane et des pantalons de survêtement ont été ajoutés à la gamme.

    Une publicité constante et cohérente était la pierre angulaire de son plan marketing. Le marché cible étant identifié, il a choisi Instagram pour diriger les utilisateurs vers son site sur la plateforme Shopify. Il a également mis en place une boutique éphémère à Cornwall, où les ventes ont dépassé ses prévisions.

    En mettant toujours l’accent sur la qualité, la rapidité d’expédition et de livraison et l’efficacité de la publicité, Hominin Clothing a connu une saison estivale prospère et est promise à un avenir très prometteur.

    Jeremy_Hartle

    Laura Campagnolo – Laura’s Little Kitchen

    Guelph

    Une recette pour le succès

    Laura Campagnolo est née dans une famille d’entrepreneurs. Il était donc tout à fait naturel qu’elle lance son entreprise d’été.

    Ajoutez à ce projet l’ingrédient clé qu’est un accès gratuit à une cuisine commerciale, et l’entreprise Laura’s Little Kitchen était prête à fonctionner.

    Laura’s Little Kitchen vend des ensembles de pâtisserie. Ces ensembles contiennent une recette, tous les ingrédients nécessaires (déjà mesurés) et l’accès à des vidéos de démonstration. Laura cible les enfants âgés de 8 à 14 ans dont les parents souhaitent qu’ils apprennent les rudiments de la pâtisserie.

    Les ensembles de pâtisserie sont assemblés dans une cuisine commerciale soumise à un contrôle sanitaire. Les commandes sont passées en ligne et les clients peuvent venir les chercher à des dates précises sur le lieu de travail de l’étudiante. Son plan d’affaires a pris en compte la situation de la et tous les produits et tous les renseignements ont été fournis sans contact.

    Les clients adorent Laura’s Little Kitchen, car ils peuvent trouver tout ce dont ils ont besoin à un seul endroit, et grâce aux vidéos, impossible de rater la recette. Les parents qui auraient normalement dépensé de l’argent pour des camps d’été avaient à leur portée une nouvelle activité pour occuper leurs enfants.

    Laura a aidé sa mère à organiser des camps d’été, et son expérience en enseignement de pâtisserie et de cuisine aux enfants a été un atout additionnel. Grâce aux ressources et au soutien du programme Entreprise d’été, Laura a atteint ses objectifs de vente pour l’été et elle prévoit poursuivre son activité après la rentrée scolaire, avec de nouveaux ensembles.

    Laura_Campagnolo

    Jody Martin – Six Nations Native Glass

    Hamilton

    La création d’une entreprise par le partage d’une culture

    Jody Martin a toujours adoré partager sa culture. L’été dernier, elle a donné vie à sa passion grâce à ses compétences créatives et a lancé avec succès son entreprise. Six Nations Native Glass propose des plumes et des papillons en vitrail artisanal à prix abordable; chaque œuvre est unique.

    « Je fais des vitraux variés, dit Jody. Chaque pièce est unique, car elle peut être personnalisée en n’importe quelle couleur, style et taille. »

    Cet été, le programme Entreprise d’été a aidé Jody à développer ses compétences commerciales et entrepreneuriales, et à communiquer sa passion et ses capacités créatives en Amérique du Nord. Le mentorat a joué un rôle important dans son expérience, dans le cadre du programme Entreprise d’été; elle a pu rencontrer des professionnels et des entrepreneurs qui voulaient la voir réussir.

    En tant qu’artiste, l’une des plus grandes réalisations estivales de Jody a été de pouvoir vendre ses œuvres. Dès qu’elle a commencé à commercialiser ses œuvres et à faire connaître son travail, elle a été enchantée de l’intérêt qu’il a suscité et des commentaires qu’elle a reçus. Avec une passion infinie pour la création, Jody est enthousiaste à l’idée de continuer à dévoiler au monde ses plumes et ses papillons en vitrail fabriqués à la main et uniques en leur genre. Elle prévoit poursuivre son activité et espère participer à des festivals et à des événements culturels dans un avenir proche.

    Jody_Martin

    Josiah Petersen – The Whistling Woodworker

    Huron/Goderich

    Un passe-temps devenu une entreprise

    Faites la connaissance de Josiah Petersen, un jeune menuisier talentueux et fier propriétaire de The Whistling Woodworker à Clifford, en Ontario. Josiah a 15 ans et il a commencé sa 11e année à l’école secondaire F.E. Madill l’automne dernier. Après avoir appris l’existence du programme Entreprise d’été dans son cours sur les carrières, Josiah a immédiatement eu l’idée de transformer son passe-temps de charpentier en une véritable entreprise l’été dernier.

    Josiah a découvert sa passion pour la menuiserie à l’âge de 10 ans, lorsque lui et son frère ont reçu une scie à volutes pour Noël. Si vous demandez à Josiah ce qu’il préfère fabriquer, il vous répondra sans doute « probablement tout ». Il admet cependant aimer son tour. Ses bols, tasses, planches à charcuterie et porte-crayons en bois sont des produits prisés.

    Au cours de l’été, il a lancé une nouvelle gamme de produits : des avions-jouets, fabriqués en érable et en noyer avec fini à l’huile de lin bouillie.

    « C’est une photo trouvée sur Internet qui m’a inspiré pour ces avions, dit Josiah. J’ai décidé d’estimer au jugé les mesures et de faire mon propre modèle. J’ai depuis apporté quelques modifications à la conception et réduit le temps de fabrication à trois heures par avion. »

    Josiah_Petersen

    Renee Xie – The Gallery Case

    Durham/Whitby

    Des étuis pour l’art

    Comme les téléphones portables se ressemblent tous un peu, les étuis personnalisés pour téléphone sont devenus très populaires. Renee Xie, une étudiante en commerce à l’université Western, a saisi l’occasion de créer une entreprise d’étuis pour téléphone qui se distinguent par leur côté unique et qui soutiennent les artistes locaux.

    « Danseuse, ayant grandi auprès d’une mère professeure d’arts plastiques, j’étais intriguée par le pouvoir de l’expression artistique, explique Renee. « Je m’intéresse au monde qui nous entoure et à la perception qu’en ont différents artistes. J’ai donc créé cette entreprise pour permettre aux artistes locaux de poursuivre leur travail et de promouvoir leur talent. »

    Le modèle d’affaires qu’a choisi Renée est intéressant. Les artistes soumettent leurs œuvres afin qu’elles soient utilisées. Si elles sont approuvées, ils reçoivent une commission de 20 % sur chaque étui acheté. Pour créer chaque étui, Renee prend des images haute résolution des œuvres soumises et utilise une imprimante à sublimation pour transférer le motif sur les étuis. Les artistes utilisent des supports allant de la photographie à la peinture acrylique. L’entreprise peut désormais compter sur huit artistes différents, chacun ayant sa propre collection. 

    « Nous avons vendu plus de 100 étuis, et nous continuons d’enrichir nos collections artistiques, mentionne Renee. Nous sommes débordants d’enthousiasme pour l’avenir de l’entreprise et extrêmement reconnaissants envers les personnes qui soutiennent ces artistes locaux. »

    Renee_Xie

    Marion Miller – Moonbeam

    Timmins

    Ventes d’accessoires en tissu

    La ville de Moonbeam, en Ontario, est connue pour sa soucoupe volante installée le long de la route, mais elle pourrait bientôt l’être aussi en tant que ville natale de la jeune entrepreneure Marion Miller. Marion a décidé de faire de son passe-temps un travail à plein temps cet été. Couturière de talent, elle réalise des chapeaux de pêche, des parures de cheveux élastiques, des masques et des serre-tête personnalisés.

    Ses produits sont uniques. Les matériaux qu’elle utilise sont à 80 % des matériaux recyclés ce qui lui permet de réduire son empreinte carbone. Marion achète des tissus amusants et couverts de motifs dans des magasins d’occasion de la région de Kapuskasing, et elle les transforme en objets à porter amusants.

    Elle accepte les commandes personnalisées, et certains de ses produits sont réversibles. Marion a réalisé la plupart de ses ventes sur Facebook et en personne au marché de producteurs locaux du camping de Twin Lakes. Le programme Entreprise d’été a aidé Marion à lancer sa propre entreprise à très faible coût et à tirer parti des compétences entrepreneuriales qu’elle avait déjà.

    Marion_Miller

    Adam Pinard – Unconditional Design

    Sudbury

    Le succès par la conception

    Adam Pinard terminait son baccalauréat en administration des affaires à l’Université Laurentienne lorsqu’il a entendu parler du programme Entreprise d’été. Après en avoir discuté avec un collègue diplômé et ancien participant du même programme en 2019, Adam a vu l’occasion de poursuivre son rêve et de lancer Unconditional Design, sa propre agence de création.

    Voici ce qu’il dit : « Le programme Entreprise d’été a été incroyable. Ce programme m’a permis de grandir énormément en peu de temps. J’ai toujours voulu créer une entreprise et le programme m’a poussé à me concentrer sur l’aspect le plus difficile : le démarrage. »

    Au cours de l’été, Adam a travaillé sur plusieurs projets dans la collectivité. Parmi ses clients figuraient des agences immobilières, des magasins de détail et des sociétés de marketing locales. Adam a aussi vu une occasion à ne pas manquer de participer à un projet pour Northern Ontario Families of Children with Cancer avec d’autres organismes locaux et des joueurs de la LNH. Adam a utilisé l’argent de sa subvention pour acheter et mettre à niveau son équipement. Il a aussi aimé son expérience dans le cadre du programme Entreprise d’été.

    « Ce programme m’a aidé à bâtir ma confiance en mes compétences, mes capacités et mon ingéniosité, dit-il. J’ai rencontré des gens formidables, noué des relations incroyables et trouvé des mentors extraordinaires pour m’aider à développer mon entreprise d’été. »

    Adam_Pinard

    Mis à jour : 06 janvier 2022
    Date de publication : 31 août 2021