À propos de la fauconnerie

La fauconnerie est une activité de plein air consistant à chasser le gibier comme les lapins et les faisans à l’aide d’un oiseau de proie spécialement dressé comme la buse à queue rousse ou le faucon émerillon.

Il s’agit d’une activité réglementée dans notre province qui offre une occasion unique d’interagir et de travailler avec des oiseaux de proie tout en profitant des espaces sauvages de l’Ontario.

Si vous souhaitez devenir fauconnier, communiquez avec le bureau de district du ministère de votre région ou consultez le site Web de l’Ontario Hawking Club (en anglais seulement).

Oiseaux de proie utilisés pour la fauconnerie

Deux types d’oiseaux de proie sont utilisés pour la fauconnerie en Ontario :

  • les oiseaux natifs de l’Ontario
  • les oiseaux non indigènes

Si vous voulez pratiquer la fauconnerie avec un oiseau natif, vous devez détenir un permis de fauconnier.

Il n’est pas nécessaire de détenir un permis pour pratiquer la fauconnerie avec des oiseaux non indigènes, mais il existe d’autres exigences.

Oiseaux natifs

Les espèces suivantes sont classées dans la catégorie des oiseaux natifs de fauconnerie :

  • pygargue à tête blanche
  • aigle royal
  • faucon pèlerin
  • autour des palombes
  • faucon gerfaut
  • busard Saint-Martin
  • petite buse
  • épervier de Cooper
  • buse à épaulettes
  • buse à queue rousse
  • épervier brun
  • crécerelle d’Amérique
  • faucon émerillon
  • grand-duc d’Amérique
  • chouette épervière
  • harfang

Oiseaux non indigènes

Les espèces suivantes sont classées dans la catégorie des oiseaux non indigènes de fauconnerie :

  • faucon des prairies
  • faucon sacre
  • faucon lanier
  • faucon Laggar
  • buse de Harris
  • buse rouilleuse
  • buse de Swainson
  • aigle de Bonelli
  • crécerelle d’Europe
  • épervier d’Europe
  • aigle ravisseur
  • aigle des steppes

Possession d’un oiseau de fauconnerie qui est une espèce en péril

Les personnes détenant un permis de fauconnier en Ontario ont l’autorisation de posséder, de transporter, d’acheter et de vendre les oiseaux de fauconnerie élevés en captivité qui figurent sur la liste des espèces en péril de l’Ontario dans la catégorie des espèces disparues, en voie de disparition ou menacées.

Exigences pour la chasse à l’aide d’oiseaux natifs

Pour chasser avec un oiseau de fauconnerie natif de l’Ontario, il vous faut :

  • détenir un permis de chasse au petit gibier
  • identifier chaque oiseau à l’aide d’une bague numérotée
  • tenir un journal de chasse dans lequel consigner l’information pour chaque événement de fauconnerie : 
    • le nom et le numéro de permis de la personne qui garde l’oiseau
    • la date de consignation de l’événement de fauconnerie
    • l’espèce et le numéro de bague de l’oiseau
    • une description de l’événement ou de l’opération commerciale concernant l’oiseau
    • les noms, adresses et numéros de permis de fauconnier des autres personnes concernées
    • les détails de blessures ou de décès d’oiseau, le cas échéant

Le journal de chasse doit être conservé pendant cinq ans et les données consignées doivent être exactes.

Il vous faudra également un des trois types de permis de fauconnier suivants :

  • permis d’apprenti fauconnier
  • permis général de fauconnier
  • permis commercial de fauconnerie

Si vous souhaitez faire une demande de permis de fauconnier, communiquez avec le bureau de district du ministère de votre région.

Permis d’apprenti fauconnier

Si vous êtes novice et que vous souhaitez pratiquer la fauconnerie avec un oiseau natif, vous devez obtenir un permis d’apprenti fauconnier.

Ce permis exige que vous déteniez un permis de chasse au petit gibier, que vous suiviez une formation auprès d’un fauconnier chevronné et que vous terminiez le programme d’apprentissage offert par l’Ontario Hawking Club.

Pour terminer le programme d’apprentissage, vous devez suivre au moins 30 heures de cours en fauconnerie (sur le terrain ou en classe) pendant une période de 15 mois englobant à deux reprises le mois d’octobre.

L’achèvement avec succès de ce programme d’apprentissage vous autorise à faire une demande de permis général de fauconnier.

Vous pouvez vous procurer une liste des mentors (parrains) pouvant guider votre apprentissage auprès de l’Ontario Hawking Club (en anglais seulement) ou du bureau de district du ministère de votre région.

Veuillez vous adresser au bureau de district du ministère de votre région pour en savoir plus long sur le permis d’apprenti fauconnier, y compris les détails du processus de demande. Veillez à faire une demande de permis en temps opportun. Prévoyez un délai d’attente d’au moins six semaines entre le moment de la demande de permis et le moment de la demande d’autorisation de capturer un rapace sauvage.

Permis général de fauconnier

Pour obtenir un permis général de fauconnier, vous devez détenir un permis valide de chasse au petit gibier et remplir au moins 1 des conditions suivantes :

  • avoir terminé avec succès le programme d’apprentissage offert par l’Ontario Hawking Club
  • être titulaire d’un permis d’exercice de la fauconnerie dans une autre région administrative pendant deux années consécutives au cours des cinq dernières années
  • être titulaire d’un permis général de fauconnier ou d’un permis commercial de fauconnerie délivré au cours des cinq dernières années

Veuillez vous adresser au bureau de district du ministère du de votre région pour en savoir plus long sur le permis général de fauconnier, y compris les détails du processus de demande. Cela peut prendre jusqu’à six semaines avant que le ministère vous réponde directement et discute en détail de votre demande.

Permis commercial de fauconnerie

Pour l’élevage d’oiseaux de fauconnerie, vous devez détenir un permis commercial de fauconnerie ainsi qu’un permis valide de permis de chasse au petit gibier.

Pour détenir un permis commercial de fauconnerie, vous devez remplir au moins 1 des conditions suivantes :

  • être titulaire d’un permis général de fauconnier depuis cinq ans
  • faire la démonstration que vous avez gardé en captivité des oiseaux de proie pendant cinq ans avant de faire une demande de permis commercial

Veuillez vous adresser au bureau de district du ministère de votre région pour en savoir plus long sur le permis commercial de fauconnerie, y compris les détails du processus de demande. Veuillez prendre note que cela peut prendre jusqu’à six semaines avant que le ministère vous réponde directement et discute en détail de votre demande.

Exigences pour la chasse à l’aide d’oiseaux non indigènes

Il n’est pas nécessaire de détenir un permis de fauconnier pour chasser avec un oiseau non indigène.

Par contre, il est nécessaire de :

  • détenir un permis valide de chasse au petit gibier
  • identifier chaque oiseau à l’aide d’une bague numérotée
  • tenir un journal de chasse dans lequel consigner l’information pour chaque événement de fauconnerie : 
    • le nom et le numéro de permis de la personne qui garde l’oiseau
    • la date de consignation de l’événement de fauconnerie
    • l’espèce et le numéro de bague de l’oiseau
    • une description de l’événement ou de l’opération commerciale concernant l’oiseau
    • les noms, adresses et numéros de permis de fauconnier des autres personnes concernées
    • les détails de blessures ou de décès d’oiseau, le cas échéant

Le journal de chasse doit être conservé pendant cinq ans et les données consignées doivent être exactes.

Règlements pour les fauconniers non-résidents

Si vous ne résidez pas en Ontario et que vous désirez apporter des oiseaux de fauconnerie dans la province pour la chasse, vous devez :

Avant de venir en Ontario, vous devez communiquer avec le bureau de district du ministère de la région dans laquelle vous prévoyez de chasser.

Vous devrez produire :

  • une lettre indiquant vos nom et adresse
  • les dates d’arrivée et de départ
  • le nom des unités de gestion de la faune dans lesquelles vous chasserez
  • les numéros d’identification et des bagues des oiseaux que vous utiliserez pour chasser

À la discrétion du Ministère, on vous remettra peut-être une lettre vous autorisant à chasser. Gardez cette lettre en votre possession pendant la chasse.

Consultez le Résumé des règlements de la chasse annuel pour trouver votre site de chasse.

Consultez la Loi sur la protection d’espèces animales ou végétales sauvages et la réglementation de leur commerce international et interprovincial.

Apprenez-en davantage sur la manière d’obtenir un permis de la CITES.

Les espèces susceptibles d’être chassées en fauconnerie

Les résidents et non-résidents qui dressent un oiseau en dehors de la saison de chasse doivent veiller à ce que l’oiseau ne tue aucun gibier sauvage, comme le lapin à queue de coton et le lièvre d’Europe ainsi que l’écureuil gris et l’écureuil fauve. Vous pourriez être accusé d’avoir pratiqué la chasse hors saison à moins que vous puissiez prouver que vous avez pris les précautions nécessaires pour empêcher votre oiseau de cibler le gibier sauvage.

Vous trouverez les règlements concernant les saisons de chasse au petit gibier particulières des fauconniers dans l’édition annuelle du Résumé des règlements de la chasse.

La chasse aux oiseaux migrateurs est régie par la Loi de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs du gouvernement fédéral.

Pour de plus amples renseignements, envoyez un courriel au Service canadien de la faune à ec.enviroinfo.ec@canada.ca ou composez le numéro sans frais 1 800 668-6767.

Vous pouvez également communiquer par la poste avec le Service canadien de la faune, région de l’Ontario, à l’adresse suivante :

Région de l’Ontario
Service canadien de la faune
Environnement et Changement climatique Canada
4905, rue Dufferin
Toronto (Ont.)
M3H 5T4

Exigences en matière de capture d’oiseaux de proie sauvages

Le Ministère appuie la capture limitée de certaines espèces d’oiseaux de proie à l’état sauvage en vue de leur utilisation comme compagnons de chasse par les fauconniers.

Cette possibilité met en valeur le patrimoine de l’Ontario en matière de chasse en permettant aux fauconniers intéressés de pratiquer la fauconnerie d’une manière traditionnelle.

Les oiseaux de proie capturés vivants dans la nature :

  • ne doivent pas être vendus ou transférés à une autre personne, ou reproduits pour une autre personne;
  • doivent être pris quand ils sont oisillons ou juvéniles, et non quand ils sont adultes
  • doivent être capturés conformément aux pratiques exemplaires traditionnelles et acceptables;
  • doivent être capturés sans endommager leurs nids et en laissant toujours au moins un oisillon dans le nid;
  • doivent être bagués dès la capture;
  • doivent être inscrits correctement dans le registre et le rapport annuel du fauconnier.

Les fauconniers autorisés peuvent capturer des oiseaux vivants seulement parmi les cinq espèces suivantes :

  • l’épervier de Cooper
  • le faucon émerillon
  • la buse à queue rousse
  • l’épervier brun
  • l’autour des palombes

Aucune autre espèce de rapaces ne doit être capturée dans la nature.

Épervier de Cooper, faucon émerillon, buse à queue rousse et épervier brun

Ces quatre espèces peuvent être capturées vivantes par un fauconnier autorisé (apprenti, général ou commercial) sans autre approbation pourvu que les critères énoncés à l’article 25 du Règlement de l’Ontario 668/98 soient remplis.

Tous les ans, entre le 1er mai et le 30 novembre, les fauconniers autorisés peuvent capturer vivant, partout en Ontario, un seul oiseau de proie dans la liste suivante :

  • épervier de Cooper juvénile ou oisillon
  • faucon émerillon juvénile ou oisillon
  • buse à queue rousse juvénile
  • épervier brun juvénile ou oisillon

Lorsque capturés conformément aux règlements, ces quatre espèces peuvent être relâchées dans la nature sans autorisation ministérielle distincte. Lorsque vous relâchez des oiseaux dans la nature, vous devez :

  • les libérer entre le 1er mars et le 30 juin;
  • vous assurer que les rapaces sont en santé et en bonne forme physique;
  • les libérer dans un rayon de 10 km de l’endroit où vous les avez capturés, s’ils ont été pris quand ils étaient oisillons.

Autour des palombes

Les fauconniers titulaires d’un permis général de fauconnier ou d’un permis commercial de fauconnerie qui font une demande et sont sélectionnés pour participer à un tirage, sont autorisés à capturer un autour des palombes.

Les apprentis ne sont pas admissibles au tirage de capture vivant de l’autour des palombes. Cette espèce convient mieux aux fauconniers chevronnés.

Nous ne délivrons que cinq autorisations par année. Ainsi, pas plus de cinq autours des palombes sont capturés dans la nature.

Nous ne délivrons qu’une autorisation par district du ministère, sauf dans les districts d’Aylmer et de Guelph où aucune autorisation n’est délivrée car les autours des palombes y sont plus rares.

Faire une demande d’autorisation de capturer l’autour des palombes

Vous pouvez faire une demande d’autorisation de capturer un autour des palombes entre le 1 février et le 31 mars chaque année. Les autorisations sont valides du 1 mai au 30 novembre durant l’année de délivrance.

Veuillez suivre les étapes ci-dessous pour faire une demande d’autorisation :

  1. Demandez un formulaire de demande à l’adresse mnrf.falconry@ontario.ca.
  2. Remplissez le formulaire de demande et retournez-le par courriel à l’adresse mnrf.falconry@ontario.ca d’ici le 31 mars pour participer au tirage.

Lorsque vous remplissez une demande, assurez-vous de bien indiquer au plus cinq districts du  ministère, par ordre de préférence, où vous aimeriez capturer un autour des palombes.

À mesure qu’un nom de demandeur est tiré, nous attribuerons au demandeur son premier choix de district, dans la mesure où ce district est disponible.

Si nous tirons au sort le nom d’une personne qui a indiqué dans sa demande moins de cinq districts et que ces districts ont déjà tous été attribués, aucune autorisation ne sera délivrée pour cette demande. Pour éviter cette situation, nous vous recommandons d’indiquer cinq districts dans votre demande. Cela veut dire que si vous êtes sélectionné dans le cadre du tirage, une autorisation vous sera accordée.