À propos

L’Inventaire des ressources forestières (IRF) fournit des informations sur les espèces d’arbres, y compris sur les aspects suivants :

  • composition
  • aire de répartition
  • âge
  • répartition

Chaque inventaire des ressources forestières de l’Ontario nous permet d’appuyer les décisions relatives à la gestion des ressources et à l’utilisation des terres et contribue à maintenir des environnements naturels et sains.

L’inventaire des ressources forestières de chaque unité de gestion forestière est légalement requis en vertu de la Loi de 1994 sur la durabilité des forêts de la Couronne. Tous les 10 ans, le ministère crée un nouveau plan de gestion forestière dans lequel les données d’inventaire sont mises à jour et doivent être conformes aux exigences détaillées dans la Loi.

L'IRF de l’Ontario est également utilisé pour répondre aux exigences provinciales, fédérales et internationales en matière de rapports.

Territoire couvert par l’Inventaire des ressources forestières

Un inventaire amélioré englobe environ 555 000 kilomètres carrés de forêts et de terres humides. Ce territoire couvre des zones qui sont :

  • des unités de gestion forestière désignées
  • de grands parcs sélectionnés adjacents aux unités de gestion forestière désignées, anciennement considérés comme la « zone visée »
  • la partie sud du Grand Nord

Différentes techniques d’inventaire sont utilisées pour saisir et cartographier les données sur la couverture terrestre, tant pour le Grand Nord (couverture des terres dans le Grand Nord) que pour les régions du Sud de l’Ontario (Système d’information sur les terres du Sud de l’Ontario).

Carte des unités de gestion forestière

La zone couverte par l’Inventaire des ressources forestières comprend :

  • les terres accordées au secteur forestier en vertu d’un permis
  • les terres non accordées qui se trouvent dans :
    • des unités de gestion forestière désignées
    • des parcs provinciaux, des parcs nationaux et des zones protégées
    • un territoire privé (voir la Figure 1)
Carte de l’Inventaire amélioré des ressources forestières de l’Ontario. Les zones marquées de croix vertes représentent le territoire sondé pour la zone du projet d’inventaire des ressources forestières et les zones en rouge avec lignes diagonales rouges représentent la zone Grand Nord de l’inventaire des ressources forestières.

Figure 1. La zone étudiée pour l’Inventaire amélioré des ressources forestières (IRF) de l’Ontario de 2007–2017 comprenait la zone visée et les parties sud du Grand Nord. La zone saisie par le programme de l'IRF, d’après un ensemble complet d’attributs de l'IRF et un calendrier de livraison, peut parfois changer en fonction des besoins d’information. Par exemple, en 2007-2017, l'IRF comprenait la zone visée et la partie sud des terres désignées comme le Grand Nord, mais les zones d’inventaire en 2018-2028 ne comprennent pas cette partie du Grand Nord.

Investir dans des technologies et des méthodes avancées

Le secteur forestier de l’Ontario a besoin de renseignements justes sur la couverture forestière ainsi que sur l’emplacement, la quantité et la qualité des produits forestiers au sein des unités de gestion forestière.

Les versions antérieures de l’Inventaire des ressources forestières ont été dressées d’après des photographies numériques aériennes et des levés sur le terrain. Plus récemment, le gouvernement de l’Ontario a investi 84,5 millions de dollars dans des techniques modernes afin de recueillir des données plus précises sur l’approvisionnement en bois en Ontario. Nous utilisons maintenant l’imagerie aérienne et les technologies de télédétection, y compris la technologie de détection et de télémétrie par la lumière (LiDAR), pour approfondir les données sur les ressources forestières afin de mieux diriger la planification de la gestion forestière et la prise de décision à cet égard.

Dans le cadre de cette méthode renforcée, jusqu’à 19 millions de dollars seront investis pour mener des études sur le terrain afin de :

  • étalonner les données LiDAR
  • développer des modèles de croissance forestière
  • produire des rapports sur l’état des ressources forestières

Avantages de la modernisation

Des données fiables et détaillées sur les ressources forestières sont essentielles à la planification et à la prise de décision opérationnelle afin de gérer la durabilité des forêts.

La technologie LiDAR nous permet de mesurer la structure de la forêt et la couverture terrestre, ce qui donne une image tridimensionnelle qui fournit des données précises sur la hauteur des arbres et l’élévation du sol. Cette mesure au laser est plus précise et plus détaillée que les précédentes méthodes d’interprétation manuelle des photos aériennes. En combinant la technologie LiDAR avec des mesures sur le terrain, nous pouvons obtenir d’autres données d’estimation, telles que le volume de bois et la surface terrière. Dans l’ensemble, les investissements dans un inventaire modernisé des ressources forestières permettront de fournir des données plus détaillées, plus exactes et plus précises que celles qui sont disponibles par les moyens d’inventaire conventionnels.

Réalisation de l’Inventaire

Les ensembles de données d’inventaire sont mis à jour pour refléter tous les changements qui se produisent dans la forêt. Les changements dans les zones forestières peuvent être les suivants :

  • régénération de zones précédemment touchées par des perturbations et des changements d’aménagement des terres (terres agricoles abandonnées, construction de routes, etc.)
  • des arbres récoltés pour produire des produits forestiers
  • les renseignements sur les perturbations
  • les arbres perdus ou endommagés par un feu de forêt, des insectes, des maladies ou le vent
  • la croissance des arbres et la succession des forêts

L’information tirée des inventaires forestiers est essentielle à la planification des ressources forestières ainsi qu’à la prise de décision par le ministère en matière de politique.

L’intégration de la technologie LiDAR dans le processus d’inventaire, combinée à un programme de terrain statistiquement conçu, permet d’obtenir des données d’inventaire plus opportunes, car une partie du traitement est désormais automatisée – ce qui raccourcit la période de production de l’inventaire. La production actuelle des bases de données de l'IRF comporte plusieurs étapes :

  1. Acquisition de données par la technologie LiDAR et par des techniques optiques sur la zone d’inventaire.
  2. Traitement des données pour développer des produits de modélisation du terrain et du couvert forestier.
  3. Évaluation de la qualité des données et des produits développés.
  4. Acquisition de données de terrain aux fins de modélisation et de validation.
  5. Combinaison des données par technologie LiDAR et des données de terrain pour générer des modèles prédictifs et des attributs forestiers.
  6. Cartographie des attributs forestiers et mise à disposition des produits d’inventaire.
  7. Gestion continue des données d’inventaire.
Produit du modèle numérique de terrain donnant un aperçu détaillé du territoire en illustrant l’élévation de la terre, des routes, des lacs, des arbres, des régions urbaines et des zones résidentielles.
Figure 2. Cette image représente des points d’élévation dans un modèle de terrain numérique.

Les modèles de terrain numériques sont générés à partir des données obtenues par la technologie LiDAR et des techniques optiques et fournissent des vues précises et détaillées des éléments suivants :

  • routes
  • lacs
  • arbres
  • zones urbaines
  • zones résidentielles

Ce modèle de terrain numérique nous permet ainsi de créer un modèle tridimensionnel pour tirer des données de la photo.

Contact

Pour obtenir plus d’informations, envoyez un courriel à info.mnrfscience@ontario.ca.

Mis à jour : 19 octobre 2021
Date de publication : 11 mars 2019