Infection

Vous pouvez être infecté par le virus de la rage si un animal infecté vous mord ou s’il y a contact de la salive d’un animal malade avec votre bouche, votre nez, vos yeux, ou une coupure, une plaie ouverte ou une autre blessure.

La rage ne peut être transmise par un contact avec le sang, l’urine ou les fèces d’un animal infecté. Communiquez avec votre médecin de famille ou le bureau de santé de votre région si vous avez été exposé, car vous pourriez encore être à risque d’autres maladies et parasites.

Si vous avez été exposé à la rage, vous devez être traité immédiatement. Sans traitement, la rage est presque toujours mortelle.

Si vous avez été exposé à la rage

Si vous avez été exposé à la salive d’un animal qui pourrait être enragé :

  • laver la morsure ou l’égratignure avec du savon et de l’eau chaude immédiatement (utilisez un assainissant pour les mains s’il n’y a pas de savon ni d’eau disponibles);
  • communiquez avec votre médecin de famille ou rendez-vous immédiatement à l’hôpital le plus proche pour obtenir un traitement;
  • signalez la morsure ou l’égratignure au bureau de santé publique de votre région.

Symptômes de la rage chez les humains

Chez les adultes, les signes de la rage apparaissent généralement dans les 2 à 8 semaines après l’exposition. Dans de rares cas, il peut s’écouler un an ou plus avant que les signes se manifestent. Cela dépend de l’endroit où vous avez été mordu, de la gravité de la morsure et de la souche du virus en cause.

Les symptômes précoces de la rage peuvent inclure :

  • un engourdissement autour du site de la morsure,
  • de la fièvre,
  • un mal de tête,
  • une sensation de malaise généralisé.

Plus tard, les symptômes de la rage pourraient comprendre :

  • une démangeaison autour du site de la morsure (même si la plaie est déjà guérie);
  • des spasmes musculaires;
  • une peur des courants d’air (aérophobie);
  • une peur de l’eau (hydrophobie);
  • des difficultés respiratoires.

Lorsque les symptômes de la rage commencent à se manifester, la maladie est presque toujours mortelle.

Vaccin antirabique

La rage peut être traitée par un vaccin si vous êtes traité avant l’apparition des symptômes de l’infection virale. Lorsque les symptômes se manifestent, il est trop tard pour être traité.

Vous recevrez cinq injections sur une période de 14 jours. Le traitement est beaucoup moins douloureux aujourd’hui qu’auparavant.

Traitement après l’exposition

Si vous avez été exposé à la rage, vous recevrez :

  • une injection contenant des anticorps pour détruire le virus de la rage, qui est administrée au site de la plaie;
  • quatre injections de vaccin antirabique administrées à la partie supérieure de votre bras au cours d’une période de 14 jours.

Le traitement après l’exposition est couvert par l’Assurance-santé de l’Ontario.

Vaccinations préventives

Si vous croyez être à risque d’une exposition au virus de la rage en raison de votre emploi ou de vos activités, informez-vous auprès de votre fournisseur de soins de santé au sujet de la vaccination contre la rage avant l’exposition.

Vous pouvez obtenir le vaccin contre la rage auprès de votre médecin de famille ou à une clinique santé de voyage. Comme le traitement préventif n’est pas couvert par l’Assurance-santé de l’Ontario, vous devrez en assumer les frais. Votre médecin peut vous renseigner sur les coûts du traitement.

La vaccination préventive est recommandée pour les personnes qui :

  • prévoient voyager dans une région à risque élevé d’infection;
  • travaillent dans un secteur à risque élevé comme :
    • les piégeurs,
    • les gardiens d’animaux sauvages,
    • les vétérinaires,
    •  les employés d’abattoirs.

Vous recevrez trois injections au cours d’une période de 21 jours. La durée de l’immunité à la rage varie d’une personne à une autre. Si, avec le temps, vous continuez à être à risque d’exposition plus élevé, vous devrez faire vérifier votre niveau d’immunité tous les un à deux années au cas où vous auriez besoin d’une injection de rappel.

Animaux qui portent le virus de la rage

Animaux sauvages

Au Canada, les animaux qui transmettent le plus souvent la rage sont les chauves-souris, les mouffettes, les renards et les ratons laveurs.

En Ontario, les chauves-souris représentent la menace la plus importante de transmission aux humains car, contrairement à d’autres animaux, ils ne peuvent être vaccinés en consommant des appâts contenant le vaccin déposés dans des zones urbaines, forestières, rurales ou agricoles.

Animaux de compagnie

Les animaux de compagnie peuvent aussi transmettre le virus de la rage.  Un chat ou un chien infecté peuvent exposer un grand nombre de personnes au virus.

En Ontario, la loi vous oblige, à vous assurer que l’immunisation de vos animaux de compagnie contre la rage est à jour.

Les animaux de compagnie provenant d’autres pays ou régions du Canada pourraient être à risque plus élevé d’avoir été exposés à la rage avant d’arriver en Ontario.

Apprenez-en davantage sur la rage chez les animaux de compagnie.

Mis à jour : 03 juin 2021
Date de publication : 01 juin 2016