Aperçu

La rage est causée par un virus transmis par la salive d’un mammifère infecté à n’importe quel autre mammifère, y compris le bétail, les animaux de compagnie, les animaux sauvages et les humains.

Les animaux autres que les mammifères, y compris le poisson, la volaille, les oiseaux, les reptiles et les amphibiens (p. ex. les grenouilles et les crapauds) ne peuvent pas contracter la rage.

La rage est presque toujours mortelle. Lorsque les symptômes de la rage apparaissent, l’animal meurt généralement dans les quelques jours suivants.

Comment les animaux de compagnie contractent-ils la rage?

Votre animal de compagnie peut contracter la rage :

  • s’il est mordu par un animal enragé;
  • s’il y a contact de la salive, du tissu cérébral ou de la moelle épinière d’un animal infecté avec une coupure, une plaie ouverte, une blessure, la gueule, le museau ou les yeux de l’animal exposé.

Même un cadavre gelé d’animal peut contenir un virus de la rage vivant.

Période d’incubation

La période d’incubation est celle qui s’étend entre l’exposition au virus de la rage et le début des symptômes de la maladie.

La plupart des animaux de compagnie présentent des signes de la maladie dans les deux semaines après une exposition au virus. Dans certains cas, cependant, il peut s’écouler plusieurs mois avant que les symptômes se manifestent. Cela dépend de la voie de pénétration du virus dans le corps de l’animal, de la quantité de virus introduite, ainsi que de la souche virale à laquelle l’animal a été exposé.

Période d’infection

Si votre animal de compagnie est infecté par le virus de la rage, il peut le transmettre à d’autres animaux de compagnie et à des humains dès que le virus est présent dans sa salive. Cette transmission peut survenir jusqu’à 10 jours avant que l’animal commence à présenter des symptômes de rage.

Si vous-même ou une autre personne avez été exposés au virus de la rage, communiquez avec le bureau de santé de votre région.

Symptômes de la rage

Les symptômes de la rage chez les animaux de compagnie incluent ce qui suit :

  • un changement de comportement, c’est-à-dire que l’animal :
    • est plus tranquille et déprimé;
    • est anormalement amical lorsqu’il est généralement timide;
    • est plus agressif à l’égard des humains, des animaux, des objets et même de son propre corps;
  • souffre d’un manque d’appétit ou a de la difficulté à manger ou à boire;
  • aboie ou miaule différemment;
  • salive de façon excessive;
  • mord le site de la blessure où il a été exposé au virus de la rage;
  • réagit de façon excessive au toucher, au bruit ou à la lumière;
  • chancelle ou tombe;
  • est partiellement ou complètement paralysé (incapable de bouger).

Lorsqu’un animal de compagnie présente des symptômes, il meurt généralement dans les 7 à 10 jours suivants.

Il est possible que mon animal de compagnie soit atteint de la rage

Si vous croyez que votre animal de compagnie a contracté la rage :

  • placez votre animal seul dans un endroit tranquille et sombre;
  • communiquez avec votre vétérinaire immédiatement;
  • gardez votre animal à l’écart des humains et des autres animaux;
  • si vous-même ou une autre personne avez été mordus par l’animal, communiquez avec le bureau de santé publique de votre région.

Si vous croyez que votre animal de compagnieest entré en contact avec un animal enragé, communiquez avec votre vétérinaire.

Il ou elle vous demandera de l’information afin d’essayer de déterminer si votre animal de compagnie a été exposé.

Votre vétérinaire pourrait vacciner votre animal dans les 7 jours suivants (même s’il a déjà reçu tous ses vaccins) dans le cas où :

  • il ou elle détermine que votre animal pourrait avoir été exposé au virus de la rage;
  • la bête à laquelle votre animal a été exposé est impossible à retrouver afin de la soumettre à un test de dépistage de la rage;
  • les tests montrent que la bête à laquelle votre animal a été exposé est atteinte de la rage.

Confinement de votre animal de compagnie

S’il s’avère que votre animal de compagnie pourrait avoir été exposé au virus de la rage, il doit être observé ou confiné. Votre animal pourrait demeurer chez vous pendant la période de confinement, si vous pouvez vous assurer qu’il ne viendra pas en contact avec d’autres personnes ou animaux.

Si l’immunisation de votre animal contre la rage :

  • était à jour avant l’exposition, l’animal doit demeurer en observation à la maison pendant 45 jours;
  • n’était pas à jour avant l’exposition, l’animal doit être confiné pendant une période allant de 3 à 6 mois.

Communiquez avec votre vétérinaire pour connaître les règles d’observation ou de confinement.

Test de dépistage de la rage

Il est impossible d’effectuer un test de dépistage de la rage avant que l’animal meure ou soit euthanasié.

Le test peut être planifié par votre vétérinaire en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO).

À l’intention des vétérinaires

Si vous avez besoin d’aide pour évaluer, prendre en charge ou dépister la rage chez un animal de compagnie, un animal d’élevage ou un animal sauvage potentiellement exposé ou enragé, veuillez communiquer avec le Centre d’information agricole du ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, en composant le 1 877 424-1300.

Vaccin contre la rage

Dans la plupart des régions de l’Ontario, vous devez faire vacciner votre chat ou votre chien dès l’âge de trois mois, et son immunisation doit être tenue à jour pendant toute sa vie.

Après avoir été vacciné pour la première fois, l’animal doit recevoir un vaccin de rappel au cours de l’année qui suit la date de ce premier vaccin. Ensuite, l’animal doit être vacciné contre la rage tous les 1 à 3 ans selon le type de vaccin qu’utilise votre vétérinaire. Les vaccins contre la rage utilisés au Canada protègent les animaux de compagnie contre toutes les souches de rage en Amérique du Nord.

Vous pourriez être passible d’amende si votre animal de compagnie n’est pas vacciné contre la rage.

Même les chats d’intérieur doivent être vaccinés.

Communiquez avec le bureau de santé régional pour connaître les règles de la vaccination dans votre secteur, et prenez rendez-vous auprès de votre vétérinaire pour faire vacciner votre(vos) animal(aux) de compagnie. Apprenez-en davantage sur les règles de l’immunisation contre la rage

Réduire le risque de rage

Ne permettez pas à votre animal de compagnie de se promener sans surveillance, surtout la nuit lorsque les chauves-souris, les renards, les ratons laveurs et les mouffettes sont le plus souvent actifs, étant donné que ces animaux sont les principaux porteurs du virus de la rage au Canada.

Apprenez-en davantage sur la rage chez les animaux sauvages.

Appâts contenant un vaccin antirabique à l’intention des animaux sauvages

L’Ontario lutte contre la rage en déposant dans des zones urbaines, forestières, rurales et agricoles des appâts qui contiennent un vaccin. Des appâts sont déposés à l’intention des animaux sauvages si des cas de rage chez ces animaux ont été découverts dans la région pendant l’année en cours ou l’année précédente.

Les appâts vaccinaux ne sont pas destinés aux animaux et ne les protégeront pas de la rage. Les animaux doivent continuer à se faire vacciner par leur vétérinaire pour assurer une immunisation efficace contre la rage.

Apprenez-en davantage sur les appâts vaccinaux pour animaux sauvages.

Voyage aux États-Unis

Pour entrer aux États-Unis et revenir au Canada, vous devez avoir un certificat de vaccination à jour signé par votre vétérinaire.

Vous devez attendre 30 jours après la vaccination de votre chien pour traverser la frontière.

Si votre chien est âgé de moins de 4 mois, il ne sera pas admis aux États-Unis.

Dans certaines régions des États-Unis, le risque d’exposition de votre chien au virus de la rage pourrait être plus élevé qu’en Ontario.

D'autres animaux de compagnie peuvent avoir des exigences différentes. Vérifiez les exigences de votre destination et/ou parlez avec votre vétérinaire avant de voyager.

Apprenez-en davantage sur les règles d’admission d’un chien aux États-Unis (anglais seulement).

Risque de rage

Le dernier cas de rage signalé chez un animal de compagnie dans la province remonte à 2019. Il s’agissait d’un chien dans le Comté de Niagara. Le risque d’infection de votre animal de compagnie par le virus de la rage est plus faible aujourd’hui que dans le passé, grâce à nos efforts pour :

  • lutter contre la rage chez les animaux sauvages;
  • vacciner les animaux de compagnie.

En Ontario, on signale encore des cas de rage, surtout chez les chauves-souris, les renards, les mouffettes et les ratons laveurs. Les mesures de lutte contre la rage en Ontario sont efficaces en ce qui concerne la plupart de ces espèces (sauf les chauves-souris, pour lesquelles ces mesures n’existent pas).

Mis à jour : 03 juin 2021
Date de publication : 01 juin 2016