Aller au contenu principal

Les peuples autochtones de l’Ontario

Téléchargement 2 Mo PDF

Dans cette page Skip this page navigation

    Profil démographique

    • L’Ontario est la province où l’on compte la plus importante population autochtone au Canada (374 395)*. Le second groupe le plus important se trouve en Colombie-Britannique (270 580).
    • De 2006 à 2016, la population autochtone de l’Ontario a augmenté de 54 p. 100. Deux phénomènes expliquent cette forte croissance : l’accroissement naturel et une augmentation du nombre de personnes ayant fait une déclaration volontaire de leur ascendance autochtone (Première Nation, Inuit ou Métis).
    • Les Autochtones représentent 2,8 p. 100 de la population totale de l’Ontario.
    • Thunder Bay est la région métropolitaine de recensement où la proportion d’Autochtones est la plus élevée au Canada (12,7 p. 100 de la population).
    • En Ontario, l’âge moyen de la population autochtone est de 33,6 ans tandis que celui des non-autochtones est de 40,7 ans.
    • L’Ontario compte la population des Premières Nations la plus importante du Canada (236 685 personnes ou 24 p. 100 de tous les membres des Premières Nations au Canada).
    • La province compte 120 585personnes qui s’auto-identifient comme Métis, ce qui représente une augmentation de 40 p. 100 par rapport à 2011 et une augmentation de 64 p. 100 depuis 2006.
    • Comptant 3 860personnes, les Inuits représentent 1 p. 100 de la population autochtone de l’Ontario.
    • On compte en Ontario 133communautés des Premières Nations, soit le deuxième plus grand nombre au Canada après la Colombie-Britannique (source : Chefs de l’Ontario).
    • 78 p. 100 des communautés des Premières Nations de l’Ontario se trouvent dans le nord de la province.
    • 1communauté des Premières Nations sur 4 est une communauté éloignée, accessible uniquement par avion pendant l’année ou par chemin de glace en hiver. L’Ontario compte le nombre le plus élevé de communautés des Premières Nations éloignées au Canada.
    • En Ontario, 23 p. 100 des membres des Premières Nations vivent dans une réserve.
    • Parmi les 58 100personnes vivant dans une réserve en Ontario, 93 p. 100 s’identifient comme membres des Premières Nations. Environ 7 p. 100 se déclarent comme étant Métis, Inuits, autres autochtones ou non autochtones.

    ** Dans les statistiques du Recensement original, on emploie le mot « autochtone » pour désigner les membres des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

    *** Toutes les statistiques sont fondées sur une auto-identification en tant qu’Autochtone.

    **** Bien que le Recensement de la population constitue la source de données la plus complète qui soit, certaines organisations autochtones remettent en question la pertinence, au point de vue culturel, de la méthodologie utilisée par Statistique Canada pour effectuer le recensement, méthode qui peut entraîner le sur-dénombrement ou le sous-dénombrement de certaines populations autochtones.

    Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

    Indicateurs socioéconomiques

    Revenu :

    • Chez les Autochtones de l’Ontario âgés de 25 à 64 ans, le revenu total médian est de 33 218 $ (30 819 $ après impôts), comparativement à 42 564 $ chez les personnes non autochtones (37 779 $ après impôts).
    • La fréquence du faible revenu chez les Autochtones de l’Ontario âgés de 25 à 64 ans est de 21 p. 100, un taux plus élevé que celui de la population non autochtone, qui est de 13 p. 100.

    Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

    Éducation :

    • Le taux d’achèvement des études secondaires chez les Autochtones âgés de 20 à 24 ans est de 76 p. 100, un taux inférieur à celui de la population non autochtone, qui est de 93 p. 100. Pour les Premières Nations vivant dans une réserve, le taux est de 45 p. 100.
    • En Ontario, une proportion de 53 p. 100 des Autochtones par rapport à 65 p. 100 chez les non autochtones (de 25 à 64 ans) a poursuivi des études postsecondaires (certificat ou diplôme d’apprenti ou d’une école de métiers, collège ou université).
    • Une proportion de 13 p. 100 des Autochtones de l’Ontario âgés de 25 à 64 ans détient un diplôme universitaire, une hausse de 9 p. 100 par rapport à 2006.

    Source : Statistique Canada, Recensement de la population de 2016

    Espérance de vie :

    • L’espérance de vie chez les Autochtones est encore inférieure de 10 ans à celle de la population non autochtone (71 ans comparativement à 81 ans).

    Source : Statistique Canada, Statistique de l’état civil – tableaux personnalisés

    Intervention du système judiciaire :

    • L’Examen indépendant des services correctionnels de l’Ontario de 2017 révèle que les Autochtones représentent environ 2 p. 100 de la population ontarienne et qu’en 2016, ils constituaient pourtant 13 p. 100 de la population carcérale provinciale. Un Autochtone sur trois a été admis dans un établissement correctionnel de l’Ontario l’an dernier, et plus de la moitié des Autochtones mis en isolement présentaient un risque de suicide. Ces deux taux dépassent ce qui est observé dans la population non autochtone.
    • Les taux d’incarcération chez les Autochtones semblent particulièrement élevés dans le Nord de l’Ontario. En février 2017, Renu Mandhane, commissaire en chef de la Commission ontarienne des droits de la personne, a affirmé dans une entrevue à l’émission CBC News que 90 p. 100 des détenus du centre correctionnel provincial de Kenora étaient autochtones.

    Source : Statistique Canada, Services correctionnels pour adultes


    * Les chiffres concernant la population autochtone ne comprennent pas les résidents de huit réserves de Premières Nations de l’Ontario qui ont été partiellement dénombrées lors du Recensement de 2016 ou omises du recensement.

    Mis à jour : 02 mai 2022
    Date de publication : 29 mars 2018