Vue d’ensemble

Bien que l'Ontario, comme d'autres juridictions, ait pris des mesures pour pouvoir vivre avec la COVID-19 et le gérer à long terme, nous devons encore faire notre part pour nous protéger et protéger les autres, surtout pendant la saison des maladies respiratoires. Il s'agit notamment de pratiquer une bonne hygiène des mains, de porter un masque si nécessaire ou si vous pensez que cela vous convient, de rester à la maison lorsque vous êtes malade et de rester à jour des vaccins.

Pour en savoir plus sur la façon de vous protéger et de protéger les autres, lisez la feuille d'information de Santé publique Ontario.

Vaccins et autres immunisations de routine

Il est important de recevoir le vaccin contre la COVID-19 lorsque vous y êtes admissible et de rester à jour avec les immunisations de routine. Les vaccins sont sûrs, efficaces et constituent le meilleur moyen de vous protéger, vous et votre entourage, contre les maladies infectieuses.

Renseignez-vous sur les vaccins et l'immunisation en Ontario

En savoir plus sur notre programme de vaccination contre la COVID-19

Auto-évaluations et dépistage

Passez l'auto-évaluation COVID-19 pour recevoir des recommandations sur ce que vous devez faire si vous avez des symptômes de maladie ou si vous avez été testé positif à la COVID-19. Faites l’évaluation pour vous-même ou au nom de quelqu'un d'autre.

Faites le dépistage pour l'école et les services de garde d’enfants pour vous assurer que vous ou votre enfant pouvez aller à l'école ou à la garderie en toute sécurité.

Faites le dépistage pour les foyers de soins de longue durée pour savoir s'il est sûr de visiter ou d'aller travailler dans une maison de soins de longue durée.

Restez à la maison

Si vous êtes malade, restez chez vous pour éviter la transmission à d'autres personnes, sauf pour effectuer des tests ou recevoir des soins médicaux si nécessaire.

Vous devriez rester à la maison tant que vous ne remplissez pas toutes les conditions suivantes :

  • amélioration des symptômes depuis au moins 24 heures (ou 48 heures en cas de nausées, vomissements et/ou diarrhée);
  • aucune fièvre;
  • aucun autre symptôme.

Après l'amélioration de vos symptômes et la fin de l'isolement à domicile, les mesures suivantes peuvent constituer une protection supplémentaire contre la propagation de la COVID-19 et d'autres virus respiratoires circulant dans la communauté.

Pendant les 10 jours suivant le début de vos symptômes :

  • portez un masque bien ajusté dans tous les lieux publics;
  • évitez les activités non essentielles pour lesquelles vous devez retirer votre masque (par exemple, le restaurant);
  • évitez les visites non essentielles à toute personne immunodéprimée ou présentant un risque accru de maladie (par exemple, les personnes âgées);
  • évitez les visites non essentielles dans les établissements à haut risque de la communauté, tels que les hôpitaux et les maisons de soins de longue durée.

En cas de questions liées aux directives sur les tests de dépistage de la COVID 19 et l’isolement, appelez la ligne de renseignements provinciale au 1 888 777-0730.

COVID-19 – Conseils de santé

Les symptômes de la COVID-19 et de ses variants vont de légers, comme la grippe et d'autres infections respiratoires courantes, à graves. Si vous vous sentez malade, il est important que vous restiez chez vous et que vous parliez à un fournisseur de soins primaires ou à un médecin si nécessaire.

Si vous présentez les symptômes de la COVID-19 énumérés ci-dessous, considérez que vous avez peut-être le virus et que vous pourriez le transmettre.

  • Un ou plusieurs des éléments suivants :
    • fièvre ou frissons;
    • toux;
    • essoufflement;
    • diminution ou perte du goût ou de l’odorat.
  • Un ou plusieurs des éléments suivants :
    • nez qui coule ou congestion nasale;
    • mal de tête;
    • fatigue extrême;
    • mal de gorge;
    • douleurs musculaires ou articulaires;
    • symptômes gastro-intestinaux (p. ex., vomissements ou diarrhée).

Si vous présentez des symptômes graves nécessitant des soins médicaux, tels qu'un essoufflement ou une douleur thoracique, appelez le 911 et informez-les que vous êtes peut-être atteint de la COVID-19.

Si vous avez des symptômes de la COVID-19

Restez chez vous et isolez-vous jusqu'à ce que toutes les conditions suivantes soient remplies :

  • amélioration des symptômes depuis au moins 24 heures (ou 48 heures en cas de nausées, vomissements et/ou diarrhée);
  • aucune fièvre;
  • aucun autre symptôme.

Apprenez à vous auto-isoler correctement lorsque vous avez le COVID-19

Ne quittez pas votre domicile sauf pour vous faire tester pour visiter un Centre d'évaluation clinique ou en cas d'urgence médicale. Si vous présentez des symptômes graves, comme des douleurs thoraciques ou des difficultés à respirer, rendez-vous aux urgences les plus proches.

Vous devez ensuite continuer à prendre des précautions supplémentaires jusqu'à 10 jours après le début de vos symptômes.

Si vous êtes immunodéprimé/e

Si vous êtes immunodéprimé/e et le test de dépistage de la COVID-19 est positif ou vous n’avez pas fait de dépistage, vous devriez rester chez vous pendant 10 jours et suivre les conseils ci-dessous sur les points suivants COVID-19 – Dépistage et traitement, car vous pourriez profiter de thérapies offertes pour prévenir une maladie grave.

Si votre test de dépistage de la COVID-19 est négatif, vous pouvez cesser de vous isoler chez vous une fois que vos symptômes s’atténuent depuis au moins 24 heures (48 heures en cas de nausées, de vomissements ou de diarrhée) et que vous n’avez pas de fièvre.

Vous pouvez alors prendre des précautions supplémentaires pendant jusqu’à 10 jours après l’apparition de vos symptômes comme protection additionnelle contre la propagation de la COVID-19 et d’autres virus de maladies respiratoires circulant dans la collectivité.

Si vous travaillez dans un environnement à haut risque

Si vous présentez des symptômes de la COVID-19 ou si vous avez été testé positif au COVID-19 et que vous travaillez dans un environnement à haut risque (tel qu'un hôpital, une maison de soins de longue durée ou une maison de retraite), vous devez en parler à votre employeur et suivre les directives de votre lieu de travail pour le retour au travail.

Informez les autres de leur exposition

Dites aux membres de votre famille et à vos proches que vous êtes malade et renvoyez-les à la section sur les précautions supplémentaires ci-dessous.

Un contact étroit est une personne avec laquelle vous avez été à moins de deux mètres pendant au moins 15 minutes, ou plusieurs fois moins longtemps, sans prendre de mesures telles que le masquage, la distanciation et/ou l'utilisation d'un équipement de protection individuelle, dans les 48 heures précédant le début de vos symptômes ou votre résultat positif au test, selon la première éventualité.

Soutien si vous avez besoin de vous isoler

Si vous avez besoin d'aide, visitez la page COVID-19 :Soutien aux personnes. La page contient des informations sur :

  • utilisation des installations d'isolement;
  • orientation vers des aides et des organismes communautaires;
  • soutien en matière de santé mentale;
  • services de messagerie et de livraison de produits alimentaires et de première nécessité;
  • ressources supplémentaires disponibles pour soutenir l'isolement par le biais de la stratégie des collectivités prioritaires.

Vous pouvez également contacter votre bureau de santé local pour plus d'informations.

Précautions supplémentaires

Prendre des précautions supplémentaires peut ajouter une couche de prévention supplémentaire contre la propagation du COVID-19 et d'autres virus respiratoires circulant dans la communauté.

Si l'une des situations suivantes s'applique à vous, vous devez prendre les précautions supplémentaires énumérées ci-dessous :

  • vos symptômes de la COVID-19 se sont améliorés et vous ne vous isolez plus à la maison;
  • vous avez été exposé à une personne atteinte de la COVID-19, mais ne présentez aucun symptôme;
  • vous avez obtenu un résultat de test positif à la COVID-19 mais ne présentez aucun symptôme.

Pendant les 10 jours suivant le début de vos symptômes, le dernier jour d'exposition ou un résultat positif au test :

  • surveiller l'apparition ou de l'aggravation des symptômes;
  • passer un test (selon l'admissibilité) en cas de symptômes nouveaux ou différents;
  • porter un masque bien ajusté autant que possible dans tous les lieux publics, sauf si :
    • vous l'enlevez temporairement pour des activités essentielles (par exemple, lorsque vous mangez dans un espace partagé à l'école/au travail) tout en gardant la plus grande distance possible avec les autres;
    • vous êtes dans l'incapacité de porter un masque (comme les enfants de moins de deux ans);
  • évitez les activités non essentielles pour lesquelles vous devez retirer votre masque (par exemple, jouer d'un instrument à vent, pratiquer un sport qui nécessite de retirer son masque, aller au restaurant);
  • évitez de vister toute personne immunodéprimée ou présentant un risque accru de maladie (par exemple, les personnes âgées);
  • évitez les visites non essentielles dans les établissements à haut risque, tels que les hôpitaux et les maisons de soins de longue durée.

Si vous êtes immunodéprimé et que le test de dépistage de la COVID-19 est positif, mais que vous n'avez pas de symptômes, vous devez rester à la maison pendant 10 jours et suivre les conseils ci-dessous sur les points suivants COVID-19 – Dépistage et traitement, car vous pouvez bénéficier des thérapies disponibles pour prévenir une maladie grave.

Si vous avez été exposé à la COVID-19 et que vous travaillez dans un environnement à haut risque (tel qu'un hôpital, une maison de soins de longue durée ou une maison de retraite), vous devez en parler à votre employeur et suivre les directives de votre lieu de travail pour le retour au travail.

Obtenez plus d'informations pour les aidants naturels, les membres du ménage et les proches contacts

COVID-19 – Dépistage et traitement

Dépistage de la COVID-19

Deux principaux tests financés par les fonds publics sont disponibles en Ontario pour les personnes admissibles : les tests antigéniques rapides et les tests moléculaires, qui comprennent à la fois la réaction en chaîne par polymérase (PCR) et les tests moléculaires rapides.

En cas de questions liées aux directives sur les tests de dépistage de la COVID 19 et l’isolement, appelez la ligne de renseignements provinciale au 1 888 777-0730.

Traitements antiviraux COVID-19

Les traitements antiviraux contre la COVID-19 sont disponibles pour les personnes présentant des symptômes et ayant obtenu un résultat positif au test (PCR ou test rapide de l'antigène) qui présentent un risque élevé de maladie grave résultant de la COVID-19.

Découvrez si vous avez droit à un dépistage ou à un traitement antiviral ou parlez-en à votre fournisseur de soins de santé pour en savoir plus.

Si vous présentez un risque élevé de maladie grave résultant de la COVID-19, vous devez faire un dépistage de la COVID-19 et vous faire soigner dès que possible, car vous pouvez bénéficier des traitements disponibles contre la COVID-19. Ces traitements doivent être pris immédiatement dans les cinq à sept premiers jours (selon le traitement) suivant l'apparition des symptômes.

Port du masque

Le port du masque reste recommandé dans les environnements où les personnes présentent un risque élevé d'effets graves et est requis dans les maisons de soins de longue durée et les maisons de retraite.

Dans les environnements où le port du masque n'est pas requis, il reste un choix personnel. Vous êtes encouragé à porter un masque bien ajusté et bien construit si vous pensez que c'est le bon choix pour vous.

Quand porter un masque

Vous devez porter un masque en permanence lorsque vous êtes en dehors de votre domicile et dans les lieux publics (y compris à l'école et dans les services de garde d'enfants, sauf s'ils ont moins de deux ans) si vous :

  • vous remettez des symptômes de la COVID-19 et vous avez terminé la période d’isolement de 10 jours à compter du début de vos symptômes;
  • avez obtenu un résultat positif de la COVID-19 et ne présentez pas de symptômes pendant les 10 jours suivant le résultat positif au test;
  • avez été identifié comme un contact proche d'une personne présentant des symptômes de la COVID-19 et/ou un résultat de test positif pendant les 10 jours suivant la dernière exposition.

Si vous présentez un risque élevé de maladie grave

Les personnes présentant un risque élevé de maladie grave sont encouragées à porter un masque pour une meilleure protection, en particulier si elles n'ont pas reçu toutes les doses recommandées du vaccin contre la COVID-19, notamment :

  • les personnes âgées;
  • les personnes souffrant de certains troubles médicaux;
  • les femmes enceintes ou ayant récemment accouché.

Foyers de soins de longue durée et maisons de retraite

Le ministère des Soins de longue durée et le ministère des Services aux aînés et de l’Accessibilité ont publié leurs propres directives qui décrivent les exigences en matière de masquage dans leurs établissements.
Apprenez-en davantage sur les exigences relatives à la COVID‑19 pour les foyers de soins de longue durée en Ontario.

Apprenez-en davantage sur les exigences relatives à la COVID‑19 pour les maisons de retraite en Ontario.

Entreprises et organisations

Les entreprises et les organisations peuvent mettre en œuvre leurs propres règles et politiques en matière de masquage dans leurs locaux et les Ontariens sont tenus de respecter et de suivre ces règles. Outre les exigences et conseils généraux ci-dessus concernant les masques, les travailleurs peuvent avoir des exigences distinctes de leur employeur en matière d'équipement de protection individuelle (ÉPI).

Si vous êtes une entreprise ou un organisme de soins de santé et que vous avez besoin d'ÉPI, vous pouvez trouver une entreprise ou une association professionnelle qui fournit des équipements de protection individuelle.

Exceptions au port du masque

Dans les environnements qui exigent le port d'un masque, il y a certaines situations où vous pouvez ne pas avoir besoin d'en porter un.

Vous ne devriez pas avoir besoin de documents médicaux pour justifier l'une des exceptions ci-dessous.

Enfants

Les enfants ne devraient pas avoir à porter un masque s'ils ont moins de deux ans.

Santé et logement

Vous ne devriez pas avoir besoin de porter un masque si vous :

Résidents des établissements de soins

Les résidents ne sont pas tenus de porter un masque dans les maisons de retraite ou les établissements de soins de longue durée.

Retrait temporaire du masque

Si vous vous trouvez dans un environnement qui nécessite un masque, vous devriez pouvoir l'enlever temporairement :

  • pour recevoir des services qui exigent que vous l'enleviez (par exemple, chez le dentiste ou le médecin);
  • s'adonner à une activité sportive ou de remise en forme;
  • manger ou boire;
  • si nécessaire à des fins de santé et de sécurité.

Apprenez à choisir, utiliser et entretenir un masque

Apprenez à bien ajuster votre masque