Aller au contenu principal
La présente page fait partie d’un projet de migration

Nous transférons le contenu d’un site Web du gouvernement plus ancien. Dans le cadre des prochaines mises à jour, nous harmoniserons cette page avec le Guide de rédaction pour ontario.ca.

Travail à chaud

Dans cette page Skip this page navigation

    Qu’est-ce que le travail à chaud?

    On entend par travail à chaud toute activité susceptible de produire une source d’inflammation, par exemple une étincelle ou une flamme nue. Exemples : soudure, découpe, rectification et usage d’un équipement électrique qui n’est pas de type non déflagrant.

    Qu’est-ce que le travail à froid?

    On entend par travail à froid un type de travail qui ne peut produire de source d’inflammation. Exemples : réglage de soupape et peinture au pinceau.

    Quelles sont les précautions à prendre quand on effectue un travail à chaud en présence d’une poussière ou d’une buée combustible?

    L’espace doit être ventilé ou purgé afin de réduire la concentration de la poussière ou de la buée en suspension à un niveau inférieur au niveau de concentration susceptible de créer un risque d’explosion.

    Si une ventilation ou une purge ne permet pas de réduire la concentration de la poussière ou de la poussière en suspension à un niveau qui n’est pas susceptible de créer un risque d’explosion, l’espace doit être rendu inerte par l’apport d’un gaz et doit ensuite être surveillé en continu de manière à s’assurer du fait que l’atmosphère demeure inerte. Les travailleurs doivent porter un équipement de protection respiratoire adéquat ainsi qu’un équipement adéquat permettant aux personnes à l’extérieur de l’espace clos de les localiser et de les évacuer au besoin.

    Quelles sont les précautions à prendre quand on effectue un travail à chaud en présence d’un gaz ou d’une vapeur inflammable?

    Pour effectuer un travail à chaud en présence d’un gaz ou d’une vapeur de type explosif ou inflammable, il faut prendre les précautions suivantes :

    1. L’espace est purgé et ventilé de façon continue afin de maintenir une atmosphère inférieure à 5 % de la LIE.
    2. L’espace est purgé et ventilé de façon continue afin de maintenir une concentration d’oxygène inférieure à 23 %.
    3. L’atmosphère de l’espace clos fait l’objet d’une surveillance continue.
    4. Le permis d’entrée comprend des dispositions adéquates à l’égard du travail à chaud et des mesures de contrôle correspondantes.
    5. Une procédure de sortie et un système d’avertissement adéquats sont prévus afin d’assurer que les travailleurs soient avertis adéquatement et puissent sortir de l’espace clos en toute sécurité si le niveau a) ou b) ci-dessus est dépassé. Il est recommandé d’incorporer un facteur de sécurité permettant un avertissement adéquat à l’approche des niveaux en question.

    Sécuriser l’espace par apport d’un gaz inerte et par une surveillance continue de l’atmosphère, particulièrement pour ce qui est de la concentration d’oxygène. Les travailleurs doivent porter l’équipement de protection respiratoire adéquat ainsi que l’équipement permettant aux personnes à l’extérieur de l’espace clos de les repérer et de les évacuer, au besoin.

    Peut-on effectuer un travail à chaud dans un espace clos s’il n’y a pas de gaz, de vapeurs ou de poussières inflammables sur les lieux?

    Oui, dans la mesure où toutes les mesures appropriées ont été prises pour permettre l’accès aux espaces clos.

    Mis à jour : 05 juillet 2022
    Date de publication : 05 juillet 2022