Aller au contenu principal

Prestation de soins

Dans cette page Skip this page navigation

    Les aidants offrent des soins continus aux membres de leur famille et à leurs amis qui souffrent d’un problème de santé physique ou d’un trouble cognitif ou de santé mentale. La prestation de soins par des aidants n’est pas quelque chose de nouveau, mais les aidants d’aujourd’hui dispensent des soins plus complexes et sur une période plus longue qu’avant.

    En tant qu’aidante ou aidant, il est essentiel de connaître vos besoins et les mesures de soutien existantes au sein de votre collectivité qui pourraient vous aider. Il est également important d’aborder tôt les souhaits des membres de votre famille qui vieillissent et de comprendre l’importance de la planification juridique et financière.

    De plus, vous pouvez vous renseigner sur les services de soins à domicile et en milieu communautaire destinés aux aînés, aux aînés fragiles et à d’autres personnes.

    Services de soutien à domicile et en milieu communautaire gèrent et fournissent des soins à domicile et au sein de la collectivité. Ceux de votre région peuvent réaliser une évaluation pour une personne qui a besoin de soins à domicile et vous faire part des possibilités de soins dans la collectivité.

    En savoir plus sur les services à domicile, communautaires et résidentiels disponibles pour les aînés.

    Pour de plus amples renseignements sur les services de soutien communautaires, veuillez consulter le chapitre  Santé et bien-être du présent guide.

    Crédits d’impôt pour les aidants

    Les « personnes de soutien » peuvent être admissibles à des crédits d’impôt au titre du Crédit d’impôt pour personnes handicapées et du Crédit d’impôt pour frais médicaux. Non remboursables, ces crédits d’impôt peuvent alléger le montant de l’impôt fédéral ou provincial que vous devez verser, mais ne se veulent pas des avantages en espèces.

    En outre, vous pourriez demander à bénéficier du montant accordé aux aidants si vous entretenez une maison pour un parent admissible dont vous avez la charge. Contrairement aux crédits d’impôt pour personnes handicapées et pour frais médicaux, ce montant ne peut être réclamé si la personne dont vous prenez soin est votre conjoint ou conjoint de fait.

    Si vous apportez du soutien à votre conjoint ou conjoint de fait, ou à une personne à charge ayant un handicap physique ou mental, vous pourriez également bénéficier du Crédit canadien pour aidant naturel (CCAN). Le montant que vous pouvez demander dépend de votre relation avec cette personne, de votre situation, du revenu net de la personne concernée et des autres demandes de crédits d’impôt présentées pour elle. L’Agence du revenu du Canada (ARC) fournit des formulaires accessibles, des publications et des lettres personnalisées dans d’autres formats pour les personnes handicapées.

    Agence du revenu du Canada

    Pour de plus amples renseignements sur les crédits d’impôt, veuillez consulter le chapitre Finances du présent guide.

    Prestations d’emploi

    Prestations de compassion

    Prodiguer des soins à un membre de la famille gravement malade est l’un des plus grands défis de la vie.

    Les aidants sont confrontés à de nombreuses exigences sur les plans émotionnel, physique et financier. En période de stress, vous ne devriez pas avoir à choisir entre conserver votre emploi et prendre soin de votre famille. Les prestations de compassion sont une contribution financière fédérale mise à la disposition des travailleuses et travailleurs qui doivent s’absenter temporairement de leur travail pour dispenser des soins de fin de vie ou offrir un soutien à un membre de la famille atteint d’une affection médicale grave et présentant un risque important de décès au cours des 26 semaines (6 mois) à venir. Ces prestations de compassion peuvent être versées pour un maximum de 26 semaines.

    Service Canada

    Congé familial pour raison médicale

    Même si vous êtes admissible à des prestations de compassion, vous devez vous assurer que votre employeur conservera votre emploi pour vous pendant votre absence. Le congé familial pour raison médicale vous permet de vous absenter du travail pour une durée maximale de 28 semaines par période de 52 semaines afin de dispenser des soins à certains membres de la famille qui ont une maladie grave et présentent un risque important de décès au cours des 26 semaines à venir. Bien que votre emploi soit protégé, il s’agit d’un congé non payé. Vous ne serez donc pas rémunéré pendant votre absence du travail. Si vous n’êtes pas admissible à des prestations de compassion du gouvernement fédéral, vous pourriez tout de même prendre un congé familial pour raison médicale.

    Apprenez-en plus sur vos droits et obligations concernant les congés familiaux pour raison médicale au titre de la Loi sur les normes d’emploi.

    Centre d’appels pour les normes d’emploi

    Congé familial pour les aidants naturels

    Le congé familial pour les aidants naturels est un congé non payé, assorti d’une protection de l’emploi allant jusqu’à huit semaines par année civile par membre de la famille. Le congé familial pour les aidants naturels peut être pris afin de dispenser des soins ou d’apporter du soutien à certains membres de la famille pour lesquels un médecin qualifié a délivré un certificat indiquant qu’ils sont atteints d’une affection médicale grave.

    L’une des principales différences entre le congé familial pour les aidants naturels et le congé familial pour raison médicale réside dans le fait qu’un employé est uniquement admissible au second si le membre de la famille gravement malade présente un risque de décès au cours des 26 semaines à venir. Les employés peuvent également avoir le droit de prendre un congé en cas de maladie grave pour fournir des soins ou du soutien à un enfant mineur ou à un adulte qui est un membre de la famille, dont l’état général de santé a considérablement changé et dont la vie est menacée par une maladie ou une blessure.

    En savoir plus sur vos droits et obligations concernant le congé familial pour les aidants naturels au titre de la Loi sur les normes d’emploi.

    Centre d’appels pour les normes d’emploi

    Mis à jour : 28 juin 2022
    Date de publication : 02 décembre 2021